La girafe émet bien des sons, mais à basse fréquence

Proposé par
le
dans

La girafe que l'on a longtemps cru silencieuse à cause de son grand cou émet des sons à très basses fréquences. Leur fréquence est de l’ordre de 92 Hz, ce qui les rend imperceptible pour l'oreille humaine. On ne sait pas encore s'il s'agit d'un moyen de communication ou de bruits de type ronronnement.


Commentaires préférés (3)

Donc la girafe serais un chat qui nous prend de haut ?

Posté le

android

(176)

Répondre

Je crois qu'il y a un couac dans l'anecdote ! Parce que 92Hz, c'est encore largement perceptible ! Même avec une paire d'écouteur qui ne descend pas très bas dans les basses !

Posté le

android

(124)

Répondre

L'oreille humaine peut entendre jusqu'à 20Hz, en théorie!
D'ailleur ce sont les élephants qui communiquent par infrasons, autour de 16Hz, cette fois-ci réellemen inaudibles par l'homme


Tous les commentaires (67)

Donc la girafe serais un chat qui nous prend de haut ?

Posté le

android

(176)

Répondre

Je crois qu'il y a un couac dans l'anecdote ! Parce que 92Hz, c'est encore largement perceptible ! Même avec une paire d'écouteur qui ne descend pas très bas dans les basses !

Posté le

android

(124)

Répondre

a écrit : Je crois qu'il y a un couac dans l'anecdote ! Parce que 92Hz, c'est encore largement perceptible ! Même avec une paire d'écouteur qui ne descend pas très bas dans les basses ! Dans mon anecdote de départ, j'avais écris que ce son était perceptible par certains. En vieillissant, la fourchette de l'audible diminue (acuité auditive). Mais effectivement 92 Hz est largement perceptible pour les personnes en pleine santé (10 à 30 Hz jusqu'à 20 000 Hz à 25 000 Hz selon les individus).

L'oreille humaine peut entendre jusqu'à 20Hz, en théorie!
D'ailleur ce sont les élephants qui communiquent par infrasons, autour de 16Hz, cette fois-ci réellemen inaudibles par l'homme

a écrit : Dans mon anecdote de départ, j'avais écris que ce son était perceptible par certains. En vieillissant, la fourchette de l'audible diminue (acuité auditive). Mais effectivement 92 Hz est largement perceptible pour les personnes en pleine santé (10 à 30 Hz jusqu'à 20 000 Hz à 25 000 Hz selon les individus). Je doute qu'avec l'âge, un son à 92 Hz devienne imperceptible...
Un son à 92 Hz, en termes musicaux, est dans le registre certes grave du piano mais ne correspond en rien à un extrême (le fa# juste en-dessous de la portée en clef de fa - oui j'ai calculé!).
Il est facilement jouable par tous les instruments graves d'un orchestre et ne nécessite donc aucune invention farfelue - du genre flûte hyperbasse, voir SCMBi.

Posté le

android

(22)

Répondre

a écrit : Je doute qu'avec l'âge, un son à 92 Hz devienne imperceptible...
Un son à 92 Hz, en termes musicaux, est dans le registre certes grave du piano mais ne correspond en rien à un extrême (le fa# juste en-dessous de la portée en clef de fa - oui j'ai calculé!).
Il est facilement jouable par tou
s les instruments graves d'un orchestre et ne nécessite donc aucune invention farfelue - du genre flûte hyperbasse, voir SCMBi. Afficher tout
Il y a une différence entre perception et capacité. En vieillissant, les cellules ciliés de l'oreille sont de moins en moins nombreuses donc on perd petit à petit les contrastes entre les sons et les distinctions de fréquences.
En plus de ça, les basses fréquences sont moins perceptibles de base. A 92 Hz, on a une perte de 20 dB en pondération A. Ton fa#1 (92,5Hz) sonne beaucoup moins "fort" que ton la3 (440Hz).
Donc je suis tout à fait d'accord, on "pourrait" entendre la girafe mais aujourd'hui, personne ne l'a encore fait à part les sonomètres placés dans les enclos.

a écrit : Je doute qu'avec l'âge, un son à 92 Hz devienne imperceptible...
Un son à 92 Hz, en termes musicaux, est dans le registre certes grave du piano mais ne correspond en rien à un extrême (le fa# juste en-dessous de la portée en clef de fa - oui j'ai calculé!).
Il est facilement jouable par tou
s les instruments graves d'un orchestre et ne nécessite donc aucune invention farfelue - du genre flûte hyperbasse, voir SCMBi. Afficher tout
Les sons très graves, j'ai l'impression que je les ressens plus que je ne les entends.
Je sais que je joue sur les mots mais même en me bouchant les oreilles, les "bass" passent quand même. Ca doit faire vibrer les os. ^^

