Les lionnes peuvent avoir des crinières

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

a écrit : Les lionnes ont beaucoup souffert du covid, les vieilles en particulier. Ce phénomène s'explique assez facilement en réalité : elles ont été mis à l'isolement en Afrique et beaucoup n'ont pas pu aller chez le coiffeur.

Dans les faits on n'en sait rien bien entendu, mais il y a des hy
pothèses : région riche et permettant le développement d'une crinière sur le tard, maladie, individu très fort, région pauvre (pour les lions sans crinière), avantage avec le terrain ...

Mystère d'autant plus dur que ça n'arrive que sur les vieilles ne dure pas longtemps et n'arrive pas à toute (seulement une petite minorité). Rajoutez à cela qu'aucune étude n'a été faite dessus et que déjà on n'arrive pas à expliquer les lions sans crinières...
Afficher tout
Il existe des hypothèses qui je trouve semblent assez solides, car on sait tout de même qu’il existe un lien entre les crinières, la santé et l’âge de l’animal et les hormones.

Les lions sans crinière pourraient être dus à des problèmes de santé voire de consanguinité dans certains groupes qui provoquerait une production trop faible d’hormone mâle pour développer une crinière. Certains lions sans crinière ont également des problèmes de fertilité. On a également observé que les lions qui étaient castrés perdaient leur crinière en quelques années.

Les vieilles lionnes avec crinière pourraient être dues à une chute hormonale liée à la ménopause et elles se mettraient donc à développer une crinière (un peu comme la bonne vieille moustache de votre grand-mère). Elles se mettraient même à agir comme des lions en étant plus violentes et en rugissant bien plus qu’une jeune lionne. C’est d’ailleurs un fléau pour ces lionnes, car les autres lions les considèrent alors comme des mâles et les chassent du groupe ou les tuent.

Ces phénomènes semblent donc directement liés au taux de testostérone.

Que celui qui n'a pas eu de vieille tata avec la barbe et la moustache qui poussaient (saloperie d'hormones) ne comprenne pas pourquoi les lionnes âgées peuvent avoir une crinière, OK
Mais en IRL, des hommes perdent leurs cheveux et des femmes doivent se raser après un certain age...
pourquoi cela n'arriverait pas aux lions?

a écrit : Pour la différence homme/femme niveau pilosité, il faut savoir que ce n'est pas le nombre de poils qui fait la différence, mais leur taille, diamètre, longueur, et c'est lié aux hormones.

C'est probablement pareil chez les lions.
Tout à fait...c'est difficile a croire mais les hommes et les femmes ont le même nombre de poils sur le corps.

Les femmes conservent un duvet là ou les poils se développent chez les hommes sous l'effet des hormones androgènes (la fameuse testostérone) entraînant une stimulation du follicule pileux.


Tous les commentaires (9)

Les lionnes ont beaucoup souffert du covid, les vieilles en particulier. Ce phénomène s'explique assez facilement en réalité : elles ont été mis à l'isolement en Afrique et beaucoup n'ont pas pu aller chez le coiffeur.

Dans les faits on n'en sait rien bien entendu, mais il y a des hypothèses : région riche et permettant le développement d'une crinière sur le tard, maladie, individu très fort, région pauvre (pour les lions sans crinière), avantage avec le terrain ...

Mystère d'autant plus dur que ça n'arrive que sur les vieilles ne dure pas longtemps et n'arrive pas à toute (seulement une petite minorité). Rajoutez à cela qu'aucune étude n'a été faite dessus et que déjà on n'arrive pas à expliquer les lions sans crinières...

a écrit : Les lionnes ont beaucoup souffert du covid, les vieilles en particulier. Ce phénomène s'explique assez facilement en réalité : elles ont été mis à l'isolement en Afrique et beaucoup n'ont pas pu aller chez le coiffeur.

Dans les faits on n'en sait rien bien entendu, mais il y a des hy
pothèses : région riche et permettant le développement d'une crinière sur le tard, maladie, individu très fort, région pauvre (pour les lions sans crinière), avantage avec le terrain ...

Mystère d'autant plus dur que ça n'arrive que sur les vieilles ne dure pas longtemps et n'arrive pas à toute (seulement une petite minorité). Rajoutez à cela qu'aucune étude n'a été faite dessus et que déjà on n'arrive pas à expliquer les lions sans crinières...
Afficher tout
Il existe des hypothèses qui je trouve semblent assez solides, car on sait tout de même qu’il existe un lien entre les crinières, la santé et l’âge de l’animal et les hormones.

