A Orly, le brouillard était dispersé avec des réacteurs

Proposé par
le
dans

A Orly, jusque dans les années 80, le système Turboclair dissipait le brouillard en utilisant des réacteurs placés le long de la piste et activés à la demande des pilotes. La chaleur produite dissipait le brouillard jusqu’à 800 mètres altitude. 1500 litres de kérosène étaient brûlés à chaque atterrissage.

Ce sont les prix des carburant de l’époque bien inférieurs et les connaissances environnementales moindre qui rendaient le système intéressant. La première crise pétrolière et le développement des approches aux instruments ont finalement eu raison du système Turboclair.


Tous les commentaires (91)

a écrit : C'est vrai que l'écoconduite c'est vachement réac... ah oui l’ecoconduite c’est reac
on t’apprend à ne pas ralentir dans les virages , les croisements à coller la voiture de devant pour profiter de l’aspi
etc
et à la fin de la formation t’as un petit couplet sur la sécurité routière mais vraiment petit

a écrit : Va prendre ton vélo et arrête de nous gonfler avec "ta pollution qui compte pas". Merci. Relis tout, j'ai pas dis que ma pollution ne comptais pas, mais qu'à l'heure actuelle et comme beaucoup de monde, je ne peux pas faire plus avec mes moyens.

Et pourtant, beaucoup s'accordent à dire que c'est à cause de mon/notre mode de vie qu'on en est là comme par exemple : en laissant tourner le moteur...

Quant au vélo, je le prends dès que je le peux, au plus grand bonheur de mes filles. merci.

a écrit : Relis tout, j'ai pas dis que ma pollution ne comptais pas, mais qu'à l'heure actuelle et comme beaucoup de monde, je ne peux pas faire plus avec mes moyens.

Et pourtant, beaucoup s'accordent à dire que c'est à cause de mon/notre mode de vie qu'on en est là comme par exemple
: en laissant tourner le moteur...

Quant au vélo, je le prends dès que je le peux, au plus grand bonheur de mes filles. merci.
Afficher tout
Je réponds à ton commentaire mais c’est une remarque générale. J’ai du mal à comprendre les commentaires énervés dès qu’on parle de pollution et/ou des qu’on dit qu’on fait le maximum. Entre les extrémistes ecolo vegan qui attaque les boucheries et les jemenfoutiste avec des 4x4 en ville, il y a j’espère des solutions. Ça commence par l’entente cordiale dans le debat.
Quand on sait que c’est notre mode de vie tout entier qui fait défaut car on consomme plus que ce que la Terre produit, on est très loin du moteur allumé le matin. La problématique est déjà dans le fait de posséder un véhicule avec un moteur thermique pour aller travailler et pouvoir vivre.
Aurélien Barreau en parle bien mieux que moi et je vous conseille tous d’aller voir chacune de ces interventions qui sont des pépites de discours malheureusement peu médiatisé. Il donne aussi des cours d’astrophysique pour les passionnés des trous noirs (nicomputer par exemple).

a écrit : Est-ce que les mœurs ont vraiment changé ? À l'heure actuelle, on trouve encore quelques automobilistes qui, l'hiver, laissent tourner leur moteur et leur dégivrage 10mn au lieu de gratter eux-mêmes leur pare-brise. Certe, mais on m a souvent dis qu il fallait laisser chauffer son moteur avant de partir environ 5 min. Cela aurait pour effet de consommer moins le moteur étant déjà chaud, mais aussi de rallonger la durée de vie du véhicule donc finalement ne serait pas bénéfique à long termes?

a écrit : Oui mais apres tu le jettes ton carton !
10 millions de personnes utilisent des cartons pour se proteger de la glace er optimiser son gazoil.
Mais cela fait 10 millions de carton de 200 grammes chacun soit 2xxx tonnes de carton inutilisé et foutu en l'air tout ca pour proteger son pare-brise.
1 a
rbre coupé = x kilo de carton soit tu deforestes avec tes amis l'Amazonie...
Bref pour dire que :
-1 c'est le serpent qui se mord la queue.
On a beau trouvé des astuces (le carton est une bonne astuce),, c'est tout aussi degradant pour l'exo systeme
Afficher tout
Non, je le garde, sauf quand il a plu et là c'est une belle merde à enlever (c'est la faille du système). Sinon le carton est recyclable à 100%. J'ai essayé la bâche mais l'humidité passe en dessous: pas de givre mais plein de buée.

