En avril 2019, certains vieux GPS ne fonctionneront plus

Proposé par
le

Si vous possédez un vieux GPS qui n'a pas pu être mis à jour, il risque d'être touché par un bogue le 6 avril 2019 qui le rendra incapable de calculer l’heure d’arrivée d'un trajet. En cause un problème informatique : le compteur des numéros de semaines ne peut compter que jusqu’à 1024 semaines avant de revenir à zéro. La date de départ fut le 6 janvier 1980, il y eut déjà une première remise à 0 le 21 août 1999, et la 1024ème semaine depuis se termine le 6 avril 2019.

Les appareils plus anciens nécessitent donc une mise à jour, si elle est disponible, pour être à l’abri de tout dysfonctionnement.


Commentaires préférés (3)

a écrit : mais pourquoi 1024 semaines ? Sans doute car le nombre de semaines est codé sur 10 bits binaires (valeur 0 ou 1), il y a donc 2^10 valeurs possibles ce qui fait 1024 valeurs !
Cette faible capacité est lié au fait qu'en 1980, l'informatique était moins performante qu'aujourd'hui.

a écrit : Je me souviens de mon GPS en 1983, il marchait pas très bien. Quand on sait que le système GPS a été mis en place en 1995 et qu'il s'ouvre au civil en 2000 on comprends que c'était juste dans un but économique ce bug alors qu'ils auraient pu à cette époque le surmonter à moindre coût ... Les fabricants pariant sur obsolescence des vieux models avant l'arrivée du dit bug. Afficher tout Les fabricants de GPS n'ont pas d'intérêts à créer une obsolescence à ce niveau là puisqu'il faudrait alors attendre 1024 semaines, soit presque 20 ans pour rendre l'appareil inutilisable.
L’obsolescence se fait bien plus rapidement (un appareil électronique dure 4 ans en moyenne), il n'y a donc pas d'intérêts de restreindre l’utilisateur à ce niveau.
Le problème était bien technique puisque à l'époque la technologie n'était pas autant développé qu'aujourd'hui.

a écrit : Sans doute car le nombre de semaines est codé sur 10 bits binaires (valeur 0 ou 1), il y a donc 2^10 valeurs possibles ce qui fait 1024 valeurs !
Cette faible capacité est lié au fait qu'en 1980, l'informatique était moins performante qu'aujourd'hui.
Ce n'est pas un problème de performance, mais de capacité. Il est possible aujourd'hui de se poser des questions, mais il faut se remettre à la place des gens en charge de la définition des Normes : le GPS nécessite-t-il une autonomie de plus de 20 ans? Ne pas oublier que ce système n'a été mis au point que pour une utilisation militaire US. Et que si Clinton a décidé de le rendre public, au début les résultats étaient très dégradés pour les civils, avec une précision à 100m - ramenée aujourd'hui à 5m, les fabricants donnant une meilleure précision sont dans la publicité. On attend toujours un système européen (Galileo) fonctionnel,


Tous les commentaires (28)

a écrit : mais pourquoi 1024 semaines ? Sans doute car le nombre de semaines est codé sur 10 bits binaires (valeur 0 ou 1), il y a donc 2^10 valeurs possibles ce qui fait 1024 valeurs !
Cette faible capacité est lié au fait qu'en 1980, l'informatique était moins performante qu'aujourd'hui.

a écrit : Sans doute car le nombre de semaines est codé sur 10 bits binaires (valeur 0 ou 1), il y a donc 2^10 valeurs possibles ce qui fait 1024 valeurs !
Cette faible capacité est lié au fait qu'en 1980, l'informatique était moins performante qu'aujourd'hui.
Je me souviens de mon GPS en 1983, il marchait pas très bien. Quand on sait que le système GPS a été mis en place en 1995 et qu'il s'ouvre au civil en 2000 on comprends que c'était juste dans un but économique ce bug alors qu'ils auraient pu à cette époque le surmonter à moindre coût ... Les fabricants pariant sur obsolescence des vieux models avant l'arrivée du dit bug.

