Après l'illettrisme, l'illectronisme

Proposé par
le

L’illectronisme est un terme récent désignant l'illettrisme numérique. Il désigne donc les difficultés que peut rencontrer une personne pour utiliser des outils informatiques en raison d'un manque ou d'une absence totale de connaissances à propos de leur fonctionnement. Selon un sondage CSA, il est estimé que 23% de la population française est touchée par l'illectronisme et 7% par l’illettrisme "classique".


Tous les commentaires (48)

a écrit : Il faut aussi prendre en compte les migrants qui ne connaissent que le français orale (voir même très peu pour certains) et qui passent leur jdc pour être citoyen français Tu ne passes pas ta jdc pour devenir citoyen français puisqu'il faut être citoyen français pour être convoqué à sa jdc.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Pourquoi tant d’obscurantisme envers la technologie informatique ?

Tu sais chacun a le droit de vivre comme il l’entend je ne pense pas que ton choix ne choque/intéresse qui que ce soit

Tu me fais penser à un enfant qui cache volontairement très mal son amoureuse exprès pour qu’on lui pose des questions dessus
Obscurantisme?

Oui, tout le monde a le droit de vivre comme il l'entend,et c'est justement ce que je tentais de soulever dans mon commentaire. alors pourquoi on vient faire chier les gens qui n'ont pas envie, où qui ne peuvent pas, où qui ne savent pas se servir d'un micro-ordinateur? (SI les smartphones sont des ordinateurs)

"BANDE DE DINOSAURES! Il faut vous mettre à la page!*
-->Merdoum! ^^

Quand on voit à quoi ça sert la connexion permanente, à part faire chier, je vois pas. Je citerai une amie de mon vieux père qui ne répondais jamais au téléphone et qui se justifiait en disant: J'aime pas qu'on me sonne, je suis pas un domestique, je décroche si j'en ai envie. Maintenant si toi dès que ton smartphone vibre tu te jette dessus pour savoir qui te sonne, c'est ton problème, pas le mien. ;)

a écrit : Je pense qu’il voulait dire que les immigrés implantés depuis peu ont d’autres préoccupations que d’aller voir un match dans un stade, surtout dans un stade de 50 000 places ce qui sous-entend un gros match avec des places relativement chères (mais chères tout court pour un immigré) et chères pour un smicard aussi. ^^

Il voulait peut être dire quelquechose mais il s'est mal exprimé, et j'ai ptet répondu de manière un peu agressive, j'admet.

a écrit : et le refus d'avoir la technologie? (par exemple, j'ai un ordi classique, mais pas d'imprimante, et on me le reproche souvent, je n'ai pas non plus de smartphone, et ça aussi on me le reproche, mais j'en VEUT PAS de ces saletés! Pourquoi? Me diriez vous? et je répondrai que je n'ai pas à me justifier! ^^)
Cette histoire de technologie est déjà en marche, ma soeur s'est vue reffuser un devoir car il était manuscrit en... 1996, et pour trouver du boulot sans permis de conduire, même si on peut y aller en vélo où en mobylette, c'est la croix et la bannière! CA M'ENERVE!!!

Mes parents ne beignent rien à l'informatique, mon père ne sait même pas envoyer un SMS, mais lui, il est comme moi: si ça vous plait pas, sachez que votre avis me touche autant que l'hygrométrie du Paraguay! ^^ enfin BREF

Pour l'anecdote, l'illectronnisme se fait de plus en plus rare mais ne disparaitra jamais, parce que... ben parce que certaines personnes ne veulent pas d'ordi et pis c'est tout, un jour ca deviendra obligatoire et là, je répliquerai: allez vous faire voir, j'ai une bagnole et c'est pas pour ça que j'ai appris la mécanique, je ferai tout sur ordi le jour où ça sera aussi facile à utiliser qu'un vélo, et c'est pas demain la veille! ^^
Afficher tout
Bonjour,
je vous rejoins sur le fait que dans sa vie personnelle on fait ce qu'on veux sans avoir besoin de se justifier (Avoir un PC/Smartphone/ ne pas répondre au tph etc,..).
Par contre le fait de ne RIEN comprendre aux outils numériques exclu une bonne partie de ces personnes de la vie active hein. Je serais curieux de connaitre le nombre d'emploi où le numérique est TOTALEMENT absent.
Même les métiers manuels en ont besoin (certains outils/passer les commandes/répondre au fournisseurs). D'ailleurs les métiers ne demandant pas d'avoir fait de hautes études aussi (Vigile -> moyen de com / caissière -> gestion du planning + caisse (c'est balèze à utiliser une caisse) / technicien de surface -> gestion de son planning).
Vos parents font/faisaient quoi comme métier ?

