Certaines personnes sont insensibles à la musique

Proposé par
le

L'anhédonie musicale est le fait d'être insensible à la musique, c'est-à-dire ne rien ressentir de particulier à son écoute. Cela résulterait d'un défaut de connectivité entre les circuits cérébraux qui traitent le son et le circuit de la récompense, causant un manque de plaisir lors de l'écoute de musique.


Commentaires préférés (3)

“La vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil.” Nietzsche

a écrit : L'anhédonie, c'est finalement l'inverse de l'hédonisme qui se caractérise par la recherche de plaisir et l'évitement de la souffrance.
L'anhédonie peut survenir pour la musique mais également pour n'importe quel aspect de la vie où le sujet atteint perd la capacité à ressentir
des émotions positives.

Je ne sais pas par contre si on peut être atteint d'anhédonie musicale sans être atteint d'anhédonie sur d'autres sujets.
Afficher tout
C'est bien vu de faire remarquer que les deux mots sont construits sur la même racine, en revanche ce n'est pas exactement l'inverse. L'inverse de rechercher les plaisirs c'est éviter les plaisirs et c'est l'ascétisme.

Posté le

android

(67)

Répondre

a écrit : Il y a certains "musiciens" qui non seulement m’indiffèrent, mais qui en plus me fatiguent. Au cours de toute l'histoire humaine, beaucoup trop ont confondu bruit et musique. Heureusement, ils ont été pour la plupart oubliés, mais encore aujourd'hui, leurs héritiers persistent...
Heureusement
, d'autres ont émergé, et pratiquement tous les genres ont des "bons".
Et des mauvais, hélas
Ça, c'est pour la musique, je ne parlerai pas des chanteurs :D
Afficher tout
Tu n'es pas pour autant atteint d'anhédonie... Tu ressents quelque chose même si ce n'est pas du plaisir. Tu es simplement quelqu'un qui a des goûts musicaux ; on est tous et toutes comme ça :) Bien souvent c'est "générationnel" : on va aimer toute sa vie ce qui a bercé notre adolescence, ce sur quoi on a des souvenirs, ce qui nous a permis de "couper un peu le cordon ombilical" et de se démarquer des parents, ce qu'on écoute avec les copains... Ce qui n'empêche pas d'apprécier plusieurs genres de musiques.
L'anhédonie, si j'ai bien compris, c'est quelqu'un qui ne ressent rien, à tous genres musicaux proposés. Ca semble médical.


Tous les commentaires (43)

“La vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil.” Nietzsche

Anecdote sujette au point Jul

Posté le

android

(15)

Répondre

Il y a certains "musiciens" qui non seulement m’indiffèrent, mais qui en plus me fatiguent. Au cours de toute l'histoire humaine, beaucoup trop ont confondu bruit et musique. Heureusement, ils ont été pour la plupart oubliés, mais encore aujourd'hui, leurs héritiers persistent...
Heureusement, d'autres ont émergé, et pratiquement tous les genres ont des "bons".
Et des mauvais, hélas
Ça, c'est pour la musique, je ne parlerai pas des chanteurs :D

L'anhédonie, c'est finalement l'inverse de l'hédonisme qui se caractérise par la recherche de plaisir et l'évitement de la souffrance.
L'anhédonie peut survenir pour la musique mais également pour n'importe quel aspect de la vie où le sujet atteint perd la capacité à ressentir des émotions positives.

Je ne sais pas par contre si on peut être atteint d'anhédonie musicale sans être atteint d'anhédonie sur d'autres sujets.

Moi je souffre d’anhédonie. Mais mon anhédonie est sélective. :)

Cela me fait penser à un Épisode de Malcolm, qui ne comprends pas la logique de la musique :)

Posté le

android

(16)

Répondre

a écrit : L'anhédonie, c'est finalement l'inverse de l'hédonisme qui se caractérise par la recherche de plaisir et l'évitement de la souffrance.
L'anhédonie peut survenir pour la musique mais également pour n'importe quel aspect de la vie où le sujet atteint perd la capacité à ressentir
des émotions positives.

Je ne sais pas par contre si on peut être atteint d'anhédonie musicale sans être atteint d'anhédonie sur d'autres sujets.
Afficher tout
C'est bien vu de faire remarquer que les deux mots sont construits sur la même racine, en revanche ce n'est pas exactement l'inverse. L'inverse de rechercher les plaisirs c'est éviter les plaisirs et c'est l'ascétisme.

Posté le

android

(67)

Répondre

Et pour ceux pour qui ça marche il a été prouvé scientifiquement que l'écoute d'une musique qu'on aime à le même effet sur le cerveau que la prise de drogue.

