A l'aéroport de Tokyo-Narita, une ferme au milieu des pistes d'atterrissage

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

Superbe anecdote jlsd , il existe également un aéroport aux États-Unis dans lequel il y a une tombe (anecdote vu sur scmb).
Il existe en Chine plusieurs routes sur lesquels on trouve des habitations, les propriétaires trouvant les sommes d'argent reçues en guise de dédommagement pas assez importantes, il existe même un viel immeuble situé au milieu d'un rond-point en Chine, la famille du propriétaire, seule famille ayant refusé de partir s'est vu couper l'eau et le courant électrique,mais la famille n'a toujours pas encore déménagé.
Merci tybz pour cette anecdote .

Posté le

android

(118)

Répondre

a écrit : Enfin quand bien même elle est restée, je sais pas si les retombées en particules, le kérosène etc. c’est super pour la croissance des plantes. Je pense qu’il doit plus y avoir beaucoup d’insectes et de vie dans ses parcelles ! étrompe toi, pour avoir travaillé sur les pistes d'un aéroport, je te confirme qu'avec l'absence de prédateur (les oiseaux sont chassés / effrayer ) ça grouille d'insectes en tout genre. La où je travaillait il y avait énormément de lapin sauvage également. Par contre, en effet, avec toutes les retombé de Kérosène... je mangerai pas ce qui sort de sa ferme...

Posté le

android

(69)

Répondre

Toujours au Japon (Osaka), existe egalement le cas de l'immeuble de bureaux (le Gate Tower), traverse par une bretelle d'autoroute, entre le 5eme et le 7eme etage. La societe d'autoroute loue ces trois etages, en guise de droit de passage..
Ceci fut, au debut des annees 90, la "solución" rencontree apres cinq annees de litiges, entre le proprietaire foncier de la parcelle et la societe d'autoroute.


Tous les commentaires (20)

Superbe anecdote jlsd , il existe également un aéroport aux États-Unis dans lequel il y a une tombe (anecdote vu sur scmb).
Il existe en Chine plusieurs routes sur lesquels on trouve des habitations, les propriétaires trouvant les sommes d'argent reçues en guise de dédommagement pas assez importantes, il existe même un viel immeuble situé au milieu d'un rond-point en Chine, la famille du propriétaire, seule famille ayant refusé de partir s'est vu couper l'eau et le courant électrique,mais la famille n'a toujours pas encore déménagé.
Merci tybz pour cette anecdote .

Posté le

android

(118)

Répondre

Enfin quand bien même elle est restée, je sais pas si les retombées en particules, le kérosène etc. c’est super pour la croissance des plantes. Je pense qu’il doit plus y avoir beaucoup d’insectes et de vie dans ses parcelles !

Facile, il a juste à accrocher des ballons à sa maison et à s’envoler plus loin.
Ils sont bêtes les gens à pas avoir de bonnes idées.

a écrit : Enfin quand bien même elle est restée, je sais pas si les retombées en particules, le kérosène etc. c’est super pour la croissance des plantes. Je pense qu’il doit plus y avoir beaucoup d’insectes et de vie dans ses parcelles ! étrompe toi, pour avoir travaillé sur les pistes d'un aéroport, je te confirme qu'avec l'absence de prédateur (les oiseaux sont chassés / effrayer ) ça grouille d'insectes en tout genre. La où je travaillait il y avait énormément de lapin sauvage également. Par contre, en effet, avec toutes les retombé de Kérosène... je mangerai pas ce qui sort de sa ferme...

Posté le

android

(69)

Répondre

a écrit : Enfin quand bien même elle est restée, je sais pas si les retombées en particules, le kérosène etc. c’est super pour la croissance des plantes. Je pense qu’il doit plus y avoir beaucoup d’insectes et de vie dans ses parcelles ! Dans la seconde source:
"Si l'environnement ne paraît pas idéal, les analyses de la qualité de l'air et de l'eau démontrent que les niveaux de pollution n'y sont pas plus élevés qu'ailleurs."

Il y même une ferme bio.

