Tous les présidents et ex-présidents américains ne peuvent conduire

Proposé par
le

Aux États-Unis, les présidents en exercice et les anciens présidents n'ont pas le droit de prendre le volant. Même après la fin de leur mandat, seuls des agents des services secrets sont habilités à leur servir de chauffeur pour des raisons de sécurité, et ce depuis la mort de Kennedy. Ils peuvent cependant conduire sur des terrains privés comme G.W. Bush sur son ranch au Texas.


Commentaires préférés (3)

Je ne comprends pas que ce soit lié à la mort de Kennedy puisqu'il ne conduisait pas

a écrit : Je ne comprends pas que ce soit lié à la mort de Kennedy puisqu'il ne conduisait pas Je ne sais pas trop, mais j'imagine que l'idée est qu'en cas de tentative d'assassinat la voiture soit entre les mains d'un chauffeur formé pour la conduite 'sportive' qui permettra de s'enfuir, et/ou de conduire le président blessé à l'hôpital (comme ce fut le cas pour JFK, même si ça n'a pas suffit).

J'ai F. Hollande qui me demande anxieusement dans l'oreillette : ils ont quand même le droit au scooter ou pas ??


Tous les commentaires (23)

Je ne comprends pas que ce soit lié à la mort de Kennedy puisqu'il ne conduisait pas

a écrit : Je ne comprends pas que ce soit lié à la mort de Kennedy puisqu'il ne conduisait pas Je ne sais pas trop, mais j'imagine que l'idée est qu'en cas de tentative d'assassinat la voiture soit entre les mains d'un chauffeur formé pour la conduite 'sportive' qui permettra de s'enfuir, et/ou de conduire le président blessé à l'hôpital (comme ce fut le cas pour JFK, même si ça n'a pas suffit).

J'ai F. Hollande qui me demande anxieusement dans l'oreillette : ils ont quand même le droit au scooter ou pas ??

a écrit : J'ai F. Hollande qui me demande anxieusement dans l'oreillette : ils ont quand même le droit au scooter ou pas ?? Ils ont le droit de vélo aussi, paraît-il...

Posté le

android

(0)

Répondre

C’est surtout pour les surveiller de
Plus près à mon avis

a écrit : Je ne comprends pas que ce soit lié à la mort de Kennedy puisqu'il ne conduisait pas Je dirais qu'il doit s'agir d'une prise de conscience que l'on puisse sérieusement s'attaquer au Président... et que différentes mesures de protection ont dû être prises à ce moment là ; pas seulement celle du chauffeur, et aussi pour des anciens Pésidents. Bon, pour ma part le coup de conduire ou pas ne me paraît pas si fondamental, mais qu'il y ait une protection rapprochée, même d'un "Ex", me semble important.

Attention, les services secrets n'ont rien à voir là-dedans, il s'agit d'un organisme appelé le "Secret Service", qui n'a en réalité rien de secret et dont le but est d'assurer la sécurité du président, des candidats à la présidentielle, et de plusieurs autres personnes. (+ quelques missions complémentaires, comme lutter contre la fausse monnaie)
C'est une erreur très répandue, due à une traduction directe, mais ils faut bien distinguer cet organise des vrais services de renseignement !
Plus d'info : fr.m.wikipedia.org/wiki/United_States_Secret_Service

a écrit : J'ai F. Hollande qui me demande anxieusement dans l'oreillette : ils ont quand même le droit au scooter ou pas ?? Flash news: Julie Gayet se trompe de scooter, elle couche avec le livreur de pizza.

a écrit : Flash news: Julie Gayet se trompe de scooter, elle couche avec le livreur de pizza. Bof pas marrant

Posté le

android

(18)

Répondre

Le chauffeur doit au préalable avoir été formé à « Driver » dans la mission finale « Sauvez le président »

Les chauffeurs sont formés à anticiper les dangers, ils font par exemples attention à ne jamais se retrouver trop proche d'une voiture à un feu rouge pour avoir l'espace nécessaire s'il faut s'enfuir, ne pas rentrer en voiture dans une impasse, éviter les routes où il y a un risque d'embouteillage etc

a écrit : Bof pas marrant Tu peux aussi dire « t’aurais pu trouver mieux » ou quelque chose comme ça qui n’ai pas l’air d’une aggression ou d’un dédaignement ?
C’est si dur que cela de se dire qu’on peux heurter les autres ?

