Watts RMS et watts MAX ou musicaux

Proposé par
le

Lorsque vous achetez un appareil audio, la puissance des haut-parleurs est exprimée en Watt. Mais attention : seuls les Watts RMS sont significatifs. Il arrive très fréquemment que les marques mettent comme puissance ce qu'ils appellent les watts MAX, musicaux ou PMPO : il ne s'agit pas d'indicateurs fiables et ils ne peuvent être comparés aux Watts RMS.


Commentaires préférés (3)

@kbstrobmbrombrs : je pense
que c'est la puissance que
les enceintes sont capables d'encaisser tout en delivrant un son de qualité ou quelquechose comme ça. Personne n'a dit que c'etait la puissance délivrée. C'est comme des pneus donnés pour une certaine vitesse ça veut pas dire qu'ils y vont tout seul... hein....

Posté le

unknown

(60)

Répondre

Hé bien détrompe toi car les générateurs sont généralement composés de bobines tout comme les haut-parleurs, on a donc des bobines génératrices et des bobines réceptrices, et on peux ajouter que lorsque la partie mobile d'un haut-parleur est en mouvement elle acquiert de l'inertie qui génère alors un mouvement non désiré de cette même partie mobile. A ce moment la il y a donc un courant parasite qui est induit dans la bobine du haut-parleur et qui remonte jusqu'à l'ampli, donc a ce moment la le hp est générateur. Ce courant parasite est surtout gênant des les basses et infrabasses et si l'ampli ne possède pas un bon facteur d'amortissement (damping factor : la capacité de l'ampli à absorber et gerer ce courant) le son peut paraitre "mou" ou on dit vulguairement qu'il dégueule les basses. Watt RMS est effectivement un peu grossier pour qualifier un HP puisque l'on utilise rarement ce dernier pour diffuser des signaux purs et périodiques.

Posté le

unknown

(37)

Répondre

Les watts rms servent a connaitre la puissance que les enceintes peuvent supporter et restituer. Souvent pour attirer le chaland, les marques (surtout pour l'équipement sono et bas de gamme) pour valoriser leurs équipement, donne la puissance max ou dit puissance en crête, qui signifie que l'enceinte est capable de supporter une forte puissance pendant un bref instant mais pas de manière continue, donc inutile quelque part mais ça flatte l'égo du consommateur de voir que son enceinte c'est du 1000watts. On retrouve aussi de nombreux fabricants qui indiquent la puissance de leurs amplis avec de faibles impédances pour valoriser leurs mesures en watt. Donc pour bien
choisir une enceinte, il faut surtout regarder sa sensibilité en décibel, et sa puissance admissible en watt rms pour faire simple. Plus elle aura sensibilité élevée, plus l'enceinte restituera une ambiance sonore supérieur à puissance égale. On appelle celles-ci des enceintes à haut rendement. Idéales pour les amplis à tubes qui souvent ne dépassent pas 8 watts de puissances, mais suffisant malgré tout pour une pièce de 30m2... Luttons ensemble contre le marketing abusif ^^

Posté le

iphone

(76)

Répondre


Tous les commentaires (30)

sur ebay on trouve des enceintes a 15 euros et 200 W pmpo et des amplis 3000 W... waow puissant !!! le pire c'est qu'il n'y a aucune reglementation : la seule limite aux pmpo est le marketing puisque ça ne
correspond a rien.

Posté le

unknown

(9)

Répondre

Et jusqu'à combien de watts RMS nos oreilles ne risquent rien?

Posté le

unknown

(8)

Répondre

Alors la aucune idée , ce qu'il y a de sur c'est que le seuil de douleur est a - 90 db

Posté le

unknown

(7)

Répondre

T oreilles ne risque rien meme avec 1000 Mwatt. Ce qui compte c est lieu lieu et donc le nombre de decibel recu. En appart 100watt rms ( a lampe :)) sont largement suffisant

Posté le

unknown

(6)

Répondre

L'un des facteur déterminant pour indiquer la qualité d'un haut-parleur est son rendement ou sa sensibiltée exprimé en decibel pour 1 watt a 1 mètre, par exemple un haut-parleur de 500w avec 95 db/[email protected] paraitra bien moins fort ou bon qu'un haut-parleur de 250w avec 105 dB/[email protected] .

Posté le

unknown

(11)

Répondre

Une anecdote très intéressante ! Dommage que des gens note sans comprendre... Ca leur permettrai d'économiser pas mal d'argent !!

