Le Luxembourg a changé le jour de sa fête nationale pour qu'elle soit en été

Proposé par
le

La fête nationale du Luxembourg, qui célèbre la naissance de la grande-duchesse Charlotte, a normalement lieu le 23 janvier, jour de sa naissance. Mais en 1961, pour de simples raisons climatiques et afin de pouvoir faire la fête en extérieur, il fut décidé le plus simplement du monde de reporter les célébrations au 23 juin, au tout début de l'été. La date a été maintenue malgré le fait qu'il y eut d'autres souverains depuis.


Tous les commentaires (29)

a écrit : On devrait faire pareil pour le nouvel an. 31 juillet, ce serait parfait. Sinon tu peux aller vivre dans l’hémisphère Sud...

a écrit : Le solstice d'hiver varie du 20 au 22 décembre, et ce jour était célébré en illuminant tout ce qui pouvait l'être. Ce jour est le plus court de l'année, les suivants se rallongent à partir de cette date (lentement, mais surement), l'hiver est donc une saison au court de laquelle les jours rallongent. Et dans ce cas d'espèce, la naissance de Jésus fait se rallonger les jours, bien vu, non?
Le solstice d'été est lui aussi fêté religieusement, ce sont les fêtes de la Saint Jean.
Quand une nouvelle religion veut récupérer les anciens rites, elle en change juste le nom;
Savez-vous que les anciennes églises sont très souvent construites sur les emplacements des anciens temples "païens"?
Afficher tout
Il me semblait effectivement que l'Église avait fixé la naissance de Jésus au 25 décembre parce que ça permettait d'éclipser les fêtes des peuples dits païens, notamment d'Europe du Nord, sachant qu'ils ont été évangélisés tardivement, et que ces païens fêtaient entre autres le solstice d'hiver. Ça me fait penser à la concurrence d'Halloween avec la Toussaint (même si le but n'est pas forcément le même).

Après, pourquoi le 25, je ne sais pas. Peut-être qu'ils voulaient aussi éclipser le Nouvel An.

a écrit : En effet, la date du 25 décembre était arbitraire : non seulement pour coller a des rites païens, mais aussi pour fixer sa circoncision au 1er jour de l'an 1. Comme le disent des commentaires plus haut, il est peu probable que des bergers dorment dehors en plein hiver.
Son année de naissance serait également
faux : Jésus serait né quatre ans avant. En effet, les textes précisent qu'il est née dans les dernières années du règne d’Hérode. De plus, les textes mentionnent une éclipse (que l'on peut dater). La date qu'acceptent la plupart des historiens est donc -4.
Oui, Jésus est née en l'an -4 avant lui-même.
Afficher tout
Comment une religion peut-elle être crédible si elle commence par tricher avec la date de naissance de son prophète ?!!!!!! Pour coller avec des fetes païens, bein voyons c'est magnifique, à ma guise !

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : D'ailleurs le culte de Mithra a énormément favorisé l'essor du christianisme, car il a rependu le concept de monothéisme, teinté d'une vision manichéenne, avec un Dieu représentant le Bien, se battant contre le Mal. les deux religions ont pas mal de parallèles, et on pourrait se demander ou en serait le christianisme sans le culte de Mithra (ou encore ou en serait le culte de Mithra sans le christianisme). Ça démystifie un peu les religions révélée, mais il est toujours intéressent de voir a quel point les différentes religion, a travers le temps et l'espace, se sont influencés entre elles. Afficher tout C'est plutôt la fête de Sol Invictus qui était fêtée à ce moment là quand Rome a commencé à se christianiser. C'est une divinité apparue dans l'Empire au 3eme siècle et qui reprenait effectivement des éléments du culte de Mithra et d'Apollon.

a écrit : Pour L'église orthodoxe apostolique Noël se fête le 6 janvier.
La date du 25 décembre fût effectivement choisie pour un rapprochement avec les païens mais le calcul pour la fixer était erroné.
La date réelle était le 21 décembre.
Noël est fêté le 6 janvier chez les orthodoxes en raison du décalage entre les calendriers julien et grégorien.
A la base, la date retenue était le 25 décembre mais le calendrier Julien subit un décalage avec la réalité de la révolution de la terre autour du soleil d’où le décalage de 13 jours dans les fêtes liturgiques ( de nos jours).
Le pape Grégoire XIII remédia à cette défaillance du calendrier en passant du 4 octobre 1582 au 15 directement et en supprimant les années bissextiles les années divisibles par 100 (sauf celles divisibles par 400).

En réalité, ici nous avons plus l’habitude de dire que nous fêtons l’anniversaire du Grand-duc. Toujours à la même date, c’est l’anniversaire du souverain actuel qui sera fêtée.

a écrit : En effet, la date du 25 décembre était arbitraire : non seulement pour coller a des rites païens, mais aussi pour fixer sa circoncision au 1er jour de l'an 1. Comme le disent des commentaires plus haut, il est peu probable que des bergers dorment dehors en plein hiver.
Son année de naissance serait également
faux : Jésus serait né quatre ans avant. En effet, les textes précisent qu'il est née dans les dernières années du règne d’Hérode. De plus, les textes mentionnent une éclipse (que l'on peut dater). La date qu'acceptent la plupart des historiens est donc -4.
Oui, Jésus est née en l'an -4 avant lui-même.
Afficher tout
J'adore la phrase : Jésus est né 4 ans avant lui-même.

Sainte Lucie aussi àa changé la date de son carnaval pour qu'il tombe en juillet au lieu de février (mardi gras est une fête mobile qui tombe en fevrier ou en mars selon les années) comme c'était le cas avant et comme partout ailleurs dans le monde. Non pas parce qu'il ne fait pas assez chaud en février (c'est une île tropicale) mais pour faire une attraction touristique supplémentaire à une période où le tourisme avait tendance à faiblir après la haute saison des touristes étatsuniens qui fuient le froid de l'hiver... Et pour se différencier des autres îles de la Caraïbe qui fêtent toutes le carnaval en même temps pour mardi gras.