a écrit : Je me souviens de mon GPS en 1983, il marchait pas très bien. Quand on sait que le système GPS a été mis en place en 1995 et qu'il s'ouvre au civil en 2000 on comprends que c'était juste dans un but économique ce bug alors qu'ils auraient pu à cette époque le surmonter à moindre coût ... Les fabricants pariant sur obsolescence des vieux models avant l'arrivée du dit bug. Afficher tout Les fabricants de GPS n'ont pas d'intérêts à créer une obsolescence à ce niveau là puisqu'il faudrait alors attendre 1024 semaines, soit presque 20 ans pour rendre l'appareil inutilisable.
L’obsolescence se fait bien plus rapidement (un appareil électronique dure 4 ans en moyenne), il n'y a donc pas d'intérêts de restreindre l’utilisateur à ce niveau.
Le problème était bien technique puisque à l'époque la technologie n'était pas autant développé qu'aujourd'hui.

a écrit : Les fabricants de GPS n'ont pas d'intérêts à créer une obsolescence à ce niveau là puisqu'il faudrait alors attendre 1024 semaines, soit presque 20 ans pour rendre l'appareil inutilisable.
L’obsolescence se fait bien plus rapidement (un appareil électronique dure 4 ans en moyenne), il n'
y a donc pas d'intérêts de restreindre l’utilisateur à ce niveau.
Le problème était bien technique puisque à l'époque la technologie n'était pas autant développé qu'aujourd'hui.
Afficher tout
Je ne pense pas que vous ayez compris le sens de son commentaire. Il dit justement que les appareils seraient obsolescents avant que ce bug n'arrive et pas que celui-ci serait la source de cette obsolescence.

a écrit : Je me souviens de mon GPS en 1983, il marchait pas très bien. Quand on sait que le système GPS a été mis en place en 1995 et qu'il s'ouvre au civil en 2000 on comprends que c'était juste dans un but économique ce bug alors qu'ils auraient pu à cette époque le surmonter à moindre coût ... Les fabricants pariant sur obsolescence des vieux models avant l'arrivée du dit bug. Afficher tout Il me semble que ton raisonnement est faux car c'est bien le protocol mis en place dans les satellites qui impose cette contraintes.

Et donc dans les années 70, quand le GPS a été conçu et les premiers satellites mis en orbite, la contrainte devait être importante.

Donc je pense que les fabricants n'y sont pour pas grand chose...

a écrit : Sans doute car le nombre de semaines est codé sur 10 bits binaires (valeur 0 ou 1), il y a donc 2^10 valeurs possibles ce qui fait 1024 valeurs !
Cette faible capacité est lié au fait qu'en 1980, l'informatique était moins performante qu'aujourd'hui.
Ce n'est pas un problème de performance, mais de capacité. Il est possible aujourd'hui de se poser des questions, mais il faut se remettre à la place des gens en charge de la définition des Normes : le GPS nécessite-t-il une autonomie de plus de 20 ans? Ne pas oublier que ce système n'a été mis au point que pour une utilisation militaire US. Et que si Clinton a décidé de le rendre public, au début les résultats étaient très dégradés pour les civils, avec une précision à 100m - ramenée aujourd'hui à 5m, les fabricants donnant une meilleure précision sont dans la publicité. On attend toujours un système européen (Galileo) fonctionnel,

a écrit : Ce n'est pas un problème de performance, mais de capacité. Il est possible aujourd'hui de se poser des questions, mais il faut se remettre à la place des gens en charge de la définition des Normes : le GPS nécessite-t-il une autonomie de plus de 20 ans? Ne pas oublier que ce système n'a été mis au point que pour une utilisation militaire US. Et que si Clinton a décidé de le rendre public, au début les résultats étaient très dégradés pour les civils, avec une précision à 100m - ramenée aujourd'hui à 5m, les fabricants donnant une meilleure précision sont dans la publicité. On attend toujours un système européen (Galileo) fonctionnel, Afficher tout Galileo est déjà partiellement fonctionnel. J'avais lu que plusieurs centaines de milliers de gens l'utilisent sans le savoir. Je n'ai malheureusement plus les sources.