Posté le

unknown

(6)

Répondre

@Shama : où tu les vois ces indications ? Marshall 10 Watts sur internet, on peut avoir des détails facilement ?

Posté le

unknown

(2)

Répondre

Pouvez vous me définir les termes techniques comme RMS et autres sil vous plait?

Posté le

unknown

(2)

Répondre

Rms : "root mean square" c'est le calcule de la valeur moyenne d'un signal périodique, la racine carré du moment de cette période. Par exemple le courant EDF est sinusoïdale : des courbes allant de -325v a 325v . La moyenne serait donc zéro . La tension efficace en Volt rms est en faite 325 divisé par racine de deux = 230v .

Pour l ampli Marshall 10w il faudrait connaitre la référence du hp.

Posté le

unknown

(9)

Répondre

Les HP ne sont pas des générateurs et on ne pas donc pas leur attribuer une puissance. Cela ne concerne que les amplis qui sont, eux, des générateurs. Donc les watt RMS ne peuvent être employés pour les enceintes. Relisez attentivement votre source.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

@kbstrobmbrombrs : je pense
que c'est la puissance que
les enceintes sont capables d'encaisser tout en delivrant un son de qualité ou quelquechose comme ça. Personne n'a dit que c'etait la puissance délivrée. C'est comme des pneus donnés pour une certaine vitesse ça veut pas dire qu'ils y vont tout seul... hein....

Posté le

unknown

(60)

Répondre

Hé bien détrompe toi car les générateurs sont généralement composés de bobines tout comme les haut-parleurs, on a donc des bobines génératrices et des bobines réceptrices, et on peux ajouter que lorsque la partie mobile d'un haut-parleur est en mouvement elle acquiert de l'inertie qui génère alors un mouvement non désiré de cette même partie mobile. A ce moment la il y a donc un courant parasite qui est induit dans la bobine du haut-parleur et qui remonte jusqu'à l'ampli, donc a ce moment la le hp est générateur. Ce courant parasite est surtout gênant des les basses et infrabasses et si l'ampli ne possède pas un bon facteur d'amortissement (damping factor : la capacité de l'ampli à absorber et gerer ce courant) le son peut paraitre "mou" ou on dit vulguairement qu'il dégueule les basses. Watt RMS est effectivement un peu grossier pour qualifier un HP puisque l'on utilise rarement ce dernier pour diffuser des signaux purs et périodiques.

Posté le

unknown

(37)

Répondre

Je cite la source:
"Pour un haut-parleur, la valeur en Watts ne réprésente rien d'autre que la puissance qu'il pourra supporter sans risque de détérioration. On parle alors de "puissance admissible".
Donc ce n'est pas le HP qui est générateur et ce n'est pas lui qui a une puissance RMS.
Après, si on veut vraiment pinailler et essayer de faire du mal aux mouches on peut toujours allez chercher une configuration ou la bobine génère lors de son retour un courant, mais là ça ne rentre carrément plus dans le sujet.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Bah oui mais ta source est un peu grossière et bien trop simpliste ! Récepteur ou générateur ne change strictement rien a la méthode de calcul... RMS défini simplement une formule mathématique qui aussi bien applicable en convention récepteur qu'en convention générateur. Et je ne cherche pas à pinailler mais je cherche juste à ajouter de l'information sur le sujet.

Posté le

unknown

(4)

Répondre

ouais bon : faut replacer les choses dans leur contexte, c'est un site généraliste et de divertissement ici, c'est pas non plus le repère d'ingénieur du son OHQ. Le monde entier se sert des watts rms pour donner la puissance admissible, tant que ça parle a la grande majorité....

Posté le

unknown

(5)

Répondre

Merci pour ces informations. Comme hwoa, je suis atterrée par ces gens qui votent négativement sans comprendre.

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Pour berner le client ils utilise les watts " crête a crête " ...

Posté le

unknown

(4)

Répondre

a écrit : Les HP ne sont pas des générateurs et on ne pas donc pas leur attribuer une puissance. Cela ne concerne que les amplis qui sont, eux, des générateurs. Donc les watt RMS ne peuvent être employés pour les enceintes. Relisez attentivement votre source. P=U*I a partir du moment ou un recepteur consome du courant il y aura de la puissance, une puissance peut aussi se consomer que se produire

Posté le

unknown

(2)

Répondre

R.M.S = Restitution Minimum du Son

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : R.M.S = Restitution Minimum du Son et non...comme dit plus haut
RMS = root mean square
= moyenne par la racine carré

Posté le

android

(1)

Répondre