J’ai vu bien pire , mais la c’est la goute d’eau qui fait déborder le vase ! Les gens ne sont même plus capable de faire preuve de politesse des qu’ils sont derrière un écran !! (Ou pas d’ailleurs)

a écrit : J'ai F. Hollande qui me demande anxieusement dans l'oreillette : ils ont quand même le droit au scooter ou pas ?? On parle des présidents américains, pas des comiques français.

a écrit : Je dirais qu'il doit s'agir d'une prise de conscience que l'on puisse sérieusement s'attaquer au Président... et que différentes mesures de protection ont dû être prises à ce moment là ; pas seulement celle du chauffeur, et aussi pour des anciens Pésidents. Bon, pour ma part le coup de conduire ou pas ne me paraît pas si fondamental, mais qu'il y ait une protection rapprochée, même d'un "Ex", me semble important. Afficher tout Oui et non ...
Quand tu vois ce que coûte à l'Etat la sécurité pour Giscard .. Ok pendant qu'ils sont en fonction et à la limite quelques temps après pourquoi pas, mais aujourd'hui qui est ce qui pourrais vouloir l'attaquer ? Et surtout dans quel but ?

a écrit : On parle des présidents américains, pas des comiques français. Sans vouloir polémiquer, son mandat ne m'a pas fait rire...

a écrit : Oui et non ...
Quand tu vois ce que coûte à l'Etat la sécurité pour Giscard .. Ok pendant qu'ils sont en fonction et à la limite quelques temps après pourquoi pas, mais aujourd'hui qui est ce qui pourrais vouloir l'attaquer ? Et surtout dans quel but ?
Effectivement son mandat commence à dater...

a écrit : Oui et non ...
Quand tu vois ce que coûte à l'Etat la sécurité pour Giscard .. Ok pendant qu'ils sont en fonction et à la limite quelques temps après pourquoi pas, mais aujourd'hui qui est ce qui pourrais vouloir l'attaquer ? Et surtout dans quel but ?
C'est sûrement un peu trop, tu as raison... Les Ex présidents ont droit à 7 collaborateurs, des locaux sur Paris meublés et entretenus par deux personnes, une voiture et deux chauffeurs, et deux agents de sécurité ; s'ajoute encore la surveillance de la proprieté personnelle (7 agents pour VGE)... C'est du lourd, plus de 2 millions d'euros /an pour VGE par exemple.
Alors c'est sûr qu'il faudrait limiter drastiquement ça dans le temps et l'arrêter au bout de quelques années. Mais sauf, à mon sens, les deux agents de sécurité. Certains n'ont pas besoin de raisons particulières ni de "but" pour en agresser d'autres. Moi en tous cas, ça me ferait chier de savoir qu'un ancien Président s'est fait savater la gueule au marché par un fou, ivre ou pas, qui passait par là... À tort ou à raison, je pense que ce ne serait pas une belle image de notre république.

a écrit : On parle des présidents américains, pas des comiques français. Et toi tu n'est pas comique pour le coup... Je te rappelle que c'était un président de la France donc un peu de respect que tu sois d'accord avec ces idées ou pas... après si tu crois que des gens comme Trump sont de meilleurs président que les nôtres on ne peut plus rien pour toi... Et dans ce cas change de pays. Mais si toi tu était président de la France je ne crois pas que tu ferais mieux.

a écrit : Tu peux aussi dire « t’aurais pu trouver mieux » ou quelque chose comme ça qui n’ai pas l’air d’une aggression ou d’un dédaignement ?
C’est si dur que cela de se dire qu’on peux heurter les autres ?

J’ai vu bien pire , mais la c’est la goute d’eau qui fait déborder le vase ! Les gens ne sont même plu
s capable de faire preuve de politesse des qu’ils sont derrière un écran !! (Ou pas d’ailleurs) Afficher tout
Moi ça m’a fait rire...

a écrit : Oui et non ...
Quand tu vois ce que coûte à l'Etat la sécurité pour Giscard .. Ok pendant qu'ils sont en fonction et à la limite quelques temps après pourquoi pas, mais aujourd'hui qui est ce qui pourrais vouloir l'attaquer ? Et surtout dans quel but ?
C'est sûr qu'il ne faut pas trop oser la comparaison... En France la sécurité des anciens président renvoie plus largement à l'après des présidents, et même des autres ex-personnalites politiques : doit on continuer à payer pour eux ? Les chauffeurs, agents de sécurités, sans doute utiles le temps de la présidence semblent avoir un rapport coût/utilité assez faible dans l'après non immédiat.
Surtout, on comprend qu'aux États-Unis un tel sujet ne subisse pas la même critique, car au vu du nombre de meurtres et tentatives de meurtre sur les chefs d'Etat étasuniens, on comprend que leur fonction comporte un risque particulièrement fort, qui ne s'estompe pas autant dans la post présidence que chez nous.