Il n'y a pas que le clergé qui peut baptiser

Proposé par
le
dans

Dans la religion catholique, il n'y a pas que les membres du clergé qui peuvent baptiser : les laïcs (des individus de la société civile mais baptisés) peuvent baptiser une personne qui ne l'est pas seulement en cas d'extrême urgence, lorsque celle-ci est en danger de mort.


Tous les commentaires (48)

a écrit : Je pensais que laïc signifie non religieux comment un non religieux peut donner le baptême je me considère laïc car non croyante est ce que je me trompe de mot les laïcs sont les personnes qui ne sont pas membres du clergé.
si vous ne croyez pas en Dieu, vous êtes athée.
à ne pas confondre avec agnostique, qui désigne une personne qui croit en Dieu, mais sans adhérer à une religion existante.

Il n'y a d'ailleurs pas que quelqu'un de baptisé qui peut baptiser à son tour. Par exemple un médecin athée ou d'une autre confession peut baptiser selon les rites catholiques, du souhait des parents, si la vie d'un nouveau né est en danger.

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

a écrit : voilà la solution, se faire baptiser juste avant de mourir: en cas d'existence divine on est sauvé ^^ T'inquiètes pas, Jésus a déjà sauvé tout le monde. Donc si Dieu existe, tu n'as pas de souci à te faire.

Ce n'est pas exactement ce que je ferait en danger de mort

Mon grand-père me disait qu'autrefois, quand une femme accouchait, la première chose que l'on faisait était d'ondoyer l'enfant, avant d'appeler le prêtre qui le baptisera à quelques jours.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : lol se faire baptisé ne veut pas dire confession!! Si justement ! Le baptême enlêve tous les péchés...

En fait même un non baptisé peut administrer validement le baptême en cas d'urgence en ayant seulement "l'intention de faire ce que fait l'Eglise" (non pour se substituer à elle mais pour pallier à l'absence du "ministre ordinaire".
Cela est arrivé en cas de persécution et a permis à des catéchumènes de se baptiser mutuellement avant de mourir.

a écrit : voilà la solution, se faire baptiser juste avant de mourir: en cas d'existence divine on est sauvé ^^ Vous rigolez mais c etait la pratique de beaucoup de rois, pendant plusieurs siècles. Ils pensaient ainsi arriver devant Dieu libérés de tout vice.