Posté le

android

(17)

Répondre

Toujours au Japon (Osaka), existe egalement le cas de l'immeuble de bureaux (le Gate Tower), traverse par une bretelle d'autoroute, entre le 5eme et le 7eme etage. La societe d'autoroute loue ces trois etages, en guise de droit de passage..
Ceci fut, au debut des annees 90, la "solución" rencontree apres cinq annees de litiges, entre le proprietaire foncier de la parcelle et la societe d'autoroute.

a écrit : étrompe toi, pour avoir travaillé sur les pistes d'un aéroport, je te confirme qu'avec l'absence de prédateur (les oiseaux sont chassés / effrayer ) ça grouille d'insectes en tout genre. La où je travaillait il y avait énormément de lapin sauvage également. Par contre, en effet, avec toutes les retombé de Kérosène... je mangerai pas ce qui sort de sa ferme... Afficher tout Les lapins c'est pas très bon pour l'agriculture non plus : ils risquent de manger les légumes avant que le fermier ait pu les récolter. Et ils sont particulièrement friands des fleurs alors les plantes ne donnent même pas de légumes après que les lapins ont bouffé toutes les fleurs (j'ai vu ça avec des haricots verts) ! Et si le fermier veut se protéger derrière un mur ou un grillage, il faut l'enfoncer très profond dans le sol car les lapins creusent très bien !

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Toujours au Japon (Osaka), existe egalement le cas de l'immeuble de bureaux (le Gate Tower), traverse par une bretelle d'autoroute, entre le 5eme et le 7eme etage. La societe d'autoroute loue ces trois etages, en guise de droit de passage..
Ceci fut, au debut des annees 90, la "solución&quo
t; rencontree apres cinq annees de litiges, entre le proprietaire foncier de la parcelle et la societe d'autoroute. Afficher tout
Je viens de regarder la photo sur le web, c'est incroyable cette histoire. J'imagine qu'il n'était pas envisageable de passer juste à côté de l'immeuble en question (tracé d'autoroute modifié, plus cher, plus compliqué pour diverses raisons...) du coup, on passe au milieu du bâtiment !

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Je viens de regarder la photo sur le web, c'est incroyable cette histoire. J'imagine qu'il n'était pas envisageable de passer juste à côté de l'immeuble en question (tracé d'autoroute modifié, plus cher, plus compliqué pour diverses raisons...) du coup, on passe au milieu du bâtiment ! A mon avis l'autoroute était là avant, ils ont du construire sans se préoccuper du proprio du terrain et de la hauteur constructible, genre il devait y avoir une ptite maison sous l'autoroute, puis le proprio a voulu construire sa tour après, mais l'autoroute l'empêchait de le faire et devait être illégale, sinon y'aurait jamais eu ce "compromis".

En tout cas, ça donne une chouette curiosité architecturale! ^^

Ce qui est intéressant dans cette anecdote c'est de constater la force légale de la propriété privée au Japon... Il n'existe donc pas comme chez nous la "déclaration d'utilité publique" qui peut permettre l'expulsion forcée.
Cette force légale est-elle aussi considérée en cas de mesures de sécurité, de prévention de risques majeurs ? je pense par exemple aux expulsions des propriétaires suite à un sinistre important, tel qu'inondation, etc... comme on le peut le voir chez nous aussi, en ce moment même.

a écrit : Superbe anecdote jlsd , il existe également un aéroport aux États-Unis dans lequel il y a une tombe (anecdote vu sur scmb).
Il existe en Chine plusieurs routes sur lesquels on trouve des habitations, les propriétaires trouvant les sommes d'argent reçues en guise de dédommagement pas assez importantes, il e
xiste même un viel immeuble situé au milieu d'un rond-point en Chine, la famille du propriétaire, seule famille ayant refusé de partir s'est vu couper l'eau et le courant électrique,mais la famille n'a toujours pas encore déménagé.
Merci tybz pour cette anecdote .
Afficher tout
n'oubliez pas Gibraltar

a écrit : Ce qui est intéressant dans cette anecdote c'est de constater la force légale de la propriété privée au Japon... Il n'existe donc pas comme chez nous la "déclaration d'utilité publique" qui peut permettre l'expulsion forcée.
Cette force légale est-elle aussi considérée en cas de mesu
res de sécurité, de prévention de risques majeurs ? je pense par exemple aux expulsions des propriétaires suite à un sinistre important, tel qu'inondation, etc... comme on le peut le voir chez nous aussi, en ce moment même. Afficher tout
Oui et c'est là que c'est intéressant. En lisant l'article wikipédia sur l'expropriation en France, on parle d'utilité publique depuis 2001. Auparavant c'était plus restrictif car il s'agissait de nécessité publique comme le stipulait l'article 17 des droits de l'homme et du citoyen, qui compose notre constitution. De plus cette notion d'utilité publique est vague et le tribunal jugera de l'utilité ou non.