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : Anecdote sujette au point Jul Justement quand j'écoute du Jul (enfin quand on l'oblige à en écouter plutôt), je me demande si j'ai une anhédonie musicale ou bien si je suis bien en train d'écouter de la musique.

C'est pas un problème de perception alors. Il y'a des gens qui chante nt aux a cause de ca

a écrit : Il y a certains "musiciens" qui non seulement m’indiffèrent, mais qui en plus me fatiguent. Au cours de toute l'histoire humaine, beaucoup trop ont confondu bruit et musique. Heureusement, ils ont été pour la plupart oubliés, mais encore aujourd'hui, leurs héritiers persistent...
Heureusement
, d'autres ont émergé, et pratiquement tous les genres ont des "bons".
Et des mauvais, hélas
Ça, c'est pour la musique, je ne parlerai pas des chanteurs :D
Afficher tout
On dirait sérieusement le début d'une mauvaise dissertation

Posté le

android

(19)

Répondre

Coincidence du calendrier, Jacques Chirac (qui est décédé aujourd'hui) en était sûrement affecté, au point d'avoir fondé «l’association de ceux qui détestent la musique et osent le dire»

a écrit : Il y a certains "musiciens" qui non seulement m’indiffèrent, mais qui en plus me fatiguent. Au cours de toute l'histoire humaine, beaucoup trop ont confondu bruit et musique. Heureusement, ils ont été pour la plupart oubliés, mais encore aujourd'hui, leurs héritiers persistent...
Heureusement
, d'autres ont émergé, et pratiquement tous les genres ont des "bons".
Et des mauvais, hélas
Ça, c'est pour la musique, je ne parlerai pas des chanteurs :D
Afficher tout
Tu n'es pas pour autant atteint d'anhédonie... Tu ressents quelque chose même si ce n'est pas du plaisir. Tu es simplement quelqu'un qui a des goûts musicaux ; on est tous et toutes comme ça :) Bien souvent c'est "générationnel" : on va aimer toute sa vie ce qui a bercé notre adolescence, ce sur quoi on a des souvenirs, ce qui nous a permis de "couper un peu le cordon ombilical" et de se démarquer des parents, ce qu'on écoute avec les copains... Ce qui n'empêche pas d'apprécier plusieurs genres de musiques.
L'anhédonie, si j'ai bien compris, c'est quelqu'un qui ne ressent rien, à tous genres musicaux proposés. Ca semble médical.

a écrit : Et pour ceux pour qui ça marche il a été prouvé scientifiquement que l'écoute d'une musique qu'on aime à le même effet sur le cerveau que la prise de drogue. Sacrée découverte dis moi

Posté le

android

(0)

Répondre

L'anhédonie, avant d'être musicales est un terme utilisé en psychiatrie pour designer l'absence de ressenti. Les sujets anhédoniques ne ressentent ni plaisir ni déplaisir. Très étrange et très intéressant aussi le terme quand on enlève le "musical" !
Environ 2% de la population souffrirait d'anhédonie musicale. Chose intéressante cela concerne vraiment le ressenti de la personne avec la musique mais cette meme personne est quand meme capable de reconnaitre l'emotion de la musique (dire si un air est joyeux ou triste etc).
Je me suis intéressé au sujet car je me demande si moi même je ne fais pas partie de ces personnes. En effet la musique a très peu d'intérêt pour moi. Je n'aime pas en écouter, pas faute d'avoir essayé de me forcer à me convaincre que j'aimais certaines musiques (surtout quand on est jeune car c'est les regroupements se font particulièrement autour du genre de musique écoutée). Longtemps j'ai parlé de moi comme étant une "handicapée du son" car je suis dans l'incompréhension totale quand les gens disent qu'ils ne pourraient vivre sans musique.
J'en écoute cependant parfois (rarement et quasi jamais quand je suis seule, c'est pour moi quelque chose de social) MAIS j'ai besoin d'un autre support pour apprécier, le visuel joue beaucoup (la musique au cinema je comprends l'interet!), la danse m'aide aussi à apprécier la musique, les artistes qui jouent sur d'autres tableaux aussi (stromae par exemple je peux aimer sa musique car c'est un artiste très "visuel" aussi mais je n'accrochais pas du tout avant de voir les clips et de voir qu'il y avait un "personnage" qui allait avec. Je suis aussi consciente du pouvoir stéréotypé fort qu'elle a pour appuyer une ambiance générale (apprécier de la musique folk oui mais autour d'un feu de camp car là oui ça apporte quelque chose). Bref j'ai besoin d'intellectualiser ma musique en quelque sorte.
Autre chose à noter je suis carrément intolérante aux gens qui chantent juste "bien", les chorales amateurs et les emissions de chant c'est ma grosse hantise. J'ai déjà eu les poils en écoutant de la musique, c'était en écoutant l'orchestre à l'opéra, mais ce n'est pas tellement l'air qui m'a fait de l'effet mais de voir la synchronicité de ces gens qui jouent ensemble, impressionnée par une performance. Comme si je regardais un spectacle de cirque et que je peux etre touchée et ressentir physiquement des choses en voyant des acrobates. La meme musique ne me fait pas cela si je ne vois pas l'orchestre...

