En Inde, un figuier du Bengale a une circonférence de frondaison exceptionnelle

Proposé par
le
dans

Le Banian de Howrah est un figuier du Bengale se trouvant au Jardin botanique de Howrah, à Calcutta dont l'âge est estimé à plus de 250 ans. Avec une circonférence de 412 m, sa frondaison est la plus large du monde. Malgré la perte de son tronc principal à cause d'un éclair, il continue de croître.

La frondaison indique ici l'ensemble des branches et feuilles de l'arbre. Ses racines aériennes, soutenant les branches maîtresses, sont indépendantes du tronc et forment cette "forêt". Au dernier recensement, elles étaient plus de 3500.


Commentaires préférés (3)

En fait ce n'est pas un arbre, mais un ensemble de boutures provenant d'un arbre qui a lui-même disparu.
Des champignons font de même, sur des étendues encore plus vastes à partir d'un thalle unique, donc provenant d'une seule spore.

On voit pas mal de Banians sous les tropiques. Ce sont des arbres magnifiques, et celui-là semble incroyable...
En fait, l'arbre fait des lianes qui pendouillent des branches et grandissent. Quand ces lianes touchent le sol, elles prennent racines et deviennent des troncs. S'ils ont de l'espace, et qu'on ne coupe pas les lianes, ils deviennent des "forêts de troncs" et s'étalent, encore et encore.

a écrit : Ces lianes sont (comme dit dans l'anecdote) des racines aériennes en fait… des racines qui puisent l'humidité de l'air et qui, en pénétrant dans le sol deviennent des «troncs» qui deviennent le soutient des branches tout en participant à l'alimentation de la plante… C'est vrai, une liane est une plante indépendante qui utilise un support (arbre, même poteau métallique). Ici il s'agit de tiges qui se transforment en racines. L'expérience a été faite, de déraciner un arbre et de le replanter à l'envers: au bout d'un certain temps, toutes les tiges se sont converties en racines et inversement.

J'ai fait une erreur en parlant de bouturage (qui suppose une scission); il s'agit ici de marcottage naturel, une racine sortant de terre et se transformant en tige.


Tous les commentaires (19)

En fait ce n'est pas un arbre, mais un ensemble de boutures provenant d'un arbre qui a lui-même disparu.
Des champignons font de même, sur des étendues encore plus vastes à partir d'un thalle unique, donc provenant d'une seule spore.

Il existe un peu partout des arbres aussi vieux et même plus...
par contre un développement aussi important, il y en pas beaucoup d'autres

Très rentable, tu plantes un arbre pour avoir quelques fruits, tu te retrouves directement avec une exploitation ^^

On voit pas mal de Banians sous les tropiques. Ce sont des arbres magnifiques, et celui-là semble incroyable...
En fait, l'arbre fait des lianes qui pendouillent des branches et grandissent. Quand ces lianes touchent le sol, elles prennent racines et deviennent des troncs. S'ils ont de l'espace, et qu'on ne coupe pas les lianes, ils deviennent des "forêts de troncs" et s'étalent, encore et encore.

a écrit : On voit pas mal de Banians sous les tropiques. Ce sont des arbres magnifiques, et celui-là semble incroyable...
En fait, l'arbre fait des lianes qui pendouillent des branches et grandissent. Quand ces lianes touchent le sol, elles prennent racines et deviennent des troncs. S'ils ont de l'espace, et
qu'on ne coupe pas les lianes, ils deviennent des "forêts de troncs" et s'étalent, encore et encore. Afficher tout
Ces lianes sont (comme dit dans l'anecdote) des racines aériennes en fait… des racines qui puisent l'humidité de l'air et qui, en pénétrant dans le sol deviennent des «troncs» qui deviennent le soutient des branches tout en participant à l'alimentation de la plante…

a écrit : Ces lianes sont (comme dit dans l'anecdote) des racines aériennes en fait… des racines qui puisent l'humidité de l'air et qui, en pénétrant dans le sol deviennent des «troncs» qui deviennent le soutient des branches tout en participant à l'alimentation de la plante… C'est vrai, une liane est une plante indépendante qui utilise un support (arbre, même poteau métallique). Ici il s'agit de tiges qui se transforment en racines. L'expérience a été faite, de déraciner un arbre et de le replanter à l'envers: au bout d'un certain temps, toutes les tiges se sont converties en racines et inversement.

