Dennis Ritchie n'est pas mort au bon moment

Proposé par
Invité
le

Vous ne connaissez probablement pas Dennis Ritchie, mais c'est pourtant un informaticien qui eut une influence considérable sur l'informatique moderne. Père du langage C et des systèmes Unix, utilisés partout dans le monde, sa mort en 2011 passa inaperçue car il eut la mauvaise idée de décéder une semaine après Steve Jobs.


Commentaires préférés (3)

La mauvaise idée de décéder quoi

Posté le

android

(102)

Répondre

a écrit : Ouais c'est pas le ton habituel de SCMB... Je trouve la formulation douteuse ici. Calmez-vous, SCMB tente juste de faire de l'humour. Au contraire ce ton caustique est assez fréquent.

Posté le

android

(129)

Répondre

Quand à Jacques Chirac, il a eu la bonne idée de décéder le jour de l'incendie de l'usine lubrizol. Éclipsant ainsi de l'actualité la pire catastrophe industriel française depuis l'explosion de l'usine AZF.

Posté le

android

(118)

Répondre


Tous les commentaires (23)

La mauvaise idée de décéder quoi

Posté le

android

(102)

Répondre

a écrit : La mauvaise idée de décéder quoi Ouais c'est pas le ton habituel de SCMB... Je trouve la formulation douteuse ici.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ouais c'est pas le ton habituel de SCMB... Je trouve la formulation douteuse ici. Calmez-vous, SCMB tente juste de faire de l'humour. Au contraire ce ton caustique est assez fréquent.

Posté le

android

(129)

Répondre

Dans le même genre, Jean d’Ormesson est décédé le même jour que Johnny Halliday.

Concernant Dennis Ritchie, j’ai souvent entendu dire que notre société n’aurait pas du tout eu la même évolution sans l’invention du langage C et la démocratisation de l’informatique qui a suivi. Je me demande toujours si cette affirmation est réelle. Le langage C est finalement une amélioration du langage B avec l’implémentation du type de donnée. On peut imaginer que quelqu’un d’autre aurait pu avoir cette idée un jour ou l’autre.

a écrit : Calmez-vous, SCMB tente juste de faire de l'humour. Au contraire ce ton caustique est assez fréquent. Je pense que Gabben faisait de l'ironie.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Ouais c'est pas le ton habituel de SCMB... Je trouve la formulation douteuse ici. C'était évidemment pour rire, je l'ai relevé parce que c'était en effet marrant

Posté le

android

(7)

Répondre

Quand à Jacques Chirac, il a eu la bonne idée de décéder le jour de l'incendie de l'usine lubrizol. Éclipsant ainsi de l'actualité la pire catastrophe industriel française depuis l'explosion de l'usine AZF.

Posté le

android

(118)

Répondre

Sa mort serait tout de même passée inaperçue hein.
Le gars n'était pas médiatique et son nom pas très connu du grand public (voir presque pas).

Tout comme Farrah Fawcett, décédée le même jour que Michael Jackson. On en a beaucoup moins entendu parler bizarrement.

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Quand à Jacques Chirac, il a eu la bonne idée de décéder le jour de l'incendie de l'usine lubrizol. Éclipsant ainsi de l'actualité la pire catastrophe industriel française depuis l'explosion de l'usine AZF. C'est vrai qu'on en a pas entendu parler !
Il est vrai que sans le décès de Chirac, les JT auraient été consacrés à ça, mais de là à dire que l'info a été éclipsée...

a écrit : C'est vrai qu'on en a pas entendu parler !
Il est vrai que sans le décès de Chirac, les JT auraient été consacrés à ça, mais de là à dire que l'info a été éclipsée...
Voir la vidéo de la chaîne DEFAKATOR qui a parlé de ce sujet un peu plus précisément (je vous recommandé cette chaîne d'ailleurs)