a écrit : Sans doute car le nombre de semaines est codé sur 10 bits binaires (valeur 0 ou 1), il y a donc 2^10 valeurs possibles ce qui fait 1024 valeurs !
Cette faible capacité est lié au fait qu'en 1980, l'informatique était moins performante qu'aujourd'hui.
Tout de même étrange de coder un nombre sur 10 bits, et non 8 ou 16. A moins que les 6 autres bits sont utilisés pour stocker autre chose. 64 places ça pourrait être l’année... attention donc au bug en 2044...

a écrit : Sans doute car le nombre de semaines est codé sur 10 bits binaires (valeur 0 ou 1), il y a donc 2^10 valeurs possibles ce qui fait 1024 valeurs !
Cette faible capacité est lié au fait qu'en 1980, l'informatique était moins performante qu'aujourd'hui.
Cette faible capacité n’a rien à voir avec la performance de l’informatique de 1980, mais des performances radio. Les ondes vont du satellite directement à notre device gps. Le signal est donc très faible, ce qui implique un débit très faible. Il est de l’ordre de 100 bits/sec si je ne dis pas de bêtise ( pour comparaison leWi-Fi ac peut monter jusqu’à 7 Gbit/s).

Autre intérêt de mettre à jour les GPS : la tectonique des plaques !
Les continents bougent et après une dizaine d'années on peut se retrouver hors route.
C'est peu flagrant en Europe car la plaque eurasienne est très lente. Mais les plus rapides vont jusqu'à 18 cm par an !

a écrit : Tout de même étrange de coder un nombre sur 10 bits, et non 8 ou 16. A moins que les 6 autres bits sont utilisés pour stocker autre chose. 64 places ça pourrait être l’année... attention donc au bug en 2044... Tu part du postulat que tout les systèmes processeur son en multiple de 8 donc ?
Pour infos même si aujourd'hui c.est la tendance pour les «pc» ,ça n.a pas toujours été le cas et ce n.est pas toujours pas le cas ,par exemple les micro controleur a architecture 12 bits ,ou 14 bits ,par exemple les 16F... de chez microchip

Ou sinon on peut utiliser une des applications smartphone gratuites comme Waze ou Google Maps, qui fonctionnent toutes les deux très bien et offre plus de possibilités que mon ancien Tom Tom:

plus de réactivité dans les itinéraires alternatifs, possibilité de chercher des noms de magasins très facilement, possibilité de retrouver l’emplacement de sa voiture en revenant la chercher, emplacement des contrôles de police, etc

Maintenant c’est le téléphone qui fait le GPS donc quasiment déjà à jour

Pour répondre aux 2 commentaires avant le mien.
C'est vrai que nos smartphones font GPS aujourd'hui mais on est limité à la France (et l'Europe maintenant mais y a pas beaucoup de data).
On fait quoi quand on se rend dans des pays plus lointain avec notre voiture ? On utilise un GPS.

a écrit : Ce n'est pas un problème de performance, mais de capacité. Il est possible aujourd'hui de se poser des questions, mais il faut se remettre à la place des gens en charge de la définition des Normes : le GPS nécessite-t-il une autonomie de plus de 20 ans? Ne pas oublier que ce système n'a été mis au point que pour une utilisation militaire US. Et que si Clinton a décidé de le rendre public, au début les résultats étaient très dégradés pour les civils, avec une précision à 100m - ramenée aujourd'hui à 5m, les fabricants donnant une meilleure précision sont dans la publicité. On attend toujours un système européen (Galileo) fonctionnel, Afficher tout A l’heure actuelle, on est plus sur une précision au mètre, voire centimètre, qu’à 5m.

Il y a encore sur cette terre des gens qui utilisent des GPS hors de prix alors que vous avez absolument tout sur le phone ?!

a écrit : Il y a encore sur cette terre des gens qui utilisent des GPS hors de prix alors que vous avez absolument tout sur le phone ?! Le GPS n’est pas un objet mais un système de géo localisation. Du coup, la plupart des objets de navigation utilisent ce système (ils peuvent aussi utiliser la triangulation par antenne réseau, mais la précision est moindre)

Google map a le même problème apparemment... ^^