A moto, pour tourner d'un côté, il faut tourner le guidon de l'autre

Proposé par
le
dans

Sur une moto, au dessus d'une certaine vitesse, il faut tourner le guidon dans le sens opposé au côté où l'on veut tourner. En effet, la force gyroscopique est la force responsable de la stabilité de la moto et pour tourner, il faut lutter contre cette force en contre-braquant ce qui causera une contre-force qui fera pencher la moto dans le sens opposé, et la fera donc tourner.

Plus la vitesse est élevée et plus il est difficile de vaincre cette force. C'est aussi grâce à cette force qu'un vélo roule droit quand on lâche le guidon.


Commentaires préférés (3)

C'est exact, si je me rappel bien l'effet apparaît (ou plutôt devient exploitable) aux alentours de 30 km/h.

Si on veut pousser le vice jusqu'au bout d'autres techniques rentrent également en jeu mais la ça n'a plus rien à voir avec l'effet gyroscopique.

Pour info c'est le même effet qui de produit avec un avion à hélice monomoteur lorsqu'on coupe ou met les gaz brutalement l'avion a tendance a pivoter, par exemple sur les avions de voltige qui sont très puissants et très légers, le pilote doit accompagner chaque action sur les gaz afin de stabiliser son appareil (ne me demandez pas de détails je suis au chaud dans mon lit et je n'ai plus tout ça en tête ^^).

Posté le

unknown

(110)

Répondre

quand tu passe le permis moto, il y a une fiche qui te le dis d'après mes souvenirs, mais le plus surprenant, c'est que de tourner le guidon dans le sens opposé ou tu veux tourner est tellement évident quand tu pilote, que tu le fais sans t'en rendre compte la première fois, et surtout sans le savoir

Posté le

unknown

(130)

Répondre

Juste une petite précision : on ne tourne pas le guidon passé 30 km/h (c'est impossible à cause de l'effet gyroscopique de la roue) mais on pousse sur le guidon du coté vers lequel on veut tourner. pour tourner à droite, on pousse sur la partie droite du guidon ce qui modifie l'équilibre dynamique de la moto. la moto s'incline et tourne vers la droite. une moto qui ne penche pas ne tourne pas d'où cette maxime motarde : "je penche donc je suis"

Posté le

unknown

(159)

Répondre


Tous les commentaires (105)

C'est exact, si je me rappel bien l'effet apparaît (ou plutôt devient exploitable) aux alentours de 30 km/h.

Si on veut pousser le vice jusqu'au bout d'autres techniques rentrent également en jeu mais la ça n'a plus rien à voir avec l'effet gyroscopique.

Pour info c'est le même effet qui de produit avec un avion à hélice monomoteur lorsqu'on coupe ou met les gaz brutalement l'avion a tendance a pivoter, par exemple sur les avions de voltige qui sont très puissants et très légers, le pilote doit accompagner chaque action sur les gaz afin de stabiliser son appareil (ne me demandez pas de détails je suis au chaud dans mon lit et je n'ai plus tout ça en tête ^^).

Posté le

unknown

(110)

Répondre

Oui ce n'est pas précisé dans l'anecdote mais en effet ça commence aux alentours de 30 km/h, la force gyroscopique des roues devient alors suffisante. En dessous, on tourne normalement.

Posté le

unknown

(9)

Répondre

Bon pour finir (mais j'ai peur de dire une connerie) je crois que lors d'une grosse remise des gaz c'est manche à gauche et pieds à droite.

Par exemple celà a entrainé pas mal d'accidents avec des avions de l'époque de la deuxième guerre mondiale par exemple, les avions étaient très puissants et lors des remises des gaz à l'atterrissage la dérive n'avait pas une taille conséquente pour contrer l'effet gyroscopique ce qui a entrainé des crashs.
Dans certains cas peut être que les pilotes n'avaient pas l'expérience nécessaire mais la cause principale était une question d'esthétisme, un bel avion était un avion avec une petite dérive à l'époque, ce qui le rendait également moins facilement détectable mais ça a entrainé des morts...
Parait-il que pour bien voler un avion doit d'abord être beau (je ne sais plus qui a dit ça mais ça ne m'étonnerait pas que ça soit Dassault), et bien ce n'était pas vrai à cette époque avec les critères d'antan.

Posté le

unknown

(7)

Répondre

PS: désolé pour le hors sujet et V amis motards!