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Quand à Jacques Chirac, il a eu la bonne idée de décéder le jour de l'incendie de l'usine lubrizol. Éclipsant ainsi de l'actualité la pire catastrophe industriel française depuis l'explosion de l'usine AZF. Ça a vachement été occulté.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : C'est vrai qu'on en a pas entendu parler !
Il est vrai que sans le décès de Chirac, les JT auraient été consacrés à ça, mais de là à dire que l'info a été éclipsée...
En temps qu'habitant de l'agglomération de Rouen, je trouve que beaucoup de chose ont été passée sous silence. A ce jour beaucoup de pompier intervenu ce jour là sont malade, sans compter les habitants toucher. Ils n'avaient pas les moyens prévu pour intervenir sur ce type d'incendie.
Beaucoup de commune sur le chemin du nuage sont pollué, des habitants ont été obligé de jeter ce qui était dehors à ce moment là.
Ce qui c'est passé est extrêmement grave et aura des conséquences pour le futur de beaucoup de monde.

Les chaines tv ont passé la journée et une partie de la semaine en boucle sur l'ancien président. Les informations sur l'incendie n'était pas prioritaire, loin de là. Les français n'ont pas vraiment été informé sur les conséquences de cette incendie.

En passant dans la zone (très fréquenté au quotidien) la semaine dernière, l'odeur était encore très présente.
Heureusement pour moi, je n'étais pas sur le trajet de pollution, j'ai donc été épargné.

Faut savoir aussi qu'un eco-quartier était en développement à proximité immédiate de l'usine, quid des conséquences économiques sur l'agglo, sur les habitants pour qui la vente de maison est au ralenti, du à la chute des prix des biens immobiliers.

Il faut aussi savoir que ce n'était pas le premier problème de cette usine, une fuite de Mercantour avait été senti de Paris à Londre en 2013 si ma mémoire est bonne. Alors j'imagine que le nuage ne s'est contenté de pollué notre belle région.

C'est vrai que l'info n'a pas été éclipsé, mais la couverture a été largement insuffisante par rapport à ce qu'elle aurait mérité. Un peu comme notre ami de l'anecdote ;-)

J'ai profite au passage pour saluer et remercier les pompiers qui nous lisent, vous êtes formidables et indispensable à la nation. Bravo pour votre engagement.

Désolé pour le hors sujet.

Posté le

android

(29)

Répondre

a écrit : En temps qu'habitant de l'agglomération de Rouen, je trouve que beaucoup de chose ont été passée sous silence. A ce jour beaucoup de pompier intervenu ce jour là sont malade, sans compter les habitants toucher. Ils n'avaient pas les moyens prévu pour intervenir sur ce type d'incendie.
Beaucou
p de commune sur le chemin du nuage sont pollué, des habitants ont été obligé de jeter ce qui était dehors à ce moment là.
Ce qui c'est passé est extrêmement grave et aura des conséquences pour le futur de beaucoup de monde.

Les chaines tv ont passé la journée et une partie de la semaine en boucle sur l'ancien président. Les informations sur l'incendie n'était pas prioritaire, loin de là. Les français n'ont pas vraiment été informé sur les conséquences de cette incendie.

En passant dans la zone (très fréquenté au quotidien) la semaine dernière, l'odeur était encore très présente.
Heureusement pour moi, je n'étais pas sur le trajet de pollution, j'ai donc été épargné.

Faut savoir aussi qu'un eco-quartier était en développement à proximité immédiate de l'usine, quid des conséquences économiques sur l'agglo, sur les habitants pour qui la vente de maison est au ralenti, du à la chute des prix des biens immobiliers.

Il faut aussi savoir que ce n'était pas le premier problème de cette usine, une fuite de Mercantour avait été senti de Paris à Londre en 2013 si ma mémoire est bonne. Alors j'imagine que le nuage ne s'est contenté de pollué notre belle région.

C'est vrai que l'info n'a pas été éclipsé, mais la couverture a été largement insuffisante par rapport à ce qu'elle aurait mérité. Un peu comme notre ami de l'anecdote ;-)

J'ai profite au passage pour saluer et remercier les pompiers qui nous lisent, vous êtes formidables et indispensable à la nation. Bravo pour votre engagement.

