L'Utah a une arme comme symbole

Proposé par
le

Aux Etats-Unis, chaque état a de nombreux symboles officiels, parfois originaux (fossile officiel, étoile officielle...). L'Utah n'échappe à la règle et est devenu en 2011, le premier état à adopter une arme à feu comme symbole : le Colt M1911. Cette arme a été choisie car son concepteur, James Browning, est originaire de l'état. Par ailleurs, elle représenterait la liberté et l'émancipation.


Tous les commentaires (59)

a écrit : Éventuellement au tout début mais nous savons très bien détecter les infections réelles à partir de prélèvement.
Donc quand on annonce en France 130 patients atteints c'est que ce sont réellement des patients infectés par le coronavirus.
Je ne dit pas que les 130 atteints ne le sont pas. Je dis que ce chiffre est largement sous-estimé par rapport à la réalité.
Donc au lieu de 2% de mortalité parmi les infectés connus, le chiffre doit plutôt être de 0,2% parmi les infectés réels. Enfin ce n’est qu’un avis personnel. C’est la même chose avec la grippe, beaucoup de gens qui ont la grippe ne le font pas savoir à leur médecin et donc ne rentrent pas dans les statistiques.

a écrit : Je ne dit pas que les 130 atteints ne le sont pas. Je dis que ce chiffre est largement sous-estimé par rapport à la réalité.
Donc au lieu de 2% de mortalité parmi les infectés connus, le chiffre doit plutôt être de 0,2% parmi les infectés réels. Enfin ce n’est qu’un avis personnel. C’est la même chose avec la gr
ippe, beaucoup de gens qui ont la grippe ne le font pas savoir à leur médecin et donc ne rentrent pas dans les statistiques. Afficher tout
Je te rejoins sur ce point même au final cela ne change pas énormément de chose.

Le taux de décès serait peut-être finalement de 1% pour Covid-19 et 0.5 % (chiffre fantaisiste nous sommes d'accord) mais cela ne change pas le "rapport" entre les 2 maladies

Bref désolé pour le hors sujet.

Revenons à nos moutons.

On présente toujours l'histoire des USA en corrélation avec les armes.
Mais la plupart des pays se sont construits sur les batailles...

Je suis sceptique sur l'utilité d'autoriser les gens à porter et utiliser une arme et surtout des armes automatiques....

Pour l'histoire du drapeau, finalement ça rejoint d'autre pays.

Posté le

android

(2)

Répondre

J'aimerais rajouter que la culture américaine et plus spécifiquement la culture mormone est une culture différente de la culture française, belge, suisse etc. Ça serait peut être pas trop mal de ne pas juger une culture étrangère et les symboles qu'elle utilise avec des yeux d'européens français.

a écrit : Oula ! C'est la sortie des neuneus qui subissent la propagande anti-armes à feu. Il serait judicieux de vous rappeler que plusieurs pays autorisent le port d'armes, comme la Suisse. Pourtant je n'entends jamais parler de « tuerie de masse » suisse. Ensuite il y juste de rappeler qu'à l'échelle des États-Unis, les dites tueries sont des épiphénomènes. D'ailleurs vous aurez peut-être remarqué qu'en Europe, la plupart des pays interdisent la possession d'armes (chasse et tir sportif exceptés, et encore étant de plus en plus régulée), ce qui n'empêche pas qu'il y ait des tueries, des crimes et des méfaits (pudiquement appelés « faits divers ») presque chaque jour. Si les Français étaient autorisés à porter une arme, ça inciterait les potentiels criminels à se tenir droit et le 13 novembre 2015 à Paris comme le 14 juillet 2016 à Nice ne se serait certainement mieux conclus. Actuellement, il circulerait plus d'armes sur le marché noir français que n'en possèdent nos forces armées mais la priorité, c'est de contrôler davantage les possesseurs d'armes légaux, inciter les chasseurs à rendre leur arme hors période de chasse et surtout, lutter contre l'axe populo-fasciste !