a écrit : Mais bien sur, les voitures modernes chauffent instantanément et l'huile contenue dans le carter devient liquide dès qu'on met le contact parce qu'on injecte le carburant sous pression..., quand à la boîte de vitesse, elle n'a pas besoin de chauffer elle est automatique et le circuit de refroidissement de la roue de secours et des essuies-glaces est couplé au carburateur...

Non mais sans déconner, un moteur à explosion, ça reste un moteur à explosion, qu'il ait été fabriqué en 1980 où en 2018 ca reste des pistons, des cylindres, des soupapes et ça a besoin de chauffer pour tourner à un régime optimal, comme TOUS les moteurs de la planète y compris les moteurs à vapeur et les moteurs électriques.

Ton garagiste, je serai curieux de savoir quel diplôme il a pour sortir une connerie pareille en te regardant droit dans les yeux mais je te conseille amicalement d'en changer au plus vite.
.
Afficher tout
Au lieu de balancer tes certitudes comme on crache au visage des gens, lis le lien que j'ai posté. Le type qui affirme que ce n'est pas utile de faire chauffer son moteur est "juste" ingénieur en mécanique.
J'attends toujours ta proposition d'emploi près de chez moi au fait.

a écrit : ah oui l’ecoconduite c’est reac
on t’apprend à ne pas ralentir dans les virages , les croisements à coller la voiture de devant pour profiter de l’aspi
etc
et à la fin de la formation t’as un petit couplet sur la sécurité routière mais vraiment petit
Ne pas ralentir aux carrefours et profiter de l'aspiration ??

T'es sûr que c'est pas plutôt un stage de pilotage que tu as fait ?

a écrit : Ca dépend des aéroports, les petits sont mal équipés mais les internationaux comme Roissy je te garantis que les avions décollent et atterrissent à l'heure qu'il pleuve, qu'il vente, qu'il y ait du brouillard, qu'il neige où que la terre tremble... bon quand la piste est gelée la... non faut pas déconner, y'a danger de drift et un drift en 747 à l'atterrissage... ca se termine en général dans les champs de blé de papy mougeaut au mieux et dans la tour de contrôle en général... ^^ Afficher tout Ouais... nan. J'ai déjà été bloqué à Roissy +24h parce que mon avion à pas décollé à cause d'intemperies, neige mouillée et pluie notamment... Si ce que tu disais est vrai, il n'y aurait jamais aucun retard ni annulation de vol pour cause d'intempéries

a écrit : Non, je le garde, sauf quand il a plu et là c'est une belle merde à enlever (c'est la faille du système). Sinon le carton est recyclable à 100%. J'ai essayé la bâche mais l'humidité passe en dessous: pas de givre mais plein de buée. Non, non, pas 100%... 88% et ce n'est déjà pas si mal que ça.
Seul le verre est recyclable à 100%.

a écrit : Non, non, pas 100%... 88% et ce n'est déjà pas si mal que ça.
Seul le verre est recyclable à 100%.
Ah merci tu me l'apprends. L'alu aussi est recyclable à 100% (je viens de vérifier cette fois) mais encore faut-il qu'il soit réellement recyclé dans les faits.

a écrit : Ouais... nan. J'ai déjà été bloqué à Roissy +24h parce que mon avion à pas décollé à cause d'intemperies, neige mouillée et pluie notamment... Si ce que tu disais est vrai, il n'y aurait jamais aucun retard ni annulation de vol pour cause d'intempéries En l’occurrence ce n’est pas un problème de visibilité, mais d’adhérence de la piste.

