Il existe un TGV destiné à contrôler les lignes

Proposé par
le

La France est équipée d'un TGV pas comme les autres. Iris 320 est une rame TGV qui ne charge que des outils de mesure contrôlant les voies, à la recherche de casse éventuelle. En une semaine, l'ensemble du réseau LGV est contrôlé ainsi que quelque voies à l'étranger, comme le tunnel sous la Manche.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Le tunnel sous la Manche appartient à l'Angleterre ? "à l'étranger" comme "hors du territoire français" : ce TGV particulier travaille aussi hors de France.

La construction du tunnel a coûté presque 10 milliards d'euros. Il s'est ouvert en 1994, et l'entreprise qui a géré sa construction et son financement (Eurotunnel) s'appelle maintenant Getlink et gère toujours le tunnel... Qui s'appelle encore Eurotunnel. On ne peut pas dire que le tunnel soit anglais ou français, il est les deux en même temps. C'est Mitterrand et la reine d'Angleterre qui l'ont co-inauguré.

Il y a une frontière au milieu du tunnel entre France et Royaume-Uni, mais par commodité la douane se passe sur la terre ferme et on fait comme si la frontière était sur la terre ferme. En réalité, la frontière est à l'aplomb de la frontière maritime.

C'est donc probablement Getlink qui est "propriétaire" même si ce mot n'a pas grand sens sur un projet de cette envergure.

Enfin, ce sont en réalité 3 gros tunnels : 2 tunnels ferroviaires (un pour chaque sens de circulation) et un tunnel de service.

Source : wikipédia EN et FR

Le nom IRIS 320 signifie Inspection Rapide des Installations de Sécurité à 320 km/h.

Quelques précisions:
Il existe d'autres trains qui effectuent des mesures comme les voitures mauzin, mais ces mesures se font en général par contact physique (par exemple pour mesurer l'écartement des rails), ce qui ne peut se faire qu'à "faible" vitesse (en général dans les 200kmh) Les voies non LGV sont en général analysées par ce biais.

Sur IRIS320, les mesures des rails (géométrie de la voie) se font via laser et accéléromètres (entre autres) à très haute précision, ce qui permet d'éviter tout contact physique. Il y a bien d'autres capteurs, qui permettent notamment de surveiller les rails, la validité des signaux remontés en cabine par les rails (quand il y a des problèmes de signalisation, ça vient en général de là), les caténaires et bien d'autres.

Il y a une dizaine de personnes à bord qui effectue de la surveillance en temps réel, et peut éventuellement de ralentir ou couper le trafic en cas de danger immédiat identifié (très rare). Les données sont à nouveau analysées en post traitement après quelques ajustements pour avoir la position exacte au cm. Cela permet par exemple de détecter précisément les défauts et envoyer leur position exacte pour réparation, ou suivre l'évolution de défauts sur le temps.

Les rames sont complètements réaménagées et ne contiennent pas les rangées de sièges habituelles (sauf une partie d'une voiture "VIP") mais des baies de serveurs, une cuisine, quelques chambres ; et deux voitures ont des vigies qui permettent d'observer le haut du train et les caténaires.

A ma connaissance, certains portions de voie ne sont examinées que toutes les deux semaines. Certains trajets sont également effectué hors service commercial, pour par exemple vérifier le bon fonctionnement des voies en sens inverse (ce qui est utile dans le cas où une des voies doit être coupée pour travaux)

Source: j'ai travaillé sur ce projet il y a quelques années.


Tous les commentaires (17)

Le tunnel sous la Manche appartient à l'Angleterre ?

a écrit : Le tunnel sous la Manche appartient à l'Angleterre ? "à l'étranger" comme "hors du territoire français" : ce TGV particulier travaille aussi hors de France.

La construction du tunnel a coûté presque 10 milliards d'euros. Il s'est ouvert en 1994, et l'entreprise qui a géré sa construction et son financement (Eurotunnel) s'appelle maintenant Getlink et gère toujours le tunnel... Qui s'appelle encore Eurotunnel. On ne peut pas dire que le tunnel soit anglais ou français, il est les deux en même temps. C'est Mitterrand et la reine d'Angleterre qui l'ont co-inauguré.

Il y a une frontière au milieu du tunnel entre France et Royaume-Uni, mais par commodité la douane se passe sur la terre ferme et on fait comme si la frontière était sur la terre ferme. En réalité, la frontière est à l'aplomb de la frontière maritime.

C'est donc probablement Getlink qui est "propriétaire" même si ce mot n'a pas grand sens sur un projet de cette envergure.

Enfin, ce sont en réalité 3 gros tunnels : 2 tunnels ferroviaires (un pour chaque sens de circulation) et un tunnel de service.

