Le labyrinthe de la cathédrale de Chartres

Proposé par
le
dans

La cathédrale de Chartres dispose en son centre d'un labyrinthe sur le sol du XIIe siècle, qui est le plus grand de France et un des mieux conservés au monde. C’est un chemin symbolique qui mène l’Homme de la Terre vers Dieu. Jadis, les pèlerins faisaient ce parcours, long de 262 mètres, en priant et à genoux.


Tous les commentaires (44)

a écrit : Ouais ok pour l'œuvre sinon pour aller voir (dieu) c'est n'importe quoi mdr Ça, on n'y crois ou on n'y crois pas, mais on respecte au moins !

Posté le

iphone

(212)

Répondre

A Fatima au Portugal, beaucoup de pèlerins se déplacent à genoux aussi, c'est impressionant à voir, quelle foi!

Posté le

android

(5)

Répondre

Pour les compagnons du devoir ce labyrinthe a une autre signification! Et effectivement on ne peux pas se perdre dedans!!

Posté le

iphone

(4)

Répondre

Les voies du seigneur sont impénetrables...

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Pour les compagnons du devoir ce labyrinthe a une autre signification! Et effectivement on ne peux pas se perdre dedans!! Ca correspond a quoi pour les compagnons du devoir
Merci d avance

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : "en priant et à genoux".

Ca me parait peu probable. Surtout vu la largeur du chemin. Enfin bon, ils étaient prêt à tout pour le "salut de leur âme"...



Toutefois, je tiens à faire remarquer que l'homme vêtu d'un costume blanc fait le "anti-gravit
y lean" de Michael Jackson, mais à l'envers. Et ça, ça mérite le respect !

... A moins qu'il soit tout simplement en train de chuter ? :)
Afficher tout
:D
Tu travailles au petit journal?

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Le plus étonnant c'est de voir qu'avec les moyens mathématiques de l'époque c'est une vraie prouesse d'avoir réalisé un tel labyrinthe. Aujourd'hui encore il est difficile de retrouver selon quelle formule il a été dessiné.

Posté le

iphone

(2)

Répondre

la cathédrale d'amiens en possède un aussi.

Posté le

android

(2)

Répondre

Olalaa mais ils mettaient combien de temps pour faire tout ça a genoux ?! Aie aie aie, j'ai travaillé en bijouterie je devais nettoyer les bijoux des vitrines basses à genoux ça me prenait environs 30min chacune et déjà je me plaignais mais pffouh j'imagine pas pour eux ! C'est beau quand on y pense ce qu'on est prêt à faire par amour et par foi !

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Ce parcours a été dessine et mis en oeuvre par l'architecte Villard de Honnecourt. Si vous desirez en savoir plus, allez sur le site de la bibliotheque nationale plur voir son carnet de croquis. Symboliquement parlant, c'est un parcoifs initiatique qui permet une approche dans le bon etat d'esprit de la "puissance " du lieux. Enfin c'est ce que j'ai etudie sur ce sujet pendant mes "etudes " ^^

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Ce parcours a été dessine et mis en oeuvre par l'architecte Villard de Honnecourt. Si vous desirez en savoir plus, allez sur le site de la bibliotheque nationale plur voir son carnet de croquis. Symboliquement parlant, c'est un parcoifs initiatique qui permet une approche dans le bon etat d'esprit de la "puissance " du lieux. Enfin c'est ce que j'ai etudie sur ce sujet pendant mes "etudes " ^^ Afficher tout j'habite à Chartres et je l'ai fait c bien (trop)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : A Fatima au Portugal, beaucoup de pèlerins se déplacent à genoux aussi, c'est impressionant à voir, quelle foi! oui tout un parcours et à l' extérieur !

Posté le

android

(0)

Répondre

Suis je le seul à ne pas comprendre l'expression « un labyrinthe sur le sol»??

Posté le

android

(0)

Répondre

Pour l'avoir visitée 8 fois étant petite (Chartraine !) Je n'ai jamais réussi a le faire à genoux, c'etais la punition par excellence des enfants pas sage pendant les visites avec les professeurs, pendant que les autres montaient au clocher :)

Posté le

android

(5)

Répondre

La religion pousse parfois les gens à ce dépasser (de manière positive).

Posté le

android

(0)

Répondre

C'est au cœur de la magnifique cathédrale d'Amiens qu'on peut aussi parcourir un labyrinthe, lui aussi du XIIè siècle, il me semble. Par contre c'est un vrai labyrinthe, avec de fausses trajectoires. Et en son centre on peut lire les noms des différents architectes et du premier évêque d'Amiens.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Suis je le seul à ne pas comprendre l'expression « un labyrinthe sur le sol»?? Oui, c'est juste un labyrinthe "dessiné" au sol. La phrase parle d'elle même...

Posté le

android

(0)

Répondre