Le chinois retranscrit le nom des pays proche de leur son d'origine

Proposé par
le

Les noms des pays sont particuliers en langue chinoise. Ils sont retranscrits en des expressions dont la sonorité est proche du nom originel. Ainsi, la France s'écrira 法国 (Fàguó) qui signifie : "Pays de la loi". La Belgique se dira 比利时 (Bǐlìshí) qui veut dire "temps de comparer les intérêts".


Tous les commentaires (45)

Je reste estomaqué par le nombre de mythos qui connaissaient cette anecdote (20/100 des lecteurs quand même...)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : D'accord sur tout ça sauf le fait que ça soit difficile à étudier...
C'est difficile à étudier pour un francais ca la langue francaise est trop différent. Mais dans l'obsolu, ce n'est pas une langue plus difficile que le francais par exemple. Si vous prenez un étranger qui n'est ni dans
le systeme de langue indo-europeenne, ni dans le systéme de langue sino-tibetaine, alors je parierai qu'il aura bien plus de facilité pour comprendre le chinois. Sil suffit de voir des choses comme le systeme de comptage francais avec le non moins célebre 97 ( 40 x 2 + 10 + 7 ). D'ailleurs rien que de le lire, ca met un temps fou ( qua 1 tre 2 vingt 3 dix 4 sept 5 te 6 prononciations différentes contre jiu 1 shi 2 chi 3 prononciations en chinois )
En tout cas, moi j'en avais baver avec les chiffres.
Afficher tout
C'est bien pour ça que je précise que JE la trouve difficile à apprendre ;)
(Et du coup oui, je suis français)

Plusieurs amis Taïwanais m’ont expliqué le contraire. La traduction des noms de marques comporte généralement un sens qui colle avec son univers.
Par exemple Hermès : 愛馬仕 (ai-ma-shi)
Qui signifie “l’entreprise qui aime les chevaux”

Et la Chine c’est Zhōngguó (中国), pays du milieu. 中 désignant l’axe, le milieu. Et 国 tjs le pays. En France on a transformé en l’empire du milieu

a écrit : À savoir que les noms de pays étrangers ont effectivement été choisi pour coller *phonétiquement* à leurs noms d'origine. Du coup, on est allé piocher dans les idéogrammes dont la *sonorité* correspondait, mais sans vraiment tenir compte d'une quelconque *signification*.
Dans le même registre, beaucoup
de mots étrangers traduits n'ont aucun sens en chinois, et sont presque uniquement phonétiques. Je dit bien presque, parce que généralement, on essaye de trouver des idéogrammes dont le sens est proche d'une certaine idée du mot, ou au moins des idéogrammes qui n'ont pas de connotation négative.
Exemples :
* 巧克力 signifie chocolat, et qui sont prononce "tchiaokeuli". Et si on commence à chercher du sens à ce mot, on pourrait dire qu'il signifie "le pouvoir intelligent triomphant" ou encore "l'influence habile du gramme".
* 巴黎 signifie Paris (la ville), et se prononce "bali". Et si on veut y trouver du sens, "surnom du désir" est une traduction potable, mais d'autres seraient aussi valides.
* Mon nom chinois est 麦克 (Mike pour Mickaël), et se prononce "maïkeu". Et "le triomphe du blé" en est une traduction commune et valide XD
* Presque tous les noms de marques étrangères sont purement phonétiques

Il faut bien se rendre compte que la langue chinoise est trèèèès différente de la notre (ou des langues indo-européennes en général), que des concepts tel que le sens des mots, (via leur composition), ou leur prononciation sont généralement séparés. Rien que la définition du mot "mot" est un peu plus confuse en chinois :P
Mais personnellement, c'est pour ça que je la trouve aussi intéressante à étudier, et aussi dure à apprendre.
Afficher tout
Je me demande quand même comment avec la même suite de caractères, tu peux avoir deux sens aussi différents. « Le pouvoir intelligent triomphant » vs « l’influence habile du gramme »...? Est-ce que tous les mots chinois ont plusieurs traduction, comme nos homonymes ?

a écrit : Je me demande quand même comment avec la même suite de caractères, tu peux avoir deux sens aussi différents. « Le pouvoir intelligent triomphant » vs « l’influence habile du gramme »...? Est-ce que tous les mots chinois ont plusieurs traduction, comme nos homonymes ? En fait chaque caractère (ou idéogramme) est porteur d'une idée trèèèès générale, et parfois de plusieurs idée distrincte. Il faut en combiner plusieurs pour approcher un sens précis, et ainsi former ce qu'on appellerait un mot par chez nous.
Ainsi, 巧克力 veut dire "chocolat" quand ces trois caractères sont mis les uns à la suite des autres, mais on peut y trouver d'autres sens en analysant le sens (très général) de chaque caractère un à un. La plupart des mots chinois de base sont ainsi composés de sens/idées combinées.
Exemple : Séparément, 电 signifie "éléctrique", et 脑 signifie "cerveau". Combinés, 电脑 (DiànNǎo) signifie "ordinateur". En combinant les sens des caractères qui le compose, on peut traduite par "cerveau électrique", et ça semble parfaitement logique.

