Le lait maternel n'est pas toujours le même

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

a écrit : En même temps on vit dans une société où la poitrine est cachée. La déballer comme ça, c’est toujours délicat, même si c’est pour nourrir votre bébé. Il ne s'agit pas de la "déballer comme ça", mais de donner à manger au petit qui a faim. C'est la poitrine sexuelle qu on cache. La poitrine maternelle est représentée jusque dans la République Française. Et comment la pudeur devrait primer sur le bien-être d'un nourrisson ?

a écrit : En même temps on vit dans une société où la poitrine est cachée. La déballer comme ça, c’est toujours délicat, même si c’est pour nourrir votre bébé. Oui, m'enfin, je n'ai jamais sorti mon sein à l'air comme ça sans pudeur !
De plus, ce qui me faisais un peu rire, c'est que ceux qui étaient les plus désapprobateurs étaient aussi ceux qui râlaient en entendant mon fils hurler de faim. Alors il faut savoir...

J'ajouterais qu'en France l'accueil des familles est assez insupportable : dans pratiquement aucun restaurant je n'ai pu changer mon fils tranquillement aux toilettes dans un endroit adapté. Une fois on m'a proposé sur une banquette, au fond du resto. Dans d'autres pays d'Europe, c'est totalement différent. On voit dans n'importe quel resto de n'importe quelle taille au moins une installation pour changer bébé dans les toilettes handicapés. Et on peut allaiter sans aucune remarque désagréable, où bébé veut, quand il veut. En France, il y a de gros progrés à faire. D'ailleurs pour les toilettes handicapés aussi.

Posté le

android

(75)

Répondre

a écrit : Ha non non non, permettre aux parents avec enfants d'être accueillis plus facilement les restaurants et lieux publics n'est pas un progrès, c'est tout l'inverse même. Ce n'est pas parce vous vous sentez l'âme d'une vache laitière que vous devez imposer vos choix de vie aux autres et empêcher, avec votre progéniture bruyante, les honnêtes gens de passer un agréable moment au restaurant.

Les gamins, soit on les tient, soit on les fait garder, soit on ne les fait pas.
Afficher tout
Dans ce cas, il faudrait aussi interdire les cons de venir nous faire chier au resto, en parlant fort, en téléphonant, en ne se lavant pas les mains, en râlant parce qu'ils sont pressés, en étant mal habillés, où parce qu'ils sont moches?

Moi voir une femme qui allaite, je me sens un peu gêné je l'admet, ben je... atta y'a une super technique mise au point par des scientifiques... ah oui, je regarde ailleurs.

Pour l'anecdote, c'est quand même bien foutu, la nature, l'entrée, le plat de résistance et le dessert... JMCMB! ^^


Tous les commentaires (62)

Je vois allaiter autour de moi et c'est magique. Même si c'est parfois dur pour la Maman, c'est beau !

Tout comme la voie lactée. Plus concentrée au centre... ;-)

Posté le

android

(16)

Répondre

a écrit : Je vois allaiter autour de moi et c'est magique. Même si c'est parfois dur pour la Maman, c'est beau ! T’as carrément une photo d’une femme qui allaite ! T’es un fan de la discipline ou tu as changé pour l’anecdote ?

Et d'expérience, allaiter permet de retrouver son poids de départ, voire un poids inférieur ! (au total j'ai perdu 30 kg en allaitant 11 mois, c'est à dire les 20 kg pris pendant la grossesse, et les 10 pris 2 ans avant en arrêtant de fumer)

En effet, il faut bien le fabriquer ce lait rempli de graisse... donc en mangeant normalement (pour ma part au début je mangeais même des barres chocolatées tellement j'avais besoin de gras), la graisse dont on a besoin pour le lait est pris dans les réserves du corps. D'ailleurs, dans ma famille pas mal de femmes (mère, grand-mères, tantes ...) ont perdu leur cellulite en allaitant.

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : Je vois allaiter autour de moi et c'est magique. Même si c'est parfois dur pour la Maman, c'est beau ! Malheureusement, ce n'est pas tout le monde qui pense comme vous. Le nombre de regards désagréables que j'ai eu sur moi quand j'allaitais... c'était très désagréable.

