J. K. Rowling a essayé de publier un roman de manière anonyme

Proposé par
le

Tous les commentaires (46)

Quelque chose m'a toujours intrigué: Pourquoi les gens doutent toujours de ceux qui réussissent leurs vies ? Même un milliardaire président de la première puissance au monde, t'auras toujours quelqu'un qui se pense meilleur que lui. Même une romancière milliardaire, t'as toujours le mec en mode " ouais mais c'est bidon ce qu'elle a fait". Parfois je me demande ce qu'il faut faire pour faire l'unanimité..

a écrit : Je suis le seul à me dire que cette anecdote est très mal construite grammaticalement ? Je l'ai relus 5 fois !

a écrit : Est ce que quelqu’un l’as lus? J’aimerai savoir ce qu’il vaut J'ai adoré «L'appel du Coucou» tout comme les 2 autres publiés sous le pseudo de Robert Galbraith.
Pour moi, ils valent vraiment le coup d'être lu.

a écrit : "M'aimez vous ? M'aimez vous ?" Même après une première reconnaissance du public, il est curieux de voir que cela ne suffit pas, et que certaines stars littéraires veulent être rassurées... Ou peut être tout simplement qu’elle ne voulait pas être ciblée uniquement sur harry potter mais pouvoir écrire librement sans qu’on choisisse son roman uniquement pr son nom...
C’est pas l’envie d’être rassurée malgré ses millions, c’est juste vouloir vivre de sa passion pour l’écriture...

a écrit : Ok, je comprend votre point de vu sur la niaiserie des Harry Poter. Mais combien d'auteurs peuvent dire, "moi mes livres, ils font plus de mille pages et les gamins de dix ans en redemandent"? . Surtout à notre époque du numérique.... Et ça continue depuis 20 ans !

a écrit : Quelque chose m'a toujours intrigué: Pourquoi les gens doutent toujours de ceux qui réussissent leurs vies ? Même un milliardaire président de la première puissance au monde, t'auras toujours quelqu'un qui se pense meilleur que lui. Même une romancière milliardaire, t'as toujours le mec en mode " ouais mais c'est bidon ce qu'elle a fait". Parfois je me demande ce qu'il faut faire pour faire l'unanimité.. Afficher tout Peut-être parce que pour certain réussir sa vie n'est pas égal à = être milliardaire ? Pour toi le fait d'avoir fait de l'argent dans un secteur fait de toi quelqu'un d'irreprochable ? En plus tu prends l'exemple de Trump... Un homme prêt à écraser quiconque sur son chemin de la réussite. Non pour moi il n'est pas mais pas du tout exemplaire. Mais si tu es friand de l'american way of life, oui je comprends que tu sois attiré par cette réussite. Je ne suis pas sûr que ce soit celle dont nos sociétés ont besoin cependant.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Harry Potter, si j'avais été éditeur, je l'aurais refusé aussi!
C'est d'un niais...
C'est niais, oui et non. La force de cette série de livre, c'est que les personnages évoluent au fur et à mesure de l'histoire et de l'univers. Alors certes ça peut paraître niais sur plusieurs points mais ainsi va aussi l'écriture. Si tu prends n'importe quel écrivain, on pourra toujours trouver des choses à redire, même pour les "grands auteurs".

a écrit : Harry Potter, si j'avais été éditeur, je l'aurais refusé aussi!
C'est d'un niais...
pour initier les enfants ( les jeunes en géneral) à la lecture et la leur faire aimer, harry potter est en haut de la liste ,à mon avis

Posté le

windowsphone

(3)

Répondre

a écrit : Quelque chose m'a toujours intrigué: Pourquoi les gens doutent toujours de ceux qui réussissent leurs vies ? Même un milliardaire président de la première puissance au monde, t'auras toujours quelqu'un qui se pense meilleur que lui. Même une romancière milliardaire, t'as toujours le mec en mode " ouais mais c'est bidon ce qu'elle a fait". Parfois je me demande ce qu'il faut faire pour faire l'unanimité.. Afficher tout Faire l'unanimité? Si même Jésus Christ divise les avis, tu auras du mal à la faire... Le seul moyen d'être unanime c'est de s'en tenir aux vérités universelles (un être humain doit respirer pour vivre, ça ça met tout le monde d'accord )

a écrit : Harry Potter, si j'avais été éditeur, je l'aurais refusé aussi!
C'est d'un niais...
Encore un qui n a pas compris l histoire...

