Redbull ne donne pas vraiment des ailes

Proposé par
Invité
le

Les consommateurs américains ont eu gain de cause lors d’un procès pour publicité mensongère contre Redbull car la boisson ne donnait pas réellement des ailes. En droit américain, contrairement au droit français, le caractère humoristique d'une publicité n’est en effet pas recevable. L’indemnisation s’éleva à 13 millions de dollars auprès des consommateurs regroupés ayant agi en justice.


Tous les commentaires (64)

a écrit : Bizzarement je trouve ça bien. Dans une société aussi extrémiste où le marketing est roi et dispose de fonds sans limites pour manipuler le consommateur c’est pas plus mal de renvoyer l’ascenseur de temps en temps. (C'est expliqué dans ce lien)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Il y a énormément d'affaire de ce type au états-unis, porter plainte c'est un sport national sur place.
Plusieurs exemples,
Roy Pearson portera plainte contre un pressing ayant égaré son pantalon et recevra 12 000$, il avait initialement demandé 57 millions.
Stella Liebeck porte plainte cont
re McDonald car son café était trop chaud et recevra plus de 600 000$, pour cette histoire la femme s'est brûlé en renversant son propre café mais avait seulement demandé les 20 000$ de frais d'hospitalisation (les US et le prix des soins) mais la chaîne refusant de payer elle porte plainte et emporte initialement 2.5 millions réduit à 640 000$.


Là bas si c'est pas écrit dangereux ou interdits tu gagnes ton procès.
Afficher tout
Je sais que c'est un peu tard pour commenter à nouveau ici mais je tiens à éclaircir le cas de Stella Liebeck. Beaucoup de gens (y compris américains) ont tendance à penser que c'est juste une âme sensible qui s'est un peu rougi la langue en oubliant de souffler sur son café, mais en vrai je trouve que sa plainte était plutôt justifiée.
Premièrement, à l'époque McDo servait des cafés vraiment très chauds aux drive. L'idée était que le client commande un café trop chaud, roule un quart d'heure et arrive au bureau avec le café buvable. Le gobelet ne comprenait aucun avertissement comme quoi le café était bouillant.
Stella a donc commandé un café, et a immédiatement essayé de l'ouvrir sur le siège passager de la voiture où elle se trouvait. Seulement le couvercle étant très fermement tenu en place et elle-même étant une personne âgée, elle coince le gobelet entre ses jambes pour tirer sur le couvercle. Quand celui-ci cède, le café bouillant saute est se répand sur ses jambes. À priori rien de ce qu'elle a fait n'était déraisonnable, et c'est un comportement qu'on peut tout à fait attendre de quelqu'un qui vient d'acheter un café.
Bon alors ok elle a tâché son pantalon mais ce n'est pas la fin du monde non ? Sauf que souvenez vous, le café était VRAIMENT trop chaud. La pauvre vielle dame a subi des blessures au 2eme et 3eme degré et a dû recevoir des greffes de peau. Étant dans l'incapacité de se déplacer toute seule pendant plusieurs mois à la suite de l'incident elle voulait que McDo lui rembourse ses frais médicaux et le salaire de l'aide à domicile qu'elle a dû engager. McDo refusant d'admettre leur faute, a préféré aller jusqu'au procès et lancer une campagne nationale (voire mondiale) de diffamation contre cette vieille dame. C'est de cette campagne qu'on tient cette conception générale de "oh lala les États-Unis c'est n'importe quoi si tu trouves ta boisson trop chaude tu peux gagner des millions". C'est en fait le point de vue de McDo passé dans l'opinion publique à grand coup de dollars...

Il y a pourtant eu une décision contraire dans une affaire concernant une publicité Pepsi. La marque avait lancé un programme de fidélité : lorsque vous achetez des produits de la marque vous gagnez des points, échangeables contre des lots. La pub présente un tee shirt et d'autres produits échangeables contre des points, et pour une touche d'humour, l'hégérie de la pub arrive à la fin à son lycée en jet Harrier (avion de chasse à décollage vertical), qui d'après la pub coûtait un million de points. Un client a donc commandé ce lot (car les points étaient remplaçables par des dollars) et lorsque Pepsi refusa il les attaqua pour publicité mensongère. Le juge néanmoins décida que personne ne pouvait raisonnablement prendre la pub au sérieux et qu'il était évident qu'il s'agissait d'un trait d'humour, déboutant ainsi le plaignant.

a écrit : Ah parce que si le redbull donne des ailes alors le redailes donne des boules ? Putain fallait comprendre, c'est quand même extrêmement foireux comme blague, enfin ça marche pas tout simplement.

En fait ce qu'il faut retenir de ton com et de ce lynchage c'est qu'il faut jamais essayer d
'attirer l'attention juste pour attirer l'attention, ça aboutit toujours sur un truc foireux, ça marche jamais. Soit t'as un truc drôle à dire et tu le dis spontanément et c'est marrant, sois tu te tais. Mais chercher absolument l'attention et les petits likes en essayant d'inventer une blague foireuse ça finit souvent mal (j'en ai déjà aussi fait l'expérience). Faut intervenir que quand on a vraiment un truc pertinent à dire, sinon, chut ;) Afficher tout
J'ai enfin compris merci !!!!!