a écrit : et le refus d'avoir la technologie? (par exemple, j'ai un ordi classique, mais pas d'imprimante, et on me le reproche souvent, je n'ai pas non plus de smartphone, et ça aussi on me le reproche, mais j'en VEUT PAS de ces saletés! Pourquoi? Me diriez vous? et je répondrai que je n'ai pas à me justifier! ^^)
Cette histoire de technologie est déjà en marche, ma soeur s'est vue reffuser un devoir car il était manuscrit en... 1996, et pour trouver du boulot sans permis de conduire, même si on peut y aller en vélo où en mobylette, c'est la croix et la bannière! CA M'ENERVE!!!

Mes parents ne beignent rien à l'informatique, mon père ne sait même pas envoyer un SMS, mais lui, il est comme moi: si ça vous plait pas, sachez que votre avis me touche autant que l'hygrométrie du Paraguay! ^^ enfin BREF

Pour l'anecdote, l'illectronnisme se fait de plus en plus rare mais ne disparaitra jamais, parce que... ben parce que certaines personnes ne veulent pas d'ordi et pis c'est tout, un jour ca deviendra obligatoire et là, je répliquerai: allez vous faire voir, j'ai une bagnole et c'est pas pour ça que j'ai appris la mécanique, je ferai tout sur ordi le jour où ça sera aussi facile à utiliser qu'un vélo, et c'est pas demain la veille! ^^
Afficher tout
T'as une bagnole mais t'as le permis je suppose. Pour l'informatique c'est pareil pas besoin d'être ingénieur pour connaitre le minimum.
Tu fera tout sur ordi le jour où ce sera aussi facile que d'utiliser un vélo ? Combien de temps ça prend pour apprendre à faire du vélo ? Surement moins que d’apprendre les bases de Windows...

a écrit : Tu crois que ce sont les familles riches qui vont dans les stades de foot ? Tu ne confondrais pas avec l'opéra ? Pour ton information, les loges des stades de foot sont remplies de bourgeois. Pas uniquement, mais en majorité.
Mais pour le savoir, il faut déjà avoir mis les pieds dans un stade et ne pas juger que la population des tribunes populaire.
Au prix ou sont les places aujourd'hui, il n'y que peux de gens pauvres qui peuvent se permettre d'aller au stade.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pour ton information, les loges des stades de foot sont remplies de bourgeois. Pas uniquement, mais en majorité.
Mais pour le savoir, il faut déjà avoir mis les pieds dans un stade et ne pas juger que la population des tribunes populaire.
Au prix ou sont les places aujourd'hui, il n'y que peux de
gens pauvres qui peuvent se permettre d'aller au stade. Afficher tout
Pour ton information, les loges des stades de foot sont très loin de représenter la majorité des spectateurs : non seulement elles représentent une petite surface par rapport aux tribunes mais de plus les sièges sont moins serrés... Et toujours pour ton information, je suis déjà allé dans des stades, aussi bien dans les tribunes que dans les loges d'ailleurs. Et encore pour ton information, pauvre ne veut pas dire qu'on n'a aucun loisir : pour les gens dont c'est la passion, ils peuvent se sacrifier sur le reste pour acheter des places pour aller voir jouer l'équipe qu'ils supportent. Enfin, il ne suffit pas d'aller dans un stade pour savoir si les gens sont riches ou non et savent lire et écrire ou non, ce n'est pas marqué sur leur front et il ne portent pas une étoile sur leurs vêtements pour être identifiables, ils se mélangent au reste de la population et tu peux croiser des gens et même leur parler sans te douter qu'ils sont pauvres et illettrés. Quant à l'argument "au prix où sont les places aujourd'hui" c'est vraiment pas terrible comme analyse sociologique, car on entend "au prix où sont les ... aujourd'hui" pour à peu près tout. Les prix augmentent, ça s'appelle l'inflation, et même les pauvres achètent des biens et des services "au prix où sont" car ils ne vont pas rester dans une grotte sans manger même si les prix ont augmenté.