Source : wikipédia EN et FR

Il y a plus de 2600km de LGV en France actuellement.
Ça représente une semaine bien chargée quand même!

a écrit : Il y a plus de 2600km de LGV en France actuellement.
Ça représente une semaine bien chargée quand même!
En effet, a la vitesse de 50 km/h, ça fait 52h soit 7,5h par jour où 10h du lundi au vendredi.

rmc decouverte a fait un excellent reportage sur ce fameux TGV si je me trompe pas

Posté le

windowsphone

(4)

Répondre

a écrit : "à l'étranger" comme "hors du territoire français" : ce TGV particulier travaille aussi hors de France.

La construction du tunnel a coûté presque 10 milliards d'euros. Il s'est ouvert en 1994, et l'entreprise qui a géré sa construction et son financement (Eurotunnel)
s'appelle maintenant Getlink et gère toujours le tunnel... Qui s'appelle encore Eurotunnel. On ne peut pas dire que le tunnel soit anglais ou français, il est les deux en même temps. C'est Mitterrand et la reine d'Angleterre qui l'ont co-inauguré.

Il y a une frontière au milieu du tunnel entre France et Royaume-Uni, mais par commodité la douane se passe sur la terre ferme et on fait comme si la frontière était sur la terre ferme. En réalité, la frontière est à l'aplomb de la frontière maritime.

C'est donc probablement Getlink qui est "propriétaire" même si ce mot n'a pas grand sens sur un projet de cette envergure.

Enfin, ce sont en réalité 3 gros tunnels : 2 tunnels ferroviaires (un pour chaque sens de circulation) et un tunnel de service.

Source : wikipédia EN et FR
Afficher tout
Ne serait-il plus britannique qu'anglais ?

a écrit : En effet, a la vitesse de 50 km/h, ça fait 52h soit 7,5h par jour où 10h du lundi au vendredi. Comme son nom l'indique, les mesures s'effectuent à 320km/h et non à 50km/h.
Elle parcours le réseau LGV en 6 jours comme écrit dans les sources, avec un tracé précis chaque jour de la semaine.

Le nom IRIS 320 signifie Inspection Rapide des Installations de Sécurité à 320 km/h.

On peut dire que Iris, elle a l'oeil ... ^^

Quelques précisions:
Il existe d'autres trains qui effectuent des mesures comme les voitures mauzin, mais ces mesures se font en général par contact physique (par exemple pour mesurer l'écartement des rails), ce qui ne peut se faire qu'à "faible" vitesse (en général dans les 200kmh) Les voies non LGV sont en général analysées par ce biais.

Sur IRIS320, les mesures des rails (géométrie de la voie) se font via laser et accéléromètres (entre autres) à très haute précision, ce qui permet d'éviter tout contact physique. Il y a bien d'autres capteurs, qui permettent notamment de surveiller les rails, la validité des signaux remontés en cabine par les rails (quand il y a des problèmes de signalisation, ça vient en général de là), les caténaires et bien d'autres.

Il y a une dizaine de personnes à bord qui effectue de la surveillance en temps réel, et peut éventuellement de ralentir ou couper le trafic en cas de danger immédiat identifié (très rare). Les données sont à nouveau analysées en post traitement après quelques ajustements pour avoir la position exacte au cm. Cela permet par exemple de détecter précisément les défauts et envoyer leur position exacte pour réparation, ou suivre l'évolution de défauts sur le temps.

Les rames sont complètements réaménagées et ne contiennent pas les rangées de sièges habituelles (sauf une partie d'une voiture "VIP") mais des baies de serveurs, une cuisine, quelques chambres ; et deux voitures ont des vigies qui permettent d'observer le haut du train et les caténaires.

A ma connaissance, certains portions de voie ne sont examinées que toutes les deux semaines. Certains trajets sont également effectué hors service commercial, pour par exemple vérifier le bon fonctionnement des voies en sens inverse (ce qui est utile dans le cas où une des voies doit être coupée pour travaux)

Source: j'ai travaillé sur ce projet il y a quelques années.

Désolé mais on a la même chose ici au Japon.
Les Yellow Doctor qui sont des trains d’analyse à grande vitesse.
Il y en a au moins 3.

a écrit : Quelques précisions:
Il existe d'autres trains qui effectuent des mesures comme les voitures mauzin, mais ces mesures se font en général par contact physique (par exemple pour mesurer l'écartement des rails), ce qui ne peut se faire qu'à "faible" vitesse (en général dans les 200kmh) Les
voies non LGV sont en général analysées par ce biais.

Sur IRIS320, les mesures des rails (géométrie de la voie) se font via laser et accéléromètres (entre autres) à très haute précision, ce qui permet d'éviter tout contact physique. Il y a bien d'autres capteurs, qui permettent notamment de surveiller les rails, la validité des signaux remontés en cabine par les rails (quand il y a des problèmes de signalisation, ça vient en général de là), les caténaires et bien d'autres.

