Le tableau peint par un âne

Proposé par
le
dans

Au Salon des Indépendants de 1910 fut exposée une peinture nommée "Coucher de soleil sur l'Adriatique" du peintre Boronali. Certaines critiques s'enthousiasmèrent devant l'abstraction de cette oeuvre sans savoir qu'elle n'était que le résultat des mouvements d'un pinceau accroché à la queue d'un âne, à qui on avait donné des feuilles de tabac et des carottes pour lui faire remuer la queue.

Le but de cette opération était de dénoncer ce que Walter Benjamin appelle "la valeur d'exposition". Tout comme un Marcel Duchamp qui exposait un urinoir renversé ou une roue de vélo pour se moquer des musées, Borgelès, un des initiateurs de ce canular, déplorait qu'un beau cadre, de préférence doré, exposé au public, suffise à constituer pour le public une oeuvre d'art.


Commentaires préférés (3)

Ce qui expliquerait pas mal de choses en art moderne...

Posté le

iphone

(336)

Répondre

Tout l'art du maître est là, le reste n'est que fioritures :p En tout cas, bravo l'artiste !

Posté le

iphone

(215)

Répondre

Ce qui sépare le fou de l'artiste est la célébrité

Posté le

iphone

(284)

Répondre


Tous les commentaires (82)

Ce qui expliquerait pas mal de choses en art moderne...

Posté le

iphone

(336)

Répondre

Tout l'art du maître est là, le reste n'est que fioritures :p En tout cas, bravo l'artiste !

Posté le

iphone

(215)

Répondre

"L'art c'est peindre des images visibles qui évoquent quelquechose d'incompréhensible". L'oeuvre est là, par la main de l'homme ou la queue d'un âne, ça ressemble tout de même à un coucher de soleil sur la mer adriatique :)

Posté le

iphone

(17)

Répondre

C'est une ânerie !
J'adore cette anectode. :-D

Posté le

android

(31)

Répondre

a écrit : Ce qui expliquerait pas mal de choses en art moderne... Ça permet de donner une belle leçon à ceux qui s'extasient dés qu'ils voient de l'art abstrait (car c'est "hype") sans même l'avoir analysé.

Posté le

iphone

(31)

Répondre

Ce qui sépare le fou de l'artiste est la célébrité

Posté le

iphone

(284)

Répondre

Anecdote très intéressante et qui en dit long sur "l'art". JMCMB :-)

Posté le

android

(8)

Répondre

Comme ma femme répétait que je suis un âne. J'ai donc peint quelques toiles en utilisant le même organe que ce cher Lolo...
pas avec le même succès paraît-il.
Ni le même organe d'ailleurs dixit ma femme encore.

Sinon, si quelqu'un connaît une bonne crème apaisante. Vite...

Posté le

iphone

(16)

Répondre

Tiens ça me rappelle Franz Shubert et son millier d' "œuvres" ...
Quand tu t es fait un nom , c'est comme "un beau cadre doré" pour certain(e)s ; tu peux faire des "croutes" il y en aura toujours pour s'extasier devant...
Bonne anecdote !

Posté le

iphone

(7)

Répondre

ha...!!!
L'âne a-t-il été récompensé?! (excepté par la fameuse carotte)

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Tout l'art du maître est là, le reste n'est que fioritures :p En tout cas, bravo l'artiste ! c'est pas une phrase dans la pub de Amaguiz?!?

Posté le

android

(11)

Répondre

Il y a une histoire plus ou moins identique avec un cheval...

Posté le

android

(0)

Répondre

Comme quoi l'art est assez subjectif !!

Posté le

iphone

(2)

Répondre

a écrit : c'est pas une phrase dans la pub de Amaguiz?!? Oui c'est une "citation" de Jean Rochefort, du coup j'aurais dû mettre des guillemets. Mais je pense que tout le monde l'aura reconnu^^

Posté le

iphone

(2)

Répondre

Cela me rappelle un musée où un puzzle géant étais éparpillé à même le sol.
C'est ce que l'on appelle de l'art Content Pour Rien...

Posté le

android

(11)

Répondre