Abraham Lincoln aimait bien la castagne

Proposé par
le

Avant de devenir le 16eme président des États-Unis, et l'un des plus marquants, Abraham Lincoln était connu pour être un excellent lutteur. Mesurant plus d'1m90, il mena plus de 300 combats et n'aurait essuyé qu'une seule défaite. A l'époque, la lutte ressemblait plus à un combat de rue qu'au sport que l'on connaît aujourd'hui.


Tous les commentaires (28)

a écrit : Macron ou un autre... si plus de 50% des votants votent pour un gars, il est d'une certaine façon la représentativité des gens qui votent.
Et ce n'est pas la peine de venir me parler des 50% d'abstentionnistes ; si les gens ne sont pas contents de ce qu'ils ont, ils n'ont qu'à voter.
.. et si personne ne leur convient, ils n'ont qu'à créer leur parti et se présenter ! Afficher tout
Si un mec est satisfait d'être élu par même pas la moitié de son peuple et ne fait rien pour que les prochaines élections attirent plus de monde il a surtout rien à faire à la tête d'une démocratie.

a écrit : Si un mec est satisfait d'être élu par même pas la moitié de son peuple et ne fait rien pour que les prochaines élections attirent plus de monde il a surtout rien à faire à la tête d'une démocratie. Mais qu'est ce que tu racontes ??

Déjà tu n'as pas à tenir de tel propos ici. On peut dériver sur la sujet initial de l'anecdote (je le fais moi même bien trop souvent) mais sérieusement un débat politique d'actualité n'a pas sa place ici. Il y a un trop grand manque de recul et d'objectivité.

Mais je vais quand même répondre sur la fond, en restant détaché d'une quelconque opinion, rien que des faits :
1. Notre président a été élu, tu veux refaire la présidentielle parce que la résultat ne ta pas plus ? Super ta démocratie...
2. Ce que tu dis est faux, il a été élu par une majorité de français (et même largement), sinon par définition, il ne serait pas notre président.

a écrit : Mais qu'est ce que tu racontes ??

Déjà tu n'as pas à tenir de tel propos ici. On peut dériver sur la sujet initial de l'anecdote (je le fais moi même bien trop souvent) mais sérieusement un débat politique d'actualité n'a pas sa place ici. Il y a un trop grand manque de recul et d
'objectivité.

Mais je vais quand même répondre sur la fond, en restant détaché d'une quelconque opinion, rien que des faits :
1. Notre président a été élu, tu veux refaire la présidentielle parce que la résultat ne ta pas plus ? Super ta démocratie...
2. Ce que tu dis est faux, il a été élu par une majorité de français (et même largement), sinon par définition, il ne serait pas notre président.
Afficher tout
Je pense qu'il fait référence au fait qu'en comptant les abstentions et les votes blancs/nuls, Macron a réellement eu quelque chose comme 25/30% des inscrits sur les listes électorales. Comme majorité absolue on repassera. Mais bon, notre système politique est ainsi fait.

a écrit : Je pense qu'il fait référence au fait qu'en comptant les abstentions et les votes blancs/nuls, Macron a réellement eu quelque chose comme 25/30% des inscrits sur les listes électorales. Comme majorité absolue on repassera. Mais bon, notre système politique est ainsi fait. J'avais bien compris, et c'est un argument fallacieux qui ne vise qu'a discrédité sans construction, et qui est de surcroît dangereux.
L'utiliser démontre simplement une envie de nuisance allié à une incompréhension de notre système, notamment de notre constitutions.

a écrit : Faille dans ton raisonnement. Si aucun mouvement de reprend leur problématique, alors forcément c'est une problématique qui concerne que peu de personne, donc ne concerne pas le pays en générale.
Tu crois que si y'a une grande réserve de votant les politiques ne se saisissent pas de la question pour le
s séduire ?C'est tout le bien fait de la démocratie.