a écrit : Je reçois bien ton commentaire, mais alors pourquoi les avions modernes n'atterrissent toujours pas par épais brouillard alors que ces instruments existent. Je ne fais que commenter ce que j'ai déjà vécu mainte fois et les informations que me donne le personnel navigant. Comme je l'ai indiqué, il faut que l'avion et l'aéroport soient équipés. Il y a la question du choix économique : ce n'est pas forcément jugé rentable pour les petits avions ou ceux utilisés pour les petits trajets ou ceux qui opèrent habituellement dans des pays chauds ou dans les petits aéroport ou les aéroports qui bénéficient d'un climat avec très peu de jours sans visibilité... Et ça dépend de l'environnement de l'aéroport aussi : il faut des balises radio dans l'axe de la piste donc si la piste est au bord de la mer, ou en fonction du relief, ça ne sera pas toujours possible. Moi aussi j'ai vécu des situations où le personnel navigant donne des indications et c'était pour nous faire changer d'avion car celui où nous avions pris place initialement n'était pas équipé "tous temps" et du brouillard était annoncé à notre destination, donc nous sommes montés dans un autre avion, du même modèle mais équipé "tous temps" et nous avons pu atterrir sans problème au milieu d'une purée de pois.

a écrit : C'est vrai que l'écoconduite c'est vachement réac... Tu dis toi même conduire 4 à 5000 kms par mois....très ecolo...ce n'est sûrement pas mes dix minutes de moins que tu économises sur les 150 bornes que tu fais tous les jours qui feront baisser ton emprunte qui est déjà pas mal salée. Mais tu n'as sûrement pas le choix car tu dois le faire pour ton boulot... Moi par exemple, j'habite au Québec, et oui quand il fait -30 le matin (comme c'était le cas aujourd'hui) et bien oui je fais chauffer mon moteur au moins 10 minutes...premierement pour ne pas bousiller ma voiture et deuxièmement pour que mon fils de deux ans ne gèle pas quand prend la route le matin...tu m'excuseras mais faire chauffer un moteur quand il fait froid c'est la meilleur façon de le réserver, et donc de ne pas avoir à le changer...et donc de ne pas avoir à surconsommer...comme pour un ordinateur...oui il faut le refroidir et oui ça consomme... Mais c'est la seule chose à faire pour ne pas qu'il brûle... si tu es pour une ecoconduite alors prends soin de ta voiture pour 'e pas avoir à la remplacer trop vite...

a écrit : A une époque où on avait du pétrole (pour pas cher) ET des idées, on pouvait vraiment faire ce qu'on voulait. Maintenant on a du pétrole (plus cher, certes) des idées, et pour certains le bon sens d'éviter d'utiliser du pétrole quand c'est possible. Moi je préfère.

a écrit : Tu dis toi même conduire 4 à 5000 kms par mois....très ecolo...ce n'est sûrement pas mes dix minutes de moins que tu économises sur les 150 bornes que tu fais tous les jours qui feront baisser ton emprunte qui est déjà pas mal salée. Mais tu n'as sûrement pas le choix car tu dois le faire pour ton boulot... Moi par exemple, j'habite au Québec, et oui quand il fait -30 le matin (comme c'était le cas aujourd'hui) et bien oui je fais chauffer mon moteur au moins 10 minutes...premierement pour ne pas bousiller ma voiture et deuxièmement pour que mon fils de deux ans ne gèle pas quand prend la route le matin...tu m'excuseras mais faire chauffer un moteur quand il fait froid c'est la meilleur façon de le réserver, et donc de ne pas avoir à le changer...et donc de ne pas avoir à surconsommer...comme pour un ordinateur...oui il faut le refroidir et oui ça consomme... Mais c'est la seule chose à faire pour ne pas qu'il brûle... si tu es pour une ecoconduite alors prends soin de ta voiture pour 'e pas avoir à la remplacer trop vite... Afficher tout On essaye de vous dire que ce n'est pas nécessaire sur les voitures actuelles. C'est une légende urbaine provenant de nos parents qui avaient des voitures possédant des carburateurs. C'est aussi efficace que mettre une cuillère dans le champagne et pourtant pleins de gens le font encore.
Mettre son moteur en chauffe au ralenti 10 min l’abîme plus qu'autre chose. Faire un tour de paté de maison pour chauffer ton moteur et ton habitacle est plus efficace en moins d'une minute.
Pour l'habitacle, étant au nord de l'Europe, je n'ai pas les températures du Québec mais on est facilement en négatif. J'ai toujours une couverture à l'arrière pour mon fils de 2 ans également. S'il est bien couvert, il n'aura pas plus froid que toi et ce n'est pas le froid qui rend malade.