a écrit : Pour ton information, les loges des stades de foot sont très loin de représenter la majorité des spectateurs : non seulement elles représentent une petite surface par rapport aux tribunes mais de plus les sièges sont moins serrés... Et toujours pour ton information, je suis déjà allé dans des stades, aussi bien dans les tribunes que dans les loges d'ailleurs. Et encore pour ton information, pauvre ne veut pas dire qu'on n'a aucun loisir : pour les gens dont c'est la passion, ils peuvent se sacrifier sur le reste pour acheter des places pour aller voir jouer l'équipe qu'ils supportent. Enfin, il ne suffit pas d'aller dans un stade pour savoir si les gens sont riches ou non et savent lire et écrire ou non, ce n'est pas marqué sur leur front et il ne portent pas une étoile sur leurs vêtements pour être identifiables, ils se mélangent au reste de la population et tu peux croiser des gens et même leur parler sans te douter qu'ils sont pauvres et illettrés. Quant à l'argument "au prix où sont les places aujourd'hui" c'est vraiment pas terrible comme analyse sociologique, car on entend "au prix où sont les ... aujourd'hui" pour à peu près tout. Les prix augmentent, ça s'appelle l'inflation, et même les pauvres achètent des biens et des services "au prix où sont" car ils ne vont pas rester dans une grotte sans manger même si les prix ont augmenté. Afficher tout A aucun moment je sous entend que les loges représente la majorité des spectateurs. Juste que la majorité des gens dans les loges sont plutôt "aisé".

A aucun moment je sous entend que les pauvres n'ont aucun loisir. J'ai eu l'occasion de rencontrer des personnes différentes, dont certains sont capables de mettre tout leurs salaire dans le football. Madame travail pour faire vivre la famille, c'est un choix que je ne juge pas.

Par contre j'ai pu parler avec pas mal de monde, on y retrouve un échantillon de la population dans son ensemble.

L'argument du prix sont les places tient la route. Certains match, notamment de ligue des champions, sont vraiment pas donné. Entre le tarif de la place, le stationnements et les à côté, tout le monde ne peux pas lâcher plus de 100€ pour la soirée. A un moment, quand tu gagnes 1000€ par mois, il faut choisir entre manger et sortir. C'était mon cas il y prêt de 20ans, j'ai toujours choisi de manger.

Si ma réponse était un peu agressive, c'est que ton commentaire d'origine, est pas terribles. Pourquoi il y aurait une proportion d'illettrés plus importante dans un stade que dans l'ensemble de la population ? C'est petit, c'est un raccourci complètement nul et limite insultant pour un supporter de foot.

Je ne suis pas un supporter de club, mais un supporter des bleus, c'est les seuls matchs que je vais voir, et en tribune supporter en plus. J'ai pu constater que l'échantillon est assez représentatifs et comme tu le constates, je sais lire, écrire et comprendre.
Fin de la polémique et retour au commentaire constructif.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : A aucun moment je sous entend que les loges représente la majorité des spectateurs. Juste que la majorité des gens dans les loges sont plutôt "aisé".

A aucun moment je sous entend que les pauvres n'ont aucun loisir. J'ai eu l'occasion de rencontrer des personnes différentes, dont c
ertains sont capables de mettre tout leurs salaire dans le football. Madame travail pour faire vivre la famille, c'est un choix que je ne juge pas.

Par contre j'ai pu parler avec pas mal de monde, on y retrouve un échantillon de la population dans son ensemble.

L'argument du prix sont les places tient la route. Certains match, notamment de ligue des champions, sont vraiment pas donné. Entre le tarif de la place, le stationnements et les à côté, tout le monde ne peux pas lâcher plus de 100€ pour la soirée. A un moment, quand tu gagnes 1000€ par mois, il faut choisir entre manger et sortir. C'était mon cas il y prêt de 20ans, j'ai toujours choisi de manger.

Si ma réponse était un peu agressive, c'est que ton commentaire d'origine, est pas terribles. Pourquoi il y aurait une proportion d'illettrés plus importante dans un stade que dans l'ensemble de la population ? C'est petit, c'est un raccourci complètement nul et limite insultant pour un supporter de foot.