Quand à ceux qui viendraient m'expliquer que les armes à feu poussent aux crimes racistes, je les renvoie vers les statistiques ethniques (qui existent outre-Atlantique) et qui démontrent que les Noirs sont presque toujours tués… par des Noirs. Les Blancs sont presque toujours tués par des Noirs. Et ceux qui vendraient me parler de condition sociale (comme on sait si bien le faire en France), je les renvoie à une statistique démontrant que même la partie aisée des Noirs américains est plus criminogène que la part la plus pauvre des Blancs américains. Comme en France la Seine-Saint-Denis (7e en PIB) est plus criminogène que la Creuse (dernière du classement). Cachez ces données scientifiques que je ne saurais voir !…
Afficher tout
Je serais tout de même curieux de voir vos "données scientifiques" qui démontrent que les avocats, les médecins ou encore les ingénieurs afro-américains commettent plus de crimes que les sans-abris et les chômeurs blancs.
J'attends avec impatience.

Je crois que plus le temps passe et plus la culture Américaine le dépasse

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Oula ! C'est la sortie des neuneus qui subissent la propagande anti-armes à feu. Il serait judicieux de vous rappeler que plusieurs pays autorisent le port d'armes, comme la Suisse. Pourtant je n'entends jamais parler de « tuerie de masse » suisse. Ensuite il y juste de rappeler qu'à l'échelle des États-Unis, les dites tueries sont des épiphénomènes. D'ailleurs vous aurez peut-être remarqué qu'en Europe, la plupart des pays interdisent la possession d'armes (chasse et tir sportif exceptés, et encore étant de plus en plus régulée), ce qui n'empêche pas qu'il y ait des tueries, des crimes et des méfaits (pudiquement appelés « faits divers ») presque chaque jour. Si les Français étaient autorisés à porter une arme, ça inciterait les potentiels criminels à se tenir droit et le 13 novembre 2015 à Paris comme le 14 juillet 2016 à Nice ne se serait certainement mieux conclus. Actuellement, il circulerait plus d'armes sur le marché noir français que n'en possèdent nos forces armées mais la priorité, c'est de contrôler davantage les possesseurs d'armes légaux, inciter les chasseurs à rendre leur arme hors période de chasse et surtout, lutter contre l'axe populo-fasciste !

Quand à ceux qui viendraient m'expliquer que les armes à feu poussent aux crimes racistes, je les renvoie vers les statistiques ethniques (qui existent outre-Atlantique) et qui démontrent que les Noirs sont presque toujours tués… par des Noirs. Les Blancs sont presque toujours tués par des Noirs. Et ceux qui vendraient me parler de condition sociale (comme on sait si bien le faire en France), je les renvoie à une statistique démontrant que même la partie aisée des Noirs américains est plus criminogène que la part la plus pauvre des Blancs américains. Comme en France la Seine-Saint-Denis (7e en PIB) est plus criminogène que la Creuse (dernière du classement). Cachez ces données scientifiques que je ne saurais voir !…
Afficher tout
Je me coucherai moins bête : je ne savais pas que le lobby des armes à feu avait un représentant chargé de recopier leur argumentaire sur ce site. Ils sont vraiment partout !

