La première photo de la Terre depuis l'espace fut prise d'un missile

Proposé par
le

La technologie des missiles V2 permit d'effectuer le premier cliché photographique de la Terre depuis l'espace, le 24 octobre 1946. La photo, en noir et blanc, fut prise à 105 km d'altitude à l'aide d'une caméra montée sur l'un de ces missiles. Pour récupérer les clichés, les pellicules étaient stockées dans des boîtes en acier puis récupérées sur le lieu du crash.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Pourrait-on à vois le cliché en question ? Pas moyen d'aller voir les sources :( Sur la deuxième source, il faut savoir que c’est une photo de la terre.
La qualité est vraiment mauvaise mais il s agit de la première.

Les V2 n'ont pas eu l'impact militaire que les allemands espéraient... Guidage difficile, charges embarquées assez faibles, les résultats ont été minimes en regard des 3000 missiles lancés (un millier de morts quand même).
Reste que les américains et les russes ce sont jetés sur les stocks à la fin de la guerre, et ont récupéré les ingénieurs allemands. Ce qui a beaucoup aidé pour les missiles intercontinentaux (ça c'est pas génial), mais aussi à la conquête spatiale.

a écrit : Légende urbaine : ces missiles ont fait un vrai carnage, mais Churchill a imposé une censure implacable, il était même interdit de parler de la moindre explosion
Au début les Anglais ne savaient même pas ce qui se passait, le V2 arrivait a une vitesse supérieure à celle du son, et n'était pratiquement jamais
aperçu avant d'exploser
Les Allemands (Hitler) n'ayant pas d'informations sur l'efficacité de leurs bombardements ont été rapidement désintéressés de l'usage du V2, qui consommait une part importante du peu de ressources qui leur restaient
Si ils avaient été aussi peu "efficaces", les Anglais n'auraient pas cherché frénétiquement et détruit les bases de lancements bien cachées et protégées en France
www.leblockhaus.com/fr/
Afficher tout
Vous avez tous les deux raison, les dégâts ont étés certes importants mais à des années lumière de ce qu'espéraient les allemands, 3000 civils tués, pas mal de destructions (ca fait quand même mal une tonne d'explosif) et surtout, au lieu d'avoir semé la panique comme espéré dans le but de signer un accord de paix provisoire avant le débarquement, ca n'a fait qu'énerver encore plus les anglais.


Tous les commentaires (19)

Pourrait-on à vois le cliché en question ? Pas moyen d'aller voir les sources :(

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Pourrait-on à vois le cliché en question ? Pas moyen d'aller voir les sources :( Sur la deuxième source, il faut savoir que c’est une photo de la terre.
La qualité est vraiment mauvaise mais il s agit de la première.

Les V2 n'ont pas eu l'impact militaire que les allemands espéraient... Guidage difficile, charges embarquées assez faibles, les résultats ont été minimes en regard des 3000 missiles lancés (un millier de morts quand même).
Reste que les américains et les russes ce sont jetés sur les stocks à la fin de la guerre, et ont récupéré les ingénieurs allemands. Ce qui a beaucoup aidé pour les missiles intercontinentaux (ça c'est pas génial), mais aussi à la conquête spatiale.

La troisième source n'a pas de rapport avec l'anecdote :-/

On voit bien sur l'image que la terre est plate ^^

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Les V2 n'ont pas eu l'impact militaire que les allemands espéraient... Guidage difficile, charges embarquées assez faibles, les résultats ont été minimes en regard des 3000 missiles lancés (un millier de morts quand même).
Reste que les américains et les russes ce sont jetés sur les stocks à la fin de l
a guerre, et ont récupéré les ingénieurs allemands. Ce qui a beaucoup aidé pour les missiles intercontinentaux (ça c'est pas génial), mais aussi à la conquête spatiale. Afficher tout
Légende urbaine : ces missiles ont fait un vrai carnage, mais Churchill a imposé une censure implacable, il était même interdit de parler de la moindre explosion
Au début les Anglais ne savaient même pas ce qui se passait, le V2 arrivait a une vitesse supérieure à celle du son, et n'était pratiquement jamais aperçu avant d'exploser
Les Allemands (Hitler) n'ayant pas d'informations sur l'efficacité de leurs bombardements ont été rapidement désintéressés de l'usage du V2, qui consommait une part importante du peu de ressources qui leur restaient
Si ils avaient été aussi peu "efficaces", les Anglais n'auraient pas cherché frénétiquement et détruit les bases de lancements bien cachées et protégées en France
www.leblockhaus.com/fr/

