La baleine chante sans expulser d'air

Proposé par
le
dans

Les baleines ont la particularité de réussir à émettre des sons sans expulser d'air. En effet, elles font circuler de l'air de leurs poumons jusqu'à une poche appelée "sac laryngé", fermé par deux cartilages recouverts d'une membrane. Le passage de l'air fait entrer cette dernière en vibration. Le sac laryngé permet également à la baleine de faire varier sa "flottabilité" pour effectuer des plongées.


Commentaires préférés (3)

Pratique pour communiquer dans l eau !

Posté le

android

(18)

Répondre

On peut aussi le faire en fermant ses lèvres et en gonflant les joues.

a écrit : On peut aussi le faire en fermant ses lèvres et en gonflant les joues. De là à émettre un son qui se propage sur des centaines de kilomètres, il va falloir sacrément gonfler les joues...

N’est pas baleine qui veut !


Tous les commentaires (14)

Pratique pour communiquer dans l eau !

Posté le

android

(18)

Répondre

On peut aussi le faire en fermant ses lèvres et en gonflant les joues.

a écrit : On peut aussi le faire en fermant ses lèvres et en gonflant les joues. De là à émettre un son qui se propage sur des centaines de kilomètres, il va falloir sacrément gonfler les joues...

N’est pas baleine qui veut !

a écrit : De là à émettre un son qui se propage sur des centaines de kilomètres, il va falloir sacrément gonfler les joues...

N’est pas baleine qui veut !
Si, ma belle mère.... (aller à la prochaine...)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : De là à émettre un son qui se propage sur des centaines de kilomètres, il va falloir sacrément gonfler les joues...

N’est pas baleine qui veut !
Comme quoi la taille ça compte...

a écrit : De là à émettre un son qui se propage sur des centaines de kilomètres, il va falloir sacrément gonfler les joues...

N’est pas baleine qui veut !
Dory le fait plutôt bien ;)

a écrit : On peut aussi le faire en fermant ses lèvres et en gonflant les joues. Mon ventre aussi fait parfois du bruit sans que de l air s en echappe !!! J ai faim.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : On peut aussi le faire en fermant ses lèvres et en gonflant les joues. Woaow, je viens d'essayer (en me pinçant le nez hein, faut faire ça bien) et ben je fais SUPER BIEN la baleine en fait !

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Woaow, je viens d'essayer (en me pinçant le nez hein, faut faire ça bien) et ben je fais SUPER BIEN la baleine en fait ! Moi aussi je sais émettre des sons sans évacuer de l'air, à moins qu'on considère un pet comme de l'air.
Par contre, au niveau sonore, ca porte pas loin et ca englobe un peu, excusez-moi...

Bon on arrête un peu de déconner, avec leur système, les baleines sont capables de communiquer a plus d'un millier de kilomètres (véridique), c'est fabuleux, et nous, on s'envoie des sextos à l'autre bout du monde à la vitesse de la lum...


C'est bon, j'arrête! Promis!

a écrit : Moi aussi je sais émettre des sons sans évacuer de l'air, à moins qu'on considère un pet comme de l'air.
Par contre, au niveau sonore, ca porte pas loin et ca englobe un peu, excusez-moi...

Bon on arrête un peu de déconner, avec leur système, les baleines sont capables de communiquer
a plus d'un millier de kilomètres (véridique), c'est fabuleux, et nous, on s'envoie des sextos à l'autre bout du monde à la vitesse de la lum...


C'est bon, j'arrête! Promis!
Afficher tout
En soit, pour ton premier paragraphe, c'est le même principe de production d'ondes sonores que pour la baleine. Ce n'est pas le gaz qui fait du bruit mais la membrane à la sortie qui entre en vibration.

a écrit : On peut aussi le faire en fermant ses lèvres et en gonflant les joues. Tu expulses de l'air quoiqu'il arrive. Soit par le nez, soit, si tu te bouches le nez, après avoir émis le son.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Tu expulses de l'air quoiqu'il arrive. Soit par le nez, soit, si tu te bouches le nez, après avoir émis le son. Non non, bouche fermée et nez bouché, c'est possible, un petit son, j'ai essayé

Je ne suis pas d’accord avec la fin de l’anecdote. Si l’air passe des poumons à cette cavité, le poids de la baleine de change pas, et son volume non plus, donc la poussée d’Archimede exercée non plus. Cette poche n’a donc aucune raison de faire varier sa flottabilité. Je me trompe ?

a écrit : Je ne suis pas d’accord avec la fin de l’anecdote. Si l’air passe des poumons à cette cavité, le poids de la baleine de change pas, et son volume non plus, donc la poussée d’Archimede exercée non plus. Cette poche n’a donc aucune raison de faire varier sa flottabilité. Je me trompe ? « Les baleines à fanons pourraient également utiliser leur sac laryngé pour contrôler leur flottabilité lors des plongées. Pour ce faire, la baleine peut fermer le passage entre le sac laryngé et les poumons, emprisonnant ainsi une quantité d’air fixe dans le sac laryngé. Ensuite, elle peut diminuer le volume du sac laryngé, ce qui comprime l’air et augmente la pression. La partie avant du corps de la baleine devient donc plus «dense» que l’arrière, ce qui lui permet de plonger. Pour remonter, elle pourrait faire le contraire en augmentant le volume du sac. Cette adaptation physiologique s’apparente à la vessie natatoire des poissons, un diverticule associé à l’œsophage qui leur permet d’ajuster leur flottabilité. »