Le virelangue, conçu pour nous faire fourcher

Proposé par
le

Vous vous souvenez des phrases du type 'un chasseur sachant chasser...' ? Ce genre de phrases, spécialement conçues pour faire fourcher la langue, est aujourd'hui appelé virelangue, néologisme inspiré de l'anglais tongue twister. Les virelangues sont basés sur l'alitération et/ou l'assonance.

Quelques exemples : - Un chasseur sachant chasser sait chasser sans son chien. - Les chaussettes de l'archi-duchesse, sont-elles sèches ou archi-sèches. - Je veux et j’exige d’exquises excuses ! - Ces cyprès sont si loin qu’on ne sait si c’en sont. - Si six scies scient six cyprès, combien scient six cent six scies ? - J’ai vu six sots suçant six cent six saucisses, dont six en sauce et six cents sans sauce. - Didon dîna dit-on du dos d’un dodu dindon, mais si Didon dîna du dos de ce dodu dindon, c’est que le dos dudit dindon céda aux doux et doctes coups de ladite Didon.


Commentaires préférés (3)

C'est tentant de tenter de têter les tétons de tata quand tonton n'est pas là ;)

Posté le

unknown

(656)

Répondre

Légère digression, mais j'aime particulièrement les "Tongue Twister" anglais. Appréciez ;)

- If two witches were watching two watches, which witch would watch which watch ?

Mais dans le genre ... les chinois sont tout simplement imbattable (détrompez moi, j'adorerai), grâce à un poème chinois composé toujours du même mot ... seul le ton change :
"Shíshì sh?shì Sh? Shì, shì sh?, shì shí shí sh?.
Shì shíshí shì shì shì sh?.
Shí shí, shì shí sh? shì shì.
Shì shí, shì Sh? Shì shì shì.
Shì shì shì shí sh?, shì sh? shì, sh? shì shí sh? shìshì. [...]"

Et oui, ça veut dire quelque chose ... voici une traduction de ce début :
"Dans un repaire de pierre se trouvait le poète Shi, qui aimait manger des lions, et décida d'en manger dix.
Il se rendait régulièrement au marché pour trouver des lions.
Un jour à dix heures, dix lions arrivèrent justement au marché.
À ce moment, Shi arrivait aussi justement au marché.
Voyant ces dix lions, il les tua avec des flèches. [...]"

Posté le

unknown

(457)

Répondre

La meilleure de toutes selon moi, et peu la connaissent : le sosie de zazie se saisit de ses ciseaux pour circoncit le zizi de sarkozy. enjoy =D

Posté le

android

(170)

Répondre


Tous les commentaires (157)

Très dur a prononcer ! Je commencerai ma journée moins bête ;)

Posté le

unknown

(15)

Répondre

Ahaha, je me marre tout seul devant mon ordi à essayer de toutes les dires ^^
Je ne connaissais pas la dernière ! Bien ardue celle-là...

Posté le

unknown

(45)

Répondre

Petit pot de beurre, quand te dé-petit-pot-de-beurreriseras-tu?
Je me dé-petit-pot-de-beurreriserai quand tous les petits pots de beurre se dé-petit-pot-de-beurreriseront.

L'orthographe est chiante et ne doit pas être exacte. Je vous prie de m'excuser.

Posté le

unknown

(59)

Répondre

Le tuba, battu, buta. Petit tuba, t'as bu? Petit tuba tituba peu. :)

Posté le

unknown

(56)

Répondre

Si ton tonton tond tonton, ton tonton sera tondu par ton tonton.

Posté le

unknown

(15)

Répondre

Si vous montez, montez mon thé, mais si vous descendez, descendez mon thé.

Posté le

unknown

(33)

Répondre

@rom1_le_lutin il est sympa le tien !

Posté le

unknown

(3)

Répondre

C'est tentant de tenter de têter les tétons de tata quand tonton n'est pas là ;)

Posté le

unknown

(656)

Répondre

Légère digression, mais j'aime particulièrement les "Tongue Twister" anglais. Appréciez ;)

- If two witches were watching two watches, which witch would watch which watch ?

Mais dans le genre ... les chinois sont tout simplement imbattable (détrompez moi, j'adorerai), grâce à un poème chinois composé toujours du même mot ... seul le ton change :
"Shíshì sh?shì Sh? Shì, shì sh?, shì shí shí sh?.
Shì shíshí shì shì shì sh?.
Shí shí, shì shí sh? shì shì.
Shì shí, shì Sh? Shì shì shì.
Shì shì shì shí sh?, shì sh? shì, sh? shì shí sh? shìshì. [...]"

Et oui, ça veut dire quelque chose ... voici une traduction de ce début :
"Dans un repaire de pierre se trouvait le poète Shi, qui aimait manger des lions, et décida d'en manger dix.
Il se rendait régulièrement au marché pour trouver des lions.
Un jour à dix heures, dix lions arrivèrent justement au marché.
À ce moment, Shi arrivait aussi justement au marché.
Voyant ces dix lions, il les tua avec des flèches. [...]"

Posté le

unknown

(457)

Répondre

Certanes chansons de Boby Lapointe sont quasiment exclusivement composée de virelangues.
(Exemple ta Katie t'as quittée) même si à l'époque le mot n'existait pas.

Posté le

unknown

(40)

Répondre

@ Enderz j'adore. Dommage qu'il n'y ai pas le son !

Posté le

unknown

(13)

Répondre

J'ai gagné quelques défis avec ces virelangues, c'est sympa et enrichissant! Merci

Posté le

unknown

(11)

Répondre

Six fûts six caisses la main entre les caisses le doigts dans le trou du fût.
Est le virelangue le plus cocasse. À lire et répéter de mémoire.
Fou rire garanti.

Posté le

unknown

(46)

Répondre

@vénitien06 le tient semble ultra simple mais, c'est pas le cas !

Posté le

unknown

(22)

Répondre

J'avous,3 mois que j'essaye de le pronomcer et impossible!!!

Posté le

unknown

(5)

Répondre

Mais aussi :
Je suis chez ce cher Serge.
Gisèle se gele les aisselles aux Seychelles.
(souvenez vous ce sont 2 pubs pour France Telecom)

Posté le

unknown

(14)

Répondre