L'umami : la cinquième saveur

Proposé par
le

Vous connaissez sûrement les quatre saveurs fondamentales que sont le sucré, le salé, l'acide et l'amer. Ces saveurs sont liées à des récepteurs sensoriels disposés à différents endroits de la langue. Il existe une cinquième saveur fondamentale moins connue : l'umami, que l'on trouve notamment dans la cuisine asiatique.

L'umami se définirait pas une saveur "viandeuse", pouvant s'apparenter au soja. Certains scientifiques affirment également l'existence d'autres saveurs, comme le doux et le piquant ; mais également comme la saveur "calcium", que l'on pourrait trouver dans le chou et le pavot.


Commentaires préférés (3)

Il existe quand même des endroits préférentiels. Les cellules se sont différentiées par ilôts durant l'embryogénèse, comme le pancréas par exemple. Ces régions ne sont pas aussi précises que celles qu'on a enseignées (à tort) durant des années. C'est en mettant mettant un nom biochimique sur les différents récepteurs (le "glutamate" - récepteur de l'umami - par exemple) qu'on commence à connaitre de plus en plus les gouts primaires discriminés par la langue.
Pour connaitre avec précision les territoires préférentiels de ces gouts primaires, il faudra attendre encore un peu!

Posté le

unknown

(38)

Répondre

Avez-vous deja croqué un pepin de raisin . Pour moi c'est ca le gout "acre".

Posté le

android

(87)

Répondre


Tous les commentaires (53)

Il existe quand même des endroits préférentiels. Les cellules se sont différentiées par ilôts durant l'embryogénèse, comme le pancréas par exemple. Ces régions ne sont pas aussi précises que celles qu'on a enseignées (à tort) durant des années. C'est en mettant mettant un nom biochimique sur les différents récepteurs (le "glutamate" - récepteur de l'umami - par exemple) qu'on commence à connaitre de plus en plus les gouts primaires discriminés par la langue.
Pour connaitre avec précision les territoires préférentiels de ces gouts primaires, il faudra attendre encore un peu!

Posté le

unknown

(38)

Répondre

Le récepteur salé, sucré est situer au bout de la langue, l'acide des deux coter et l'amertume est à l'arière de la langue

Posté le

unknown

(0)

Répondre

D'accord avec rom le lutin mais on nous a quand même appris cette systématisation cette année (études de médecine).

Posté le

unknown

(4)

Répondre

Étudiant en médecine aussi, le prof de biochimie a dit que cette systématisation est très grossière et empirique. Rien de prouvé donc, et surement faux!

Posté le

unknown

(6)

Répondre

En effet il faut arrêter cette légende
urbaine très répandue :). Et on peut préciser que le panda ne détecte pas l'umami

Posté le

unknown

(3)

Répondre

Histoire d'en rajouter un peu, l'Umami est plus connu dans la langue française sous le nom de saveur "Âcre" :)

Posté le

unknown

(11)

Répondre

Acre me parle plus qu'unami en tout cas ^^

Posté le

unknown

(10)

Répondre

C!est bizarre votre truc moi le goût je l'ai dans la bouche entière pas juste d'un cotes ou de l'autre !

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Pour ma part je ressens parfaitement les saveurs situées aux divers endroit de ma langue. Que ce soit prouvé ou pas, il en est ainsi pour moi.

Posté le

unknown

(5)

Répondre

Dsl jarrive sur le site (je n'ai pas voulu te citer mais juste réagir )

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Le chou romanesco est une invention d'une entreprise appellé: Roman et Co.
Le PDG adorait le chou et un client japonais lui offra un chou.
Etonné de la forme du chou, le PDG en tira des semances.
Le japonais ne lui avait pas donné le nom du chou, donc il lui donna le nom de son entreprise qui devint plus tard "ROMANESCO".
Ce PDG est encore vivant et il vit aujourd'hui à New York.
Grâce à ce chou, il est maintenant le 18 ème homme le plus riche de la planète.

Posté le

unknown

(6)

Répondre

Une des rares anecdotes où je peux mettre que je le savais déjà. J'adore ce légume et je le prends en photo à chaque fois que j'en achète ! La nature fait des merveilles.

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Une des rares anecdotes où je peux mettre que je le savais déjà. J'adore ce légume et je le prends en photo à chaque fois que j'en achète ! La nature fait des merveilles.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Acre me parle plus qu'unami en tout cas ^^ A que si ça me parle plus la mot acre merci Vikken

Posté le

unknown

(0)

Répondre

merci au duad de bordeaux pour nous savoir apprit

Posté le

android

(1)

Répondre

L‘umami ça a pas un goût de chatte un peu ? ^^

Posté le

android

(0)

Répondre

Des chercheurs sont egalement en train (ca fait deja un mois) d etudier la possibilite d integrer la notion de "gras" aux goûts. Celle-ci serait captee par certaines parties de la langue, tout comme les autres goûts. Voila c est tout :)

Posté le

android

(5)

Répondre