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Malheureusement, ce n'est pas tout le monde qui pense comme vous. Le nombre de regards désagréables que j'ai eu sur moi quand j'allaitais... c'était très désagréable. En même temps on vit dans une société où la poitrine est cachée. La déballer comme ça, c’est toujours délicat, même si c’est pour nourrir votre bébé.

a écrit : En même temps on vit dans une société où la poitrine est cachée. La déballer comme ça, c’est toujours délicat, même si c’est pour nourrir votre bébé. Il ne s'agit pas de la "déballer comme ça", mais de donner à manger au petit qui a faim. C'est la poitrine sexuelle qu on cache. La poitrine maternelle est représentée jusque dans la République Française. Et comment la pudeur devrait primer sur le bien-être d'un nourrisson ?

a écrit : En même temps on vit dans une société où la poitrine est cachée. La déballer comme ça, c’est toujours délicat, même si c’est pour nourrir votre bébé. Oui, m'enfin, je n'ai jamais sorti mon sein à l'air comme ça sans pudeur !
De plus, ce qui me faisais un peu rire, c'est que ceux qui étaient les plus désapprobateurs étaient aussi ceux qui râlaient en entendant mon fils hurler de faim. Alors il faut savoir...

J'ajouterais qu'en France l'accueil des familles est assez insupportable : dans pratiquement aucun restaurant je n'ai pu changer mon fils tranquillement aux toilettes dans un endroit adapté. Une fois on m'a proposé sur une banquette, au fond du resto. Dans d'autres pays d'Europe, c'est totalement différent. On voit dans n'importe quel resto de n'importe quelle taille au moins une installation pour changer bébé dans les toilettes handicapés. Et on peut allaiter sans aucune remarque désagréable, où bébé veut, quand il veut. En France, il y a de gros progrés à faire. D'ailleurs pour les toilettes handicapés aussi.

Posté le

android

(75)

Répondre

a écrit : Il ne s'agit pas de la "déballer comme ça", mais de donner à manger au petit qui a faim. C'est la poitrine sexuelle qu on cache. La poitrine maternelle est représentée jusque dans la République Française. Et comment la pudeur devrait primer sur le bien-être d'un nourrisson ? Te concentre pas sur le mot « déballer ». J’ai bien compris que c’est pour nourrir l’enfant (j’ai curieusement été un bébé figure toi et j’ai deux enfants). Je parle juste de la vision qu’on en a et de comment ça peut etre perçu. Quand on fait une remarque pour tenter d’expliquer la réaction des gens, ça ne veut pas dire qu’on cautionne leur comportement. Pas la peine de prendre ce ton moralisateur.

a écrit : Et d'expérience, allaiter permet de retrouver son poids de départ, voire un poids inférieur ! (au total j'ai perdu 30 kg en allaitant 11 mois, c'est à dire les 20 kg pris pendant la grossesse, et les 10 pris 2 ans avant en arrêtant de fumer)

En effet, il faut bien le fabriquer ce lait rempli
de graisse... donc en mangeant normalement (pour ma part au début je mangeais même des barres chocolatées tellement j'avais besoin de gras), la graisse dont on a besoin pour le lait est pris dans les réserves du corps. D'ailleurs, dans ma famille pas mal de femmes (mère, grand-mères, tantes ...) ont perdu leur cellulite en allaitant. Afficher tout
Pour mon fils j'ai prit le double de mon poids... Tout dépend de la femme après tout

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Pour mon fils j'ai prit le double de mon poids... Tout dépend de la femme après tout En allaitant, ou pendant la grossesse ? Après, tout dépend du poids de départ aussi. Moi j'étais à 105 quand j'ai arrêté de me peser, 10 jours avant terme, 16 jours avant la naissance.
Il faut aussi dire que j'avais un petit ogre qui buvait 1,5 L par jour (je tirais mon lait de temps à autre, d'où le fait que j'ai pu mesurer la quantité qu'il prenait).

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Tout comme la voie lactée. Plus concentrée au centre... ;-) Haha

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pour mon fils j'ai prit le double de mon poids... Tout dépend de la femme après tout si vous pesez 60 kg cela signifie que vous avez pris 120 kg... vraiment ?

Ça me rappelle l'histoire d'une jeune maman sauvé par son nourrisson qui refusa brutalement de téter un de ses seins. Elle avait un cancer

a écrit : Oui, m'enfin, je n'ai jamais sorti mon sein à l'air comme ça sans pudeur !
De plus, ce qui me faisais un peu rire, c'est que ceux qui étaient les plus désapprobateurs étaient aussi ceux qui râlaient en entendant mon fils hurler de faim. Alors il faut savoir...

J'ajouterais q
u'en France l'accueil des familles est assez insupportable : dans pratiquement aucun restaurant je n'ai pu changer mon fils tranquillement aux toilettes dans un endroit adapté. Une fois on m'a proposé sur une banquette, au fond du resto. Dans d'autres pays d'Europe, c'est totalement différent. On voit dans n'importe quel resto de n'importe quelle taille au moins une installation pour changer bébé dans les toilettes handicapés. Et on peut allaiter sans aucune remarque désagréable, où bébé veut, quand il veut. En France, il y a de gros progrés à faire. D'ailleurs pour les toilettes handicapés aussi. Afficher tout
Ha non non non, permettre aux parents avec enfants d'être accueillis plus facilement les restaurants et lieux publics n'est pas un progrès, c'est tout l'inverse même. Ce n'est pas parce vous vous sentez l'âme d'une vache laitière que vous devez imposer vos choix de vie aux autres et empêcher, avec votre progéniture bruyante, les honnêtes gens de passer un agréable moment au restaurant.