Un exemple de son à 20 hertz:
www.you tube.com/watch?v=zOJcVjrUtoY

C'est subtil... ca fait un peu comme un moteur diesel de paquebot, un bruit "sourd" si l'on peut dire, en tout cas je l'entends.

a écrit : Je crois qu'il y a un couac dans l'anecdote ! Parce que 92Hz, c'est encore largement perceptible ! Même avec une paire d'écouteur qui ne descend pas très bas dans les basses ! L'homme peut l'entendre mais dans des conditions favorable. Je doute qu'au mileu de la savane, l'homme puisse percevoir et identifier un cri de girafe en pleine savane, entouré d'une faune bruyante.

a écrit : L'homme peut l'entendre mais dans des conditions favorable. Je doute qu'au mileu de la savane, l'homme puisse percevoir et identifier un cri de girafe en pleine savane, entouré d'une faune bruyante. Le problème vient notamment de l'énoncé "qu'on a longtemps cru silencieuse", combien de temps?
Car ça fait quand même pas mal de temps que l'on connait assez bien cet animal pour l'avoir déjà assez bien isolé (cage/zoo) et que l'on puisse savoir si oui ou non la girafe est silencieuse.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Je crois qu'il y a un couac dans l'anecdote ! Parce que 92Hz, c'est encore largement perceptible ! Même avec une paire d'écouteur qui ne descend pas très bas dans les basses ! La fréquence de 92 Hertz est perceptible par l’oreille humaine parce que l’éventail des fréquences audibles par l’homme s’étend de 20 Hertz à 20 000 Hertz.
Attention aux modérateurs qui valident des anecdotes erronées sans les corriger, ou même en rajoutant des erreurs.

a écrit : Donc la girafe serais un chat qui nous prend de haut ? Un chat quoi :)

a écrit : Les sons très graves, j'ai l'impression que je les ressens plus que je ne les entends.
Je sais que je joue sur les mots mais même en me bouchant les oreilles, les "bass" passent quand même. Ca doit faire vibrer les os. ^^

Un exemple de son à 20 hertz:
www.you tube.co
m/watch?v=zOJcVjrUtoY

C'est subtil... ca fait un peu comme un moteur diesel de paquebot, un bruit "sourd" si l'on peut dire, en tout cas je l'entends.
Afficher tout
En effet. Cependant, un son à 92 Hz n'est pas spécialement un son "très grave", c'était là le propos de mon message.
La preuve: j'arrive (d'accord, limite) à le chanter alors que j'ai une voix de ténor haut perchée.

D'ailleurs, 20Hz, c'est plus de deux octaves plus grave que 92Hz ;-)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Il y a une différence entre perception et capacité. En vieillissant, les cellules ciliés de l'oreille sont de moins en moins nombreuses donc on perd petit à petit les contrastes entre les sons et les distinctions de fréquences.
En plus de ça, les basses fréquences sont moins perceptibles de base. A 92 Hz,
on a une perte de 20 dB en pondération A. Ton fa#1 (92,5Hz) sonne beaucoup moins "fort" que ton la3 (440Hz).
Donc je suis tout à fait d'accord, on "pourrait" entendre la girafe mais aujourd'hui, personne ne l'a encore fait à part les sonomètres placés dans les enclos.
Afficher tout
C'est donc une question d'amplitude sonore et non de fréquence (hauteur du son).
Le problème, concernant la girafe, semble plus lié à la puissance du son qu'à sa hauteur.
Après tout, bien d'autres animaux - y compris l'Homme, a fortiori l'Homme mâle - produisent des sons à une hauteur similaire et ont un cri répertorié depuis bien longtemps.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : La fréquence de 92 Hertz est perceptible par l’oreille humaine parce que l’éventail des fréquences audibles par l’homme s’étend de 20 Hertz à 20 000 Hertz.
Attention aux modérateurs qui valident des anecdotes erronées sans les corriger, ou même en rajoutant des erreurs.
En vrai, l'anecdote écrite comme ça n'est pas fausse.

Tout ne dépend pas uniquement de la fréquence mais également de l'énergie du signal sonore. Un son de 92 Hz en dessous de 60 dB, tu ne l'entendras pas.
Le champ auditif humain dépend effectivement de la fréquence en Hertz mais également de l'intensité en décibel (www.cochlea.org/entendre/champ-auditif-humain).