a écrit : Légende urbaine : ces missiles ont fait un vrai carnage, mais Churchill a imposé une censure implacable, il était même interdit de parler de la moindre explosion
Au début les Anglais ne savaient même pas ce qui se passait, le V2 arrivait a une vitesse supérieure à celle du son, et n'était pratiquement jamais
aperçu avant d'exploser
Les Allemands (Hitler) n'ayant pas d'informations sur l'efficacité de leurs bombardements ont été rapidement désintéressés de l'usage du V2, qui consommait une part importante du peu de ressources qui leur restaient
Si ils avaient été aussi peu "efficaces", les Anglais n'auraient pas cherché frénétiquement et détruit les bases de lancements bien cachées et protégées en France
www.leblockhaus.com/fr/
Afficher tout
Vous avez tous les deux raison, les dégâts ont étés certes importants mais à des années lumière de ce qu'espéraient les allemands, 3000 civils tués, pas mal de destructions (ca fait quand même mal une tonne d'explosif) et surtout, au lieu d'avoir semé la panique comme espéré dans le but de signer un accord de paix provisoire avant le débarquement, ca n'a fait qu'énerver encore plus les anglais.

a écrit : Vous avez tous les deux raison, les dégâts ont étés certes importants mais à des années lumière de ce qu'espéraient les allemands, 3000 civils tués, pas mal de destructions (ca fait quand même mal une tonne d'explosif) et surtout, au lieu d'avoir semé la panique comme espéré dans le but de signer un accord de paix provisoire avant le débarquement, ca n'a fait qu'énerver encore plus les anglais. Afficher tout Ça et leur impact stratégique totalement nul a consacré leur echec. Ces 3000 morts sont en réalité bien peu comparé à des raids aériens de même coût.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ça et leur impact stratégique totalement nul a consacré leur echec. Ces 3000 morts sont en réalité bien peu comparé à des raids aériens de même coût. Au tout début 1944, eut lieu de "Baby Blitz" ( également appelé Opération Steinbock). Ce fut la dernière offensive aérienne Nazie contre la Grande-Bretagne. Elle prit fin en mai de cette même année.

L'opération Steinbock n'avait aucun objectif militaire précis, sauf de chercher à implanter un climat de terreur dans la population Britannique.
Ce fut une terrible erreur d'Hitler, car ces offensives ont signifié une dépense de moyens aériens et de pilotes, bien supérieure à quelque résultat que ce soit.
De plus, ceci a tellement affaibli les forces de la Luftwaffe, qu'elles auront une présence casi nulle durant le Débarquement de Normandie, le mois suivant.

L'entrée des V1 dans le conflit ( 11 juin 1944), puis des V2 ( septembre 1944), n'était pas apte à freiner l'offensive Alliée et encore moins renverser le cours de l'Histoire sur le Front Occidental. Il est d'ailleurs à se demander quel était le véritable objectif stratégique, à part celui de chercher à galvaniser une dernière fois un Peuple Allemand désillusionné.
De fait, alors que ces missiles balistiques sont utilisés... Les citoyens du Reich sortent massivement leurs économies des banques, voyant assez clairement l'effondrement d'un Régime en situation de fuite en avant.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Les V2 n'ont pas eu l'impact militaire que les allemands espéraient... Guidage difficile, charges embarquées assez faibles, les résultats ont été minimes en regard des 3000 missiles lancés (un millier de morts quand même).
Reste que les américains et les russes ce sont jetés sur les stocks à la fin de l
a guerre, et ont récupéré les ingénieurs allemands. Ce qui a beaucoup aidé pour les missiles intercontinentaux (ça c'est pas génial), mais aussi à la conquête spatiale. Afficher tout
Mein Führer, I can walk!