Les gamins, soit on les tient, soit on les fait garder, soit on ne les fait pas.

a écrit : Ha non non non, permettre aux parents avec enfants d'être accueillis plus facilement les restaurants et lieux publics n'est pas un progrès, c'est tout l'inverse même. Ce n'est pas parce vous vous sentez l'âme d'une vache laitière que vous devez imposer vos choix de vie aux autres et empêcher, avec votre progéniture bruyante, les honnêtes gens de passer un agréable moment au restaurant.

Les gamins, soit on les tient, soit on les fait garder, soit on ne les fait pas.
Afficher tout
Dans ce cas, il faudrait aussi interdire les cons de venir nous faire chier au resto, en parlant fort, en téléphonant, en ne se lavant pas les mains, en râlant parce qu'ils sont pressés, en étant mal habillés, où parce qu'ils sont moches?

Moi voir une femme qui allaite, je me sens un peu gêné je l'admet, ben je... atta y'a une super technique mise au point par des scientifiques... ah oui, je regarde ailleurs.

Pour l'anecdote, c'est quand même bien foutu, la nature, l'entrée, le plat de résistance et le dessert... JMCMB! ^^

a écrit : Ha non non non, permettre aux parents avec enfants d'être accueillis plus facilement les restaurants et lieux publics n'est pas un progrès, c'est tout l'inverse même. Ce n'est pas parce vous vous sentez l'âme d'une vache laitière que vous devez imposer vos choix de vie aux autres et empêcher, avec votre progéniture bruyante, les honnêtes gens de passer un agréable moment au restaurant.

Les gamins, soit on les tient, soit on les fait garder, soit on ne les fait pas.
Afficher tout
voir au restaurant des "honnêtes" gens insérer des aliments dans leur orifice buccal, les mastiquer, les transformer en une bouillie molle et gluante avant de les déglutir, et prendre à cette opération du plaisir sans avoir la pudeur élémentaire de se cacher, n'est pas non plus un spectacle des plus ragoûtants

a écrit : Ha non non non, permettre aux parents avec enfants d'être accueillis plus facilement les restaurants et lieux publics n'est pas un progrès, c'est tout l'inverse même. Ce n'est pas parce vous vous sentez l'âme d'une vache laitière que vous devez imposer vos choix de vie aux autres et empêcher, avec votre progéniture bruyante, les honnêtes gens de passer un agréable moment au restaurant.

Les gamins, soit on les tient, soit on les fait garder, soit on ne les fait pas.
Afficher tout
Il troll.

Je le précise parce que ce petit rigolo a cru bon de ne pas le faire et je voudrais pas que des parents passent par là et lisent ça au premier degré.
De rien !

a écrit : Il troll.

Je le précise parce que ce petit rigolo a cru bon de ne pas le faire et je voudrais pas que des parents passent par là et lisent ça au premier degré.
De rien !
je me demandais aussi, c'est vrai que c'est pas dans ses habitudes, mais bon, on est forcé de répondre, quoi ;)

a écrit : Ha non non non, permettre aux parents avec enfants d'être accueillis plus facilement les restaurants et lieux publics n'est pas un progrès, c'est tout l'inverse même. Ce n'est pas parce vous vous sentez l'âme d'une vache laitière que vous devez imposer vos choix de vie aux autres et empêcher, avec votre progéniture bruyante, les honnêtes gens de passer un agréable moment au restaurant.

Les gamins, soit on les tient, soit on les fait garder, soit on ne les fait pas.
Afficher tout
J'espère que c'est de l'humour...

Edit : Punaise je suis fatiguée... désolée mister soupalognon...en ce moment je suis mal soupée.
Mais au cas où (pour ceux qui voudraient prendre soupalognon au premier degré) :
Mon fils n'a jamais fait de bruit au restaurant. L'ambiance a toujours été calme à table. Quand je l'allaitais, heureusement que nous allions au resto avec lui sinon nous ne sortions pas. Le midi on pouvait se permettre un vrai menu, et le soir nous ne prenions qu'un plat car sinon il s'énervait avec le bruit. Mais il n'a jamais dérangé personne quand nous sommes allés au resto. Nous étions juste gênés par le manque d'installation pour le changer...et je m'arrangeais toujours pour l'allaiter avant de passer à table, à l'écard des regards indiscrets.
Bref... la modernité c'est laisser les gens profiter de leur vie et aller au resto avec leurs enfants (tant qu'on sait les calmer et les tenir à table, nous sommes d'accord)

Posté le

android

(8)

Répondre