Entre le Duster et le Sandero, beaucoup de pièces communes

Proposé par
le

Les Dacia Duster et Sandero partagent près de la moitié de leur pièces. En effet, la firme automobile plébiscite le "carry-over", méthode de minimisation des coûts de production et d'entretien par l'utilisation de pièces identiques dans la conception de véhicules. D'autres méthodes telles que le "design to cost" (conception et design anticipant les coûts de production) permettent elles aussi de minimiser les dépenses.


Commentaires préférés (3)

Et dire que pour changer l'ampoule de ma Peugeot il faut démonter le moteur alors que sur une vieille Peugeot 204 il suffisait de démonter le cache en plastique et de démonter l'ampoule. :-(

Posté le

android

(91)

Répondre

Le design-to-cost c'est un peu la base en conception. C'est sur que ca a beaucoup plus d'impact sur les grandes séries mais on fait toujours attention a faire une pièce la moins chère possible, même sur les pièces unitaires. On peut décupler le prix d'une pièce en la concevant de la mauvaise manière.
On travaille surtout sur la géomėtrie de la pièce pour réduire son cout, par exemple en la rendant "moulable", ou en la séparant en plus petites pièces assemblées pour réduire les copeaux (volume de matière que l'on retire au brut pour obtenir la pièce).

Edit: je me plante peut etre mais je pense qu'il s'agit plutot de "carry-over" plutot que de "carry-duster" (google confirme, mon seul resultat de recherche, c'est cette annecdote).

Posté le

android

(69)

Répondre

C'est pas exactement une nouveauté, les constructeurs utilisent ce principe de pièces communes à différents modèles depuis longtemps (j'ai commencé ma vie active en 2000 chez Jaguar, alors racheté par le groupe Ford lequel a imposé la plateforme de la Mondeo pour développer le nouveau model de Jaguar d'alors, la X-Type - qui est donc une petite berline Ford esthétiquement améliorée)

Posté le

android

(74)

Répondre


Tous les commentaires (28)

Ça fait aussi moins de travail pour ceux qui règlent les chaînes de production

Posté le

android

(4)

Répondre

Il y a beaucoup de gens qui avaient du mal à différencier une 406 d'une xantia au premier coup d’œil
et ils n'avait pas une mauvaise vue

Et dire que pour changer l'ampoule de ma Peugeot il faut démonter le moteur alors que sur une vieille Peugeot 204 il suffisait de démonter le cache en plastique et de démonter l'ampoule. :-(

Posté le

android

(91)

Répondre

C'est bien et mériterait, je pense, d'être fait plus souvent.

Posté le

android

(5)

Répondre

Le design-to-cost c'est un peu la base en conception. C'est sur que ca a beaucoup plus d'impact sur les grandes séries mais on fait toujours attention a faire une pièce la moins chère possible, même sur les pièces unitaires. On peut décupler le prix d'une pièce en la concevant de la mauvaise manière.
On travaille surtout sur la géomėtrie de la pièce pour réduire son cout, par exemple en la rendant "moulable", ou en la séparant en plus petites pièces assemblées pour réduire les copeaux (volume de matière que l'on retire au brut pour obtenir la pièce).

Edit: je me plante peut etre mais je pense qu'il s'agit plutot de "carry-over" plutot que de "carry-duster" (google confirme, mon seul resultat de recherche, c'est cette annecdote).

Posté le

android

(69)

Répondre

Bonjour !
Plutôt que "carry Duster", terme qui n'a aucun sens, on parle de "carry over". Aujourd'hui, la cible de "carry over" des groupes automobiles est de 50% minimum, c'est à dire 50% de pièces reconduites d'un modèle à un autre.
À savoir que ce sont des modèles similaires, pas vraiment question d'utiliser 50% des mêmes pièces pour une coupée et un suv...

Posté le

android

(12)

Répondre

C'est pas exactement une nouveauté, les constructeurs utilisent ce principe de pièces communes à différents modèles depuis longtemps (j'ai commencé ma vie active en 2000 chez Jaguar, alors racheté par le groupe Ford lequel a imposé la plateforme de la Mondeo pour développer le nouveau model de Jaguar d'alors, la X-Type - qui est donc une petite berline Ford esthétiquement améliorée)

Posté le

android

(74)

Répondre

a écrit : Bonjour !
Plutôt que "carry Duster", terme qui n'a aucun sens, on parle de "carry over". Aujourd'hui, la cible de "carry over" des groupes automobiles est de 50% minimum, c'est à dire 50% de pièces reconduites d'un modèle à un autre.
À savoir que ce sont des
modèles similaires, pas vraiment question d'utiliser 50% des mêmes pièces pour une coupée et un suv... Afficher tout
C'est même devenu impératif de pratiquer le carry over si on veut vendre des voitures abordables! Si il fallait faire une nouvelle usine d'assemblage pour chaque nouveau modèle, il serait au moins 2x plus cher! Pour les modèles de luxe y'a pas trop de problème mais pour les citadines les consommateurs s'attendent quand même a des prix abordables ^^

Par extention toutes les marques automobiles le pratiquent, et beaucoup de marques d'autres produits également. Même a mon boulot ou on fait des bancs d'essais (unitaires) on essaye de récupérer un max de pieces existantes.