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Légende urbaine : ces missiles ont fait un vrai carnage, mais Churchill a imposé une censure implacable, il était même interdit de parler de la moindre explosion
Au début les Anglais ne savaient même pas ce qui se passait, le V2 arrivait a une vitesse supérieure à celle du son, et n'était pratiquement jamais
aperçu avant d'exploser
Les Allemands (Hitler) n'ayant pas d'informations sur l'efficacité de leurs bombardements ont été rapidement désintéressés de l'usage du V2, qui consommait une part importante du peu de ressources qui leur restaient
Si ils avaient été aussi peu "efficaces", les Anglais n'auraient pas cherché frénétiquement et détruit les bases de lancements bien cachées et protégées en France
www.leblockhaus.com/fr/
Afficher tout
'Légende urbaine"... Je n'en sais rien au fond; tu as l'air sûr de toi, mais je t'invite à lire les sources qui le disent... La tienne n'est qu'un prospectus d'un site à visiter et ne dit rien sur ce que tu avances.
Les chiffres sont quand même assez parlants : on parle de 2000 à 3000 morts, pour 3000 missiles lancés ! Même pas un mort par missile ; ça ne fait pas des V2 une arme de destruction massive. Et je doute donc que ça correspond aux attentes allemandes ;-)
lis aussi les commentaires de Mosebema et Epoxy ; ils ont l'air de savoir de quoi ils parlent.

a écrit : 'Légende urbaine"... Je n'en sais rien au fond; tu as l'air sûr de toi, mais je t'invite à lire les sources qui le disent... La tienne n'est qu'un prospectus d'un site à visiter et ne dit rien sur ce que tu avances.
Les chiffres sont quand même assez parlants : on parle de
2000 à 3000 morts, pour 3000 missiles lancés ! Même pas un mort par missile ; ça ne fait pas des V2 une arme de destruction massive. Et je doute donc que ça correspond aux attentes allemandes ;-)
lis aussi les commentaires de Mosebema et Epoxy ; ils ont l'air de savoir de quoi ils parlent.
Afficher tout
Si les Britanniques ont imposé un contrôle sur l'information relative aux V2 - tel comme ils ont d'ailleurs auparavant procédé pour les V1 - c'est avant tout pour que les Nazis ne puissent pas vérifier la "précision" des impacts et corriger les paramètres des tirs ultérieurs.
La seconde raison était pour ne pas amplifier l'effet recherché de Terreur, auprès de la population.
De fait, dans un premier temps, les Autorités Britanniques déguiseront ces impacts de V2, parlant d'explosions de conduites de gaz. Le public Britannique connaîtra l'existence des V2, au travers de la propagande radio Allemande en langue Anglaise, et Londres devra d'ailleurs l'admettre.

Aux alentours de 1400 V2 furent tirés en direction de Grande Bretagne, avec un pourcentage de 25 à 30% d'échecs ( explosions prématurées sur le pas de tir ou durant la trajectoire parabolique des engins ).
En ce qui se réfère au nombre de victimes mortelles par impacts de V2 en Grande Bretagne, il se situe aux alentours de 2700, auxquels se rajoutent autour de 6500 blessés. Somme toute, ce chiffre ne représente que 6 à 7% du total des victimes mortelles de l'ensemble des bombardements nazis sur le Royaume-Uni.

Les V2 n'ont jamais eu la prétention d'être des armes de destruction massive. Tout au plus auraient-ils pu se rapprocher de celà, si la charge explosive avait été remplacée par des armes chimiques ou bactériologiques, faits que Hitler refusait d'utiliser, d'ailleurs.
Certaines sources Net laissent entendre que "pour quelques mois", les nazis n'ont pas pu faire usage des V2, comme vecteurs de bombes atomiques.

