L'aéroport de Roissy est un aéroport côtier

Proposé par
Invité
le

L’aéroport de Roissy Charles-De-Gaulle est le plus grand aéroport côtier d’Europe. La présence d’un bassin de rétention d’eau de très grande superficie situé en bout de pistes du côté est fait qu’au regard de la réglementation relative aux moyens de secours, l'aéroport est classé comme « côtier ». C'est pourquoi les pompiers disposent de moyens nautiques de secours pour parer à toute éventualité.


Commentaires préférés (3)

C'est le Bassin des Renardières qui se trouve à proximité des pistes de l'aéroport. Ce bassin de rétention possède une capacité d'1,3 millions de mètres cubes d'eau.

Sinon en termes de volume de passagers, l'aéroport Roissy Charles de Gaulle est classé 10ème au monde et seconde en Europe en 2016 avec 65 933 145 de passagers.
Le premier en Europe est celui de Londres avec 75 715 474 passagers, et le premier au monde est celui d'Atlanta aux États-Unis avec 104 171 935 passagers.

De même pour la démonstration de sécurité sur l'utilisation des gilets de sauvetage, les hôtesses ne la font pas systématiquement mais seulement si l'avion doit survoler une pièce d'eau, même un petit lac, pour le cas où l'avion tomberait justement dedans...


Tous les commentaires (34)

C'est le Bassin des Renardières qui se trouve à proximité des pistes de l'aéroport. Ce bassin de rétention possède une capacité d'1,3 millions de mètres cubes d'eau.

Sinon en termes de volume de passagers, l'aéroport Roissy Charles de Gaulle est classé 10ème au monde et seconde en Europe en 2016 avec 65 933 145 de passagers.
Le premier en Europe est celui de Londres avec 75 715 474 passagers, et le premier au monde est celui d'Atlanta aux États-Unis avec 104 171 935 passagers.

a écrit : Sinon en termes de volume de passagers, l'aéroport Roissy Charles de Gaulle est classé 10ème au monde et seconde en Europe en 2016 avec 65 933 145 de passagers.
Le premier en Europe est celui de Londres avec 75 715 474 passagers, et le premier au monde est celui d'Atlanta aux États-Unis avec 104 171 935 passagers.
Mais avec le Brexit, le Roissy-Charles de Gaulle pourrait passer 1er d'Europe?

a écrit : Mais avec le Brexit, le Roissy-Charles de Gaulle pourrait passer 1er d'Europe? Je pense que l'anecdote parle de l'Europe en tant que continent et pas de l'UE. A vérifier...

De même pour la démonstration de sécurité sur l'utilisation des gilets de sauvetage, les hôtesses ne la font pas systématiquement mais seulement si l'avion doit survoler une pièce d'eau, même un petit lac, pour le cas où l'avion tomberait justement dedans...

Finir noyé à l'aéroport Charles de Gaulle ... la loose

Au pire des cas le pilote pourra se posez comme sur le vol à New York qui a atterri sur l’Hudson

a écrit : Sinon en termes de volume de passagers, l'aéroport Roissy Charles de Gaulle est classé 10ème au monde et seconde en Europe en 2016 avec 65 933 145 de passagers.
Le premier en Europe est celui de Londres avec 75 715 474 passagers, et le premier au monde est celui d'Atlanta aux États-Unis avec 104 171 935 passagers.
Lequel de Londres ? Heathrow, Gatwick ou Luton ?

Excellente anecdote et le blog dans les sources est plein d’informations aéros atypiques et intéressantes !!!

a écrit : Lequel de Londres ? Heathrow, Gatwick ou Luton ? Celui d'Heathrow.

« La présence d’un bassin de rétention d’eau de très grande superficie situé en bout de pistes du côté est fait qu’au regard de la réglementation relative aux moyens de secours, l'aéroport est classé comme « côtier ». »

Je pense qu’il faut reformuler l’annecdote. Je ne comprends pas du tout le sens de cette phrase.
On arrive pas à comprendre si c’est la présence antérieure du bassin qui confère un statut particulier ou si le bassin a été construit pour accéder à ce statut.
Et j’ai l’impression qu’il manque une orientation après « côté » (est/ouest etc.).