Je ne suis pas un supporter de club, mais un supporter des bleus, c'est les seuls matchs que je vais voir, et en tribune supporter en plus. J'ai pu constater que l'échantillon est assez représentatifs et comme tu le constates, je sais lire, écrire et comprendre.
Fin de la polémique et retour au commentaire constructif.
Afficher tout
Il y a une proportion d'illettrés plus importante, à mon avis, dans le public d'un match de foot que dans l'ensemble de la population tout simplement car il y a une proportion d'illettrés moins importante dans le public d'un théâtre, d'un opéra, d'un concert de musique classique ou d'un film en V.O. sous-titrée. C'est le principe de la moyenne : pour qu'il y en ait moins à un endroit il faut forcément qu'il y en ait plus à un autre. Tu ne peux pas avoir seulement des endroits qui ont autant ou moins d'illettrés que la population moyenne, par définition. Mais si tu as d'autres idées de loisirs qui pourraient intéresser davantage les illettrés que la moyenne, pour rétablir la moyenne par rapport aux endroits dont ils sont forcément sous-représentés comme les bibliothèques ou les films en V.O. sous-titrée, je suis prêt à en apprendre davantage sur les fréquentations des illettrés. A moins bien sûr que tu penses que les illettrés restent forcément chez eux et n'ont aucun loisir ?

On pourra remarquer que c'est que c'est beaucoup plus rare les personnes qui ne savent pas compter et lire et écrire les nombres car ça serait beaucoup plus handicapant dans la vie de tous les jours que de ne pas savoir lire et écrire les mots, alors c'est une compétence qui s’acquiert et s'entretient beaucoup plus facilement. J'ai fait la journée de sélection militaire à l'époque (qu'on appelait "les 3 jours") et j'ai été surpris de constater que sur une salle de 30 personnes (tous des garçons d'une vingtaine d'années), 3 (c'est à dire 10%) ne savaient pas écrire leur nom sur le questionnaire et 3 autres ont su écrire leur nom mais n'ont pas su lire les questions (simples) et y répondre. Ça correspond à peu près à la moyenne nationale. Mais en dehors de la salle d'examen, tout le monde avait l'air tout à fait normal et même ceux qui ne savaient pas écrire leur nom savaient compter les points pour jouer à la belote ! C'est bien ce qui est déroutant avec l'illettrisme : on a tendance à minimiser la proportion qui est concernée car ça ne se voit pas et les illettrés se débrouillent quand même dans les vie de tous les jours. Sur une file d'attendre de 10 personnes au supermarché, il y en a probablement une qui ne sait pas lire et écrire et on ne peut pas s'en douter car elle achète et paie ses produits comme tout le monde : la personne devant toi dans la file peut très bien avoir lu le montant sur la caisse, et avoir sorti billets et pièces pour payer, et ne pas savoir déchiffrer le moindre mot sur le ticket de caisse !

a écrit : J'aurais tendance à croire que dans un stade de foot la proportion d'illettrés est plus importante que dans l'ensemble de la population. Forcément puisque c'est une activité populaire qui ne nécessite pas de savoir lire. En revanche dans une bibliothèque municipale il n'y en aura aucun ! Il n’a pas précisé stade foot...

a écrit : Il n’a pas précisé stade foot... C'est bien pourquoi moi je l'ai précisé.

a écrit : Ce midi même au jeu des 1000€, il y avait une question sur ça. Et voilà qu’une anecdote est publiée sur le même sujet !! C’est incroyable les coïncidences quand même... Et ? Jaloux ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Il y a une proportion d'illettrés plus importante, à mon avis, dans le public d'un match de foot que dans l'ensemble de la population tout simplement car il y a une proportion d'illettrés moins importante dans le public d'un théâtre, d'un opéra, d'un concert de musique classique ou d'un film en V.O. sous-titrée. C'est le principe de la moyenne : pour qu'il y en ait moins à un endroit il faut forcément qu'il y en ait plus à un autre. Tu ne peux pas avoir seulement des endroits qui ont autant ou moins d'illettrés que la population moyenne, par définition. Mais si tu as d'autres idées de loisirs qui pourraient intéresser davantage les illettrés que la moyenne, pour rétablir la moyenne par rapport aux endroits dont ils sont forcément sous-représentés comme les bibliothèques ou les films en V.O. sous-titrée, je suis prêt à en apprendre davantage sur les fréquentations des illettrés. A moins bien sûr que tu penses que les illettrés restent forcément chez eux et n'ont aucun loisir ? Afficher tout Concert classique ou autre, salle de cinéma, match de rugby, de tennis, opéra ou théâtre que des activités ou il y pas besoin de savoir lire ou écrire pour comprendre et apprécier, partout en faite!
Les illettrés peuvent aller ou il le souhaite enfaite. A moins que pour toi illettrés = sans argent, le prix d'une place de théâtre ou de cinéma est dans le même budget qu'une place de stade.

