La maladie où les os disparaissent

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

Y'a aussi l'inverse où les os prennent la place d'autres tissus. Je ne sais pas laquelle est le pire...

a écrit : Y'a aussi l'inverse où les os prennent la place d'autres tissus. Je ne sais pas laquelle est le pire... La maladie de l'homme de pierre, fibrodysplasie ossifiante progressive, nom barbare si il en est. Il semblerait que l'on puisse vivre "presque" bien avec Gorham-stout, alors que les patient atteints de fibrodysplasie ossifiante ont une espérance de vie de 40 ans grand max, et vivent dans la douleur et le handicap sévère.

Posté le

android

(73)

Répondre

Maladie aussi connue sous le nom de syndrome de Gilderoy Lockhart...

Posté le

android

(61)

Répondre


Tous les commentaires (16)

Y'a aussi l'inverse où les os prennent la place d'autres tissus. Je ne sais pas laquelle est le pire...

C'est ainsi que l'homme a perdu son os pénien, pendant l'évolution, au contraire des chiens.

Pourquoi ne la transmet on pas aux poulets élèves en batterie ? Ça ferait gagner du temps aux industriels

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Y'a aussi l'inverse où les os prennent la place d'autres tissus. Je ne sais pas laquelle est le pire... La maladie de l'homme de pierre, fibrodysplasie ossifiante progressive, nom barbare si il en est. Il semblerait que l'on puisse vivre "presque" bien avec Gorham-stout, alors que les patient atteints de fibrodysplasie ossifiante ont une espérance de vie de 40 ans grand max, et vivent dans la douleur et le handicap sévère.

Posté le

android

(73)

Répondre

a écrit : On peut avoir une photo ? Les sources et Google sont tes amis camarade.
;-)

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : C'est ainsi que l'homme a perdu son os pénien, pendant l'évolution, au contraire des chiens. L'évolution n'est pas une maladie...

Posté le

android

(5)

Répondre

Maladie aussi connue sous le nom de syndrome de Gilderoy Lockhart...

Posté le

android

(61)

Répondre

a écrit : L'évolution n'est pas une maladie... Quoique lorsque l'on voit comment l'espèce a évoluée après les chimpanzés et les bonobos, ont peux se poser la question.

a écrit : Y'a aussi l'inverse où les os prennent la place d'autres tissus. Je ne sais pas laquelle est le pire... Bah en fait est ce que les gens normaux n’aurait pas ces deux anomalies et du coup ça ferait des os normaux... ou je suis peut etre juste fou.

a écrit : Quoique lorsque l'on voit comment l'espèce a évoluée après les chimpanzés et les bonobos, ont peux se poser la question. L'humain n'a pas évolué après le chimpanzé mais parallèlement. Nous partageons un ancêtre commun avec lui, c'est à dire un être vivant qui est à l'origine de la lignée humaine et de celle des chimpanzés.
Nous sommes apparus en même temps, il y a 7 à 8 millions d'années environ.

a écrit : L'évolution n'est pas une maladie... Ouai enfin... C'est pas un remède non plus pour certains

Posté le

android

(2)

Répondre

Commentaire supprimé Tu confonds un peu tout là: évolution génétique, mutation et avancée technologique. Je ne sais pas quel message tu essaies de faire passer mais ce n’est pas un discours très scientifique là... ;)

a écrit : Pourquoi ne la transmet on pas aux poulets élèves en batterie ? Ça ferait gagner du temps aux industriels Tu trolls? Ou t’es un pro KFC , jajaja

a écrit : La maladie de l'homme de pierre, fibrodysplasie ossifiante progressive, nom barbare si il en est. Il semblerait que l'on puisse vivre "presque" bien avec Gorham-stout, alors que les patient atteints de fibrodysplasie ossifiante ont une espérance de vie de 40 ans grand max, et vivent dans la douleur et le handicap sévère. Afficher tout Non, la maladie de l'homme de pierre c'est les tissus qui s'ossifient, sinon ça s'appellerai pas homme de "pierre".

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Non, la maladie de l'homme de pierre c'est les tissus qui s'ossifient, sinon ça s'appellerai pas homme de "pierre". Il a donc bien raison dans ce qu'il explique...

Posté le

android

(1)

Répondre