Les enfants lisaient tellement pendant des heures entières qu’ils étaient sujets à de fortes migraines ophtalmiques. Les médecins ont vus de nombreux enfants consulter pour cela et les livres de rowling étaient à chaque fois sur leurs table de chevet.

a écrit : Je suis le seul à me dire que cette anecdote est très mal construite grammaticalement ? En tout cas chacun a le droit d’avoir son avis néanmoins on peut au moins lui accorder le mérite d’avoir une sacrée imagination. Elle a su créer tout un univers , des personnages et même un lexique propre à son monde . Peu de gens peuvent se vanter d’en avoir inventé autant. L’écriture est simple mais du coup très abordable pour des enfants, de plus la facilité de celle ci permet d’avantage de rentrer dans l’univers et de se faire complètement embarquer .

a écrit : Harry Potter, si j'avais été éditeur, je l'aurais refusé aussi!
C'est d'un niais...
Les gens qui disent ça ont juste vu un film mais n'ont certainement pas lu toute la saga. Autant je veux bien sur le premier livre, autant les derniers sont de vrais romans et pas à destination des enfants

a écrit : Ok, je comprend votre point de vu sur la niaiserie des Harry Poter. Mais combien d'auteurs peuvent dire, "moi mes livres, ils font plus de mille pages et les gamins de dix ans en redemandent"? . Surtout à notre époque du numérique.... Je déteste lire, après avoir vu Le prisonnier d'Azkaban, je voulais connaître la suite...Je me suis mis,à contre-cœur, à lire la suite pavé de 800 pages environs, sans dessin en moins de 5 jours...
J'ai dévoré les suites, puis étant en manque, me suis tapé les premiers...
Pour la première fois de vie d'adulte j'avais pris plaisir à lire... J'avais 35 piges...

a écrit : Quelque chose m'a toujours intrigué: Pourquoi les gens doutent toujours de ceux qui réussissent leurs vies ? Même un milliardaire président de la première puissance au monde, t'auras toujours quelqu'un qui se pense meilleur que lui. Même une romancière milliardaire, t'as toujours le mec en mode " ouais mais c'est bidon ce qu'elle a fait". Parfois je me demande ce qu'il faut faire pour faire l'unanimité.. Afficher tout C'est pas bien difficile de se sentir supérieur à ce monsieur. Tout en lui est détestable. De son point de vue il a réussi sa vie car seul le fric et le pouvoir comptent à ses yeux, mais aux mien, c'est un abruti fini sans vrais amis et on peut raisonablement se dire que si du jour au lendemain il perdait sa fortune, y'aurait pas beaucoup de monde pour lui tendre une main secourable vu comment lui-même a traité son entourage.
Quand à se faire aimer par tout le monde, c'est impossible, il y aura toujours quelqu'un dui détestera ce qu'on fait, c'est ainsi. Par exemple, j'ai jamais réussi à terminer un bouquin de Stephen King, j'aime pas le style, j'aime pas les histoires (glauques) mais je suis certain que, pour écrire de telles horreurs, ça doit être quelqu'un de très gentil dans la vie. Le fait est que j'aime pas ce qu'il fait, j'y peux rien! ^^
Pour les harry Potter, franchement pour moi y'a que le premier qui tient vraiment la route, mais bon les autres sont pas mal bien que le style ait changé.
Mes bouquins préférés sont ceux d'Asimow... et pourtant qu'es ce qu'ils sont chiants à lire! ^^
En fait, c'est très relatif d'aimer quelqu'un où quelquechose car nous sommes tous différents et la perfection n'existe pas dans cet univers, c'est ainsi.^^

a écrit : Effectivement il a écrit 7 romans sous le pseudonyme de Richard Bachman. Je crois avoir lu sur SCMB que c'était parce qu'il ne pouvait en publier qu'un certain nombre par an.

La technique existe également dans le commerce: de grandes marques ou enseignes lancent des produit sous un autre nom que la marque afin de voir si le produit en lui-même plait au public.
En soi, je pense que cette technique est intelligente et repose, pour le coup, sur autre chose qu'une simple notoriété.
N'avez vous jamais été déçu en achetant une grande marque, de vous rendre compte que le même produit chez une petite marque était non seulement identique, mais egalement bien moins cher...

a écrit : Harry Potter, si j'avais été éditeur, je l'aurais refusé aussi!
C'est d'un niais...
on a hate de connaître vos gouts..

a écrit : Il manque peut être une virgule après "coucou" sinon je ne vois pas... C'est bien aussi de ne pas employer que des phrases au format "sujet verbe complément", ça change du flot d'informations lénifiant auquel nous sommes exposés tous les jours. C'est même un indice : tous les messages de la pensée unique véhiculés par les mass média sont constitués de phrases courtes très faciles à comprendre pour que les auditeurs puissent les assimiler sans avoir besoin de réfléchir. Afficher tout Non elle est mal construite.
Elle n’a pas créé Harry poter après avoir essuyé de nombreux refus. En général on crée un roman avant de l’envoyer aux éditeurs.
« Malgré le refus de nombreux éditeur. »
Ou
« JKR, créatrice de Harry Poter, célèbre pour avoir essuyée de nombreux refus des éditeurs... »
Là, la formulation aurait été plus française. (Et plus claire)


La grammaire n’est pas qu’une question de règles mécanique, mais de respect du sens des adverbes, ou le choix de la place des mots par exemple.
;)

( PS : avant qu’on me descende. oui, je fais des fautes, par définition involontaires. Mais ça ne transforme pas les fautes des autres en bonne écriture pour autant. )

a écrit : Je suis le seul à me dire que cette anecdote est très mal construite grammaticalement ? C'est à la mode aujourd'hui ?
Sur les 10 premières anecdote on trouve systématique un commentaire bien noté critiquant la grammaire.