Désolé pour le hors sujet.
Afficher tout
On en parle si peu que les gens pensent que l’usine Lubrizol est responsable alors que l’incendie s’est déclaré dans l’entrepôt voisin de Normandie Logistique SCMT et s’est malheureusement propagé sur le site de Lubrizol.
Mais j’imagine que c’est plus facile d’accuser l’usine qui possède les produits chimiques et toxiques (en toute légalité). Cela n’enlève rien au problème mais attention à ce que disent les journalistes.
Pour le reste, avec 8 hospitalisations, on est bien loin de la catastrophe industrielle même si je ne nie pas la pollution et les dégâts causés. AZF c’est 31 morts pour info...

a écrit : On en parle si peu que les gens pensent que l’usine Lubrizol est responsable alors que l’incendie s’est déclaré dans l’entrepôt voisin de Normandie Logistique SCMT et s’est malheureusement propagé sur le site de Lubrizol.
Mais j’imagine que c’est plus facile d’accuser l’usine qui possède les produits chimiques
et toxiques (en toute légalité). Cela n’enlève rien au problème mais attention à ce que disent les journalistes.
Pour le reste, avec 8 hospitalisations, on est bien loin de la catastrophe industrielle même si je ne nie pas la pollution et les dégâts causés. AZF c’est 31 morts pour info...
Afficher tout
Le problème c'est: Pourquoi tout a pris feu. Lubrisol a pris feu à cause d'une usine qui a pris feu à coté??? QUEAAAAH??? Ca veut dire que si une raffinerie de l'étang de Berre prends feu et que ça fout le feu à toute l'agglomération c'est un impondérable?

Okay. Non, rien, tout va bien, la pollution ne dépassera pas le grillage de l'usine, d'après la télévision et la déclaration du ministre qui n'était pas là quand ça a explosé... Désolé mais j'ai tendance à me méfier des informations, je sais pas pourquoi...

-Tout va bien, tout est sous contrôle! (Chérie? Choppe les gosses, on se casse)

Qu'es ce que ca peut foutre de qui est responsable? C'est une entreprise, personne n'est responsable et pourtant des gens sont morts et la pollution est là, dans deux ans le nom de l'entreprise aura changé où elle aura été rachetée et Lubrisol n'existera plus en tant que telle mais continuera ses affaires, c'est toujours pareil!

a écrit : Dans le même genre, Jean d’Ormesson est décédé le même jour que Johnny Halliday.

Concernant Dennis Ritchie, j’ai souvent entendu dire que notre société n’aurait pas du tout eu la même évolution sans l’invention du langage C et la démocratisation de l’informatique qui a suivi. Je me demande toujours si ce
tte affirmation est réelle. Le langage C est finalement une amélioration du langage B avec l’implémentation du type de donnée. On peut imaginer que quelqu’un d’autre aurait pu avoir cette idée un jour ou l’autre. Afficher tout
Dire que l'utilisation de l'informatique dans la vie courante aurait été différente, c'est difficile à affirmer, ça dépend d'énormément d'autres innovations et découvertes (la souris, l'interface graphique, etc). Et pour l'évolution de la société dans son ensemble, encore plus.

Mais ce qui est sûr, c'est qu'elle aurait été très différente pour les personnes qui mettent les mains dans le cambouis de ces machines :-)

Car le C a servi de fondation à une très grande partie des langages et des systèmes les plus utilisés de nos jours. Quelqu'un qui connait le C peut lire et comprendre a minima la plupart des langages de programmation les plus utilisés aujourd'hui : Java (utilisé entre autres sur les smartphones Androïd), Javascript (pour les pages web), C++ (pour la plupart des jeux), Python, C#, ...

Meme chose pour Unix : Linux (basé sur Unix) est le système d'exploitation de la plupart des serveurs web, ceux qui font tourner Facebook, Google et consorts, et même Internet dans son ensemble (avec les serveurs DNS).
Android est dérivé de Linux. Même les systèmes Apple, iOS et MacOS sont basés dessus. Sans parler d'appareils qu'on utilise au quotidien : DAB, objets connectés, téléviseurs, box internet, etc.

Il n'y a guère que Microsoft qui a choisi sa propre norme pour Windows.