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : J'aimerais rajouter que la culture américaine et plus spécifiquement la culture mormone est une culture différente de la culture française, belge, suisse etc. Ça serait peut être pas trop mal de ne pas juger une culture étrangère et les symboles qu'elle utilise avec des yeux d'européens français. Une arme à feu reste une arme à feu et ceci quel que soit le pays et sa culture !
Vous ne pouvez pas évoquez la culture d'un pays pour expliquer, justifier ou excuser l'utilisation d'armes qui génèrent de nombreuses tueries de masse.
Même si le port d'arme est culturel au U.S.A. cela ne justifie pas qu'on ne le critique pas.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je serais tout de même curieux de voir vos "données scientifiques" qui démontrent que les avocats, les médecins ou encore les ingénieurs afro-américains commettent plus de crimes que les sans-abris et les chômeurs blancs.
J'attends avec impatience.
Alors déjà je vous conseille la bibliographie de cet article Wikipédia. Évidemment, les sources sont toutes en anglais et c'est parfois assez pénible à lire à dire vrai (donc je doute que vous prendrez le temps de lire des articles et livres dans une autre langue sur un sujet assez technique et dont vous êtes d'avance convaincu de la fausseté). Notez également que certaines sources ne sont directement disponibles, je vous conseille l'usage d'un VPN pour continuer les recherches sur Sci-Hub ou sur Library Genesis. Ensuite je vous conseille le site Bureau of Justice Statistics où vous y trouverez quantité de données.
Enfin, puisque je doute que vous ayez le temps et la patience d'étudier tout cela (je reconnais ne pas avoir TOUT lu ce qui précède car je ne suis pas monomaniaque et que je n'ai pas encore trouvé le moyen de me cloner ou de ralentir le temps), parce qu'on ne peut partager d'image en section commentaire et parce que c'est encore la méthode la plus simple et rapide de vous convaincre, je vous propose, par exemple, d'entrer « blacks crime income » ou encore « noirs crime usa » dans la barre de recherche de Twitter, vous y trouverez nombre de graphiques dont ledit graphique qui vous intéresse tant.

@AAPLR : il vaudrait d'ailleurs que je les rappelle pour discuter rémunération, c'est très mal payé VRP du complexe militaro-industriel sur SCMB !

a écrit : Oula ! C'est la sortie des neuneus qui subissent la propagande anti-armes à feu. Il serait judicieux de vous rappeler que plusieurs pays autorisent le port d'armes, comme la Suisse. Pourtant je n'entends jamais parler de « tuerie de masse » suisse. Ensuite il y juste de rappeler qu'à l'échelle des États-Unis, les dites tueries sont des épiphénomènes. D'ailleurs vous aurez peut-être remarqué qu'en Europe, la plupart des pays interdisent la possession d'armes (chasse et tir sportif exceptés, et encore étant de plus en plus régulée), ce qui n'empêche pas qu'il y ait des tueries, des crimes et des méfaits (pudiquement appelés « faits divers ») presque chaque jour. Si les Français étaient autorisés à porter une arme, ça inciterait les potentiels criminels à se tenir droit et le 13 novembre 2015 à Paris comme le 14 juillet 2016 à Nice ne se serait certainement mieux conclus. Actuellement, il circulerait plus d'armes sur le marché noir français que n'en possèdent nos forces armées mais la priorité, c'est de contrôler davantage les possesseurs d'armes légaux, inciter les chasseurs à rendre leur arme hors période de chasse et surtout, lutter contre l'axe populo-fasciste !

Quand à ceux qui viendraient m'expliquer que les armes à feu poussent aux crimes racistes, je les renvoie vers les statistiques ethniques (qui existent outre-Atlantique) et qui démontrent que les Noirs sont presque toujours tués… par des Noirs. Les Blancs sont presque toujours tués par des Noirs. Et ceux qui vendraient me parler de condition sociale (comme on sait si bien le faire en France), je les renvoie à une statistique démontrant que même la partie aisée des Noirs américains est plus criminogène que la part la plus pauvre des Blancs américains. Comme en France la Seine-Saint-Denis (7e en PIB) est plus criminogène que la Creuse (dernière du classement). Cachez ces données scientifiques que je ne saurais voir !…
Afficher tout
Comparer la Suisse et les USA en matière d’armes est assez malhonnête car les situations économiques sont bien différentes. Quoique vous disiez, c’est la pauvreté qui provoque les tueries et les homicides. Or la Suisse n’est pas réputée pour sa pauvreté.