Autre exemple encore plus parlant. Le vent a 100 km/h fait du bruit à 135 dB soit l'énergie équivalente du bruit d'un avion de chasse. Pourtant, à la plage, avec un peu de vent, on arrive toujours à s'entendre tout simplement parce que la fréquence du bruit du vent est comprise entre 5 et 10 Hz donc tu ne l'entends pas.

a écrit : Je crois qu'il y a un couac dans l'anecdote ! Parce que 92Hz, c'est encore largement perceptible ! Même avec une paire d'écouteur qui ne descend pas très bas dans les basses ! Quand on regarde une courbe qui donne la sensibilité de l'oreille en fonction de la fréquence on se rend compte que quand on se rapproche des infrasons , on a de plus en plus de mal a les entendre.
D'ailleurs je me suis amusé a savoir jusqu'à quelle fréquence des quarantenaires pouvaientt entendre des sons, et c'est environ 17 kHz et non 20 kHz. Par contre je connais qqun qui peut entendre jusque 22 kHz.

Édit Pour la courbe intensité fréquence je me suis trompé.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Quand on regarde une courbe qui donne la sensibilité de l'oreille en fonction de la fréquence on se rend compte que quand on se rapproche des infrasons , on a de plus en plus de mal a les entendre.
D'ailleurs je me suis amusé a savoir jusqu'à quelle fréquence des quarantenaires pouvaientt entendre
des sons, et c'est environ 17 kHz et non 20 kHz. Par contre je connais qqun qui peut entendre jusque 22 kHz.

Édit Pour la courbe intensité fréquence je me suis trompé.
Afficher tout
Le k devant Hz signifie kilo donc milliers de hertz

Fait attention car 22kHz c'est plus de 200 fois 92Hz

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Le k devant Hz signifie kilo donc milliers de hertz

Fait attention car 22kHz c'est plus de 200 fois 92Hz
J'imagine qu'il parlait des limites auditives supérieures, dans les aigus.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Quand on regarde une courbe qui donne la sensibilité de l'oreille en fonction de la fréquence on se rend compte que quand on se rapproche des infrasons , on a de plus en plus de mal a les entendre.
D'ailleurs je me suis amusé a savoir jusqu'à quelle fréquence des quarantenaires pouvaientt entendre
des sons, et c'est environ 17 kHz et non 20 kHz. Par contre je connais qqun qui peut entendre jusque 22 kHz.

Édit Pour la courbe intensité fréquence je me suis trompé.
Afficher tout
Je me souviens d'un cours de physique où le prof nous faisait varier la fréquence dans un haut-parleur tout en la visualisant sur un oscilloscope et on avait constaté qu'il n'entendait plus le son à partir de 16 ou 17 kHz alors que la plupart des élèves entendaient jusqu'à 19 ou 20 kHz puis il avait commencé à parler d'autre chose quand un élève lui a demandé de couper le son car il y avait toujours un horrible sifflement dans le haut-parleur : il était le seul à l'entendre ! C'était avant l'époque des Walkman et autres écouteurs, je suppose que maintenant la plupart des élèves décrochent bien avant 19 kHz...

Posté le

android

(6)

Répondre

@TybsXckZ : Toi, tu n'aimes pas le compteur linky ! LOL. Parce que, à part émettre des ondes électromagnétiques et espionner les gens, je ne vois de quoi on peut l'accuser d'autre ? Si tu l'accuses d'émettre des infrasons, pourquoi pas des germes de la peste bubonique aussi ? Le risque n'est pas nul même pour des maladies très rares, car il n'est sûrement pas fabriqué en environnement stérile.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Je me souviens d'un cours de physique où le prof nous faisait varier la fréquence dans un haut-parleur tout en la visualisant sur un oscilloscope et on avait constaté qu'il n'entendait plus le son à partir de 16 ou 17 kHz alors que la plupart des élèves entendaient jusqu'à 19 ou 20 kHz puis il avait commencé à parler d'autre chose quand un élève lui a demandé de couper le son car il y avait toujours un horrible sifflement dans le haut-parleur : il était le seul à l'entendre ! C'était avant l'époque des Walkman et autres écouteurs, je suppose que maintenant la plupart des élèves décrochent bien avant 19 kHz... Afficher tout Et dans les infrasons cela a parfois de graves conséquences. Certains bâtiments de bureaux ont connu des taux de migraine, de burn-out voire même de suicide plus élevé que la moyenne suite à de mauvais réglages de la ventilation. Le ventilateur faisait un bruit d’enfer amplifié par le conduit autour de 10Hz provoquant migraine et nausée aux employés.
C’est également une des causes avancées par le mal-être dont témoignent les habitants proches des éoliennes. La rotation des pales provoque des infrasons terribles. Peut être qu’un jour on se rendra compte que le compteur linky finalement il fait du bruit dans les basses fréquences.
Sans parler de certains pays qui ont fait avec les infrasons des armes bien dangereuses.