La technologie des V2 étaient bien trop en avance sur son temps, - aux alentours d'une dizaine d'années -, pour pouvoir avoir un quelconque impact sur le déroulement des hostilités.
Ils manquaient cruellement de précision d'impact et leurs coûts de fabrication, de transport puis de tir, ne justifiaient aucunement leurs utilisations.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Sur la deuxième source, il faut savoir que c’est une photo de la terre.
La qualité est vraiment mauvaise mais il s agit de la première.
OK merci :)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : 'Légende urbaine"... Je n'en sais rien au fond; tu as l'air sûr de toi, mais je t'invite à lire les sources qui le disent... La tienne n'est qu'un prospectus d'un site à visiter et ne dit rien sur ce que tu avances.
Les chiffres sont quand même assez parlants : on parle de
2000 à 3000 morts, pour 3000 missiles lancés ! Même pas un mort par missile ; ça ne fait pas des V2 une arme de destruction massive. Et je doute donc que ça correspond aux attentes allemandes ;-)
lis aussi les commentaires de Mosebema et Epoxy ; ils ont l'air de savoir de quoi ils parlent.
Afficher tout
Dès le départ, le gouvernement britannique a essayer de convaincre que les V2 n'étaient pas aussi destructeurs que les Allemands le pensaient. Il est aussi devenu stratégique, après la défaite allemande de maintenir cette "légende", les populations n'auraient pas compris les efforts qu'on a fait pour récupérer les "méchants" ingénieurs et chercheurs allemands. J'ai visité ce site, pour moi, c'est plus qu'un prospectus ou une page web. Il y a tous les renseignements dont tu as besoin, si tu es vraiment intéressé. On peut y constater que le Pas de Calais, dont les côtes sont proches de la Grande Bretagne, était une des bases de première importance de l'armée allemande, que ce soit pour les V1, V2, terrain d'aviation etc
C'est pour ça que quand les Alliés ont essayé de faire croire aux Allemands qu'ils allaient débarquer entre Boulogne et Calais, ceux-ci les ont cru et ont rapatrié (un peu) des troupes de Normandie

Mis très (trop) tard en service en 1944, les V2 ont au final eu qu'un effet psychologue sur la population et ne changerent pas le déroulement de la guerre sur le plan militaire, les alliés étaient déjà bien implantés sur le front de l'ouest.
Malheureusement, ce sont surtout les populations civiles qui ont soufferts du V2 (principalement Londres et Anvers), dû à son imprécision.
Mais en terme de propagande, les V2 ont permis de faire croire à l'opinion allemande que ces armes secrètes allaient changer l'issue de la guerre.
Si ces armes avaient étaient conçues 1 an plus tôt, je pense qu'en effet ça aurait fait très mal aux alliés.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Dès le départ, le gouvernement britannique a essayer de convaincre que les V2 n'étaient pas aussi destructeurs que les Allemands le pensaient. Il est aussi devenu stratégique, après la défaite allemande de maintenir cette "légende", les populations n'auraient pas compris les efforts qu'on a fait pour récupérer les "méchants" ingénieurs et chercheurs allemands. J'ai visité ce site, pour moi, c'est plus qu'un prospectus ou une page web. Il y a tous les renseignements dont tu as besoin, si tu es vraiment intéressé. On peut y constater que le Pas de Calais, dont les côtes sont proches de la Grande Bretagne, était une des bases de première importance de l'armée allemande, que ce soit pour les V1, V2, terrain d'aviation etc
C'est pour ça que quand les Alliés ont essayé de faire croire aux Allemands qu'ils allaient débarquer entre Boulogne et Calais, ceux-ci les ont cru et ont rapatrié (un peu) des troupes de Normandie
Afficher tout
Même en termes de destruction, les V2 n'ont pas une efficacité équivalente à celle d'un bombardier. Même s'il y a eu une dissolution temporaire des faits, ces engins testaient peu utiles. Ils sont l'incarnation même de l'échec des armes miracles: une débauche technologique ultra coûteuse à l'efficacité plus que douteuse, en tout cas moindre par rapport à celle des moyens conventionnels. Certes les V2 ont fait de jolis cratères (façon de parler), mais pour un engin de cette taille, ça reste peu car la charge d'explosifs était plus que réduite comparée à la taille de l'appareil. L'impact a été finalement assez faible, même une fois le missile connu de la population. La véritable question est que si l'Allemagne n'avait pas investi autant de personnels, de ressources, de temps et d'argent dans la création des ces choses, combien de chars ou d'avions aurait-elle pu construire à la place.
Mais le bon côté de la chose (probablementle seul), c'est que ce projet a permis de notables avancées dans le divers domaines après la guerre dont l'aérospatiale.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Le V de V2 signifie « Vengeance » Le V de V2 signifie "Vergeltungswaffe" signifiant "arme de riposte". Mais d'une certaine manière, on pourrait le traduire par vengeance.