www.lemonde.fr/europe/article/2017/11/08/malgre-un-nombre-record-d-armes-a-feu-la-suisse-echappe-aux-tueries-de-masse_5211829_3214.html

a écrit : Alors déjà je vous conseille la bibliographie de cet article Wikipédia. Évidemment, les sources sont toutes en anglais et c'est parfois assez pénible à lire à dire vrai (donc je doute que vous prendrez le temps de lire des articles et livres dans une autre langue sur un sujet assez technique et dont vous êtes d�39;avance convaincu de la fausseté). Notez également que certaines sources ne sont directement disponibles, je vous conseille l'usage d'un VPN pour continuer les recherches sur Sci-Hub ou sur Library Genesis. Ensuite je vous conseille le site Bureau of Justice Statistics où vous y trouverez quantité de données.
Enfin, puisque je doute que vous ayez le temps et la patience d'étudier tout cela (je reconnais ne pas avoir TOUT lu ce qui précède car je ne suis pas monomaniaque et que je n'ai pas encore trouvé le moyen de me cloner ou de ralentir le temps), parce qu'on ne peut partager d'image en section commentaire et parce que c'est encore la méthode la plus simple et rapide de vous convaincre, je vous propose, par exemple, d'entrer « blacks crime income » ou encore « noirs crime usa » dans la barre de recherche de Twitter, vous y trouverez nombre de graphiques dont ledit graphique qui vous intéresse tant.

@AAPLR : il vaudrait d'ailleurs que je les rappelle pour discuter rémunération, c'est très mal payé VRP du complexe militaro-industriel sur SCMB !
Afficher tout
Tu noteras, puisque tu cites mon pseudo, que je ne conteste pas qu'on puisse faire des statistiques sur la couleur, l'âge, le revenu et le nombre de tatouages des tueurs aux USA et je conçois même qu'on pourrait constater qu'il y a davantage de tueurs parmi les jeunes noirs pauvres tatoués. En revanche prétendre qu'en France s'il y a avait des personnes armées dans la foule on aurait pu éviter les attentats de Nice et du Bataclan c'est vraiment relayer une version partiale et fausse de l'interprétation des événements. A Nice, des personnes armées n'auraient rien pu faire contre un camion qui fonce dans la foule en quelques secondes, et elles auraient peut-être même tué ou blessé d'autres personnes dans la foule à cause des tirs mal ajustés dans la bousculade et des ricochets des balles sur le camion. Au Bataclan, en effet des spectateurs armés auraient probablement pu tuer les terroristes avant qu'ils fassent davantage de victimes car les terroristes ont pris tout leur temps pour tuer les gens sans rencontrer de résistance armée. Mais ces personnes armées au concert du Bataclan ne se seraient pas vu remettre une arme à l'entrée en prévision de l'irruption des terroristes : s'il y avait eu des personnes armées dans ce concert, ça voudrait dire qu'il y a des personnes armées partout tout le temps et qu'on ne serait jamais à l'abri nulle part qu'une personne armée s'énerve et vous tue pour un mauvais regard, une queue de poisson, pour se soulager d'un dépit amoureux, et j'en passe sur toutes les raisons qui peuvent passer par la tête d'une personne armée pour l'inciter à se servir de son arme, comme ça se passe aux USA. Alors peut-être le port d'arme aurait sauvé des vies une fois dans le Bataclan mais c'est évident que le port d'arme occasionnerait plus de morts qu'il ne sauverait de vies à l'échelle du pays et sur une longue période. Donc le bilan des vies sauvées est très nettement en défaveur du port d'armes, sans même tenir compte du stress d'être entouré de gens armés au quotidien, et il faut vraiment être de mauvaise foi pour prétendre le contraire et encore plus de mauvaise foi pour prétendre que des statistiques montreraient un quelconque bénéfice au port d'arme pour le grand public. D'ailleurs Donald Trump s'était exprimé au sujet de l'attentat du Bataclan et il avait exactement la même chose que toi ! Quelle référence !