Il y a une dizaine de personnes à bord qui effectue de la surveillance en temps réel, et peut éventuellement de ralentir ou couper le trafic en cas de danger immédiat identifié (très rare). Les données sont à nouveau analysées en post traitement après quelques ajustements pour avoir la position exacte au cm. Cela permet par exemple de détecter précisément les défauts et envoyer leur position exacte pour réparation, ou suivre l'évolution de défauts sur le temps.

Les rames sont complètements réaménagées et ne contiennent pas les rangées de sièges habituelles (sauf une partie d'une voiture "VIP") mais des baies de serveurs, une cuisine, quelques chambres ; et deux voitures ont des vigies qui permettent d'observer le haut du train et les caténaires.

A ma connaissance, certains portions de voie ne sont examinées que toutes les deux semaines. Certains trajets sont également effectué hors service commercial, pour par exemple vérifier le bon fonctionnement des voies en sens inverse (ce qui est utile dans le cas où une des voies doit être coupée pour travaux)

Source: j'ai travaillé sur ce projet il y a quelques années.
Afficher tout
Moi aussi e veux que mon serveur FTP roule à 200km/h :-P

a écrit : Désolé mais on a la même chose ici au Japon.
Les Yellow Doctor qui sont des trains d’analyse à grande vitesse.
Il y en a au moins 3.
D'ailleurs, a part au Japon, en France et il me semble en grande Bretagne, je me demande s'il y a d'autres trains dans le même genre dans d'autres pays (inspection a grande vitesse)

Petite anecdote supplémentaire : comme tous les TGV, iris 320 a subi une opération de "mi-vie", c'est a dire entièrement démonté et rénové.

Cette opération durant plusieurs mois, et les mesures ne pouvant être interrompues (il y a des directives européennes sur la surveillance des voies ferroviaires), les systèmes de mesure ont été installés sur une rame commerciale "classique". Vous avez peut-etre même emprunté ce train sans le savoir, il n'avait aucune particularité, a part une partie d'une voiture verrouillée et deux caissons sous la rame qui contenait les instruments.
Il s'agissait même de versions améliorées des systèmes existants, qui ont été installés après coup sur la rame rénovée.

En revanche, les mesures ne s'effectuaient jamais durant le service commercial classique, la rame était réquisitionnée spécialement durant les campagnes de mesures.

a écrit : Désolé mais on a la même chose ici au Japon.
Les Yellow Doctor qui sont des trains d’analyse à grande vitesse.
Il y en a au moins 3.
Pourquoi "désolé" ?

a écrit : "à l'étranger" comme "hors du territoire français" : ce TGV particulier travaille aussi hors de France.

La construction du tunnel a coûté presque 10 milliards d'euros. Il s'est ouvert en 1994, et l'entreprise qui a géré sa construction et son financement (Eurotunnel)
s'appelle maintenant Getlink et gère toujours le tunnel... Qui s'appelle encore Eurotunnel. On ne peut pas dire que le tunnel soit anglais ou français, il est les deux en même temps. C'est Mitterrand et la reine d'Angleterre qui l'ont co-inauguré.

Il y a une frontière au milieu du tunnel entre France et Royaume-Uni, mais par commodité la douane se passe sur la terre ferme et on fait comme si la frontière était sur la terre ferme. En réalité, la frontière est à l'aplomb de la frontière maritime.

C'est donc probablement Getlink qui est "propriétaire" même si ce mot n'a pas grand sens sur un projet de cette envergure.

Enfin, ce sont en réalité 3 gros tunnels : 2 tunnels ferroviaires (un pour chaque sens de circulation) et un tunnel de service.

Source : wikipédia EN et FR
Afficher tout
La douane anglaise fait son boulot sur le territoire français à l’entrée du tunnel.
Source: mon voyage en bus.

a écrit : "à l'étranger" comme "hors du territoire français" : ce TGV particulier travaille aussi hors de France.

La construction du tunnel a coûté presque 10 milliards d'euros. Il s'est ouvert en 1994, et l'entreprise qui a géré sa construction et son financement (Eurotunnel)
s'appelle maintenant Getlink et gère toujours le tunnel... Qui s'appelle encore Eurotunnel. On ne peut pas dire que le tunnel soit anglais ou français, il est les deux en même temps. C'est Mitterrand et la reine d'Angleterre qui l'ont co-inauguré.

Il y a une frontière au milieu du tunnel entre France et Royaume-Uni, mais par commodité la douane se passe sur la terre ferme et on fait comme si la frontière était sur la terre ferme. En réalité, la frontière est à l'aplomb de la frontière maritime.

C'est donc probablement Getlink qui est "propriétaire" même si ce mot n'a pas grand sens sur un projet de cette envergure.

Enfin, ce sont en réalité 3 gros tunnels : 2 tunnels ferroviaires (un pour chaque sens de circulation) et un tunnel de service.

Source : wikipédia EN et FR
Afficher tout
De toute façon avec le Brexit le tunnel est censé être rebouché. Non?