Les vaches à hublot, percées sur le flanc

Proposé par
le
dans

Pour étudier le système digestif des vaches, il arrive que les chercheurs leur percent le flanc et y mettent un bouchon, pour avoir accès à l'intérieur de la panse quand ils le veulent et ainsi pouvoir prélever des échantillons. On parle alors de "vaches à hublot". Cela peut concerner d'autres animaux, comme les chèvres.


Commentaires préférés (3)

Je ne suis pas dans la défense de la cause animale à tout crin (...) mais je trouve le procédé plus que limite...

Posté le

unknown

(424)

Répondre

Sauf que de la "science" qui charcute les vaches pour trouver un moyen de les empêcher de péter un coup pour limiter les émissions de gaz à effet de serre, c'est juste du bon gros foutage de gueule quand on pense à tout ce que nos industries balancent dans l'air !

Posté le

unknown

(273)

Répondre

L'expérimentation animale est utile on n'en doute pas. Cependant je ne vois pas en quoi il ne serait pas possible dans ce domaine de s'astreindre à respecter une certaine éthique. En quoi les souffrances animales seraient elles plus acceptables que les souffrances humaines?
Je mange de la viande, ce n'est pas pour ça que j'ai envie que les animaux soient abattus dans la terreur et la douleur.
C'est étonnant quand même! Sous prétexte qu'on est omnivore et/ou qu'on prend des médicaments certains semblent penser qu'on ne doit pas être sensible au sort des animaux.

Posté le

unknown

(277)

Répondre


Tous les commentaires (109)

Je ne suis pas dans la défense de la cause animale à tout crin (...) mais je trouve le procédé plus que limite...

Posté le

unknown

(424)

Répondre

Ils ne peuvent pas faire comme sur l'Homme ? (coloscopie,Duodénoscopie...)
Sa évite de leur faire des forage dans le flanc mdr ?(^_?)??

Posté le

unknown

(21)

Répondre

C'est une pratique qui devrait être publiquement dénoncée et interdite.

Posté le

unknown

(51)

Répondre

Oui il y a des opérations assez louches avec les vaches. Quand j'étais ado j'avais fait un stage chez un veto. J'avais participé à une opération impressionnante, bien que très simple qui consistait à mettre la bête les 4 fers en l'air, à repérer un de ses estomacs en tapant du doigt sur sa peau, puis à percer d'un coup la peau pour y passer un genre de crochet qui tiendrait son estomac en place, évitant des problèmes lié à sa mauvaise position. Je crois me rappelé qu'il s'agissait de la caillette, le nom de l'estomac en question, mais il faudrait confirmer... En tout cas ça faisait très travaux pratiques ^^

Posté le

unknown

(16)

Répondre

C'est afffreeeeeux ! Un trouuuuu dans le bide d'une vaaaaache ! Ouais. Et après ? C'est pour la science, on vous l'a dit. Pis ça vous plait pas, cessez tout de suite de vous soigner, avec quelque medicament ou opération que ce soit : la plupart ont été testés sur des zanimaux auparavant, que ce soit pour évaluer lefficacité, la dose toxique, les effets secondaires. Ça vous plait pas ? Désignez vous cobbaye, ça simplifiera les choses.

Soit dit en passant, l'operation existe aussi pour les hommes mick, et s'appelle la gastrostomie (sans quoi, pour mater dans l'estomac, c'est une gastroscopie, ou une eogd, endoscopie oeso-gastro-duodénale). Et des stomies, on en fait a tout vat chez les zhumains aussi. Même si la fin n'est pas la même. Sans compter qu'une anesthésie a chaque vérification de bol alimentaire serait bien plus nocive qu'une simple operation une bonne fois pour toutes, ne vous en déplaise.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Sauf que de la "science" qui charcute les vaches pour trouver un moyen de les empêcher de péter un coup pour limiter les émissions de gaz à effet de serre, c'est juste du bon gros foutage de gueule quand on pense à tout ce que nos industries balancent dans l'air !

Posté le

unknown

(273)

Répondre

De la vache j'en mange toutes les semaines. Et toi ?

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Ce genre de pratique ne se fait plus trop, c'était surtout mis en place au début pour comprendre comment fonctionnait l'estomac d'une vache (oui, il n'y en a qu'un seul, c'est juste qu'il est divisé en plusieurs "poches", pas comme nous). L'idée était de lui faire ingérer un aliment de composition connue, enfermé dans un sac laissant passer les enzymes, et de le retirer a un moment opportun de la digestion, pour voir quelles enzymes avaient agit dans la première "poche", par exemple, ou pour juger de la qualité de cet aliment.