Du coup, les commandes de base sont identiques sur tous ces systèmes (vous savez, dans les films, les gens qui tapent des lignes incompréhensibles en blanc sur fond noir). Et beaucoup de ces programmes de base sont écrits en C.

Après, cet héritage n'a pas eu que des conséquences positives : sans trop entrer dans les détails techniques, un certain nombre de virus et d'attaques informatiques actuelles "profitent" de faiblesses liés à des choix de conception qui ont été faits à l'origine de langages comme le C.

Pour ma part, je tire tout de même mon chapeau à ce grand monsieur pour l'ensemble de son oeuvre !

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Le problème c'est: Pourquoi tout a pris feu. Lubrisol a pris feu à cause d'une usine qui a pris feu à coté??? QUEAAAAH??? Ca veut dire que si une raffinerie de l'étang de Berre prends feu et que ça fout le feu à toute l'agglomération c'est un impondérable?

Okay. Non, rien, tout va
bien, la pollution ne dépassera pas le grillage de l'usine, d'après la télévision et la déclaration du ministre qui n'était pas là quand ça a explosé... Désolé mais j'ai tendance à me méfier des informations, je sais pas pourquoi...

-Tout va bien, tout est sous contrôle! (Chérie? Choppe les gosses, on se casse)

Qu'es ce que ca peut foutre de qui est responsable? C'est une entreprise, personne n'est responsable et pourtant des gens sont morts et la pollution est là, dans deux ans le nom de l'entreprise aura changé où elle aura été rachetée et Lubrisol n'existera plus en tant que telle mais continuera ses affaires, c'est toujours pareil!
Afficher tout
Avec les meilleurs systèmes de securité incendie au monde, avec les meilleurs systèmes d’extinction, de compartimentage et de détection du monde, si un feu de grande taille provient à côté de ton bâtiment, tu ne peux rien faire. Les usines sont soumis à des normes strictes et c’est assez rare de ne pas les respecter.

Il faut également se rappeler que l’usine était là bien avant les habitations donc peut être que le PAG a mal été fait ou qu’il aurait fallu faire déménager l’usine un jour ou l’autre.
Pour finir, en justice les responsabilités sont toujours importantes et si Lubrisol n’est pas à l’origine du feu, que ces entrepôts étaient aux normes et le stockage réglementaire alors il faut arrêter de crier au méchant industriel qui nous permet à tous de mettre de l’huile dans nos moteurs pour qu’on emmène les gosses à la plage.
Changeons le paradigme de nos industries je suis bien d’accord mais arrêtons l’hypocrisie dès que quelque chose ne se passe pas comme prévu.

a écrit : On en parle si peu que les gens pensent que l’usine Lubrizol est responsable alors que l’incendie s’est déclaré dans l’entrepôt voisin de Normandie Logistique SCMT et s’est malheureusement propagé sur le site de Lubrizol.
Mais j’imagine que c’est plus facile d’accuser l’usine qui possède les produits chimiques
et toxiques (en toute légalité). Cela n’enlève rien au problème mais attention à ce que disent les journalistes.
Pour le reste, avec 8 hospitalisations, on est bien loin de la catastrophe industrielle même si je ne nie pas la pollution et les dégâts causés. AZF c’est 31 morts pour info...
Afficher tout
Je vais pas pouvoir chercher de chiffre aujourd'hui pour étayer mes propos, mais 8 hospitalisation, ça doit être dans la journée.
Beaucoup de personnes vont être hospitalisé à la suite de maladie des voies respiratoires, de problème pulmonaire dans les années à venir. C'est ce qui ce passe quand ont respire des fumées ultra toxique. Des pompiers sont actuellement en arrêt et on probablement perdu en espérance de vie. Ça ne rentre pas dans les chiffres, mais ça existe.

Quand à Normandie logistique, ils stockaient des produits de lubrizol, sans avoir les mêmes normes puisque qu'ils ne produisent pas.
La dreal avait pointé des manquements aux normes de sécurité. Notamment pour la protection incendie justement.