a écrit : Le problème n'est pas de rouler avec un moteur froid mais de taper dedans quand il est froid. Inutile de faire chauffer ta caisse avant de démarrer sauf si elle a plus de 10 ans, il suffit de conduire avec souplesse jusqu'à ce qu'elle chauffe.

Un peu de lecture, M. Je-sais-tout:
/> "L’hiver, les conditions de conduite sont déplorables. La voiture gèle et avant de vous mettre en route vous grattez vos vitres tout en laissant chauffer votre moteur au point mort.
Vous, vous avez été bernés par une légende !
Sauf si votre voiture est collector, laisser votre voiture se chauffer un peu avant de partir pour aborder votre journée n’est pas vraiment nécessaire."

"Jason Fenske, ingénieur en mécanique, explique pourquoi les voitures d’aujourd’hui n’ont pas vraiment besoin d’être chauffées avant de conduire.
Il raconte que chaque véhicule construit durant les 25 dernières années possède une injection de carburant. Un système d’injection de carburant peut rendre le mélange air-carburant plus riche quand une voiture est froide pour obtenir l’atomisation complète du carburant
Les carburateurs, ces dispositifs de livraison de carburant dans les voitures de vos pères, ne pouvaient pas faire cela, et c’est pourquoi votre père et votre grand-père vous ont dit de réchauffer la voiture avant de conduire
Les moteurs actuels ont la réputation de pouvoir démarrer par tous les temps. Donc préchauffer sa voiture au point mort, dans le froid, n’est pas seulement un gâchis d’essence, vous privez votre moteur des composants vitaux de l’huile lui permettant de fonctionner, notamment avec les cylindres et les pistons".

www.paycar.fr/news/doit-on-rechauffer-son-moteur/

Après je suis dispo si tu me trouves un boulot près de chez moi, te gêne pas.
Ah oui, je sais, il siffit de traverser la rue...
Afficher tout
Ma caisse a 24 ans c'est un moteur essence à injection et même si je roule à froid tant que j'écrase pas le champignon y'a pas de soucis.
Par contre quand j'ai 1 millimètre de givre sur le pare-brise avec du brouillard givrant et qu'il fait -5 dehors, tu m'explique comment faire, je sais pas, sortir la tête par la fenêtre? Mais bien sur, suis-je bête!

Maintenant je vais te citer: "Ah oui, je sais, il siffit de traverser la rue..."
Pas forcément, mais ton taf on t'as pas obligé à le faire, si t'as les moyens de te payer 7 pleins d'essence par mois, moi c'est la moitié de mon salaire et pourtant je me tape 50 bornes par jour.
Enchanté de te connaitre, Mr-Arrogant ;)

a écrit : Pour les voitures qui ont 30 ans doté de carburateur ou les vieux diesel, un bon préchauffage est conseillé.

Pour les voitures actuelles possédant des systèmes à injection, il est semble-t-il devenu inutile d'allumer 10 minutes le moteur par grand froid. C'est en tout cas, le constat des garagis
tes que je connais. A part user de l'essence, un moteur au ralenti ne chauffe pas beaucoup. Par contre, une conduite douce en restant à moins de 2000 tour/min pendant 3 ou 4 minutes permet d'atteindre des températures de moteur et d'huile convenable et ainsi limiter l'usure de son moteur.