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Alors déjà je vous conseille la bibliographie de cet article Wikipédia. Évidemment, les sources sont toutes en anglais et c'est parfois assez pénible à lire à dire vrai (donc je doute que vous prendrez le temps de lire des articles et livres dans une autre langue sur un sujet assez technique et dont vous êtes d�39;avance convaincu de la fausseté). Notez également que certaines sources ne sont directement disponibles, je vous conseille l'usage d'un VPN pour continuer les recherches sur Sci-Hub ou sur Library Genesis. Ensuite je vous conseille le site Bureau of Justice Statistics où vous y trouverez quantité de données.
Enfin, puisque je doute que vous ayez le temps et la patience d'étudier tout cela (je reconnais ne pas avoir TOUT lu ce qui précède car je ne suis pas monomaniaque et que je n'ai pas encore trouvé le moyen de me cloner ou de ralentir le temps), parce qu'on ne peut partager d'image en section commentaire et parce que c'est encore la méthode la plus simple et rapide de vous convaincre, je vous propose, par exemple, d'entrer « blacks crime income » ou encore « noirs crime usa » dans la barre de recherche de Twitter, vous y trouverez nombre de graphiques dont ledit graphique qui vous intéresse tant.

@AAPLR : il vaudrait d'ailleurs que je les rappelle pour discuter rémunération, c'est très mal payé VRP du complexe militaro-industriel sur SCMB !
Afficher tout
Sinon, vous me mettez un ou deux liens. C'est vous qui avancez des thèses, c'est à vous de les démontrer, pas à moi de chercher.

Et ne vous inquiétez pas, je lis l'anglais et même l'espagnol (on ne sait jamais si vous avez des articles à propos des architectes et des médecins mexicains qui font des braquages dans les banques américaines...).

Les États-unis sont toujours très enclins à trouver le symbole qui tirera le plus de liberté par secondes

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Sinon, vous me mettez un ou deux liens. C'est vous qui avancez des thèses, c'est à vous de les démontrer, pas à moi de chercher.

Et ne vous inquiétez pas, je lis l'anglais et même l'espagnol (on ne sait jamais si vous avez des articles à propos des architectes et des médecins mexicain
s qui font des braquages dans les banques américaines...). Afficher tout
En effet j'ai oublié le lien Wikipédia : en.wikipedia.org/wiki/Race_and_crime_in_the_United_States#Bibliography.
Voici le second lien : www.bjs.gov/.
Et les liens vers les stats et graphiques visible plus facilement ici : twitter.com/search?q=blacks%20crime%20income&src=typed_query&f=image ; twitter.com/search?q=noirs%20crimes%20usa&src=typed_query&f=image.

Comme vous pouvez le voir sur l'un des tableaux, d'après une étude du BJS datant de 2006 se basant sur un taux d'homicides pour 100 000 individus, la frange la plus déshéritée des Blancs (< 10 000 $) est à 7.2 tandis que la tranche haute chez les Noirs (> 85 000 $) est de 15.4. Ainsi, à niveaux égaux, chez les plus pauvres on a : 7.2 pour les Blancs, 32.6 pour les Noirs et 3.2 pour les Asiatiques ; et chez les plus riches : 1.9 pour les Blancs, 15.4 pour les Noirs et 0.8 pour les Asiatiques. Donc oui, la criminalité est plus élevée chez les Afro-Américains que chez les WASP, tous milieux confondus donc le problème n'est pas social. De même pour la Creuse et la Seine-Saint-Denis chez nous. Les sciences ne font pas dans le politiquement correct. CQFD.

a écrit : En effet j'ai oublié le lien Wikipédia : en.wikipedia.org/wiki/Race_and_crime_in_the_United_States#Bibliography.
Voici le second lien : www.bjs.gov/.
Et les liens vers les stats et graphiques visible plus facilement ici : twitter.com/search?q=blacks%20crime%20income&src=ty
ped_query&f=image ; twitter.com/search?q=noirs%20crimes%20usa&src=typed_query&f=image.