J'ai fait une erreur en parlant de bouturage (qui suppose une scission); il s'agit ici de marcottage naturel, une racine sortant de terre et se transformant en tige.

a écrit : Très rentable, tu plantes un arbre pour avoir quelques fruits, tu te retrouves directement avec une exploitation ^^ Directement après 250 ans ^^

a écrit : C'est vrai, une liane est une plante indépendante qui utilise un support (arbre, même poteau métallique). Ici il s'agit de tiges qui se transforment en racines. L'expérience a été faite, de déraciner un arbre et de le replanter à l'envers: au bout d'un certain temps, toutes les tiges se sont converties en racines et inversement.

J'ai fait une erreur en parlant de bouturage (qui suppose une scission); il s'agit ici de marcottage naturel, une racine sortant de terre et se transformant en tige.
Afficher tout
Tu as fait une seconde erreur…

Le marcottage est une branche qui plonge sur ou dans le sol (spontanément ou provoqué par l'humain) et qui s'enracine…
Si tu coupes cette branche une fois enracinée et que tu la plantes, tu obtiendras un clone de la plante mère (cette action se nomme l'affranchissement)…

En outre, je doute fort de cette expérience que tu relates.
Un arbre planté à l'envers ne reprendra en aucun cas sa végétation… les racines ne supportent pas d'être exposée trop longtemps au soleil et aux courants d'air…
De plus elles ne sont pas équipées de bourgeons et ne pourrons donc pas créer des feuilles…
SI tu as des sources fiables je suis preneur

a écrit : Tu as fait une seconde erreur…

Le marcottage est une branche qui plonge sur ou dans le sol (spontanément ou provoqué par l'humain) et qui s'enracine…
Si tu coupes cette branche une fois enracinée et que tu la plantes, tu obtiendras un clone de la plante mère (cette action se nomme l'
affranchissement)…

En outre, je doute fort de cette expérience que tu relates.
Un arbre planté à l'envers ne reprendra en aucun cas sa végétation… les racines ne supportent pas d'être exposée trop longtemps au soleil et aux courants d'air…
De plus elles ne sont pas équipées de bourgeons et ne pourrons donc pas créer des feuilles…
SI tu as des sources fiables je suis preneur
Afficher tout
Bouturage et marcottage sont les deux mammelles des critiques de LeoBoo.

J'ai avoué spontanément mon erreur: "bouturage" est artificiel, implique le prélèvement partiel d'une plante et son enracinement. "Marcottage" est naturel ou artificiel, une partie aérienne ou devenue telle (voir les mangroves, où une très grande partie des racines sont à l'air) qui est ou a été plongée dans le sol crée de nouvelles souches, qui n'ont rien à voir avec un clonage.

C'est pour cela que les ronciers sont si prolifiques et donc détestés, quoique les mûres bien mûres soient un régal gratuit.

Que des parties aériennes d'un végétal plongent dans le sol spontanément, ou des parties souterraines fassent surface, n'est pas exceptionnel: la cacahuète est un fruit, mais qui ne finit son développement que sous terre.

Pour l'expérience de l'arbre arraché et replanté renversé, je la tenais d'un professeur de botanique qui ne plaisantait guère, mais voilà une des sources: ohnofixit.tumblr.com/post/83660923276/reallifescomedyrelief-viforcontrol
Les autres sont accessibles sous Google en interrogeant "trees flipped upside down"

a écrit : JLSD , une anecdote là-dessus à été publiée très récemment. Tu es sûr? La seule que j’ai trouvé date de 2012.

