L'anémie falciforme : une maladie qui peut sauver la vie

Proposé par
Chad
le
dans

L'anémie falciforme (ou drépanocytose) est une maladie héréditaire qui entraine une modification de la structure des globules rouges. Elle peut causer une mort précoce mais peut aussi offrir une vie plus longue en Afrique. En effet, si elle entraîne des risques de trombose, elle rend également les personnes atteintes moins exposées au paludisme, grande cause de mortalité en Afrique.

Il a été observé qu'en Afrique, les individus sujets à l'anémie falciforme survivent mieux que les autres, si le gène responsable de la maladie n'était présent que chez un des deux parents (on parle alors de porteurs sains). Elle est donc fréquente en Afrique. Cela reste toutefois une maladie grave qui peut entrainer de fortes douleurs chez les personnes touchées.


Tous les commentaires (35)

a écrit : Pour 95% des anecdotes présentes ici, tu trouveras quelqu'un l'ayant vu/entendu en cours. Tout simplement parce que les anecdotes sont souvent ce qui permet à des professeurs de rendre vivante leur matière.
Qui plus est, cela ne te plait peut-être pas d'avoir des informations de santé, moi ça m�
39;intéresse, et à en juger par les votes des autres, cela les intéresse aussi. On ne peut satisfaire tout le monde, surtout quand on est lus quotidiennement par des milliers de personnes. Certains veulent des anecdotes plus "culturelles", d'autres plus amusantes, et d'autres trouvent que quoiqu'on mette, de toute manière le concept en lui même est nul (ce qui ne les empêche pas de venir ici tous les jours). C'est comme ça ;) Afficher tout
Bien dit!

Posté le

unknown

(1)

Répondre

je n'ai pas lu tous les commentaires ni les liens mais, dites moi si je me trompe, il s'agit d'une maladie «rasciste» non?

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Petite précision, la survie et donc la résistance au Palu n'est possible que chez les hétérozygotes (1 gène sain 1 gène atteint) car les homozygotes décèdent presque tous avant l'âge de 5ans en Afrique.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

C'est néamoins une manière très optimiste de présenter la drépanocytose de cette manière. En effet, "falciforme" signifie en forme de faucilles, les globules rouges ne peuvent transporter que tres peut d'oxygene. Le sujet atteint souffre d'éssouflement a répétition, de caillots ( les "faucilles" s'emmèlent entre elles, ce qui peut aussi entrainer un AVC) et a donc une espérance de vie courte.

Moi j'ai ça et ça ne me dérange pas plus que ça. Je suis peu traître juste un peu moi sportif que mes camarades mais ça ne vas pas plus loin.... :-)

Le tout premier amour de ma vie avec qui je suis depuis 10ans en souffre... Ca ne nous empêche pas de vivre pleinement notre amour. Et même chaque jour on s'aime encore un peu plus et quand je lis que c'est une maladie "grave" ça me choque.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Attention, si l'allèle (version d'un gène) divergent est porté par un des deux parent, on parle d'hétérozygotie. On peut parler de porteur sain quand la maladie portée par la personne hétérozygote est récessive par exemple. Dans le cas d'une maladie génétique dominante, on peut être très malade même avec un seul allèle divergent. Mais la dépanocytose est récessive, pas de problème ici donc. Elle est due à la non-solubilisation de l'hémoglobine à l'intérieur des globules rouges après un certain temps, qui deviennent falciformes, dures et quasiment non fonctionnelles, déchirant les capillaires ou provocant des bouchons (thromboses) et causant des hémorragies, et ça fait mal! Tout ça est dû à la présence du gène HbS. Afficher tout Bien que l'allèle qui porte cette maladie soit recessif, dans certaines conditions la maladie peut se dévoiler. Le joueur de foot français Lassana Diarra a, par exemple, découvert qu'il était drépanocytaire lors d'un stage de l'equipe de france en montagne où le manque d'oxygène dû à l'altitude lui a provoqué des maux (vomissements, malaises...) qui ont été attribués par la suite à la drépanocytose dont il était jusque là porteur sain.

Posté le

android

(2)

Répondre

Douleur en effet .. Mais les personnes souffrant de drepanocytose sont plus a risque aussi pour certaines pathologies ( type AVC : accident vasculaire cérébral )

a écrit : Je confirme. On étudie ce cas en SVT (bio) en première ou terminale. Je l'ai vu en seconde

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pour 95% des anecdotes présentes ici, tu trouveras quelqu'un l'ayant vu/entendu en cours. Tout simplement parce que les anecdotes sont souvent ce qui permet à des professeurs de rendre vivante leur matière.
Qui plus est, cela ne te plait peut-être pas d'avoir des informations de santé, moi ça m�
39;intéresse, et à en juger par les votes des autres, cela les intéresse aussi. On ne peut satisfaire tout le monde, surtout quand on est lus quotidiennement par des milliers de personnes. Certains veulent des anecdotes plus "culturelles", d'autres plus amusantes, et d'autres trouvent que quoiqu'on mette, de toute manière le concept en lui même est nul (ce qui ne les empêche pas de venir ici tous les jours). C'est comme ça ;) Afficher tout
En effet moi sa me passionne !
Avant le matin, à 6h30, quand je me levais je regarder une petite vidéo sur youtube.
Maintenant je vais dans l'option au hasard et je perd trois quart d'heure alors je suis en retard au cour, mais j'aurais appris que jadis il y avais un projet de voiture avec un moteur nucléaire.

Posté le

windowsphone

(4)

Répondre

a écrit : Attention, si l'allèle (version d'un gène) divergent est porté par un des deux parent, on parle d'hétérozygotie. On peut parler de porteur sain quand la maladie portée par la personne hétérozygote est récessive par exemple. Dans le cas d'une maladie génétique dominante, on peut être très malade même avec un seul allèle divergent. Mais la dépanocytose est récessive, pas de problème ici donc. Elle est due à la non-solubilisation de l'hémoglobine à l'intérieur des globules rouges après un certain temps, qui deviennent falciformes, dures et quasiment non fonctionnelles, déchirant les capillaires ou provocant des bouchons (thromboses) et causant des hémorragies, et ça fait mal! Tout ça est dû à la présence du gène HbS. Afficher tout "S'en va chercher un Aspirin"

Je la connais bien car j'en suis atteint

Si mes souvenirs sont bons, il y a une autre anecdote sympa sur la drepanocytose.
Plusieurs avions américains tombaient en plein vol, sans explication. Il a été remarqué que les pilotes de ces avions étaient tous afro-américains.
On a finalement compris que la drepanocytose etait responsable de ces accidents: les globules rouges mal formés, en altitude, circulent très mal dans le sang, et cela aboutit à la perte de connaissance. Et ce sont en effet les populations d'origine africaines qui souffrent de cette mutation génétique.

Il me semble qu'aujourd'hui, la drepanocytose est recherchée préalablement chez tous les futurs pilotes d'avion pour eviter ces accidents.

Pour ceux que ça intéresse, la drépanoctyose ou également appelé Hémoglobinose S est « seulement » dû à une mutation du 6ème codon du gène codant pour la B-Globine (chromosome 11). Cette mutation entraînera la modification d’une base de l’ADN. Ce qui signifie qu’au lieu d’avoir le codon GAG (codant pour un acide Glutamique) on aura le codon GTG (codant pour une Valine). Et cette Valine entraînera de gros dégâts !. (Source : étudiant en médecine)