Comme vous pouvez le voir sur l'un des tableaux, d'après une étude du BJS datant de 2006 se basant sur un taux d'homicides pour 100 000 individus, la frange la plus déshéritée des Blancs (< 10 000 $) est à 7.2 tandis que la tranche haute chez les Noirs (> 85 000 $) est de 15.4. Ainsi, à niveaux égaux, chez les plus pauvres on a : 7.2 pour les Blancs, 32.6 pour les Noirs et 3.2 pour les Asiatiques ; et chez les plus riches : 1.9 pour les Blancs, 15.4 pour les Noirs et 0.8 pour les Asiatiques. Donc oui, la criminalité est plus élevée chez les Afro-Américains que chez les WASP, tous milieux confondus donc le problème n'est pas social. De même pour la Creuse et la Seine-Saint-Denis chez nous. Les sciences ne font pas dans le politiquement correct. CQFD.
Afficher tout
Non.

ucr.fbi.gov/crime-in-the-u.s/2016/crime-in-the-u.s.-2016/topic-pages/tables/table-21

a écrit : Tu noteras, puisque tu cites mon pseudo, que je ne conteste pas qu'on puisse faire des statistiques sur la couleur, l'âge, le revenu et le nombre de tatouages des tueurs aux USA et je conçois même qu'on pourrait constater qu'il y a davantage de tueurs parmi les jeunes noirs pauvres tatoués. En revanche prétendre qu'en France s'il y a avait des personnes armées dans la foule on aurait pu éviter les attentats de Nice et du Bataclan c'est vraiment relayer une version partiale et fausse de l'interprétation des événements. A Nice, des personnes armées n'auraient rien pu faire contre un camion qui fonce dans la foule en quelques secondes, et elles auraient peut-être même tué ou blessé d'autres personnes dans la foule à cause des tirs mal ajustés dans la bousculade et des ricochets des balles sur le camion. Au Bataclan, en effet des spectateurs armés auraient probablement pu tuer les terroristes avant qu'ils fassent davantage de victimes car les terroristes ont pris tout leur temps pour tuer les gens sans rencontrer de résistance armée. Mais ces personnes armées au concert du Bataclan ne se seraient pas vu remettre une arme à l'entrée en prévision de l'irruption des terroristes : s'il y avait eu des personnes armées dans ce concert, ça voudrait dire qu'il y a des personnes armées partout tout le temps et qu'on ne serait jamais à l'abri nulle part qu'une personne armée s'énerve et vous tue pour un mauvais regard, une queue de poisson, pour se soulager d'un dépit amoureux, et j'en passe sur toutes les raisons qui peuvent passer par la tête d'une personne armée pour l'inciter à se servir de son arme, comme ça se passe aux USA. Alors peut-être le port d'arme aurait sauvé des vies une fois dans le Bataclan mais c'est évident que le port d'arme occasionnerait plus de morts qu'il ne sauverait de vies à l'échelle du pays et sur une longue période. Donc le bilan des vies sauvées est très nettement en défaveur du port d'armes, sans même tenir compte du stress d'être entouré de gens armés au quotidien, et il faut vraiment être de mauvaise foi pour prétendre le contraire et encore plus de mauvaise foi pour prétendre que des statistiques montreraient un quelconque bénéfice au port d'arme pour le grand public. D'ailleurs Donald Trump s'était exprimé au sujet de l'attentat du Bataclan et il avait exactement la même chose que toi ! Quelle référence ! Afficher tout Je suis convaincu du contraire. Et je trouve très bien qu'on puisse en débattre. Que je sache, bien que les chasseurs et les tireurs sportifs ont le droit de posséder une arme à domicile, je ne vois pas des Unes parlant de tueries de masse par des chasseurs déséquilibrés. Si vous avez des intentions criminelles mais que vous savez que vous avez une certaine probabilité de tomber sur une personne armée, cela vous incitera à vous conduire correctement. Dans le cas contraire vous finirez sur le carreau parce que vous êtes vraiment trop stupide pour réfléchir à cela. De toute façon il y a des lois pour encadrer cela. Il est absurde de croire qu'on pourrait dès lors se tirer dessus à chaque coin de rue en toute impunité. Mais si vous songez à voler le sac d'une mamie, à violer une jeune femme ou à écraser des gens avec un camion tout en sachant qu'ils peuvent se défendre et potentiellement vous tuer, vous vous tenez à carreau et la criminalité baisse. De toute façon, comme je viens de l'expliquer dans mon précédent commentaire, je considère qu'on se confronte à un problème qui relève de la génétique et non du social. Je sais pertinemment que cette opinion est ultra-minoritaire sur ce site mais j'ai pour m'appuyer quantités de livres, d'études, d'articles, de données, de faits divers. Il fut un temps où je pensais aussi comme vous. Et si la seule réponse qu'on m'apporte est le sarcasme ou invective, je citerai un journaliste polémiste : « Mais excusez-moi de lire des livres ! »