Alors si en terme de mort le jour même, c'est effectivement moins qu'AZF, sur le long terme, je pense malheureusement que ce sera incomparable. La différence, c'est que les morts dans le futur ne seront jamais imputé à l'incendie.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Je vais pas pouvoir chercher de chiffre aujourd'hui pour étayer mes propos, mais 8 hospitalisation, ça doit être dans la journée.
Beaucoup de personnes vont être hospitalisé à la suite de maladie des voies respiratoires, de problème pulmonaire dans les années à venir. C'est ce qui ce passe quand ont re
spire des fumées ultra toxique. Des pompiers sont actuellement en arrêt et on probablement perdu en espérance de vie. Ça ne rentre pas dans les chiffres, mais ça existe.

Quand à Normandie logistique, ils stockaient des produits de lubrizol, sans avoir les mêmes normes puisque qu'ils ne produisent pas.
La dreal avait pointé des manquements aux normes de sécurité. Notamment pour la protection incendie justement.

Alors si en terme de mort le jour même, c'est effectivement moins qu'AZF, sur le long terme, je pense malheureusement que ce sera incomparable. La différence, c'est que les morts dans le futur ne seront jamais imputé à l'incendie.
Afficher tout
Je suis tout à fait d’accord avec ton propos, mais je précisais juste que la catastrophe d’AZF est incomparable à côté avec 31 morts et 2500 blessés.

Par contre, cela n’enlève rien à la dangerosité de l’accident et cela doit se mesurer dans la durée effectivement. D’ailleurs, l’accident de Seveso qui a donné son nom à la directive européenne n’a pas fait de mort le jour même, mais 193 personnes ont eu des séquelles plus ou moins graves par la suite.

Le vrai problème ici est un problème d’urbanisme. Cela fait 200 ans que les usines existent à Rouen, sur la rive gauche principalement et à l’époque, il s’y trouvait bien peu d’habitations. La grosse erreur eut été d’accepter la construction de quartiers résidentiels au milieu des usines.

Pierre Sement, membre de l’Académie de Rouen, disait il y a plus d’un siècle déjà :
« Les communes essentiellement industrielles de Petit-Quevilly et de Grand-Quevilly sont infestées par les émanations provenant des usines. Sur les bords de la Seine, tout ce que l’on respire, tout ce que l’on mange, tout ce que l’on boit est saturé de pétrole. Si l’on quitte les rives du fleuve, l’atmosphère n’est guère meilleure, elle est empoisonnée par les vapeurs nitreuses, qui dessèchent la gorge et provoquent la toux. ».

a écrit : On en parle si peu que les gens pensent que l’usine Lubrizol est responsable alors que l’incendie s’est déclaré dans l’entrepôt voisin de Normandie Logistique SCMT et s’est malheureusement propagé sur le site de Lubrizol.
Mais j’imagine que c’est plus facile d’accuser l’usine qui possède les produits chimiques
et toxiques (en toute légalité). Cela n’enlève rien au problème mais attention à ce que disent les journalistes.
Pour le reste, avec 8 hospitalisations, on est bien loin de la catastrophe industrielle même si je ne nie pas la pollution et les dégâts causés. AZF c’est 31 morts pour info...
Afficher tout
D’après ce que j’avais vu aux infos, SCMT stockait également des matières premières de Lubrizol.
Par manque de place, Lubrizol stocker certaines de leurs matières premières sur le site SCMT. Le problème est que Lubrizol est classé Seveso mais pas SCMT, même durant les contrôles de Lubrizol, les inspecteurs ne sont pas aller voir les « autres » produits stocker chez le voisin.
Alors oui le feu a pris chez SCMT, mais ça dédouane pas complètement Lubrizol.
Je pense que la gestion de la crise a été catastrophique, les pompiers sont censés être formés et avoir des équipements spéciaux pour intervenir.
Hors, quand on lit les interviews des pompiers qui sont intervenus, cela m’a rappeler la scène dans la série « chernobyl » quand les pompiers interviennent sans aucune protection.
C’est scandaleux qu’on ne puisse pas apprendre des erreurs passées et appliquer/utiliser des techniques qui ne mettent pas en danger inutilement les pompiers et les personnes aux alentours.
PS : je ne critique pas le travail des pompiers mais plutôt les donneurs d’ordres...