De l'uranium appauvri dans les 747

Proposé par
le

Sur les premiers Boeing 747, construits avant la fin des années 80, on peut trouver près de de 400 kg d'uranium appauvri qui servent de lest. Il était utilisé en raison de sa forte densité (deux fois celle du plomb), afin d'éviter qu'à grande vitesse il y ait d'importantes vibrations dans les ailes. Il est remplacé depuis par du tungstène, mais des avions en activité en auraient encore.

Cela a posé des soucis notamment lors d'un crash d'avion près d'Amsterdam en 1992 : seule une partie de l'uranium a été retrouvée.


Tous les commentaires (30)

Les problèmes de santés liées à l'uranium appauvri n'a rien à voir avec la radio-activité.

Cet élément n'est quasiment pas radio-actif puisqu'on a justement "enlevé" les éléments radioactif pour s'en servir dans les centrales.



Par contre, les poussières de cette matière, un peu comme le plomb, sont mauvaise pour la santé. Or les balles/obus etc... se "pulvérisent", et surtout leur frottement avec le culot des canon/fusil crée de fine poussières qui contribuent à augmenter les risques.



Reste que c'est un matériaux intéressant, car un des plus dense qui existe.

Deux fois plus lourds que le plomb, pour le même volume, ça peut avoir des applications.

Surtout dans des utilisations comme "contrepoids" comme ceux ci, où il n'y a aucune raison que le matériaux s'use.



Si on le rejette aujourd'hui, c'est surtout à cause de "l'irrationnel humain".

L'essence est des millions de fois plus cancérigènes, (et je parles pas de la clope) et pourtant, on continue de l'utiliser couramment. ( mais ça, on s'en fout, c'est pas grave ^^ )

Posté le

website

(78)

Répondre

a écrit : Pourquoi il est précisé que juste une partie de l'uranium a été retrouvé ?
Le reste fut volé, désintégré, ...?
sûrement pas volé puisque inutile, et je croie pas qu il y ai de terroristes a amsterdam.

Posté le

android

(0)

Répondre

j'ai suivi "la minute de vérité" en français et le même docu "seconds from desaster" qui relate les causes du crash d'amsterdam et il n'est nullement fait mention de ce fameux "bloc d'uranium appauvri". pour info l'uranium appauvri sert aussi pour le blindage de chars et la fabrication de munitions de guerre .

Posté le

android

(1)

Répondre

Je confirme que dans certains crashes, cela a été problématique, et les enquêteurs du NTSB ont dû prendre les mesures nécessaires pour se protéger en analysant les restes de l' avion. Dans le cas du crash d'Amsterdam, c' était du transport de fret dont l' embarquement était secret, et il me semble qu'il transportait justement de l'uranium appauvri, en plus de celui déjà contenu dans l' avion, et ça a donc augmenté la contrainte.

Certains habitants ont subi les conséquences de cet uranium appauvri d' après ce que j' avais entendu.

Savez vous aussi que Boeing a eu un projet d' avion supersonique nucléaire ? (Fonctionnant a l'uranium) C' est assez terrifiant quand on y pense, et heureusement que cela a été abandonné.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Si c'est de l'uranium238 alors il n'y a absolument rien a craindre car, a masse égale le corps humain ou une brique de lait (et énormément de chose dans la nature) sont aussi radioactifs. L explication? Je vais pas rentrer dans les détails de calculs mais en gros la radioactivité depend du temps de demi-vie : plus il est grand moins on a a craindre. 100kg de 238U auront donc une activité de 7E13 Bq le corps humain, avec un seul des isotopes radioactifs (le 14C) qui est aussi un des moins radioactifs (pensez au 222Ra) a une activité de 2E10Bq et le lait a une plus forte radioctivite. D'ailleurs si vous habitez sur un sol granitique et que vous avez une peur (irraisonee) des radiations alors déménagez au plus vite! Afficher tout "en gros la radioactivité depend du temps de demi-vie : plus il est grand moins on a a craindre"

faux, c'est exactement l'inverse en effet plus le temps de demi-vie est grand et plus il va falloir de temps avant que la radioactivité disparaisse. De plus la demi-vie en elle même n'affecte pas la "puissance" de la radioactivité qui elle dépend des rayonnements émis par l'uranium (ou par d'autres composés radioactifs).
En gros pour faire simple et en prennant par exemple les déchets d'une centrale nucléaire, on range les éléments radioactifs en quatre catégories (very low level , low level, intermediaire level et high level) ayant chacune trois sous-catégories qui elles tiennent comptent de la demi-vie (very short (30Jours), short (3 ans) et long (30 ans) ) les seuls déchets dont on doit faire vraiment attention sont les intermediaires et les high level (les deux autres émettent une radioactivité comparable à ce qu'on trouve partout dans la nature). On considère qu'au bout de 10 temps de demi vie on peut considérer les déchets comme non radioactifs (c'est le principe de l'entreposage dans le sol ou dans des hangars : l'attente)

On se demande comment il s'est crashe, alors qu'ils ont retrouve qu'une partie de l'uranium.

Posté le

android

(1)

Répondre

Le crash d'Amsterdam à été causé par la défaillance (usure du métal) des attaches de réacteur, celles ci ont lâché au réacteur n*3 mais le réacteur n'est pas tombé vers le bas, et comme il tournait à plein régime, lorsqu'il s'est décroché il est parti vers l'avant, et à été percuté par le réacteur n*4, arrachant une partie du bord d'attaque de l'aile (dont des commandes). L'avion à penché sur la droite et s'est écrasé sur des gros immeubles 8minutes plus tard.

Posté le

android

(0)

Répondre

C'est pourquoi il est recommandé de le tremper généreusement dans de la mayo avant de croquer dedans :)

Posté le

android

(0)

Répondre

Hum ... Le tungstène c'est pas forcément mieux ...

Personnellement j'en possède, je travail dans l'aéronautique et c'est super pratique dans mon métier ^^
Les seuls vrai danger c'est en cas de chauffe et les poussières

Posté le

android

(0)

Répondre