Le plus vieil organisme vivant connu a au moins 80 000 ans. Il s'appelle Pando et vit dans l'Utah aux Etats-Unis. Ce n'est ni un lichen, ni à proprement parler un arbre. Il s'agit d'une colonie de peupliers faux-tremble. Ces centaines ou milliers d'arbres sont tous génétiquement identiques : ils partagent tous les mêmes racines qui sont en fait la véritable nature de l'entité. 

Les arbres peuvent être considérés uniquement comme de longues tiges appartenant à l'entité souterraine et cherchant la lumière du Soleil. Chaque arbre ne vit pas plus d'une centaine d'années.

Cet organisme est également le plus lourd répertorié sur Terre : Il pèserait environ 6000 tonnes.

a écrit : Très rentable, tu plantes un arbre pour avoir quelques fruits, tu te retrouves directement avec une exploitation ^^ Directement... il faut quand même 250 ans pour en arriver là...

a écrit : Bouturage et marcottage sont les deux mammelles des critiques de LeoBoo.

J'ai avoué spontanément mon erreur: "bouturage" est artificiel, implique le prélèvement partiel d'une plante et son enracinement. "Marcottage" est naturel ou artificiel, une partie aérienne ou devenue tel
le (voir les mangroves, où une très grande partie des racines sont à l'air) qui est ou a été plongée dans le sol crée de nouvelles souches, qui n'ont rien à voir avec un clonage.

C'est pour cela que les ronciers sont si prolifiques et donc détestés, quoique les mûres bien mûres soient un régal gratuit.

Que des parties aériennes d'un végétal plongent dans le sol spontanément, ou des parties souterraines fassent surface, n'est pas exceptionnel: la cacahuète est un fruit, mais qui ne finit son développement que sous terre.

Pour l'expérience de l'arbre arraché et replanté renversé, je la tenais d'un professeur de botanique qui ne plaisantait guère, mais voilà une des sources: ohnofixit.tumblr.com/post/83660923276/reallifescomedyrelief-viforcontrol
Les autres sont accessibles sous Google en interrogeant "trees flipped upside down"
Afficher tout
Alors…
De un… je ne critique pas… j'essaye de faire comprendre des vérités… j'aime la précision…

De deux… je ne suis pas intervenu sur ton explication du terme bouturage… mais sur celui de marcottage…

De trois… les mûres ne poussent pas sur des ronces… mais sur des mûriers (Morus alba ou nigra entre autre)

De quatre… en cherchant, comme tu me l'as suggéré avec les termes «trees flipped upside down», je ne suis tombé que sur des arbres plantés à l'envers (racines en l'air et branches dans le sol) qui servent de support pour la culture d'autres plantes… en aucun cas d'arbre qui produit des organes aériens à partir des racines…
Le lien fourni parle d'un arbre planté à l'envers, mais ils précisent qu'il s'agit d'une greffe… donc ce ne sont pas les racines qui développent des branches mais le porte greffe qui a repris sa végétation… Les racines qui se sont développées sur les branches n'a rien de surprenant, les marcottes ou autres boutures le prouvent bien ! Mais les racines ne sont pas capables de développer des organes aériens…
Le seul arbre qui pousse effectivement à l'envers, c'est un figuier qui a ses racines dans le plafond d'une grotte peu profonde et les branches se développent dans la cavité située au dessous [ www.meteofan.fr/un-arbre-a-lenvers/ ] ou éventuellement les sapins de Noël [ www.muramur.ca/inspiration/decoration/sapin-a-lenvers-tendance-noel-1.3469020 ]

Les parties aériennes qui plongent dans le sol spontanément ne sont pas rare, je ne l'ai pas mis en doute… l'exemple de la cacahuète ou le marcottage le démontre bien…

Les racines qui sortent du sol également… il y a entre autre les pneumatophores…

a écrit : Alors…
De un… je ne critique pas… j'essaye de faire comprendre des vérités… j'aime la précision…

De deux… je ne suis pas intervenu sur ton explication du terme bouturage… mais sur celui de marcottage…