Mais pour les noms propres (dont une bonne partie des noms de pays), la création du mot se fait généralement par ressemblance phonétique.
Je pense que l'exemple de la Belgique : 比利时 (Bǐlìshí), ou de l'Italie : 意大利 (Yì​dà​lì) sont assez symptomatique. La prononciation en chinois est proche des prononciations étrangères, mais si on cherche du sens aux caractères pris uns par uns, ça ne signifie généralement rien du tout.

Pour mieux comprendre ce site anglais-chinois est vraiment bien foutu : www.mdbg.net/chinese/dictionary?page=worddict&wdrst=0&wdqb=italy (cliquer sur les mots composés pour avoir le détail)

a écrit : Cette règle n’est pas toujours vraie : Les États Unis se disent 美国
(Měiguó) (le pays des gens beaux)
Ben ça ressemble à " amérique" ... c'est peut-être pour ça qu'ils ont choisi ces idéogrammes...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : En fait chaque caractère (ou idéogramme) est porteur d'une idée trèèèès générale, et parfois de plusieurs idée distrincte. Il faut en combiner plusieurs pour approcher un sens précis, et ainsi former ce qu'on appellerait un mot par chez nous.
Ainsi, 巧克力 veut dire "chocolat" quand ces trois ca
ractères sont mis les uns à la suite des autres, mais on peut y trouver d'autres sens en analysant le sens (très général) de chaque caractère un à un. La plupart des mots chinois de base sont ainsi composés de sens/idées combinées.
Exemple : Séparément, 电 signifie "éléctrique", et 脑 signifie "cerveau". Combinés, 电脑 (DiànNǎo) signifie "ordinateur". En combinant les sens des caractères qui le compose, on peut traduite par "cerveau électrique", et ça semble parfaitement logique.

Mais pour les noms propres (dont une bonne partie des noms de pays), la création du mot se fait généralement par ressemblance phonétique.
Je pense que l'exemple de la Belgique : 比利时 (Bǐlìshí), ou de l'Italie : 意大利 (Yì​dà​lì) sont assez symptomatique. La prononciation en chinois est proche des prononciations étrangères, mais si on cherche du sens aux caractères pris uns par uns, ça ne signifie généralement rien du tout.

Pour mieux comprendre ce site anglais-chinois est vraiment bien foutu : www.mdbg.net/chinese/dictionary?page=worddict&wdrst=0&wdqb=italy (cliquer sur les mots composés pour avoir le détail)
Afficher tout
Merci beaucoup !

a écrit : Et la Chine c’est Zhōngguó (中国), pays du milieu. 中 désignant l’axe, le milieu. Et 国 tjs le pays. En France on a transformé en l’empire du milieu Je me demande si les fans du seigneur des anneaux chinois pensent que ça se passe chez eux...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : À noter que Fa Guo (pays de la loi - France) ou Mei Guo (beau pays - US) sont eux-mêmes des contractions de composés phonétiques plus longs et plus proches du son d’origine, mais qui du coup ont encore moins de sens:

France = Fa Guo = Fa Lan Xi Gong He Guo = la République de l’est de l’orchidée du droit />
USA = Mei Guo = Mei Li Jian He Zhong Guo = États Unis de la Force aux Beaux Profits

La règle approximative est que:
Certains pays asiatiques proches ont des noms qui reposent sur le sens
Les autres pays du monde ont des noms qui reposent sur la phonétiques
Parmi lesquels les « grands pays » comme la France, l’Allemagne et les États Unis ont leur propre contraction dédiée.

A noter que dans un certain nombre de cas, la phonétique est moins apparente aujourd’hui que le Mandarin est devenue langue standard, alors que les noms ont été fixés, par exemple, par des migrants cantonnais. La phonétique devient beaucoup plus claire quand les noms sont prononcés en cantonnais.
Afficher tout
Qu'est ce qu'une langue standard ?