Sur le fond je trouve ça très moyen de passer d'un terme restrictif à très permissif (puisque vague et laissé à l'appréciation du juge) d'un élément de la constitution (on ne parle pas d'un amendement quelconque). Maintenant avant de crier au loup, il faudrait voir le nombre d'expropriation abusive depuis 2001, les cas concrets...

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Oui et c'est là que c'est intéressant. En lisant l'article wikipédia sur l'expropriation en France, on parle d'utilité publique depuis 2001. Auparavant c'était plus restrictif car il s'agissait de nécessité publique comme le stipulait l'article 17 des droits de l'homme et du citoyen, qui compose notre constitution. De plus cette notion d'utilité publique est vague et le tribunal jugera de l'utilité ou non.

Sur le fond je trouve ça très moyen de passer d'un terme restrictif à très permissif (puisque vague et laissé à l'appréciation du juge) d'un élément de la constitution (on ne parle pas d'un amendement quelconque). Maintenant avant de crier au loup, il faudrait voir le nombre d'expropriation abusive depuis 2001, les cas concrets...
Afficher tout
Ca reste assez rare en France, faut vraiment une autoroute, un aéroport où un TGV pour faire ça, et encore, ça marche pas à tout les coups. Des histoires de tracés modifiés et allongés, il y en a, mais qu'un seul type arrive à bloquer un méga-projet où à rester planté en plein milieu, j'ai encore jamais vu ça dans mon pays, il y a toujours une décision administrative pour expulser le(s) dernier(s) résistant(s) par la peau des fesses à la fin.

-Tu vois le bulldozer dehors? Lui il s'en fiche que tu sois pas d'accord, le bulldozer, lui, il écrase!

L'affaire de Notre Dame des Landes le montre bien, les propriétaires étaient déjà tous partis, avaient tous vendu, les gens qui ont occupé le terrain, et fini par faire renoncer l'état n'étaient pas propriétaires de la terre, ce qui ne les a pas empêché de résister et de vaincre, en médiatisant l'affaire au maximum, en usant de tous les recours possibles pour ralentir la machine et SURTOUT, en mettant la population locale de leur coté! ;)

a écrit : Ca reste assez rare en France, faut vraiment une autoroute, un aéroport où un TGV pour faire ça, et encore, ça marche pas à tout les coups. Des histoires de tracés modifiés et allongés, il y en a, mais qu'un seul type arrive à bloquer un méga-projet où à rester planté en plein milieu, j'ai encore jamais vu ça dans mon pays, il y a toujours une décision administrative pour expulser le(s) dernier(s) résistant(s) par la peau des fesses à la fin.

-Tu vois le bulldozer dehors? Lui il s'en fiche que tu sois pas d'accord, le bulldozer, lui, il écrase!

L'affaire de Notre Dame des Landes le montre bien, les propriétaires étaient déjà tous partis, avaient tous vendu, les gens qui ont occupé le terrain, et fini par faire renoncer l'état n'étaient pas propriétaires de la terre, ce qui ne les a pas empêché de résister et de vaincre, en médiatisant l'affaire au maximum, en usant de tous les recours possibles pour ralentir la machine et SURTOUT, en mettant la population locale de leur coté! ;)
Afficher tout
Oui c'est bien ce qui me chagrine, qu'on change la constitution pour pouvoir déloger des gens de force (reste à savoir s'il y a beaucoup de cas). Quant à l'affaire Notre Dame des Landes, ils ont réussi à faire plier l'Etat sur l'aéroport mais ce dernier a réussi a les chasser en arrachant la main d'un homme au passage... Désolé ce n'est pas le sujet.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ca reste assez rare en France, faut vraiment une autoroute, un aéroport où un TGV pour faire ça, et encore, ça marche pas à tout les coups. Des histoires de tracés modifiés et allongés, il y en a, mais qu'un seul type arrive à bloquer un méga-projet où à rester planté en plein milieu, j'ai encore jamais vu ça dans mon pays, il y a toujours une décision administrative pour expulser le(s) dernier(s) résistant(s) par la peau des fesses à la fin.