De trois… les mûres ne poussent pas sur des ronces… mais sur des mûriers (Mo
rus alba ou nigra entre autre)

De quatre… en cherchant, comme tu me l'as suggéré avec les termes «trees flipped upside down», je ne suis tombé que sur des arbres plantés à l'envers (racines en l'air et branches dans le sol) qui servent de support pour la culture d'autres plantes… en aucun cas d'arbre qui produit des organes aériens à partir des racines…
Le lien fourni parle d'un arbre planté à l'envers, mais ils précisent qu'il s'agit d'une greffe… donc ce ne sont pas les racines qui développent des branches mais le porte greffe qui a repris sa végétation… Les racines qui se sont développées sur les branches n'a rien de surprenant, les marcottes ou autres boutures le prouvent bien ! Mais les racines ne sont pas capables de développer des organes aériens…
Le seul arbre qui pousse effectivement à l'envers, c'est un figuier qui a ses racines dans le plafond d'une grotte peu profonde et les branches se développent dans la cavité située au dessous [ www.meteofan.fr/un-arbre-a-lenvers/ ] ou éventuellement les sapins de Noël [ www.muramur.ca/inspiration/decoration/sapin-a-lenvers-tendance-noel-1.3469020 ]

Les parties aériennes qui plongent dans le sol spontanément ne sont pas rare, je ne l'ai pas mis en doute… l'exemple de la cacahuète ou le marcottage le démontre bien…

Les racines qui sortent du sol également… il y a entre autre les pneumatophores…
Afficher tout
Le fruit du roncier, un buisson, est bien dénommé mûre (mûron dans certaines régions), comme celui du mûrier (arbre) qui nourrit les vers à soie.

Le reste est du chipotage; ai-je critiqué "détruit par un éclair" alors qu'il eût fallu dire "foudre"?

a écrit : Le fruit du roncier, un buisson, est bien dénommé mûre (mûron dans certaines régions), comme celui du mûrier (arbre) qui nourrit les vers à soie.

Le reste est du chipotage; ai-je critiqué "détruit par un éclair" alors qu'il eût fallu dire "foudre"?
VOUS AVEZ JUSTE RAISON…

VEUILLEZ ME PARDONNER D'AVOIR EU L'OUTRECUIDANCE DE VOUS AVOIR CONTREDIT… JE NE SUIS QU'UNE MINUSCULE LARVE QUI NE CONNAIS ABSOLUMENT RIEN SUR SON MÉTIER…

a écrit : On voit pas mal de Banians sous les tropiques. Ce sont des arbres magnifiques, et celui-là semble incroyable...
En fait, l'arbre fait des lianes qui pendouillent des branches et grandissent. Quand ces lianes touchent le sol, elles prennent racines et deviennent des troncs. S'ils ont de l'espace, et
qu'on ne coupe pas les lianes, ils deviennent des "forêts de troncs" et s'étalent, encore et encore. Afficher tout
Ce qui tombe de l'arbre pour rejoindre le sol est une racine, les lianes partent du sol pour chercher la lumière

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Tu es sûr? La seule que j’ai trouvé date de 2012.

Le plus vieil organisme vivant connu a au moins 80 000 ans. Il s'appelle Pando et vit dans l'Utah aux Etats-Unis. Ce n'est ni un lichen, ni à proprement parler un arbre. Il s'agit d'une colonie de peupliers faux-tremble. Ces centain
es ou milliers d'arbres sont tous génétiquement identiques : ils partagent tous les mêmes racines qui sont en fait la véritable nature de l'entité. 

Les arbres peuvent être considérés uniquement comme de longues tiges appartenant à l'entité souterraine et cherchant la lumière du Soleil. Chaque arbre ne vit pas plus d'une centaine d'années.

Cet organisme est également le plus lourd répertorié sur Terre : Il pèserait environ 6000 tonnes.
Afficher tout
Ah juste, c'est une *vieille anecdote que j'ai lu récemment, pardon! :s

Posté le

android

(0)

Répondre