Pourquoi les fourmis se suivent-elles ?

Proposé par
le
dans

Quand les fourmis sortent en groupe de la fourmilière, elles se placent en file indienne pour ne pas se perdre. Elles suivent une piste odorante (des phéromones) laissée par une ou plusieurs de leurs congénères. Grâce à ce système, elles arrivent à trouver les chemins les plus courts vers leur objectif, les pistes les plus odorantes étant les plus courtes.


Tous les commentaires (45)

a écrit : A lire absolument la trilogie des fourmis de Bernard Werber. Passionnant le monde des fourmis! Vraiment très bons livres

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : A lire absolument la trilogie des fourmis de Bernard Werber. Passionnant le monde des fourmis! Vrai, j'ai lu les trois bouquins.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Eh oui et c'est pour ça que quand l'on voit une fourmi il faut s'attendre à une invasion (pas tjrs) ou à un risque d'invasion étant donné qu'ils envoient des éclaireurs et que ce sont eux qui ces fameux phéromones.

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Et c'est en particulier leurs glomérules, qui sont le siège des phéromones, qui procurent une grande sensibilité aux odeurs.

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Bon alors je vais faire l'ouverture:
Ce système est surtout étonnant non pas dans le fait que les fourmis se suivent aveuglément, mais que les fourmis ont cette particularité que le chemin trace à l'aide des phéromones et le chemin le plus court pour arriver à destination. À tout les coups. Et ça, c'est véritablement la magie de ce système. C'est d'ailleurs à l'aide de ce principe qu'on décrit ce qu'il se fait de plus récent en informatique, un matière d'algorithmique. C'est un modèle. On retrouve notamment de grandes similitudes entre l'algorithme de tri de Google et ce chemin de phéromones.

Posté le

iphone

(7)

Répondre

C'est toujours un peu intrigant et intéressent le monde et la vie des fourmis, des si petits êtres et pourtant si intelligents.

a écrit : A lire absolument la trilogie des fourmis de Bernard Werber. Passionnant le monde des fourmis! C'est grâce à Bernard Werber que je le savais déjà.
Et c'est lui qui m'as fait aimé cet animal si passionnant.

a écrit : A lire absolument la trilogie des fourmis de Bernard Werber. Passionnant le monde des fourmis! Si c'est comme le puces, c'est sans moi x)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Donc si on synthétise cette phéromone et qu'on trace un cercle avec, les fourmis tourneront indéfiniment ? Mais... D'où me viennent ces idées... Tu ne te trompes pas avec les moutons

Je suis un fan inconditionnel de Bernard Werber mais il faut bien garder a l'idée qu'il s'agit avant tout d'un roman. Nombre des idées qu'il avance sont certes tirées d'études comportementales mais sont fausses. Il est évident qu'un livre fait valoir sa qualité intrinsèque par quelques recherches documentaires et un autre que Werber aurait ait plus d'erreurs encore.

A noter également qu'il existe des dizaines de milliers de taxons myrmecologiques différents et que chaque fourmis a sa particularité propre. Sauf erreur de ma part, la fourmi dont Werber parlent est Myrmica rubra qui peut, a l'aide de son acide formique, faire fuir les ours qui en sont friands. A noter également que cette espèce est interdite a la possession dans certains pays dont la suisse par exemple.
J'ai pour ma part deux colonies en ma possession et je m'étonne chaque jour de leur comptortement. J'invite ceux qui aimeraient se lancer dans cette aventure (aussi peu chère que passionnante) a consulter le forum www.myrmecofourmis.com dont je suis moi même adhèrent.
Merci pour cette anecdote, en tant que myrmecophile je suis très heureux de voir que ce savoir se partage et intéresse les gens.

Donc logiquement , si une fourmi a un écart trop grand ,elle se perd .Alors je voudrais savoir comment la première fourmi fait pour se retrouver ?

Posté le

android

(0)

Répondre

La première fourmis est une éclaireuse. C'est elle qui va fourrager à l'extérieur à la recherche de nourriture. Lorsqu'elle en trouve, elle installe une piste phéromonale qui sera suivie par les autres fourrageuses. Si elle ne trouve rien, elle rentre au nid.

Les fourmis se repèrent non seulement par les odeurs (il existe énormément de phéromones formiques différentes) mais aussi grâce à un organe appelé la glande de Dufour qui les repèrent dans l'espace.

Ça serai bien de l'expliquer... Prenons une voie se séparant en deux dont celle de droite est plus longue que celle de gauche... Deux fourmi vont prendre les deux chemins différent qui mènent vers du miel... Celle prenant le trajet le plus court revient plus rapidement... Une autre fourmi va prendre ce chemin pendant que plus la fourmi de droite revient et une autre part... Le trajet le plus cours étant celui de gauche les fourmi sont plus nombreuse à l'emprunter parce Que plus rapide... La quantité de phéromone est donc plus important alors toute les fourmi vont se dirige sur le chemin de droite... Voilà j'espère que c'est compréhensible

a écrit : Donc si on synthétise cette phéromone et qu'on trace un cercle avec, les fourmis tourneront indéfiniment ? Mais... D'où me viennent ces idées... Un peu sadique sur les bords toi non ?

a écrit : Je pense que tu devrais arrêter tout de suite l'humour :D

;)
Je pense qu'au contraire il a une grande carrière devant lui !

a écrit : Donc si on synthétise cette phéromone et qu'on trace un cercle avec, les fourmis tourneront indéfiniment ? Mais... D'où me viennent ces idées... oui !! d'ailleurs ce phénomène est bel et bien reel !! tu pourras faire des recherches si tu veux CA sapelle la spirale de la mort il me semble

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre