Le W n'est reconnu dans la langue française que depuis les années 50

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

a écrit : Du coup, le mot "wagon" par exemple n'est pas d'origine Française ? Il me semble que le mot vient de l'anglais. Dans cet exemple le W pourrait être remplacé par un V. Dans de nombreux mots le W est "inutile". Le mot Wagon semble mal convenir pour l'anecdote car justement le son d'origine du W a totalement disparu.

a écrit : Il me semble que le mot vient de l'anglais. Dans cet exemple le W pourrait être remplacé par un V. Dans de nombreux mots le W est "inutile". Le mot Wagon semble mal convenir pour l'anecdote car justement le son d'origine du W a totalement disparu. Ce qu'il y a surtout c'est que en France (cela se voit moin dans les autres pays francophones), on prononce le W comme un V (comme si on disait vagon) alors que c'est plus un son comme ouest (west en anglais) et donc wagon devrait se dire "ouagon" et c'est le cas pour tout le reste des mots ayant un W

D'après la source wiki, le W était connu et utilisé, mais il n'était pas considéré comme faisant parti de la langue française, : "En 1751, l’Encyclopédie de Diderot et D’Alembert utilise le W mais indique à l’entrée « W » que « cette lettre n’est pas proprement de l’alphabet françois. C’est la nécessité de conformer notre écriture à celle des étrangers, qui en a donné l’usage. »"
Par contre, l’esperluette (&) était considérée comme la 27e lettre de l’alphabet jusqu’au XIXe siècle.


Tous les commentaires (42)

a écrit : Du coup, le mot "wagon" par exemple n'est pas d'origine Française ? Il me semble que le mot vient de l'anglais. Dans cet exemple le W pourrait être remplacé par un V. Dans de nombreux mots le W est "inutile". Le mot Wagon semble mal convenir pour l'anecdote car justement le son d'origine du W a totalement disparu.

Du coup, le mot "wagon" par exemple n'est pas d'origine Française ?

a écrit : Il me semble que le mot vient de l'anglais. Dans cet exemple le W pourrait être remplacé par un V. Dans de nombreux mots le W est "inutile". Le mot Wagon semble mal convenir pour l'anecdote car justement le son d'origine du W a totalement disparu. Ce qu'il y a surtout c'est que en France (cela se voit moin dans les autres pays francophones), on prononce le W comme un V (comme si on disait vagon) alors que c'est plus un son comme ouest (west en anglais) et donc wagon devrait se dire "ouagon" et c'est le cas pour tout le reste des mots ayant un W

D'ailleurs en phonétique, le W est une semi-voyelle.

Le mot "wagon" vient du germanique "weg" donc issu des langages du Nord qui utilisent le w.

a écrit : Il me semble que le mot vient de l'anglais. Dans cet exemple le W pourrait être remplacé par un V. Dans de nombreux mots le W est "inutile". Le mot Wagon semble mal convenir pour l'anecdote car justement le son d'origine du W a totalement disparu. Par contre avec les mots week-end, Whisky, Wapiti, Water-polo, western,etc.. qui sont des anglicisme ça fonctionne. Pour obtenir le son "Ou" on a importé le "W".

Donc la langue française évolue ! Qui l'eût crû.

Au sujet du W les belges (les suisses aussi mais je n'en suis pas certain) le prononce "ouai" comme les anglais.
Donc ouagon, ouaiC (pour WC) etc.

a écrit : Il me semble que le mot vient de l'anglais. Dans cet exemple le W pourrait être remplacé par un V. Dans de nombreux mots le W est "inutile". Le mot Wagon semble mal convenir pour l'anecdote car justement le son d'origine du W a totalement disparu. Il me semble que ça vient plutôt de l'allemand Wagen = voiture. Alors qu'on parlait de voitures pour les trains, l'adoption du mot Wagon a donc permis qu'il n'y ait plus de confusion entre voiture de train et voiture automobile

a écrit : D'ailleurs en phonétique, le W est une semi-voyelle.

Le mot "wagon" vient du germanique "weg" donc issu des langages du Nord qui utilisent le w.
Hormis le mot wagon ou wagonnet et quelques mots ou noms propres d'origine germanique (Wagner, Wagram, Walkyrie, Weimar) je ne connais pas beaucoup de mot ou le "w" est prononcé "v", il est surtout prononcé "ou".
Je pense que le "W" étant absent de la langue française il se prononce en fonction de l'origine du mot : germanique ou anglo-saxonne.
Exemple : Washington, Watt, Waterloo, water-closet, Wallonie, Wyoming etc...