Les lions sans crinière pourraient être dus à des problèmes de santé voire de consanguinité dans certains groupes qui provoquerait une production trop faible d’hormone mâle pour développer une crinière. Certains lions sans crinière ont également des problèmes de fertilité. On a également observé que les lions qui étaient castrés perdaient leur crinière en quelques années.

Les vieilles lionnes avec crinière pourraient être dues à une chute hormonale liée à la ménopause et elles se mettraient donc à développer une crinière (un peu comme la bonne vieille moustache de votre grand-mère). Elles se mettraient même à agir comme des lions en étant plus violentes et en rugissant bien plus qu’une jeune lionne. C’est d’ailleurs un fléau pour ces lionnes, car les autres lions les considèrent alors comme des mâles et les chassent du groupe ou les tuent.

Ces phénomènes semblent donc directement liés au taux de testostérone.

Que celui qui n'a pas eu de vieille tata avec la barbe et la moustache qui poussaient (saloperie d'hormones) ne comprenne pas pourquoi les lionnes âgées peuvent avoir une crinière, OK
Mais en IRL, des hommes perdent leurs cheveux et des femmes doivent se raser après un certain age...
pourquoi cela n'arriverait pas aux lions?

a écrit : Il existe des hypothèses qui je trouve semblent assez solides, car on sait tout de même qu’il existe un lien entre les crinières, la santé et l’âge de l’animal et les hormones.

Les lions sans crinière pourraient être dus à des problèmes de santé voire de consanguinité dans certains groupes qui provoquerai
t une production trop faible d’hormone mâle pour développer une crinière. Certains lions sans crinière ont également des problèmes de fertilité. On a également observé que les lions qui étaient castrés perdaient leur crinière en quelques années.

Les vieilles lionnes avec crinière pourraient être dues à une chute hormonale liée à la ménopause et elles se mettraient donc à développer une crinière (un peu comme la bonne vieille moustache de votre grand-mère). Elles se mettraient même à agir comme des lions en étant plus violentes et en rugissant bien plus qu’une jeune lionne. C’est d’ailleurs un fléau pour ces lionnes, car les autres lions les considèrent alors comme des mâles et les chassent du groupe ou les tuent.

Ces phénomènes semblent donc directement liés au taux de testostérone.
Afficher tout
Comme dans tout, il y a des hypothèses plus sérieuses que d'autres et plus probables. Mais en l'absence d'étude scientifique je me garde bien de me prononcer, parfois on a des surprises.

J'ai moi-mêmes mes idées sur ça. Les hormones, la région pauvre qui attire peu de lions, donc problème de consanguinité et corps qui reçoit moins de ressources qu'ailleurs etc.

a écrit : Que celui qui n'a pas eu de vieille tata avec la barbe et la moustache qui poussaient (saloperie d'hormones) ne comprenne pas pourquoi les lionnes âgées peuvent avoir une crinière, OK
Mais en IRL, des hommes perdent leurs cheveux et des femmes doivent se raser après un certain age...
pourquoi ce
la n'arriverait pas aux lions? Afficher tout
j'ai bien peur que nous soyons en présence d'une non-anecdote

a écrit : Que celui qui n'a pas eu de vieille tata avec la barbe et la moustache qui poussaient (saloperie d'hormones) ne comprenne pas pourquoi les lionnes âgées peuvent avoir une crinière, OK
Mais en IRL, des hommes perdent leurs cheveux et des femmes doivent se raser après un certain age...
pourquoi ce
la n'arriverait pas aux lions? Afficher tout
Pour la différence homme/femme niveau pilosité, il faut savoir que ce n'est pas le nombre de poils qui fait la différence, mais leur taille, diamètre, longueur, et c'est lié aux hormones.

C'est probablement pareil chez les lions.

a écrit : Pour la différence homme/femme niveau pilosité, il faut savoir que ce n'est pas le nombre de poils qui fait la différence, mais leur taille, diamètre, longueur, et c'est lié aux hormones.

C'est probablement pareil chez les lions.
Tout à fait...c'est difficile a croire mais les hommes et les femmes ont le même nombre de poils sur le corps.

Les femmes conservent un duvet là ou les poils se développent chez les hommes sous l'effet des hormones androgènes (la fameuse testostérone) entraînant une stimulation du follicule pileux.

La pilosité développée d’une femme (duvet devenant un peu trop épais ou foncé) a un nom : l hirsutisme. Et c’est effectivement lié aux hormones.

Des lions vivaient en Europe à une époque. Il s'agit peut-être de lionnes portugaises (ou de leurs descendantes)?