Donc ce qu'il a dit est tout à fait légitime.
Afficher tout
Ou le défaut de la démocratie. Si les politiques ne font que séduire le plus grand nombre on tombe dans la démagogie, forme corrompue de la démocratie (cf aristote). Et intéressant de noter que nous ne vivons pas à proprement parler en démocratie, mais bien en démocratie représentative. Ni vous ni moi n'exercons le pouvoir (pouvoir au peuple dans l'étymologie de démocratie) mais nous "choisissons" ceux qui exercerons le pouvoir à notre place. La nuance avec une aristocratie élective est fine.

a écrit : Ou le défaut de la démocratie. Si les politiques ne font que séduire le plus grand nombre on tombe dans la démagogie, forme corrompue de la démocratie (cf aristote). Et intéressant de noter que nous ne vivons pas à proprement parler en démocratie, mais bien en démocratie représentative. Ni vous ni moi n'exercons le pouvoir (pouvoir au peuple dans l'étymologie de démocratie) mais nous "choisissons" ceux qui exercerons le pouvoir à notre place. La nuance avec une aristocratie élective est fine. Afficher tout Un débat récurrent sur l'appli.

Il est en effet intéressant de noter que nous sommes en démocratie représentative, mais comment pouvez vous en conclure que nous ne sommes pas en démocratie ? Tout est dans le mot, c'est une forme de démocratie. Vous fêtes presque un oxymore en affirmant le contraire, ça n'a pas de sens !

On tombe dans la gaguesque lorsque vous mettez notre régime en parallèle avec une "aristocrate élective". Un tel régime ne peut pas être effectif dans un pays ou le suffrage universelle est effectif, c'est grotesque.
Ce qui démontre ce que j'ai déjà pointé du doigt : un grave manque de connaissance de notre système.
Ou alors c'est pour la "punchline" parce que le pire c'est que vous semblez être au fait de la chose en citant, à raison, la théorie aristonitienne.

Ensuite l'alertanive, la démocratie impérative, (en plus d'apporter un certain nombre de problème majeur et insurmontable) est impossible à mettre en oeuvre en France, c'est au-delà même de l'utopie. Autant dit, en faire référence n'est que peu pertinent.
Ce qui en dit long sur votre commentaire.

Édit : je suis désolé du ton que vous allez sûrement trouver inapproprié mais j'en ai vraiment marre de ce débat qui, je trouve, relève de l'évidence. Ainsi que de ces arguments et raisonnement qui relève de la fumisterie à tel point c'est grossier et caricaturale. Je suis blasé quoi. On dénigre notre système, allé faire un tour dans le monde qui vous entour, si on est en aristocrate élective alors les 2/3 des autres États sont totalitaristes et le dernier tiers des régimes autoritaire : la démocratie n'existe donc pas dans votre monde.

a écrit : J'avais bien compris, et c'est un argument fallacieux qui ne vise qu'a discrédité sans construction, et qui est de surcroît dangereux.
L'utiliser démontre simplement une envie de nuisance allié à une incompréhension de notre système, notamment de notre constitutions.
Tant de naïveté, c'est émouvant !

Pour en revenir à l'anecdote, ça fait plusieurs anecdotes où l'on parle des anciens "jobs" des présidents, ça serait pas mal d'en faire une globale. Je lance l'idée comme ça :D

a écrit : Tant de naïveté, c'est émouvant !

Pour en revenir à l'anecdote, ça fait plusieurs anecdotes où l'on parle des anciens "jobs" des présidents, ça serait pas mal d'en faire une globale. Je lance l'idée comme ça :D
J'aimerais bien savoir en quoi ce que je dis est naïf. Je suis déjà assez en colère sur le sujet (et je m'en excuse) alors n'en rajouté pas en qualifiant sans explication de cette façon condescendante.
Au moins j'argumente et essaye de démontrer ce que je dis, contrairement à vous (et eux).