Posté le

android

(16)

Répondre

a écrit : C'est même devenu impératif de pratiquer le carry over si on veut vendre des voitures abordables! Si il fallait faire une nouvelle usine d'assemblage pour chaque nouveau modèle, il serait au moins 2x plus cher! Pour les modèles de luxe y'a pas trop de problème mais pour les citadines les consommateurs s'attendent quand même a des prix abordables ^^

Par extention toutes les marques automobiles le pratiquent, et beaucoup de marques d'autres produits également. Même a mon boulot ou on fait des bancs d'essais (unitaires) on essaye de récupérer un max de pieces existantes.
Afficher tout
Oui, et il y a même des "passerelles" entre les marques. Bien informé celui qui y voit grand chose aujourd'hui, entre les marques qui se rachètent, les accords qu'elles signent pour certains modèles presque communs, les échanges de moteurs, etc... Jusqu'à savoir de quoi on parle vraiment quand on parle de la "nationalité" d'une marque : hormis le siège social et le logo. Une marque française se construit en Roumanie, une voiture japonaise 100% en France paraît-il, un 4X4 allemand sur une base franco-japonaise, etc...

C’est pas Tesla qui voulait lancer une production par poste et non plus en ligne ?
Permettant ainsi une personnalisation ultra poussé de chaque véhicule sans dépenser trop d’argent.

a écrit : C’est pas Tesla qui voulait lancer une production par poste et non plus en ligne ?
Permettant ainsi une personnalisation ultra poussé de chaque véhicule sans dépenser trop d’argent.
Bah justement par poste c'est le plus lent et donc le plus coûteux...
La production par poste n'existe plus que pour les voitures à plusieurs centaines de milliers d'euros faites à la main et à quelques centaines d'unités tout au plus. Tesla et ses milliers par semaine n'a aucun intérêt à le faire sauf peut être pour un modèle très exclusif.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Bah justement par poste c'est le plus lent et donc le plus coûteux...
La production par poste n'existe plus que pour les voitures à plusieurs centaines de milliers d'euros faites à la main et à quelques centaines d'unités tout au plus. Tesla et ses milliers par semaine n'a aucun intérêt à
le faire sauf peut être pour un modèle très exclusif. Afficher tout
C’est une idée de psa.
youtu.be/igW-MyX7PkI

a écrit : C’est pas Tesla qui voulait lancer une production par poste et non plus en ligne ?
Permettant ainsi une personnalisation ultra poussé de chaque véhicule sans dépenser trop d’argent.
Le travail à la chaîne n'est pas la panacée, quand il a été introduit par Ford il semblait n'avoir que des avantages mais finalement il s'est révélé qu'il abrutit les ouvriers ce qui est non seulement préjudiciable pour les ouvriers eux-mêmes mais aussi pour la productivité et même la qualité. Donc, de plus en plus, les entreprises changent un peu l'organisation pour donner plus de responsabilités et de diversité de travail et d'interactions d'équipe aux ouvriers, plutôt qu'un travail 100% à la chaîne où le même ouvrier serre le même écrou pendant 8 heures d'affilée.

Posté le

android

(6)

Répondre

Et la technique de dessiner les voitures les plus moches possible pour ne pas trop concurrencer Renault ça a un nom ?

Posté le

android

(0)

Répondre

On peut le voir quand on achète une pièce auto, elle est presque toujours adaptable sur plusieurs modèles de plusieurs marques différentes sinon comme dit plus haut, une voiture construite qu'avec des pièces spéciales coûterait non pas 2 mais 10 fois plus cher.

"design to cost" n'a rien à voir avec le design en français. En effet "design" de l'anglais se traduit par "conception" en français. Les designers eux par contre se permettent vraiment n'importe quoi et ça peut prendre des années avant de se mettre d'accord pour que les pieces de carrosserie soit juste faisable techniquement.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Et dire que pour changer l'ampoule de ma Peugeot il faut démonter le moteur alors que sur une vieille Peugeot 204 il suffisait de démonter le cache en plastique et de démonter l'ampoule. :-( C'est pour mieux te vendre l'heure de main d'œuvre à 50€ ;)

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Et la technique de dessiner les voitures les plus moches possible pour ne pas trop concurrencer Renault ça a un nom ? Pourtant Renault sont des champions en ce qui concerne voitures moches.

Attention, ce sont essentiellement les pièces mécaniques et les boutons... d’ailleurs, c’est vrai pour ttes les voitures du groupe Renault. Valable pour Seat, Skoda, VW, Audi puis groupe PSA etc... tous les grands groupes font ça. Ex : le moteur de la Lamborguini est un moteur du groupe VAG

Le groupe VW est un tres bon exemple avec seat, VW et Audi. Caisse, motorisations, moteurs de vitres, boutons de vitres...

Posté le

android

(5)

Répondre