De nos jours, beaucoup de gens trouvent cette méthode assez barbare et essaient de l'éviter au possible. Mais parfois c'est le seul moyen d'étudier certains phénomènes importants. Ce n'est pas utilisé a des fins médicales (pas que je sache en tout cas), juste scientifique.

Par contre, il arrive parfois que l'on doive faire un trou dans le ventre d'une vache si elle a mangé des aliments qui lui déclenche de l'aérophagie, afin de la soigner, en évacuant les gaz. (je ne me rappelle plus le nom de la méthode). Et comme le disait mon prof d'élevage, vaut mieux avoir le nez bouché ce jour là !

Posté le

unknown

(32)

Répondre

L'expérimentation animale, précédant celle humaine, a du sauver a ce jour des centaines de millions de vie... Alors c'est sur, comme la démocratie, c'est le moins pire des système.... Mais je suis content qu'il existe...
Et puis j'irais placer un cierge a Saint Vache qui Rit lors de mon prochain steak... Yark, Yark ;-)

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Cela a été imiter sur le cas d'un homme au XVIII è siècle qui s'était prit une balle dans l'estomac q'un chercheur nommé William Baumont avait alors prit pour étudier la digestion et il découvra alors les sucs digestifs …

Posté le

unknown

(16)

Répondre

L'expérimentation animale est utile on n'en doute pas. Cependant je ne vois pas en quoi il ne serait pas possible dans ce domaine de s'astreindre à respecter une certaine éthique. En quoi les souffrances animales seraient elles plus acceptables que les souffrances humaines?
Je mange de la viande, ce n'est pas pour ça que j'ai envie que les animaux soient abattus dans la terreur et la douleur.
C'est étonnant quand même! Sous prétexte qu'on est omnivore et/ou qu'on prend des médicaments certains semblent penser qu'on ne doit pas être sensible au sort des animaux.

Posté le

unknown

(277)

Répondre

J'ai déjà vu ces vaches dans un champ en Bretagne, à côté d'un labo de l'INRA. En plus d'avoir des hublots, certaines d'entre elles avaient un robinet sur l'autre flanc. Ça doit être une blague de scientifiques, du genre : « Hé Didier, regarde, j'ai inventé la première fontaine à vomi ! Hahaha »
Réponse de Didier : « Pfffff ! T'es con, Régis ! »

D'ailleurs, en parlant d'humour de scientifiques, j'ai entendu dire qu'ils se faisaient de bonnes blagues en médecine, mais je n'ai que l'exemple d'un prof qui a dit à ses élèves qu'ils devaient se détacher du sujet sur lequel ils travaillaient et qui, pour prouver son propos, a introduit son doigt dans le rectum d'un cadavre et l'a porté à sa bouche (en prenant soin de discrètement changer de doigt), invitant tous ses étudiants à en faire de même. Ce qu'ils se sont empressés de faire pour montrer leur dévotion à la médecine. Avez-vous d'autres blagues de fac de médecine ??

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Berk. Et après on parle d'"humanité".

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Cela me rappelle aussi les vaches qui gonflent quand elles ont mangé trop de trèfle frais.

Posté le

unknown

(6)

Répondre

Mais hallucinant la réaction que vous avez, j'ai travaillé dans une ferme pendant 2 ans et nous faisions des visites guide de la ferme (village touristique oblige) et quand on leur disait que c'était qu'on exécutait les poules et les lapins, tout le monde réagissait comme vous mais ils étaient content de le manger après !
Donc arrêtez vos réaction de sauveur des animaux de laboratoire !

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Je défend rarement les animaux, l'écologie et tout le blabla quotidien bien pensant qu'on nous sort de nos jours (car ça m'agace) mais Barb01, il me semble différent de s'offusquer devant l’exécution d'un animal à des fin de nutritions, et de cette pratique qui comporte une éthique plus que douteuse, les vidéos à ce sujet sont vraiment... pour le moins... dérangeante :
www.youtube.com/watch?v=T9wfX1z3_ug&feature=player_embedded

Posté le

unknown

(12)

Répondre

Completement d'accord barb01. Sinon, que l'on ne se méprenne pas : je suis tout aussi contre la torture animale inutile et injustifiée que vous. Après.. Le sort de 4 vaches ne m'empêchera pas de dormir, et j'ose espérer trouver des chevaux de bataille, des raisons de m'indigner un peu plus consistantes.

Posté le

unknown

(0)

Répondre