Posté le

android

(16)

Répondre

a écrit : L'anhédonie, avant d'être musicales est un terme utilisé en psychiatrie pour designer l'absence de ressenti. Les sujets anhédoniques ne ressentent ni plaisir ni déplaisir. Très étrange et très intéressant aussi le terme quand on enlève le "musical" !
Environ 2% de la population souffrirai
t d'anhédonie musicale. Chose intéressante cela concerne vraiment le ressenti de la personne avec la musique mais cette meme personne est quand meme capable de reconnaitre l'emotion de la musique (dire si un air est joyeux ou triste etc).
Je me suis intéressé au sujet car je me demande si moi même je ne fais pas partie de ces personnes. En effet la musique a très peu d'intérêt pour moi. Je n'aime pas en écouter, pas faute d'avoir essayé de me forcer à me convaincre que j'aimais certaines musiques (surtout quand on est jeune car c'est les regroupements se font particulièrement autour du genre de musique écoutée). Longtemps j'ai parlé de moi comme étant une "handicapée du son" car je suis dans l'incompréhension totale quand les gens disent qu'ils ne pourraient vivre sans musique.
J'en écoute cependant parfois (rarement et quasi jamais quand je suis seule, c'est pour moi quelque chose de social) MAIS j'ai besoin d'un autre support pour apprécier, le visuel joue beaucoup (la musique au cinema je comprends l'interet!), la danse m'aide aussi à apprécier la musique, les artistes qui jouent sur d'autres tableaux aussi (stromae par exemple je peux aimer sa musique car c'est un artiste très "visuel" aussi mais je n'accrochais pas du tout avant de voir les clips et de voir qu'il y avait un "personnage" qui allait avec. Je suis aussi consciente du pouvoir stéréotypé fort qu'elle a pour appuyer une ambiance générale (apprécier de la musique folk oui mais autour d'un feu de camp car là oui ça apporte quelque chose). Bref j'ai besoin d'intellectualiser ma musique en quelque sorte.
Autre chose à noter je suis carrément intolérante aux gens qui chantent juste "bien", les chorales amateurs et les emissions de chant c'est ma grosse hantise. J'ai déjà eu les poils en écoutant de la musique, c'était en écoutant l'orchestre à l'opéra, mais ce n'est pas tellement l'air qui m'a fait de l'effet mais de voir la synchronicité de ces gens qui jouent ensemble, impressionnée par une performance. Comme si je regardais un spectacle de cirque et que je peux etre touchée et ressentir physiquement des choses en voyant des acrobates. La meme musique ne me fait pas cela si je ne vois pas l'orchestre...
Afficher tout
Les musiques qui me hérissent le poil (au sens agréable du terme) me sont rares, la plupart sont plates, souvent c'est juste bon (ce qui est déjà bien ^^) et, de temps en temps, on a une oeuvre d'art.

www.you tube.com/watch?v=XM-WXMPkhV0

T'en dis quoi? moi a chaque fois ça ... Brrrr! ^^ et effectivement, la voir jouer, c'est indispensable;)

a écrit : Les musiques qui me hérissent le poil (au sens agréable du terme) me sont rares, la plupart sont plates, souvent c'est juste bon (ce qui est déjà bien ^^) et, de temps en temps, on a une oeuvre d'art.

www.you tube.com/watch?v=XM-WXMPkhV0

T'en dis quoi? moi a chaque f
ois ça ... Brrrr! ^^ et effectivement, la voir jouer, c'est indispensable;) Afficher tout
Vidéo inaccessible (sur Android)... :-/

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est bien vu de faire remarquer que les deux mots sont construits sur la même racine, en revanche ce n'est pas exactement l'inverse. L'inverse de rechercher les plaisirs c'est éviter les plaisirs et c'est l'ascétisme. Effectivement, ce n’est ni l’inverse ni un antonyme.
Merci JMCMB je ne connaissais pas le terme ascétisme.

a écrit : Vidéo inaccessible (sur Android)... :-/ Tape: "violon électrique chinoise" tu va trouver

la vidéo est de 2008

a écrit : C'est bien vu de faire remarquer que les deux mots sont construits sur la même racine, en revanche ce n'est pas exactement l'inverse. L'inverse de rechercher les plaisirs c'est éviter les plaisirs et c'est l'ascétisme. Ascétisme, ou ascèse ?

Posté le

android

(1)

Répondre