La reconversion logique du leader de Bérurier Noir

Proposé par
le
dans

Tous les commentaires (28)

a écrit : Le groupe existe et se produit toujours, donc non, jeunesse ne s'est pas passée.
L'un des derniers titres qui date de 2015 est "mourir à Paris", et a été ecrit suite à l'attentat du Bataclan.

youtu.be/VipwOPRZO1Q
Certes... mais je doute qu'il aille travailler au CNRS "déguisé" en Punk :)

A noter pour ceux qui connaissent un peu la Bretagne que Bérurier noir officie encore chez nous sous le pseudo "les ramoneurs de menhirs"

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : A noter pour ceux qui connaissent un peu la Bretagne que Bérurier noir officie encore chez nous sous le pseudo "les ramoneurs de menhirs" Il faut préciser que ce n'est pas la même qualité, les beru c'est engagé, les ramoneurs c'est de la musique de jaille

a écrit : Certes... mais je doute qu'il aille travailler au CNRS "déguisé" en Punk :) En fait, il a toujours eu un style vestimentaire plutôt "classique" pour un chanteur de punk, contrairement aux autre membres du groupe, comme tu pourras le constater sur cette vidéo qui date pourtant de 1989.

youtu.be/FpH0gre8AQw

Laurent, le guitariste est quant à lui resté pleinement dans la mouvance punk (isn't dead). Il fait partie du groupe les ramoneurs du Menhir et habite vous devinerez... En BZH au nord de Rennes.
Kenavo

a écrit : "Salut à toi" meilleure chanson. Toutes celles avec le saxo sont les meilleures ,notamment "liberté", (pour coller au sujet au passage) "la fille du delta" et "Vietnam,Laos,Cambodge"

a écrit : Ça fait les rebelles mais ça finit CSP ++ Ouais c’est un peu ça... « no futur », etc... Et après ça plante tous le monde et ça deviens chercheur je sais pas quoi... Pour un groupe anti système, ça se pose la !!

a écrit : C'est vrai que ce n'est un festival "donné"... Il est plus cher que beaucoup d'autres de 60 ou 70 €. Mais il reste complètement "multi social" ; tu trouves de tout ! Et je doute qu'un passionné de cette musique, ou de ce festival même s'il n'est pas passionné par la musique, soit à 60 balles sur une année pour y aller. Et ouvriers ou cadres sup réservent d'une année sur l'autre. Afficher tout Malgré le prix effectivement, je confirme le côté multi sociale.