Erreur de ma part, ce com est en réponse à celui de Dakeyras.

a écrit : Il me semble que ça vient plutôt de l'allemand Wagen = voiture. Alors qu'on parlait de voitures pour les trains, l'adoption du mot Wagon a donc permis qu'il n'y ait plus de confusion entre voiture de train et voiture automobile La confusion se fait toujours.
Une voiture (de train) c’est pour les voyageurs.
Un wagon c’est pour les marchandises et le bétail.
Va parler de wagon à un agent SNCF sur un train de voyageurs et il va te jeter sur les rails...

a écrit : Du coup, le mot "wagon" par exemple n'est pas d'origine Française ? Nope sir. "Bandwagon", waggon for the bruts... They did it first, frog eater.

D'après la source wiki, le W était connu et utilisé, mais il n'était pas considéré comme faisant parti de la langue française, : "En 1751, l’Encyclopédie de Diderot et D’Alembert utilise le W mais indique à l’entrée « W » que « cette lettre n’est pas proprement de l’alphabet françois. C’est la nécessité de conformer notre écriture à celle des étrangers, qui en a donné l’usage. »"
Par contre, l’esperluette (&) était considérée comme la 27e lettre de l’alphabet jusqu’au XIXe siècle.

Du coup, dans la phrase : "Slt. Tu fé kwa?" , il y aurait un mot pas français?
N'importe quoi cette anecdote...

a écrit : Donc la langue française évolue ! Qui l'eût crû.

Au sujet du W les belges (les suisses aussi mais je n'en suis pas certain) le prononce "ouai" comme les anglais.
Donc ouagon, ouaiC (pour WC) etc.
Non, pas les Suisses (en tout cas pas pour les deux exemples donnés).

D'un autre côté, le latin et ses dérivés ont longtemps été les langues véhiculaires d'Europe de l'ouest, latin qui ne connaissait pas le son "v". Du coup pour retranscrire ce son germanique inconnu du latin, il a bien fallu rajouter une lettre à l'alphabet. Logique :)

a écrit : Ce qu'il y a surtout c'est que en France (cela se voit moin dans les autres pays francophones), on prononce le W comme un V (comme si on disait vagon) alors que c'est plus un son comme ouest (west en anglais) et donc wagon devrait se dire "ouagon" et c'est le cas pour tout le reste des mots ayant un W Sauf si ca vient de l allemand wagen, qui se dit "vagueun"

a écrit : D'un autre côté, le latin et ses dérivés ont longtemps été les langues véhiculaires d'Europe de l'ouest, latin qui ne connaissait pas le son "v". Du coup pour retranscrire ce son germanique inconnu du latin, il a bien fallu rajouter une lettre à l'alphabet. Logique :) Effectivement, en latin, V et U sont la même lettre et le W n'existait pas. Il était également inconnu en français, en espagnol et en portugais, où il est apparu en même temps que les lettres K et Y.
Cette similitude en latin a eu des conséquences étonnantes puisqu'en anglais, la lettre est considérée comme une voyelle et s'épelle Double U, comme en portugais, alors qu'en français elle fait partie des consonnes et s' épelle Double V...

a écrit : Ce qu'il y a surtout c'est que en France (cela se voit moin dans les autres pays francophones), on prononce le W comme un V (comme si on disait vagon) alors que c'est plus un son comme ouest (west en anglais) et donc wagon devrait se dire "ouagon" et c'est le cas pour tout le reste des mots ayant un W En effet, c'est comme cela en Belgique.
ça se voit surtout avec la région du Sud, la Wallonie qui ne se prononce absolument pas Vallonie

a écrit : Donc la langue française évolue ! Qui l'eût crû.

Au sujet du W les belges (les suisses aussi mais je n'en suis pas certain) le prononce "ouai" comme les anglais.
Donc ouagon, ouaiC (pour WC) etc.
C’est le principe d’une langue vivante

a écrit : Donc la langue française évolue ! Qui l'eût crû.

Au sujet du W les belges (les suisses aussi mais je n'en suis pas certain) le prononce "ouai" comme les anglais.
Donc ouagon, ouaiC (pour WC) etc.
Non, pas les Suisses.

a écrit : Non, pas les Suisses. J'en étais pas certain merci de me l'avoir confirmé.