La bataille d'Angleterre s'est jouée sur une erreur de guidage d'un bombardier

Proposé par
le
dans

La bataille d'Angleterre de 1940 s'est soldée par un échec allemand sur une erreur de guidage d'un bombardier allemand qui bombarda Londres par erreur. Berlin fut bombardé en représailles et Hitler, furieux, aurait demandé a la Luftwaffe d'attaquer Londres, délaissant les objectifs militaires qui étaient sur le point de céder. Ce fut une erreur stratégique majeure.

Londres n'aurait jamais du être bombardée, sauf sur autorisation d'Hitler. Son bombardement et celui de Berlin en représailles fit changer de stratégie les allemands qui décidèrent d'attaquer la population civile en priorité,ce qui permit à la Royal Air Force d'avoir un répit et de se réorganiser.


Tous les commentaires (33)

a écrit : Blitz c'est eclair en allemand qui se traduisait par les "blitzkrieg" a savoir guerre éclair : littéralement essayer s'écraser l'adversaire très rapidement. Le Blitz correspond a une offensive allemande utilisée durant la Seconde Guerre Mondiale qui consistait a bombarder à répétition les grandes villes anglaises, et principalement Londres. Cela est différent du blitzrieg, qui est une tactique de combat qui comme l a dit agnos consiste à utiliser l aviation combiné à des troupes au sol dans le but de percer rapidement la défense ennemi. Cette technique est d'ailleurs encore utilisée de nos jours.

Posté le

android

(7)

Répondre

De toute façon Hitler voulait une paix séparée au début avec l'Angleterre car il estimait que c'était la seule autre "race" digne de L'Europe. Il voulait faire plier Churchill en faisant d'abord plier le peuple.
Mais il est vrai que L'Angleterre était au bout du rouleau et que militairement c'était difficile.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Vérifie quand même parce que "source: mon prof" c'est encore moins sûr que "source : Wikipédia". À 36ans, je me rends compte du nombre de conn**** qu'on m'a raconté en cours! Surtout en histoire où chaque prof y allait de sa version. Ou bien ceux qui enseignaient les mythes comme des faits réels. Charles de Gaulle a écrit un livre sur les tactiques et techniques de guerre avant la seconde guerre mondiale(je ne pas la date de sa sortie). Il était un précurseur par rapport aux généraux français et préconisait justement de prendre les ennemis par la rapidité et la modernisation de l'armement (qui se faisait vieillotte). Son "oeuvre" a passé inaperçu en France mais a fortement inspiré les généraux allemands pour cette blitzkreig. Source: culture personnelle et passionnée d'histoire.

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Charles de Gaulle a écrit un livre sur les tactiques et techniques de guerre avant la seconde guerre mondiale(je ne pas la date de sa sortie). Il était un précurseur par rapport aux généraux français et préconisait justement de prendre les ennemis par la rapidité et la modernisation de l'armement (qui se faisait vieillotte). Son "oeuvre" a passé inaperçu en France mais a fortement inspiré les généraux allemands pour cette blitzkreig. Source: culture personnelle et passionnée d'histoire. Afficher tout Si je ne me trompe pas, cela a été raconté dans une anecdote ici même ;)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : ben change de prof lol parce que l'attaque de l'urss ne c'est pas faite sur un coup de tête Non pas vraiment... Hitler ne voulait pas se battre sur deux fronts. C'est pourquoi il a d'abord attaquer la France et l'Angleterre. C'est bien par énervement qu'il a attaqué l'URSS avant d'avoir battu les anglais.

a écrit : Fancat, en effet, la technique utilisee par les allemands, qui leur a permis d instaurer leur suprematie militaire assez rapidement est du en particulier a la strategie nomme blitzgriek.

Cette derniere avait pour but d envoyer les avions afin de bombarder les differentes positions de l ennemi pour l affai
blir et le deboussoler. Suivait assez rapidement les escadrons de blindes et d infanterie. Au passage c est la strategie la plus utilisee de
Nos jours, notemment par les USA.
Afficher tout
La blitzgriek repose essentiellement sur l'usage de blinde en masse et non sur le soutiens aérien.

a écrit : Blitz c'est eclair en allemand qui se traduisait par les "blitzkrieg" a savoir guerre éclair : littéralement essayer s'écraser l'adversaire très rapidement. Exact, cette dernière a d'ailleurs était pense par Charles de Gaulle puis repris et améliorer par les allemands

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : ben change de prof lol parce que l'attaque de l'urss ne c'est pas faite sur un coup de tête C'était pas un coup de tête mais c'était quand même une enorme erreur stratégique.

Posté le

android

(0)

Répondre

A noter que la Royal air force était à bout de souffle, et que les allemands étaient en train de gagner. Heureusement qu'il y a eu cette erreur.

Posté le

android

(0)

Répondre

Je suis convaincu que si les allemands avait été dirigé par un vrai général militaire et pas un fou compulsif ils auraient largement gagné la guerre.
En un sens on a peut être eu de la chance

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Charles de Gaulle a écrit un livre sur les tactiques et techniques de guerre avant la seconde guerre mondiale(je ne pas la date de sa sortie). Il était un précurseur par rapport aux généraux français et préconisait justement de prendre les ennemis par la rapidité et la modernisation de l'armement (qui se faisait vieillotte). Son "oeuvre" a passé inaperçu en France mais a fortement inspiré les généraux allemands pour cette blitzkreig. Source: culture personnelle et passionnée d'histoire. Afficher tout De Gaulle n'était pas particulièrement en avance car il a omis l'aviation dans sa doctrine. La Blitzkrieg n'a jamais été théorisée avant guerre. La coopération blindés/aviation était certe prévue depuis le début mais le comportement des Allemands au combat est due à leur excellence tactique (et non stratégique). Ce n'est qu'après guerre que le mot Blitzkrieg a été évoqué. Dire que cette tactique est reprise de nos jours est discutable. Dans les conflits asymétriques (les plus communs à l'heure actuelle) c'est totalement faux. Dans des conflits conventionnels, il est peu probable que l'on assiste à une ruée de blindés car ces formations sont excessivement vulnérables. Les doctrines soviétiques sont les plus appliquées (avec améliorations), notamment par l'armée américaine. Mais il faudrait une expérience réelle pour voir ce qu'il en est, ce qui n'est pas, je l'espère, pour demain.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Comment ça heureusement ? Il y a beaucoup de Londoniens innocents qui ont péri dans ces bombardements !! Mais combien ont eu la vie sauve?Combien auraient été tuées après le succès d'un débarquement allemand?Je suppose que cette réaction c'est faite sur un "coup de chaud" mais elle n'a pas lieu d'exister.C'est grâce au sacrifice de cette nation que le Reich millénaires s'est écroulé au bout de 12 ans.Alors oui cette guerre a eu des côtés inhumain mais il y a toujours eu des pertes civiles dans n'importe quelles guerre et il y en aura toujours.

a écrit : Blitz c'est eclair en allemand qui se traduisait par les "blitzkrieg" a savoir guerre éclair : littéralement essayer s'écraser l'adversaire très rapidement. La blitzkrieg allemande n'est pas du tout illustrée dans l'annectode ! La "guerre éclaire" c'est d'abord :
-1 phase de bombardements de sites stratégiques
-1 phase où les blindés pénètrent le pays
-1 phase où les soldats "à pieds" (enfin les fantassins quoi) viennent envahir le pays.
Ce fut le cas en Pologne notamment.