Le pluriel de scénario est bien scénarios

Proposé par
le

Contrairement à ce que certains prétendent, en français, le pluriel du mot "scénario" est "scénarios" et non "scénarii". L'usage du pluriel "scénarii" provenant de l'italien est considéré comme impropre selon l'Académie française. Cette règle s'applique également à "pianos" et "lavabos".

Quand un mot d’origine étrangère est intégré à la langue française, en particulier si le sens est différent de celui de la langue d’origine, il cesse d’être soumis aux règles grammaticales de sa langue d’origine pour être soumis aux règles grammaticales françaises. Ici, il s'agit de l'application de la marque du pluriel.


Commentaires préférés (3)

On peut aussi avoir des non-sens du genre « spaghettis » ou « paparazzis », pour lesquels on ajoute un « s » à des mots déjà au pluriel !
Comme quoi les règles orthographiques sont parfois plus dogmatiques que logiques...

Bon c'est clair comme ça.
Dorénavant j'évite de faire mon intello lourdingue quand quelqu'un dit des scénarios.
C'est décidé à partir de maintenant je mouche celui qui dira "Non on dit des scénarii !".
Être chiant est tout un art ;-)


Tous les commentaires (66)

On peut aussi avoir des non-sens du genre « spaghettis » ou « paparazzis », pour lesquels on ajoute un « s » à des mots déjà au pluriel !
Comme quoi les règles orthographiques sont parfois plus dogmatiques que logiques...

a écrit : Un mafioso, des mafiosi Je pense que le terme mafioso n'apparait pas dans le dico français donc ça ne compte pas. Ici ce sont les règles de la langue italienne qui s'appliquent, le o au singulier devient un i au pluriel et le a devient e (il y a des exceptions comme dans toutes les langues).

a écrit : Je pense que le terme mafioso n'apparait pas dans le dico français donc ça ne compte pas. Ici ce sont les règles de la langue italienne qui s'appliquent, le o au singulier devient un i au pluriel et le a devient e (il y a des exceptions comme dans toutes les langues). En fait je voulais mettre un mafioso, des sarkozi mais mes doigts ont glissés...

a écrit : Cette anecdote fait mal à ma linguistique...
L'académie française est un ramassis de vieux dogmatiques qui n'ont aucune notion de ce qu'est une langue et de comment elle évolue, qui confondent langue et langue écrite, qui foutent des normes là où il n'en existe pas...
L'anecdote es
t fausse, les deux pluriels sont autorisés.
Depuis la réforme de 1990 (vous savez, celle sur laquelle tout le monde crache d'habitude !), on PEUT traiter les pluriels des mots étrangers comme des pluriels de langue française
Il est vrai qu'au fur et à mesure qu'un mot s'intègre dans une langue il en prend les propriétés (orales et/ou écrites), mais c'est dû à l'usage.
Il faut bien comprendre que l'académie ne sert à rien. Elle prescrit des règles en pensant normer l'usage, mais en réalité c'est l'usage qui créé la langue et SES différentes normes.
Ce qu'il aurait été intéressant de développer, ce sont les différents usages justement : les pluriels en -a font "plus littéraire", on va donc les trouver davantage dans un bouquin qu'à l'oral, etc.

Notez qu'on est le seul pays à se coltiner une académie hein

Pour scénario, s'il y a l'accent c'est francisé donc oui, scénarios, mais s'il n'y a pas l'accent, scenario, scenarii...
Afficher tout
C'est la réforme de la langue française de 1990 qui impose la règle décrite dans l'anecdote : "Les mots empruntés forment leur pluriel comme les mots français et sont accentués conformément aux règles qui s'y appliquent." Les rectifications de l'orthographe de 1990 recommandent bien de privilégier le pluriel francisé.
la-conjugaison.nouvelobs.com/regles/orthographe/le-pluriel-des-emprunts-254.php

Donc "scénarios".
"scenario" et "scenarii" ne sont pas des mots français à l'origine mais tu as le droit de les utiliser. Impropre pour l'Académie ne signifie pas interdit.
Tu parles d'usage mais la grande majorité des gens disent scénario et scénarios, spaghetti et spaghettis, piano et pianos. Donc la règle ici suit bien l'usage.

Cette anecdote fait mal à ma linguistique...
L'académie française est un ramassis de vieux dogmatiques qui n'ont aucune notion de ce qu'est une langue et de comment elle évolue, qui confondent langue et langue écrite, qui foutent des normes là où il n'en existe pas...
L'anecdote est fausse, les deux pluriels sont autorisés.
Depuis la réforme de 1990 (vous savez, celle sur laquelle tout le monde crache d'habitude !), on PEUT traiter les pluriels des mots étrangers comme des pluriels de langue française
Il est vrai qu'au fur et à mesure qu'un mot s'intègre dans une langue il en prend les propriétés (orales et/ou écrites), mais c'est dû à l'usage.
Il faut bien comprendre que l'académie ne sert à rien. Elle prescrit des règles en pensant normer l'usage, mais en réalité c'est l'usage qui créé la langue et SES différentes normes.
Ce qu'il aurait été intéressant de développer, ce sont les différents usages justement : les pluriels en -a font "plus littéraire", on va donc les trouver davantage dans un bouquin qu'à l'oral, etc.