Edit : je suis vraiment à l’ouest. Forcément que la phrase n’a aucun sens si on confond « est » le verbe avec « est » le point cardinal. Pas faute de souligner « qu’a Mon avis il manque une direction »....
« La présence en bout de piste, du côté est, d’un bassin .... fait que .... » Formulé comme ça on évite la confusion.

a écrit : Je pense que l'anecdote parle de l'Europe en tant que continent et pas de l'UE. A vérifier... Oui mais là, je répondais à Gladius qui inclut en Europe (politico-économique) l'aéroport de Londres dans son commentaire...

a écrit : « La présence d’un bassin de rétention d’eau de très grande superficie situé en bout de pistes du côté est fait qu’au regard de la réglementation relative aux moyens de secours, l'aéroport est classé comme « côtier ». »

Je pense qu’il faut reformuler l’annecdote. Je ne comprends pas du tout le sens de
cette phrase.
On arrive pas à comprendre si c’est la présence antérieure du bassin qui confère un statut particulier ou si le bassin a été construit pour accéder à ce statut.
Et j’ai l’impression qu’il manque une orientation après « côté » (est/ouest etc.).

Edit : je suis vraiment à l’ouest. Forcément que la phrase n’a aucun sens si on confond « est » le verbe avec « est » le point cardinal. Pas faute de souligner « qu’a Mon avis il manque une direction »....
« La présence en bout de piste, du côté est, d’un bassin .... fait que .... » Formulé comme ça on évite la confusion.
Afficher tout
T'inquiete pas, tu n'es pas seul, je me suis posé la question aussi ;)

a écrit : Sinon en termes de volume de passagers, l'aéroport Roissy Charles de Gaulle est classé 10ème au monde et seconde en Europe en 2016 avec 65 933 145 de passagers.
Le premier en Europe est celui de Londres avec 75 715 474 passagers, et le premier au monde est celui d'Atlanta aux États-Unis avec 104 171 935 passagers.
Pourquoi « sinon » ?

Commentaire supprimé Bienvenue au club! Je pense que c’est un problème de synchro entre la date sur le serveur et la date sur ton smartphone... Pour résumer c’est un bug ^^

a écrit : Excellente anecdote et le blog dans les sources est plein d’informations aéros atypiques et intéressantes !!! Très intéressant en effet mais il y a une phrase que je trouve bizarre: il dit que "le cas [...] où un aéronef terminerait sa course dans ce bassin" est "fortement improbable" mais que les pompiers de l’aéroport disposent quand même "des moyens nautiques pour secourir les passagers" si ça se produisait...Mais tous les accidents d'avions sont fortement improbables, c'est le moyen de transport le plus sûr. Heureusement qu'on ne se prépare pas qu'aux accidents très probables sinon il n'y aurait même pas de pompiers dans les aéroports ! Ça arrive de temps en temps que des avions ne s'arrêtent pas avant le bout de la piste et le lac est juste après... Alors je ne vois pas en quoi la chute d'un avion dans le lac est plus improbable que les autres accidents pour lesquels les pompiers sont équipés et entraînés...

Quand il s agit de se détruire soit même, l homme excelle dans cette spécialité...
Quoi ce n était pas le bon moment de le dire? XD

a écrit : Sinon en termes de volume de passagers, l'aéroport Roissy Charles de Gaulle est classé 10ème au monde et seconde en Europe en 2016 avec 65 933 145 de passagers.
Le premier en Europe est celui de Londres avec 75 715 474 passagers, et le premier au monde est celui d'Atlanta aux États-Unis avec 104 171 935 passagers.
Si non, bientôt, le plus grand aéroport au monde en terme de capacité sera le 3e aéroport d’Istanbul avec 150 million de passagers par an

a écrit : Pourquoi « sinon » ? "Autrement", "en d'autres termes", je voulais préciser le changement de sujet.
J'avoue que l'utilisation de "sinon" dans cette phrase n'est pas la plus appropriée après vérification du sens de cette conjonction.

a écrit : "Autrement", "en d'autres termes", je voulais préciser le changement de sujet.
J'avoue que l'utilisation de "sinon" dans cette phrase n'est pas la plus appropriée après vérification du sens de cette conjonction.
Autrement et en d'autres termes sont tout aussi inappropriés si tu souhaites parler d'un autre sujet...