Un travail de fourmi pour faire du miel

Proposé par
le
dans

Pour produire un kilogramme de miel, on estime qu'il faut que les abeilles aillent butiner plus de 500 000 fleurs. Si une abeille seule devait récolter cette quantité, elle devrait parcourir 40 000 kilomètres, soit plus que le tour de la terre. En pratique, une abeille ouvrière ne récolte que quelques grammes pendant sa courte vie (environ un mois). La reine vit plus longtemps : de 3 à 5 ans.


Tous les commentaires (44)

a écrit : Le tour de la terre ne doit pas faire moins de 40 000 km
Ai-je tort?
36/37000km

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Quand je sais que les abeilles produisent le miel en l'évacuant de leur anus, ca me repugne un peu. Faux. elles butinent le pollen, le transforme dans une poche dans leur abdomen puis le régurgite dans l'alvéole où il termine de se transformer en miel.

Posté le

android

(4)

Répondre

[quote=beka]Pourquoi est ce que la reine des abeilles vie plus longtemp qu'une abeille ouvrière??[/quote]Il me semble que c'est par rapport à la gelée royale. Apres moi j'ai lu ça dans la guerre des fourmis de Werber.

Posté le

android

(2)

Répondre

oui c'est bien ça. elle vit plus longtemps car elle se nourrit exclusivement de gelée royale, qui est riche en vitamine. en même temps faut qu'elle prenne des forces la Reine... elle pond environ 100 oeufs / jour ... respect !

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : oui c'est bien ça. elle vit plus longtemps car elle se nourrit exclusivement de gelée royale, qui est riche en vitamine. en même temps faut qu'elle prenne des forces la Reine... elle pond environ 100 oeufs / jour ... respect ! l'abeille"active" d'été vit de un à trois mois. l'abeille d'hiver peut vivre de six à huit mois. la gelée royale ne sert qu'à nourrir les cellules prévues pour faire des reines. la reine en place est nourrie avec une bouillie spéciale.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : On ne parle pas ici de périmètre mais de diamètre. Le diamètre de la Terre vaut environ 12 500 km. Ba oui bien sur ! J'aimerai bien te voir faire le tour d'un rond point toi !





Sinon pour le perimètre on prend le rayon équatorial (pour avoir le maximum possible) et on aplique la formule du perimètre : P = 2 x pie x r = 2 x 3,14 x 6378,132 = 40 075.

Donc un tour du monde equatorial fait environ 40 000.

Je pense pas qu'une abeille chippote à 50 Km près si on la force à faire 40 000Km ^^

Posté le

website

(0)

Répondre

merci lesuedois de cette precision ;-)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : 40 000 kilomètres en vole, ça use, ça use.
40 000 kilomètres en vole, ça use nos petites ailles
ça rime pas :-p
mieux avec : "40000km dans l'ciel..."

Posté le

android

(3)

Répondre

Elle ne chipote pas, en effet! L'abeille peut butiner dans un rayon de 3à 5 km autour de sa ruche. mais plus elle va loin plus son espérance de vie diminue.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Ba oui bien sur ! J'aimerai bien te voir faire le tour d'un rond point toi !





Sinon pour le perimètre on prend le rayon équatorial (pour avoir le maximum possible) et on aplique la formule du perimètre : P = 2 x pie x r = 2 x 3,14 x 6378,132 = 40 075.

Donc
un tour du monde equatorial fait environ 40 000.

Je pense pas qu'une abeille chippote à 50 Km près si on la force à faire 40 000Km ^^
Afficher tout
Merci de me répondre normalement comme je l'ai fait pour itouchman ! On parle de tour du monde (enfin de la Terre). Pour moi, le tour du monde parfait serait de suivre l'équateur (autrement dit le diamètre) et non un méridien de la Terre. Le problème est que tu prends la Terre en 2D et donc il n'y plus qu'à faire un chemin passant par les 2 pôles. Corrige moi si je trompe et merci de me répondre (par des arguments seulement).

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Malheureusement c'est toi qui vois la Terre en 2D.

On peut assimiler la Terre à une sphère.

Le diamètre d'une sphère c'est un unique segment qui relie deux point de ta spère et le centre.

Pour calculer la distance d'un tour de ta sphère, tu imagine que ce "tour" que tu fais équivaut cette fois à un cercle. (Essaye avec un feutre et une orange). Pour calculer la distance équivalente il te faut appliquer la formule dont je parle plus haut.

Ensuite, si tu supporte pas l'humour, je n'y peux rien. Seulement l'aplomb avec lequel tu dis quelque chose de faux est comique quand on voit le genre d'abberration que ça peut t'amener à dire.

Avec ta définition, faire le tour d'un rond point ça siginifie rouler tout droit dessus. (D'où la blague)

Posté le

website

(3)

Répondre

a écrit : Et si elles venaient à disparaître l'Homme suivrait juste derrière. 2 ans après il me semble ! Oui car d'apres mon prof de science/bio c'est grace au abeille que la vegetation ( ou quelque chose comme sa) pousse et donc si il disparait la vegetation disparait puis les herbivore ensuite les carnivore et puis nous. Ps: normalement c 7 ans enfin je crois :)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Et si elles venaient à disparaître l'Homme suivrait juste derrière. 2 ans après il me semble ! Euh .. tu exagere ! Ca serait un desastre pour l'ecosysteme mais on viendra pas a disparaitre comme ca en deux ans !

Posté le

android

(0)

Répondre

A noter que l'espoir revient ! Une réelle prise de conscience a eu lieu et l'Europe a selon certains sauvé les abeilles je vous copierait les articles si on me le demande :)

a écrit : Et je peux t'affirmer que ce projet a abouti car même certaines banques ont mis, sur le toit de leur batiment, des ruches. Sur le toit de mon collège aussi

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Et si elles venaient à disparaître l'Homme suivrait juste derrière. 2 ans après il me semble ! D'ou tenez vous vos sources à ce propos ? C'est très intéressant !! 2 ans vous dites ? Ça fait peur...

a écrit : Et si elles venaient à disparaître l'Homme suivrait juste derrière. 2 ans après il me semble ! Les apiculteurs ne savent pas pourquoi les abeilles disparaissent ? Nan mais ils sont débiles ou quoi ?! Ça paraît évident...

Non 40 000 km ce n'est pas "plus" que le tour de la Terre arrêtez de toujours en faire plus...