Le grandgousier est un poisson bien étrange

Proposé par
le
dans

Le grangousier est un poisson vivant dans les abysses, dont les caractéristiques sont très étranges pour un poisson. Il possède une très grande bouche, ainsi qu’un estomac extensible, lui permettant d'avaler des proies plus grandes que lui. Son apparence est également atypique : peu de nageoires, pas d'écailles, et une longue queue en forme de fouet avec à son extrémité un dispositif bioluminescent.


Commentaires préférés (3)

La plupart des créatures vivant dans les abysses sont très laides et celle-ci ne fait pas exception. Mais vu que ce poison n'a pas dû évoluer depuis des millions d'années, je suppose qu'il est parfaitement adapté à son milieu.
Que son estomac soit extensible vient certainement du fait de la rareté des proies dans ces profondeurs, quand il en trouve une il faut en profiter et pouvoir augmenter la capacité de son estomac et un cadeau de mère nature.
Un peu comme le venin des taïpans du désert qui est le plus mortel des venins de serpents, dans le désert qu'est le centre de l'Australie, les proies sont rares, alors quand on en trouve, autant qu'elle ne puisse pas s'échapper après la morsure.

Posté le

android

(65)

Répondre

a écrit : La plupart des créatures vivant dans les abysses sont très laides et celle-ci ne fait pas exception. Mais vu que ce poison n'a pas dû évoluer depuis des millions d'années, je suppose qu'il est parfaitement adapté à son milieu.
Que son estomac soit extensible vient certainement du fait de la raret
é des proies dans ces profondeurs, quand il en trouve une il faut en profiter et pouvoir augmenter la capacité de son estomac et un cadeau de mère nature.
Un peu comme le venin des taïpans du désert qui est le plus mortel des venins de serpents, dans le désert qu'est le centre de l'Australie, les proies sont rares, alors quand on en trouve, autant qu'elle ne puisse pas s'échapper après la morsure.
Afficher tout
Nous les trouvons laides tout simplement parce que nous les avons découvertes récemment et notre cerveau n'a donc pas été façonné au cours de l'évolution de manière à pouvoir apprécier leur beauté particulière. Et elles n'ont pas eu à s'adapter pour nous attendrir non plus. Je suppose qu'il n'y a pas grand monde à attendrir à cette profondeur et de toutes façon il n'y a pas de lumière. La lotte (chez le poissonnier, sinon c'est une beaudroie quand elle est dans la mer) a aussi une tête un peu particulière, elle est très recherchée pour sa chair mais est toujours présentée sans la tête pour ne pas faire fuir les clients !

Posté le

android

(70)

Répondre

a écrit : La plupart des créatures vivant dans les abysses sont très laides et celle-ci ne fait pas exception. Mais vu que ce poison n'a pas dû évoluer depuis des millions d'années, je suppose qu'il est parfaitement adapté à son milieu.
Que son estomac soit extensible vient certainement du fait de la raret
é des proies dans ces profondeurs, quand il en trouve une il faut en profiter et pouvoir augmenter la capacité de son estomac et un cadeau de mère nature.
Un peu comme le venin des taïpans du désert qui est le plus mortel des venins de serpents, dans le désert qu'est le centre de l'Australie, les proies sont rares, alors quand on en trouve, autant qu'elle ne puisse pas s'échapper après la morsure.
Afficher tout
C'est pas bien ce jugement de valeurs.
Dis qu'il n'est pas à ton goût, c'est tout. Si ton meilleur ami se marie avec une grangousier, tu auras l'air bien bête après ça.

Posté le

android

(40)

Répondre


Tous les commentaires (25)

La plupart des créatures vivant dans les abysses sont très laides et celle-ci ne fait pas exception. Mais vu que ce poison n'a pas dû évoluer depuis des millions d'années, je suppose qu'il est parfaitement adapté à son milieu.
Que son estomac soit extensible vient certainement du fait de la rareté des proies dans ces profondeurs, quand il en trouve une il faut en profiter et pouvoir augmenter la capacité de son estomac et un cadeau de mère nature.
Un peu comme le venin des taïpans du désert qui est le plus mortel des venins de serpents, dans le désert qu'est le centre de l'Australie, les proies sont rares, alors quand on en trouve, autant qu'elle ne puisse pas s'échapper après la morsure.

Posté le

android

(65)

Répondre

En même temps, existe-t-il un seul poisson abyssal qui n’a pas une apparence atypique ?

Bon, le plus grand spécimen mesuré faisait juste moins de 61 cm, queue comprise, pas trop de risque pour les baigneurs

a écrit : La plupart des créatures vivant dans les abysses sont très laides et celle-ci ne fait pas exception. Mais vu que ce poison n'a pas dû évoluer depuis des millions d'années, je suppose qu'il est parfaitement adapté à son milieu.
Que son estomac soit extensible vient certainement du fait de la raret
é des proies dans ces profondeurs, quand il en trouve une il faut en profiter et pouvoir augmenter la capacité de son estomac et un cadeau de mère nature.
Un peu comme le venin des taïpans du désert qui est le plus mortel des venins de serpents, dans le désert qu'est le centre de l'Australie, les proies sont rares, alors quand on en trouve, autant qu'elle ne puisse pas s'échapper après la morsure.
Afficher tout
Nous les trouvons laides tout simplement parce que nous les avons découvertes récemment et notre cerveau n'a donc pas été façonné au cours de l'évolution de manière à pouvoir apprécier leur beauté particulière. Et elles n'ont pas eu à s'adapter pour nous attendrir non plus. Je suppose qu'il n'y a pas grand monde à attendrir à cette profondeur et de toutes façon il n'y a pas de lumière. La lotte (chez le poissonnier, sinon c'est une beaudroie quand elle est dans la mer) a aussi une tête un peu particulière, elle est très recherchée pour sa chair mais est toujours présentée sans la tête pour ne pas faire fuir les clients !

