L'étonnante série du Brésil en volleyball

Proposé par
le
dans

Le championnat d'Amérique du Sud de volleyball masculin, qui se déroule tous les 2 ans, a la particularité d'avoir toujours été remporté par le Brésil depuis 1951, ce qui équivaut à 31 victoires. Seule l'année 1964 fut remportée par l'Argentine, car le Brésil n'y participait pas suite à un coup d'état dans le pays.


Commentaires préférés (2)

Autre fait intéressant, on voit la progression de leur niveau international aux championnats du monde : rien avant les années 80, 4eme à 3 reprises et une fois finaliste dans les années 80/90, champions du monde à 3 reprises et 2 fois finaliste dans les années 2000/2010.

Posté le

android

(61)

Répondre

a écrit : Du coup les joueurs ne pouvais pas être présents, car trop occupés à prendre le pouvoir de force à grand coup de smash dans la tronche
Toujours ce concept étrange qui dit que si le gouvernement va mal le pays s'arrête...
Étant donné que le championnat se déroulait du 31 mars au 8 avril 1964, et que la révolution civilo-militaire a eu lieu le 31 et 1 avril 1964, pour mettre fin au pouvoir en place
C’est cohérent et compréhensible l’absence de l’équipe brésilienne, ça a juste lieu au même moment, probablement tout était bloqué, sans compter le fait que ça devait chauffer déjà quelques jours avant


Tous les commentaires (6)

Autre fait intéressant, on voit la progression de leur niveau international aux championnats du monde : rien avant les années 80, 4eme à 3 reprises et une fois finaliste dans les années 80/90, champions du monde à 3 reprises et 2 fois finaliste dans les années 2000/2010.

Posté le

android

(61)

Répondre

Du coup les joueurs ne pouvais pas être présents, car trop occupés à prendre le pouvoir de force à grand coup de smash dans la tronche
Toujours ce concept étrange qui dit que si le gouvernement va mal le pays s'arrête...

a écrit : Du coup les joueurs ne pouvais pas être présents, car trop occupés à prendre le pouvoir de force à grand coup de smash dans la tronche
Toujours ce concept étrange qui dit que si le gouvernement va mal le pays s'arrête...
Étant donné que le championnat se déroulait du 31 mars au 8 avril 1964, et que la révolution civilo-militaire a eu lieu le 31 et 1 avril 1964, pour mettre fin au pouvoir en place
C’est cohérent et compréhensible l’absence de l’équipe brésilienne, ça a juste lieu au même moment, probablement tout était bloqué, sans compter le fait que ça devait chauffer déjà quelques jours avant

a vaincre sans peril on triomphe sans gloire.

Posté le

android

(1)

Répondre