Pour faire de la dentelle d'Alençon, il faut une patte de homard

Proposé par
le
dans

La dentelle d’Alençon nécessite dix étapes pour sa confection. La dixième étape, le repassage à froid des «remplis», s'appelle le luchage ou affiquage, et nécessite une patte de homard pour lustrer des parties mâtes. Un croc de loup peut également être utilisé.

Aujourd’hui, seule une dizaine de dentellières au monde, au sein des ateliers du Mobilier national, possèdent la technique du point d’Alençon.


Commentaires préférés (3)

J'aurai bien aimé qu'on précise si c'était une patte droite ou une patte gauche, ou si celle-ci devait être crue ou cuite... cette anecdote est assez imprécise

a écrit : J'aurai bien aimé qu'on précise si c'était une patte droite ou une patte gauche, ou si celle-ci devait être crue ou cuite... cette anecdote est assez imprécise J'ai eu les memes questions que toi, je pense, apres avoir tapé "luchage" dans google (affiquage ne ressort que peu de résultats car trop proche "d'affichage") qu'il s'agit d'une pince de homard cuite.
La pince est passée sur la dentelle avec le dos de la pince.

a écrit : J'aurai bien aimé qu'on précise si c'était une patte droite ou une patte gauche, ou si celle-ci devait être crue ou cuite... cette anecdote est assez imprécise Mayonnaise ou pas ?


Tous les commentaires (19)

J'aurai bien aimé qu'on précise si c'était une patte droite ou une patte gauche, ou si celle-ci devait être crue ou cuite... cette anecdote est assez imprécise

a écrit : J'aurai bien aimé qu'on précise si c'était une patte droite ou une patte gauche, ou si celle-ci devait être crue ou cuite... cette anecdote est assez imprécise J'ai eu les memes questions que toi, je pense, apres avoir tapé "luchage" dans google (affiquage ne ressort que peu de résultats car trop proche "d'affichage") qu'il s'agit d'une pince de homard cuite.
La pince est passée sur la dentelle avec le dos de la pince.

a écrit : J'aurai bien aimé qu'on précise si c'était une patte droite ou une patte gauche, ou si celle-ci devait être crue ou cuite... cette anecdote est assez imprécise Mayonnaise ou pas ?

Il aurait été intéressant d'expliquer pourquoi une pince de homard, ou un croc de loup en particulier ! Que partagent ces deux choses, que l'on ne trouve pas autre part ? N'existe-t-il pas de matériaux synthétiques qui permettent le même résultat ?

Posté le

android

(28)

Répondre

Je me pose également la même question en ce qui concerne l interet d une patte de homard ou croc de loup.
Apres une recherche sur le terme luchage qui est l action de lucher ... il est surtout dit que cest l'action de lustrer la dentelle avec un outil en verre.
Je trouve la référence sur plusieurs site dont un qui renvoit à l academie française. Je n ai pas vu / trouver de référence à l emploi du homard ou croc de loup.
Le mystère reste donc entier.

Posté le

android

(9)

Répondre

Autant je peux croire que la carapace de homard a une substance avec un effet particulier, autant le croc de loup ça donne un côté douteux à l’utilité réel du matériau utilisé. Ça a l’air aussi crédible que la médecine aphrodisiaque chinoise

1 centimètre carré nécessite 7 heures de boulot. Ça doit pas être donné la dentelle d'Alençon :D

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : 1 centimètre carré nécessite 7 heures de boulot. Ça doit pas être donné la dentelle d'Alençon :D Ça met le string à 3 750.00 €

a écrit : Autant je peux croire que la carapace de homard a une substance avec un effet particulier, autant le croc de loup ça donne un côté douteux à l’utilité réel du matériau utilisé. Ça a l’air aussi crédible que la médecine aphrodisiaque chinoise En ayant vu la vidéo sur YouTube je pense que c'est juste dû au fait que le matériau soit lisse, dur et arrondi ;)

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : En ayant vu la vidéo sur YouTube je pense que c'est juste dû au fait que le matériau soit lisse, dur et arrondi ;) tu parles de quoi, là?

a écrit : tu parles de quoi, là? De la pince de crabe :)
PS: super la vidéo, on se rend bien compte du travail colossal que ça engendre !!

Vous marrez pas, c’est avec notre pognon ! (Citation librement prise à Coluche)

a écrit : Autant je peux croire que la carapace de homard a une substance avec un effet particulier, autant le croc de loup ça donne un côté douteux à l’utilité réel du matériau utilisé. Ça a l’air aussi crédible que la médecine aphrodisiaque chinoise Ce n'est pas forcément traitement chimique donc c'est plutôt sur la piste du "grain" de l'objet utilisé que j'irais. Différents matériaux et différents grains ne polissent pas les métaux de la même manière. Il y a fort à parier qu'il en va de même avec d'autres surfaces.

Posté le

android

(2)

Répondre

Anecdote inprécise, je suis bloqué avec l'étape de la mandragore, qui a prit feu dans le micro-onde...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Autant je peux croire que la carapace de homard a une substance avec un effet particulier, autant le croc de loup ça donne un côté douteux à l’utilité réel du matériau utilisé. Ça a l’air aussi crédible que la médecine aphrodisiaque chinoise Pourtant un bon gros penis de tigre sécher avant l'acte, rien de mieux pour s'activer..

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : En ayant vu la vidéo sur YouTube je pense que c'est juste dû au fait que le matériau soit lisse, dur et arrondi ;) En regardant la vidéo j'ai pensé à la forme et à la taille moi :)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : J'aurai bien aimé qu'on précise si c'était une patte droite ou une patte gauche, ou si celle-ci devait être crue ou cuite... cette anecdote est assez imprécise Alors, habitant Alençon, je peux vous dire que le homard doit être non seulement cru mais vivant.
C'est d'ailleurs lui qui coupe les fils à l'étape 2.