-Tu vois le bulldozer dehors? Lui il s'en fiche que tu sois pas d'accord, le bulldozer, lui, il écrase!

L'affaire de Notre Dame des Landes le montre bien, les propriétaires étaient déjà tous partis, avaient tous vendu, les gens qui ont occupé le terrain, et fini par faire renoncer l'état n'étaient pas propriétaires de la terre, ce qui ne les a pas empêché de résister et de vaincre, en médiatisant l'affaire au maximum, en usant de tous les recours possibles pour ralentir la machine et SURTOUT, en mettant la population locale de leur coté! ;)
Afficher tout
C drôle que ce soit le seul commentaire qui fasse allusion à nos ZADistes ;-)

Cela n’a aucun rapport avec l’anecdote
Mais je suis un peu triste de ne plus lire fancat et le hollandais volant.
Sont ils toujours parmis nous ?

a écrit : Cela n’a aucun rapport avec l’anecdote
Mais je suis un peu triste de ne plus lire fancat et le hollandais volant.
Sont ils toujours parmis nous ?
Ça fait un bail que Fancat ne commente plus et pas d’anecdote.
Le hollandais lui commente toujours épisodiquement.

Superbe anecdote!
J'ai passé de longues minutes sur google pour regarder tout ça.
Merci

a écrit : Ca reste assez rare en France, faut vraiment une autoroute, un aéroport où un TGV pour faire ça, et encore, ça marche pas à tout les coups. Des histoires de tracés modifiés et allongés, il y en a, mais qu'un seul type arrive à bloquer un méga-projet où à rester planté en plein milieu, j'ai encore jamais vu ça dans mon pays, il y a toujours une décision administrative pour expulser le(s) dernier(s) résistant(s) par la peau des fesses à la fin.

-Tu vois le bulldozer dehors? Lui il s'en fiche que tu sois pas d'accord, le bulldozer, lui, il écrase!

L'affaire de Notre Dame des Landes le montre bien, les propriétaires étaient déjà tous partis, avaient tous vendu, les gens qui ont occupé le terrain, et fini par faire renoncer l'état n'étaient pas propriétaires de la terre, ce qui ne les a pas empêché de résister et de vaincre, en médiatisant l'affaire au maximum, en usant de tous les recours possibles pour ralentir la machine et SURTOUT, en mettant la population locale de leur coté! ;)
Afficher tout
Ha mais non c’est si contraire assez fréquent, et il est presque
impossible pour un propriétaire de s’y opposer.
En région Parisienne, sur tout le trajet du Grand Paris par exemple.
Il y a même un organisme qui s’occupe de cela.
Il ne faut pas non plus croire que les proprios se vont voler, c’est loin d’être le cas.
Source: j’ai été exproprié, et j’ai été dédommagé au delà de la valeur marchande de mon appartement.

a écrit : Ha mais non c’est si contraire assez fréquent, et il est presque
impossible pour un propriétaire de s’y opposer.
En région Parisienne, sur tout le trajet du Grand Paris par exemple.
Il y a même un organisme qui s’occupe de cela.
Il ne faut pas non plus croire que les proprios se vont voler,
c’est loin d’être le cas.
Source: j’ai été exproprié, et j’ai été dédommagé au delà de la valeur marchande de mon appartement.
Afficher tout
C'est ce que je disais, dans l'anecdote, il est bien précisé que ce n'est pas une histoire d'argent, le mec ne veut pas partir point final.

C'est vrai qu'en France les indemnisations sont très correctes (pas toujours parce que ça dépend du zonage), je ne dis pas le contraire, mais les expropriations (donc de gré où de force) sont légales, pas au Japon, et apparemment même en Chine c'est très compliqué aussi malgré un gouvernement très dur.