Un épicurien n'est pas un bon vivant selon Epicure

Proposé par
le

Contrairement à son sens courant actuel, un épicurien, pour Épicure, est une personne indifférente aux plaisirs du luxe. Pour lui, la richesse est intérieure et le bonheur est atteint que si des besoins simples sont satisfaits, comme ne pas avoir faim, ne pas avoir soif, ne pas avoir froid. Epicure conviait d'ailleurs ses disciples à une vie simple et en retrait.


Tous les commentaires (64)

Je conseille de lire et relire (ou d'écouter sur CD) le philosophe contemporain Michel Onfray qui explique clairement ce que sont la pensée épicurienne et l'hédonisme, si souvent mal interprétés.

Posté le

unknown

(5)

Répondre

Depuis le temps que je me posais la question, c'est bon à savoir ! JMCMB !

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Vivre d'amour et d'eau fraiche !
Et il avait tellement raison !
Non, les épicuriens se méfiaient de l'amour et pensaient que seule l'amitié était bénéfique pour l'homme.
En effet le but de l'épicurisme est d'atteindre l'ataraxie, c'est a dire un état sans trouble de l'esprit ni du corps. Or l'amour est perturbant, donc il n'est pas considéré comme utile mais plutôt comme dangereux comme toutes les passions.

Posté le

unknown

(8)

Répondre

a écrit : On confond souvent l'épicurisme avec l'hédonisme. L'épicurisme est un hédonisme mais tout hédonisme n'est pas un épicurisme !

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Le riche peut être Epicurien, tout dépend de sa façon de vivre avec son argent, il peut manger une pizza, boire de l'eau dans un gobelet, dormir dans un lit confortable comme il le faut ! Je ne sais pas si me peut me définir comme tel mais je m'estime heureux ! Je ne vis pas dans la rue, je n'ai pas besoin de mendier mon repas, je n'affronte pas les nuits hivernales. Que demande le peuple ?! Même au travail je suis heureux car de nos jours avoir un travail c'est déjà du luxe...

Posté le

unknown

(4)

Répondre

c'est atteindre le Nirvana comme Buddha

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Par ailleurs, Épicure a beaucoup été critiqué à cause de sa vision de la mort. Il pensait qu'après elle il ne se passait rien, et que par conséquent il ne fallait pas la craindre, car elle ne pouvait pas être source de souffrance. De plus, il disait dans la lettre à Ménécée que les dieux existaient mais n'avaient rien avoir avec l'homme, pour la simple raison qu'ils étaient immortels et bienheureux. Ils n'ont donc pas pu avoir l'idée de nous créer, puisqu'ils se suffisaient à eux-même.

Posté le

website

(4)

Répondre

En fait la notion d'épicurisme a eu ce caractère de libertinage et d'orgie à cause des romains qui déjà pour la plupart désapprouvait cette philosophie car elle recommandais le retrait du faste et de la vie mondaine et civile romaine , ce qui étais très mal vu à l'époque !

Posté le

iphone

(5)

Répondre

On peut aussi préciser qu'il proscrivait les plaisirs intenses comme l'amour car ceux-ci ne représentent pas un bonheur durable et stable. On pourrait dire qu'être épicurien c'est ne rien ressentir durant toute sa vie...

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : L évolution de la perception d' un épicurien ne serait pas simplement liée a l évolution de la société? Un épicurien profite des plaisir de la vie, mais ils ne sont pas les mêmes en fonction des époques... Il fut un temps ou l homme qui avait le ventre plein un toit sur la tête et un lit ou dormir faisait de nombreux envieux... Afficher tout Nous sommes toujours dans un temps où les faits d'avoir le ventre plein et un toit feraient beaucoup d'heureux, en France comme ailleurs ..

Un epicurien ne veut pas dire "aimer la vie luxueuse" . Sa signification est donc inchangee je crains de ne pas bien comprendre cette anecdote.

a écrit : L évolution de la perception d' un épicurien ne serait pas simplement liée a l évolution de la société? Un épicurien profite des plaisir de la vie, mais ils ne sont pas les mêmes en fonction des époques... Il fut un temps ou l homme qui avait le ventre plein un toit sur la tête et un lit ou dormir faisait de nombreux envieux... Afficher tout Ça c'était avant. ;)

a écrit : Je fait parti de ces gens :-) Je dis pas le contraire, je connais certainement moins ta vie que toi mais... tu utilise soit un smartphone soit un ordi ^^

Posté le

android

(0)

Répondre

Ça me fait penser à une citation de Molière: "il faut manger pour vivre, et non pas vivre pour manger".

Perso je vis pour manger :D

a écrit : L évolution de la perception d' un épicurien ne serait pas simplement liée a l évolution de la société? Un épicurien profite des plaisir de la vie, mais ils ne sont pas les mêmes en fonction des époques... Il fut un temps ou l homme qui avait le ventre plein un toit sur la tête et un lit ou dormir faisait de nombreux envieux... Afficher tout ... Tu parles sûrement de notre époque ;-)

a écrit : Aujourd'hui c'est de libertinage et de vodka


Sinon techniquement un riche n'a pas faim, pas froid, et a un toit ou domir ...
...mais il est angoissé de perdre sa fortune, (pas tous, mais la majorité).

Posté le

android

(0)

Répondre

Je ne connaissais que ce sens, qu'elle est son sens actuel ?