Au Venezuela, on trouve un arbre à vache

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

Donc un arbre à lait..
J'ai du mal à me débarrasser de l'image que j'avais d'un arbre sur lequel poussait des vaches

Du coup c'est plus un arbre vache qu'un arbre à vache.

Après le saule pleureur, l'arbre qui rit...

Posté le

android

(178)

Répondre


Tous les commentaires (17)

Donc un arbre à lait..
J'ai du mal à me débarrasser de l'image que j'avais d'un arbre sur lequel poussait des vaches

Et comment on appelle ses branches.. ? Des pis :-)

Du coup c'est plus un arbre vache qu'un arbre à vache.

Après le saule pleureur, l'arbre qui rit...

Posté le

android

(178)

Répondre

En France, il y a la sauge sauvage qui contient un liquide blanc semblable à du lait, que l'on obtient aussi en incisant la tige de cette plante et qui fait un peu tourner la tête quand on le fume...

Le nom de cet arbre ne vient pas du chocolat blanc Galak mais, comme ce dernier, du préfixe galact- qui veut dire lait. Et pourquoi pas lact- comme dans lactose ou lactosérum ? Parce que galact- vient du grec (ancien) alors que lact- vient du latin. Et pourquoi galact- c'est le même préfixe que dans galactique qui est relatif à une galaxie ? Parce que galaxie aussi fait référence au lait et notre galaxie est appelée la voie lactée car elle fait une traînée blanche dans le ciel nocturne. Alors pourquoi le préfixe latin pour la voie lactée et le préfixe grec pour galaxie et galactique ? Parce que les romains aussi empruntaient aux grecs et donc galaxie vient bien du latin comme lactée mais il a une origine grecque.

Euuuh je suis peut être le seul choqué mais du latex comestible ??? Ma définition de latex c'est que c'est une sorte de plastique... Quelqu'un peut m'éclairer ?

a écrit : Euuuh je suis peut être le seul choqué mais du latex comestible ??? Ma définition de latex c'est que c'est une sorte de plastique... Quelqu'un peut m'éclairer ? Le latex c'est la sève de l'arbre. Tu en manges aussi dans les bonbons à la sève de pin. Pour qu'il se transforme en caoutchouc il faudrait d'abord qu'il se coagule au contact de l'air et pour qu'il ait vraiment des propriétés élastiques il faudrait aussi le vulcaniser (c'est une réaction chimique avec du souffre).

a écrit : Euuuh je suis peut être le seul choqué mais du latex comestible ??? Ma définition de latex c'est que c'est une sorte de plastique... Quelqu'un peut m'éclairer ? Le latex le latex est une suspention de gouttelettes de gras dans de l'eau.
Le plastique appeler latex n'est pas un plastique en lui même mais (a quelques raccourci près) fait reference a une tecnhique de preparation de ce plastique (ou plus generalement de ce materiaux) cet technique passe par une etape ou le polymere est en suspension dans l'eau. Lorsque l'on seche ce latex on obtient le materiaux voulu (souvent une peinture, ou une fine couche comme pour un gant a 5 doigt ou a 1 doigt). Tout comme le lait est une suspension de gouttelettes de gras dans de l'eau. Ainsi le latex produit par l'arbre en question est semblable a du lait qui lui meme est un latex.
Souvent (tres souvent) les latex sont stabilisés avec des tentio-actifs (et des antifongiques car certain champignon sont friand de tentioactif). Les personnes alergique au latex sont bien souvent alergique aux adjuvent et non au polymere qui est souvent inerte ( attention tout de meme a ne pas faire de generalite lorsqu'il s'agit de chimie...)

Une mauvaise ou arrière pensée m’a effleuré l’esprit... Désolé c’est con(ifère).

L’arbre se nomme donc un « vachier »? ;)

D'ailleurs Galactodendron veut dire arbre à lait

Arbre vache ou à vache, jlsd grâce à Jules Verne, il y en a sur l'ile de «deux ans de vacances» !

a écrit : En France, il y a la sauge sauvage qui contient un liquide blanc semblable à du lait, que l'on obtient aussi en incisant la tige de cette plante et qui fait un peu tourner la tête quand on le fume... Oui c'est seulement la Salvia Divinorum et on ne la trouve qu'en Amérique latine ! Celle qu'on trouve en France na pas d'effets psychotropes

a écrit : Arbre vache ou à vache, jlsd grâce à Jules Verne, il y en a sur l'ile de «deux ans de vacances» ! En effet, c'est comme cela que je l'ai su !

Posté le

android

(0)

Répondre