Je dirais même qu'un film en vo sous titré ne pose pas de problème, une personne illettrés peut également être bilingue.

Tes arguments ne tiennent pas la route.

Posté le

android

(1)

Répondre

Dans un débat construit, il n'y a rien de mieux que les statistiques pour tirer des conclusions.
Chiffres 2018 de l'agence nationale contre l’illettrisme :
Si l’on considère les 2 500 000 personnes concernées :
9 % sont âgées de 18 à 25 ans (9 % en 2004)
15 % sont âgées de 26 à 35 ans (15 % en 2004)
23 % sont âgées de 36 à 45 ans (23 % en 2004)
23 % sont âgées de 46 à 55 ans (30 % en 2004)
30 % sont âgées de 56 à 65 ans (23 % en 2004)

Si l’on considère les groupes d’âge,
4 % des 18 - 25 ans (4,5 % en 2004)
5,5 % des 26 - 35 ans (6 % en 2004)
7,5 % des 36 - 45 ans (9 % en 2004)
8 % des 46 - 55 ans (13 % en 2004)
12 % des 56 - 65 ans (14 % en 2004)

Sur les 2,5 millions de personnes concernées,
60,5 % sont des hommes (59 % en 2004),
39,5 % sont des femmes (41 % en 2004).

26 % dans les zones rurales (28 % en 2004),
22,5 % dans des villes de moins de 20 000 habitants (21 % en 2004).
14 % dans les villes de plus de 20 000 habitants (17 % en 2004),
27,5 % dans les villes de plus de 100 000 habitants (24 % en 2004),
10 % en région parisienne (idem en 2004).

51 % des personnes en situation d’illettrisme sont dans l’emploi (57 % en 2004)
10 % sont au chômage (11 % en 2004)
17,5 % sont retraités (14 % en 2004)
13,5 % en formation ou en inactivité (10 % en 2004)
8 % sont au foyer (8 % en 2004)

20 % des allocataires du RSA sont en situation d’illettrisme (26 % en 2004).

71 % des personnes en situation d’illettrisme utilisaient exclusivement le français à la maison à l’âge de 5 ans (74 % en 2004).

Je suis désolé, je n'ai pas les chiffres concernant l'opéra ou les stades de foot. En revanche, je pense qu'il ne faut pas confondre les chiffres et la cause de ces chiffres.
Peu importe le prix de la place d'opéra ou de stade de foot, il s'agit ici d'un phénomène culturel et il n'est pas faux de dire que le foot ou le rugby sont des activités populaires et que l'opéra est une activité plus répandue dans les milieux bourgeois. Ce n'est plus vraiment une question d'argent, d'ailleurs la place d'opéra coûte souvent moins cher que celle de match de foot. Je crois pourtant qu'AAPLR a raison, si on fait un sondage, nous aurons plus d’illettrés dans le stade de foot (effectivement je n'ai pas de chiffre pour le prouver). C'est juste un avis qui ne veut pas dire que tous les fans de foot sont illettrés.

C'est un peu comme dire qu'il y a plus de délinquance dans les populations noires au USA que les populations banches. C'est un fait chiffré indéniable. Cela ne veut pas dire qu'être noir amène à la délinquance. Cela veut dire que les populations noires sont plus souvent en situation de pauvreté et à même de devenir délinquant, c'est la différence entre les chiffres et la cause de ces chiffres.
Autre exemple, il y a plus de personnes atteintes du sida chez les homosexuels que chez les hétérosexuels. Ce n'est pas homophobe de le dire, c'est un fait chiffré indéniable. Cela ne veut pas dire que tous les homosexuels ont le sida. Cela veut juste dire qu'en moyenne, les homosexuels ont souvent plus de partenaires que les hétérosexuels et donc un risque plus élevé de contracter le sida.