Posté le

unknown

(13)

Répondre

Bah personnellement ton hs m'a plutôt plu... ! ;-)

Posté le

unknown

(9)

Répondre

Ou voyez vous qu il est précise 30km/h ? Ca me parait très peu

Posté le

unknown

(0)

Répondre

En tant qu'amateur de 2 roues, je confirme.

Posté le

unknown

(3)

Répondre

J'avais vu une émission de "c'est pas sorcier" sur le sujet. Si vous êtes curieux...

Posté le

unknown

(3)

Répondre

quand tu passe le permis moto, il y a une fiche qui te le dis d'après mes souvenirs, mais le plus surprenant, c'est que de tourner le guidon dans le sens opposé ou tu veux tourner est tellement évident quand tu pilote, que tu le fais sans t'en rendre compte la première fois, et surtout sans le savoir

Posté le

unknown

(130)

Répondre

Tous les détenteurs du Permis A le savent... Il y a une fiche la dessus lors de l'épreuve, je suis tombé dessus !

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : Bon pour finir (mais j'ai peur de dire une connerie) je crois que lors d'une grosse remise des gaz c'est manche à gauche et pieds à droite.

Par exemple celà a entrainé pas mal d'accidents avec des avions de l'époque de la deuxième guerre mondiale par exemple, les avions étaient trè
s puissants et lors des remises des gaz à l'atterrissage la dérive n'avait pas une taille conséquente pour contrer l'effet gyroscopique ce qui a entrainé des crashs.
Dans certains cas peut être que les pilotes n'avaient pas l'expérience nécessaire mais la cause principale était une question d'esthétisme, un bel avion était un avion avec une petite dérive à l'époque, ce qui le rendait également moins facilement détectable mais ça a entrainé des morts...
Parait-il que pour bien voler un avion doit d'abord être beau (je ne sais plus qui a dit ça mais ça ne m'étonnerait pas que ça soit Dassault), et bien ce n'était pas vrai à cette époque avec les critères d'antan.
Afficher tout
D'après Pierre Clostermann (fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Clostermann), John de Havilland (en.wikipedia.org/wiki/De_Havilland) lui aurait dit: "Un avion laid est parfois convenable, mais un avion gracieux vole toujours merveilleusement bien."
Un exemple typique: cf. fr.wikipedia.org/wiki/De_Havilland_DH.98_Mosquito

Source: "Feux du ciel", chapitre consacré à Max Guedj.

Posté le

unknown

(2)

Répondre

Salut Poukave,

Je crois malgré tout que tu dis une grosse connerie ;) Pour moi la précession gyroscopique, qui agit pour les motos, et les effets de couple de l'hélice d'un avion sont 2 choses différentes. Par contre les effets de précession gyroscopique sont abondamment utilisés sur le disque rotor d'un hélicoptère (de manière transparente pour le pilote heureusement) pour contrôler ce dernier.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

La dernière partie de l'anecdote (celle sur le vélo) n'est pas correcte. La force gyroscopique est trop faible pour expliquer cela.

Un article d'un scientifique de Cambridge parle du sujet (théorie + TP :)) d'une façon abordable: www2.eng.cam.ac.uk/~hemh/gyrobike.htm (en anglais)
Un autre article (que je ne retrouve plus, il a été publié cet été si je me souviens bien) pointe vers la forme de la fourche pour donner un supplément d'explication.

C'est beau la physique :)

Posté le

unknown

(3)

Répondre

Ha, c'est pour ça que l'avion Do-320 Allemand (dans le jeu IL-2 Sturmovik) est si pratique et stable : il a deux hélices qui tournent en sens inverse : du coup on peut faire des looping facilement

*sort*

Posté le

unknown

(2)

Répondre

Il se passe la meme chose en scoot ou mob , car sinon j'aimais remarquer

Posté le

unknown

(2)

Répondre

@hollandais: sache qu'un avion à 2 hélices auras systématiquement un sens de rotation inversé

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Je ne comprends pas telle que l'anecdote est rédigée désolé. Les commentaires ne m'ont pas aidé. Comment peut-on aller vers la gauche quand on tourne un guidon à droite? Que ce soit à 30 km/h ou pas.

Posté le

unknown

(9)

Répondre

Imagine une roue qui tourne vite,essayer de lui donner de l'effet a droite,la roue va se "tordre" sur la gauche,ce qui peut être très dangereux quand on ne le sait pas,donc les amis,ne rouler pas de moto sans permis,vous en apprendrez d'avantage sur les "techniques" de roulage.
J'ai gouté au bitume a Spa-francorchamp,c'est pas très bon,sur ce gazzz amis motard

Posté le

unknown

(1)

Répondre