En Allemagne et au Luxembourg, c'est même interdit par la loi de laisser sa voiture allumée sans conduire ("sur la voie publique luxembourgeoise, il est interdit de laisser tourner sans nécessité technique le moteur d’un véhicule immobilisé pendant un temps prolongé, à l’arrêt, en stationnement ou en parcage, même pour le faire chauffer ou faire chauffer l'habitacle du véhicule").
Afficher tout
Nous sommes d'accord, avec un moteur à injection moderne on peut rouler mais doucement le temps qu'il chauffe sans l’endommager, mais cela polluera forcément un poil plus mais on y gagne sur le kilométrage.
Avec les anciens moteurs normaux de toute façon, accélérer à froid, soit il calait, soit il cassait^^ (j'exagère un peu mais pas tant que ça^^)

a écrit : Pour être un habitué des voyages en avion, cela ne me choque pas tant que cela. Lorsque je vois le bazar que génère un brouillard sur un aéroport, avec tous les vols déroutés ou qui tentent des approches infructueuses, je ne pense pas que ces 1500l de kérosène soient aberrants. Un vol dérouté va souvent se posé ailleurs, refaire le plein et repartir vers sa destination prévue lorsque les conditions s’améliorent, sinon il faut re-router chaque passager ce qui est très complexe. Les avions disposent de systèmes permettant des aides à l’atterrissages mais je ne pense pas que les pilotes autoriseraient un atterrissage sans visibilité, que ce soit de jour comme de nuit. Afficher tout Et pourtant si. Aujourd'hui, avec les systèmes modernes, les atterrissages/décollages sans visibilité sont monnaie courante, donc le système Turboclair n'est plus rentable. Le seul truc qui pêche encore, c'est la neige et la glace sur les pistes.
A noter qu'au début des années 80 mème le GPS n'existait pas. On est en 2019, d'ici 10 ans il est possible qu'il n'y ait plus de pilote dans l'avion... ^^

a écrit : Et pourtant si. Aujourd'hui, avec les systèmes modernes, les atterrissages/décollages sans visibilité sont monnaie courante, donc le système Turboclair n'est plus rentable. Le seul truc qui pêche encore, c'est la neige et la glace sur les pistes.
A noter qu'au début des années 80 mème le GPS n
'existait pas. On est en 2019, d'ici 10 ans il est possible qu'il n'y ait plus de pilote dans l'avion... ^^ Afficher tout
Techniquement il sera possible très bientôt de ne pas avoir de pilote à bord d'un avion, mais il faudra beaucoup plus de temps pour que ce soit accepté par les passagers...

a écrit : Ma caisse a 24 ans c'est un moteur essence à injection et même si je roule à froid tant que j'écrase pas le champignon y'a pas de soucis.
Par contre quand j'ai 1 millimètre de givre sur le pare-brise avec du brouillard givrant et qu'il fait -5 dehors, tu m'explique comment faire, je
sais pas, sortir la tête par la fenêtre? Mais bien sur, suis-je bête!

Maintenant je vais te citer: "Ah oui, je sais, il siffit de traverser la rue..."
Pas forcément, mais ton taf on t'as pas obligé à le faire, si t'as les moyens de te payer 7 pleins d'essence par mois, moi c'est la moitié de mon salaire et pourtant je me tape 50 bornes par jour.
Enchanté de te connaitre, Mr-Arrogant ;)
Afficher tout
Je n'ai jamais dit qu'il fallait s'abstenir de dégivrer en roulant, j'ai dit qu'il fallait mieux gratter plutôt que d'utiliser le dégivrage à l'arrêt en laissant tourner le moteur. Cela pollue, ce n'est pas économique et ça abîme le moteur.

Mais on va arrêter là parce que tu ne comprends que ce que tu as envie de comprendre.

Et malheureusement si, mon taf j'en ai bien besoin, je ne suis pas la seule personne à vivre dessus (mais ce n'est pas le lieu pour raconter sa vie), j'ai donc besoin d'un peu plus qu'un SMIC. Si tu crois que cela m'amuse de faire 150 bornes par jour, et encore l'année dernière c'était 200 km (5h de trajet par jour).
Mais j'espère bientôt faire autant de bornes que toi, j'y travaille.