AAPLR peut parfois faire de la provoc mais ici je crois qu'il énonce simplement quelques vérités qui dérangent notre morale.

www.anlci.gouv.fr/Illettrisme/Les-chiffres/Niveau-national

a écrit : Concert classique ou autre, salle de cinéma, match de rugby, de tennis, opéra ou théâtre que des activités ou il y pas besoin de savoir lire ou écrire pour comprendre et apprécier, partout en faite!
Les illettrés peuvent aller ou il le souhaite enfaite. A moins que pour toi illettrés = sans argent, le prix d
9;une place de théâtre ou de cinéma est dans le même budget qu'une place de stade.

Je dirais même qu'un film en vo sous titré ne pose pas de problème, une personne illettrés peut également être bilingue.

Tes arguments ne tiennent pas la route.
Afficher tout
Donc si on suit ton raisonnement il y a autant de chance de trouver des illettrés dans une conférence sur la physique quantique que dans stade de foot ? Ben ouais pour se rendre à une conférence il n'y a pas de besoin de savoir lire... Du grand n'importe quoi. D'ailleurs pour l'exemple de l'opéra ben souvent si tu sais pas lire ben tu comprends rien. (sous titre obligatoire pour beaucoup d'entre eux même dans ta langue natale + lecture du livret + argument de l'oeuvre).
C'est pareil pour le théâtre, beaucoup d’œuvre nécessite la lecture du sujet de la pièce.
Et pour le cinéma certains films attirent un public plus bourgeois c'est évident.
Alors non, je n'ai pas trouvé de stats la dessus mais faut juste ouvrir les yeux.
Faut arrêter ce genre de discours qui n'est là que pour basher une personne (AAPLR) alors que c'est évident que certain loisirs n'attirent pas les mêmes personnes (statistiquement).

a écrit : Concert classique ou autre, salle de cinéma, match de rugby, de tennis, opéra ou théâtre que des activités ou il y pas besoin de savoir lire ou écrire pour comprendre et apprécier, partout en faite!
Les illettrés peuvent aller ou il le souhaite enfaite. A moins que pour toi illettrés = sans argent, le prix d
9;une place de théâtre ou de cinéma est dans le même budget qu'une place de stade.

Je dirais même qu'un film en vo sous titré ne pose pas de problème, une personne illettrés peut également être bilingue.

Tes arguments ne tiennent pas la route.
Afficher tout
Evidemment une personne illettrée peut être bilingue, mais c'est probablement loin d'être la majorité, et ici on parle de statistiques et de moyennes, alors n'essaie pas de me faire croire que parmi les personnes qui comprennent les dialogues dans la langue en V.O., sans avoir besoin de lire les sous-titres, dans une salle de cinéma, il y a beaucoup d'illettrés et que ça influe sur la moyenne. De même, il peut y avoir quelques illettrés fans d'opéra mais probablement pas autant que dans le reste de la population car j'ai la faiblesse de croire qu'il faut une certaine éducation pour découvrir et apprécier cet art et que si on a reçu cette éducation, on a aussi appris à lire et à écrire dans le cadre de cette éducation. De toutes façons si tu crois que le simple fait que j'expose ces arguments veut dire de moi que je pense que "illettrés = sans argent", ça ne m'étonne pas que tu n'aies pas les idées plus claires sur la sociologie des illettrés que sur la sociologie de ceux qui ont un avis sur les illettrés !

Je pense, à la lecture des études réalisées sur le sujet, que la perception générale que nous avons du supporter de football (qui se rend au stade) est erronée. Voici quelques extraits de l'article "Le profil sociologique des amateurs de football" de Fidel Molina Luque. Bien des idées reçues y sont démontées:

"Généralement, les spectateurs viennent d’un éventail relativement large de professionnels issus du secteur libéral, de salariés, de fonctionnaires, etc., c’est-à-dire un enchevêtrement large de couches moyennes et aisées de la ville."