a écrit : Je suis convaincu du contraire. Et je trouve très bien qu'on puisse en débattre. Que je sache, bien que les chasseurs et les tireurs sportifs ont le droit de posséder une arme à domicile, je ne vois pas des Unes parlant de tueries de masse par des chasseurs déséquilibrés. Si vous avez des intentions criminelles mais que vous savez que vous avez une certaine probabilité de tomber sur une personne armée, cela vous incitera à vous conduire correctement. Dans le cas contraire vous finirez sur le carreau parce que vous êtes vraiment trop stupide pour réfléchir à cela. De toute façon il y a des lois pour encadrer cela. Il est absurde de croire qu'on pourrait dès lors se tirer dessus à chaque coin de rue en toute impunité. Mais si vous songez à voler le sac d'une mamie, à violer une jeune femme ou à écraser des gens avec un camion tout en sachant qu'ils peuvent se défendre et potentiellement vous tuer, vous vous tenez à carreau et la criminalité baisse. De toute façon, comme je viens de l'expliquer dans mon précédent commentaire, je considère qu'on se confronte à un problème qui relève de la génétique et non du social. Je sais pertinemment que cette opinion est ultra-minoritaire sur ce site mais j'ai pour m'appuyer quantités de livres, d'études, d'articles, de données, de faits divers. Il fut un temps où je pensais aussi comme vous. Et si la seule réponse qu'on m'apporte est le sarcasme ou invective, je citerai un journaliste polémiste : « Mais excusez-moi de lire des livres ! » Afficher tout Tu as tout à fait raison ! Il y a sûrement beaucoup de livres qui défendent le port d'armes. Et ils doivent même être en majorité dans la bibliothèque du Ku Klux Klan. Quelle misère de savoir lire mais de ne pas savoir choisir ses lectures...

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Je suis convaincu du contraire. Et je trouve très bien qu'on puisse en débattre. Que je sache, bien que les chasseurs et les tireurs sportifs ont le droit de posséder une arme à domicile, je ne vois pas des Unes parlant de tueries de masse par des chasseurs déséquilibrés. Si vous avez des intentions criminelles mais que vous savez que vous avez une certaine probabilité de tomber sur une personne armée, cela vous incitera à vous conduire correctement. Dans le cas contraire vous finirez sur le carreau parce que vous êtes vraiment trop stupide pour réfléchir à cela. De toute façon il y a des lois pour encadrer cela. Il est absurde de croire qu'on pourrait dès lors se tirer dessus à chaque coin de rue en toute impunité. Mais si vous songez à voler le sac d'une mamie, à violer une jeune femme ou à écraser des gens avec un camion tout en sachant qu'ils peuvent se défendre et potentiellement vous tuer, vous vous tenez à carreau et la criminalité baisse. De toute façon, comme je viens de l'expliquer dans mon précédent commentaire, je considère qu'on se confronte à un problème qui relève de la génétique et non du social. Je sais pertinemment que cette opinion est ultra-minoritaire sur ce site mais j'ai pour m'appuyer quantités de livres, d'études, d'articles, de données, de faits divers. Il fut un temps où je pensais aussi comme vous. Et si la seule réponse qu'on m'apporte est le sarcasme ou invective, je citerai un journaliste polémiste : « Mais excusez-moi de lire des livres ! » Afficher tout Il y a donc un gêne responsable de la violence humaine ?
Ce gêne se déclencherait dans certaines populations noires et pas ou moins dans les populations blanches ? Cela voudrait dire qu'on explique des comportements purement sociaux c'est à dire "appris" et issus de la culture par des causes purement innées et déterminées à la naissance ?