Notez qu'on est le seul pays à se coltiner une académie hein

Pour scénario, s'il y a l'accent c'est francisé donc oui, scénarios, mais s'il n'y a pas l'accent, scenario, scenarii...

Bon c'est clair comme ça.
Dorénavant j'évite de faire mon intello lourdingue quand quelqu'un dit des scénarios.
C'est décidé à partir de maintenant je mouche celui qui dira "Non on dit des scénarii !".
Être chiant est tout un art ;-)

a écrit : La réforme propose mais n'impose rien... ce sont des recommandations. Et l'Académie française donne son avis, rien n'est imposé quand on parle de langue. Elle trouve l'emploi de scenarii "impropre", elle ne dit pas que son emploi est formellement interdit. De toute façon, elle n'en a pas le pouvoir.

Mais je partage ton avis sur le côté très conservateur de l'Académie. Son côté inutile, je n'en sais rien.

a écrit : C'est la réforme de la langue française de 1990 qui impose la règle décrite dans l'anecdote : "Les mots empruntés forment leur pluriel comme les mots français et sont accentués conformément aux règles qui s'y appliquent." Les rectifications de l'orthographe de 1990 recommandent bien de privilégier le pluriel francisé.
la-conjugaison.nouvelobs.com/regles/orthographe/le-pluriel-des-emprunts-254.php

Donc "scénarios".
"scenario" et "scenarii" ne sont pas des mots français à l'origine mais tu as le droit de les utiliser. Impropre pour l'Académie ne signifie pas interdit.
Tu parles d'usage mais la grande majorité des gens disent scénario et scénarios, spaghetti et spaghettis, piano et pianos. Donc la règle ici suit bien l'usage.
Afficher tout
La réforme propose mais n'impose rien... ce sont des recommandations.

a écrit : Un mafioso, des mafiosi maffioso et maffiosi sont valables également.

a écrit : Un cheval, des chevals :-) Mais non, on t'as dit "o" puis "i"
Donc un chevaux, des chevi


Mes yeux saignent tellement !

J’ai jamais entendu quelqu’un dire « scenarii », « pianii » ou « lavabii »

Donc on dit bien un festival, des festivos et pas festivaux comme on pourrait le croire.

Je me coucherai VRAIMENT moins bête ce soir !

J’ai jamais entendu quelqu’un dire « scenarii », « pianii » ou « lavabii »

a écrit : En fait je voulais mettre un mafioso, des sarkozi mais mes doigts ont glissés... Sarkozi, Balkani, Dati...

a écrit : Cette anecdote fait mal à ma linguistique...
L'académie française est un ramassis de vieux dogmatiques qui n'ont aucune notion de ce qu'est une langue et de comment elle évolue, qui confondent langue et langue écrite, qui foutent des normes là où il n'en existe pas...
L'anecdote es
t fausse, les deux pluriels sont autorisés.
Depuis la réforme de 1990 (vous savez, celle sur laquelle tout le monde crache d'habitude !), on PEUT traiter les pluriels des mots étrangers comme des pluriels de langue française
Il est vrai qu'au fur et à mesure qu'un mot s'intègre dans une langue il en prend les propriétés (orales et/ou écrites), mais c'est dû à l'usage.
Il faut bien comprendre que l'académie ne sert à rien. Elle prescrit des règles en pensant normer l'usage, mais en réalité c'est l'usage qui créé la langue et SES différentes normes.
Ce qu'il aurait été intéressant de développer, ce sont les différents usages justement : les pluriels en -a font "plus littéraire", on va donc les trouver davantage dans un bouquin qu'à l'oral, etc.

Notez qu'on est le seul pays à se coltiner une académie hein

Pour scénario, s'il y a l'accent c'est francisé donc oui, scénarios, mais s'il n'y a pas l'accent, scenario, scenarii...
Afficher tout
www.franceinter.fr/emissions/les-requisitoires-du-tribunal-des-flagrants-delires/les-requisitoires-du-tribunal-des-flagrants-delires-04-aout-2018

a écrit : Mais non, on t'as dit "o" puis "i"
Donc un chevaux, des chevi


Mes yeux saignent tellement !
Quand il y a plusieurs chevals, ça fait un troupal, mais il en faut combien au minimum pour avoir un troupeau ?

503 Service Unavailable

Error 503 Service Unavailable

Service Unavailable

Guru Meditation:

XID: 341542987


Varnish cache server