Posté le

android

(70)

Répondre

ils ne voient rien, n'entendent rien. Qu'est-ce qu'ils doivent s'emmerder. Même pas internet ...

a écrit : La plupart des créatures vivant dans les abysses sont très laides et celle-ci ne fait pas exception. Mais vu que ce poison n'a pas dû évoluer depuis des millions d'années, je suppose qu'il est parfaitement adapté à son milieu.
Que son estomac soit extensible vient certainement du fait de la raret
é des proies dans ces profondeurs, quand il en trouve une il faut en profiter et pouvoir augmenter la capacité de son estomac et un cadeau de mère nature.
Un peu comme le venin des taïpans du désert qui est le plus mortel des venins de serpents, dans le désert qu'est le centre de l'Australie, les proies sont rares, alors quand on en trouve, autant qu'elle ne puisse pas s'échapper après la morsure.
Afficher tout
C'est pas bien ce jugement de valeurs.
Dis qu'il n'est pas à ton goût, c'est tout. Si ton meilleur ami se marie avec une grangousier, tu auras l'air bien bête après ça.

Posté le

android

(40)

Répondre

a écrit : Nous les trouvons laides tout simplement parce que nous les avons découvertes récemment et notre cerveau n'a donc pas été façonné au cours de l'évolution de manière à pouvoir apprécier leur beauté particulière. Et elles n'ont pas eu à s'adapter pour nous attendrir non plus. Je suppose qu'il n'y a pas grand monde à attendrir à cette profondeur et de toutes façon il n'y a pas de lumière. La lotte (chez le poissonnier, sinon c'est une beaudroie quand elle est dans la mer) a aussi une tête un peu particulière, elle est très recherchée pour sa chair mais est toujours présentée sans la tête pour ne pas faire fuir les clients ! Afficher tout On voit des créatures hideuses sur terre depuis des millénaires et on ne s'est toujours pas habitué.

Posté le

android

(8)

Répondre

Ça me fais penser au minuscule poisson dans Nemo, "copain" d'un des requins qui fini par avaler le poisson des abysses que rencontre plus tôt Marin et Dori

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : On voit des créatures hideuses sur terre depuis des millénaires et on ne s'est toujours pas habitué. Hideux, hideux... tout est relatif, comme disait Albert, mais j'en connais qui ont quand même des miroirs chez eux

a écrit : ils ne voient rien, n'entendent rien. Qu'est-ce qu'ils doivent s'emmerder. Même pas internet ... je vais devoir demander à la modération de supprimer mon commentaire ci-dessus. Je n'avais pas réalisé quand je l'ai écrit que çà pourrait froisser certaines personnes. Il faut penser à tout, maintenant. Eh oui, on en est là.

a écrit : je vais devoir demander à la modération de supprimer mon commentaire ci-dessus. Je n'avais pas réalisé quand je l'ai écrit que çà pourrait froisser certaines personnes. Il faut penser à tout, maintenant. Eh oui, on en est là. Un coup de fer et on n'en parle plus... De toute façon, ceux qu'on pas Internet, ils vont pas venir ici nous faire ch##er

a écrit : Nous les trouvons laides tout simplement parce que nous les avons découvertes récemment et notre cerveau n'a donc pas été façonné au cours de l'évolution de manière à pouvoir apprécier leur beauté particulière. Et elles n'ont pas eu à s'adapter pour nous attendrir non plus. Je suppose qu'il n'y a pas grand monde à attendrir à cette profondeur et de toutes façon il n'y a pas de lumière. La lotte (chez le poissonnier, sinon c'est une beaudroie quand elle est dans la mer) a aussi une tête un peu particulière, elle est très recherchée pour sa chair mais est toujours présentée sans la tête pour ne pas faire fuir les clients ! Afficher tout Dans de nombreuses poissonneries, la lotte est présentée entière...
Et les poissons des profondeurs s'en foutent d'être moches comme des poux, car là où ils vivent, il n'y a pas de lumière, ni de miroir, d'ailleurs...

Posté le

android

(3)

Répondre

Pfiou, il faut même faire attention à ne pas critiquer le physique des poissons maintenant... Jusqu'où va le politiquement correct !

a écrit : C'est pas bien ce jugement de valeurs.
Dis qu'il n'est pas à ton goût, c'est tout. Si ton meilleur ami se marie avec une grangousier, tu auras l'air bien bête après ça.
Qu'est ce que tu racontes?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Dans de nombreuses poissonneries, la lotte est présentée entière...
Et les poissons des profondeurs s'en foutent d'être moches comme des poux, car là où ils vivent, il n'y a pas de lumière, ni de miroir, d'ailleurs...
Il paraîtrait d'ailleurs que les poux quand ils parlent entre eux d'un de leurs congénères particulièrement moche disent "moche comme un grangousier"...

Posté le

android

(7)

Répondre

On aurait pu l’appeler le « grandgoulu »
plutôt non?;)

a écrit : On aurait pu l’appeler le « grandgoulu »
plutôt non?;)
"Grandgousier", mot valise en moyen français pour signifier un individu qui a grand gosier, est une référence à Rabelais. C'est en effet le nom du père du géant Gargantua, bon vivant et adepte de la bonne chère.

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Bon, le plus grand spécimen mesuré faisait juste moins de 61 cm, queue comprise, pas trop de risque pour les baigneurs Les baigneurs auraient du mal à le croiser pendant leur baignade puisqu'il vit dans les abysses

Posté le

android

(3)

Répondre