Comment peut-on écrire de telle âneries....

a écrit : En effet j'ai oublié le lien Wikipédia : en.wikipedia.org/wiki/Race_and_crime_in_the_United_States#Bibliography.
Voici le second lien : www.bjs.gov/.
Et les liens vers les stats et graphiques visible plus facilement ici : twitter.com/search?q=blacks%20crime%20income&src=ty
ped_query&f=image ; twitter.com/search?q=noirs%20crimes%20usa&src=typed_query&f=image.

Comme vous pouvez le voir sur l'un des tableaux, d'après une étude du BJS datant de 2006 se basant sur un taux d'homicides pour 100 000 individus, la frange la plus déshéritée des Blancs (< 10 000 $) est à 7.2 tandis que la tranche haute chez les Noirs (> 85 000 $) est de 15.4. Ainsi, à niveaux égaux, chez les plus pauvres on a : 7.2 pour les Blancs, 32.6 pour les Noirs et 3.2 pour les Asiatiques ; et chez les plus riches : 1.9 pour les Blancs, 15.4 pour les Noirs et 0.8 pour les Asiatiques. Donc oui, la criminalité est plus élevée chez les Afro-Américains que chez les WASP, tous milieux confondus donc le problème n'est pas social. De même pour la Creuse et la Seine-Saint-Denis chez nous. Les sciences ne font pas dans le politiquement correct. CQFD.
Afficher tout
Première source: Ne parle pas des revenus sauf une fois pour dire qu'il n'y a pas de différence entre les Blancs et les Noirs concernant les agressions sexuels sur les enfants, et que seuls les revenus font varier cette statistique.

Deuxième source: Ne parle pas des revenus du tout.

Troisième source: Vous êtes sérieux ?? Ce sont des "tweets" d'un suprématiste blanc, il n'y a aucune source, ni aucun fondement scientifique. Le type a écrit ce qui lui passait par la tête. Complètement fantaisiste.

Quatrième source: Encore beaucoup de tweets qui affirment , presque tous, que le facteur social est le plus important dans la commission des crimes, mais ils sont non sourcés. Mais dans le tas, j'en ai trouvé un bien documenté qui dit qu'à crime égal les peines des Noirs sont 20% plus longues que celles des Blancs. Merci d'avoir mis ce fait en lumière.

Avez-vous pris la peine de lire ce que vous m'avez envoyé ??

a écrit : Première source: Ne parle pas des revenus sauf une fois pour dire qu'il n'y a pas de différence entre les Blancs et les Noirs concernant les agressions sexuels sur les enfants, et que seuls les revenus font varier cette statistique.

Deuxième source: Ne parle pas des revenus du tout.

/> Troisième source: Vous êtes sérieux ?? Ce sont des "tweets" d'un suprématiste blanc, il n'y a aucune source, ni aucun fondement scientifique. Le type a écrit ce qui lui passait par la tête. Complètement fantaisiste.

Quatrième source: Encore beaucoup de tweets qui affirment , presque tous, que le facteur social est le plus important dans la commission des crimes, mais ils sont non sourcés. Mais dans le tas, j'en ai trouvé un bien documenté qui dit qu'à crime égal les peines des Noirs sont 20% plus longues que celles des Blancs. Merci d'avoir mis ce fait en lumière.

Avez-vous pris la peine de lire ce que vous m'avez envoyé ??
Afficher tout
Merci d’avoir pris le temps de l’analyse.
Plus de réponses du contradicteur... je crois qu’on peut conclure.