"En effet les pourcentages généraux se maintiennent et indiquent que, parmi ceux qui assistent aux matchs, on trouve majoritairement des individus qui ont fait des études secondaires (42 %) suivis par les universitaires (28 %) et ceux qui ont fait des études primaires (27 %). Le pourcentage des spectateurs qui n’ont pas fait d’études (au sein du système éducatif) n’arrive pas à 2,5 %. Tout ceci rompt d’une certaine manière avec le poncif selon lequel le goût pour le football serait en relation directe avec un niveau d’études faible. "

"Il faut relever aussi un niveau relativement élevé en ce qui concerne les études des supporters de football. Se brise ainsi la classique idée reçue de vouloir lier le goût pour le football avec un niveau d’études faible, et même de l’opposer aux éléments plus sélectifs (élitistes) de ce que Bourdieu appelle le capital culturel et les consommations culturelles pertinentes."

"Ainsi, généralement, le pourcentage le plus élevé des gens qui sont présents dans le stade (abonnés ou non) est celui des étudiants qui représentent 25 % du total. Viennent ensuite les retraités (10 %) et les agriculteurs (8 %). Les chômeurs ne représentent que 0,5 %. Les campagnes que réalise le club pour attirer les universitaires et les prix des cartes de membre qui sont moins élevés, grâce à des promotions, pour faciliter la participation des jeunes, sont un bon stimulant pour recruter des jeunes membres : les universitaires constituent le pourcentage le plus élevé des abonnés."

Merci @TybsXckz de donné quelques statistiques, je commente pas souvent, mais c'est souvent un plaisir de te lire.
Merci à @NOmatter de démonter les préjugés de nos amis AAPLR et cntroll. Ton commentaire apporte quelques précisions intéressantes, je me coucherais moins bête grâce à toi.

Après je ne suis pas bête, je me doute bien que l'on verra moins d'illettré dans une conférences de physique quantique que dans un stade de foot. Mais je pense aussi que l'on y trouvera moins de dentiste, moins plombier, moins de professeur de français, bref vous avez compris le principe.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Bonjour,
je vous rejoins sur le fait que dans sa vie personnelle on fait ce qu'on veux sans avoir besoin de se justifier (Avoir un PC/Smartphone/ ne pas répondre au tph etc,..).
Par contre le fait de ne RIEN comprendre aux outils numériques exclu une bonne partie de ces personnes de la vie active he
in. Je serais curieux de connaitre le nombre d'emploi où le numérique est TOTALEMENT absent.
Même les métiers manuels en ont besoin (certains outils/passer les commandes/répondre au fournisseurs). D'ailleurs les métiers ne demandant pas d'avoir fait de hautes études aussi (Vigile -> moyen de com / caissière -> gestion du planning + caisse (c'est balèze à utiliser une caisse) / technicien de surface -> gestion de son planning).
Vos parents font/faisaient quoi comme métier ?
Afficher tout
Ben tu sais quoi, pour ramasser les pommes, élaguer des arbres, goudronner des routes où construire une baraque... la technologie des dix doigts reste la plus efficace.

Je te sors un exemple où la technologie a amélioré un travail: la préparation de commande: Avant, on avait des autocolants imprimés qu'on collait sur les cartons (ça existe encore) mais aujourd'hui on a un pistolet à code barre, et ça ca permet d'éviter les erreurs tout en facilitant le travail.
Le pistolet à code barre fonctionne ainsi: on le pointe sur le code barre du carton, on appuie sur le bouton, le pistolet lit le code barre et confirme que c'est le bon carton et on met le carton sur la palette..

La technologie simple qui permet de bosser en écoutant rire et chansons, quoi. Ca, j'approuve. ;)

Maintenant toi tu me parle de la technologie qui demande un BTS informatique juste pour démarrer la machine... ATTA ATTA la MAJ est en train de se faire, les drivers sont en téléchargement sur la mauvaise machine et elle ne fonctionne pas avec la version CX 2.744 qui n'arrivera que hier... PUTAIN mais c'est un transpalette connecté... Normalement, y'a Avancer, reculer, tourner à droite et à gauche mais le bidule il fait que BIP BIP Error System... Il nous faut un informaticien/roboticien/ingénieur... oui, pour porter des cartons! ^^(Vive Amazon)

Voila ce contre quoi je proteste.

C'est pareil avec le net particulier, c'est plus simple la banque en ligne... wesh wesh, c'est plus simple, mais je préférais mon guichettier qui lui m'expliquait les trucs.

Plus simple pour qui? Pour moi où pour la banque? That is a question! ;)