A Kennesaw, il est obligatoire d'avoir une arme à feu

Proposé par
le
dans

La ville de Kennesaw aux Etats-Unis a instauré en 1982 une législation peu commune : tous les habitants sont obligés de posséder une arme à feu. Sont exemptés de cette obligation uniquement les objecteurs de conscience, les personnes atteintes de troubles mentaux et les personnes sans moyens. La mesure fut prise en réaction à celle de villes les interdisant.


Commentaires préférés (3)

Y a un âge minimum ou lors de la naissance d'un bébé on lui donne directement une arme à feu ?

Édit : la législation est très vague, il n'y a par exemple par de contravention pour les personnes ne possédant pas d'armes. Le but de cette mois est protestataire (comme le dit l'anecdote) mais les sources précisent que la criminalité à baisser de 89% suite à la promulgation de cette loi

Concernant l'âge minimum je n'ai rien trouvé mais un pere a déjà une carabine pour son bébé de 10 semaines !

Ça fait un peu flipper cet esprit de contradiction ... J'ai passé quelques mois à la Nouvelle-Orléans et je me souviens que dans certains restaurants on avait droit à 20% de remise sur présentation d'une arme. Je me rappelle être allées à des concerts, des festivals où les gens tirent en l'air en guise d'applaudissement. Le 2ème jour de mon arrivée, mon patron m'a téléphoné pour me dire de rester chez moi car une fusillade avait lieu juste devant le musée où je travallais. Gros choc culturel, malheureusement les américains les plus bornés ne veulent - pour l'instant ? pas voir le lien entre arme à feu et taux d'homicide/mass shooting.

a écrit : Ça fait un peu flipper cet esprit de contradiction ... J'ai passé quelques mois à la Nouvelle-Orléans et je me souviens que dans certains restaurants on avait droit à 20% de remise sur présentation d'une arme. Je me rappelle être allées à des concerts, des festivals où les gens tirent en l'air en guise d'applaudissement. Le 2ème jour de mon arrivée, mon patron m'a téléphoné pour me dire de rester chez moi car une fusillade avait lieu juste devant le musée où je travallais. Gros choc culturel, malheureusement les américains les plus bornés ne veulent - pour l'instant ? pas voir le lien entre arme à feu et taux d'homicide/mass shooting. Afficher tout Je ne pense pas qu'ils ne voient pas le lien entre arme à feu et fusillades, c'est plus qu'ils ne pensent pas que bannir des armes (au delà du coté historique, culturel et libertaire que représentent les armes aux US) va régler le problème, car les armes sont tellement rependus que de toute façon, si tu veux faire un massacre, tu pourra te procurer une arme. Et puisque le risque de fusillade est grand, certains se promènent avec des armes pour se défendre. C'est un cercle vicieux ou puisque tout le monde a des armes, il faut des armes pour se défendre, et il y a encore plus d'arme, et ils ont peur que bannir les armes ne va pas supprimer les mass shooting, mais au contraire les rendre plus violent car le citoyen lambda ne pourra pas neutraliser l'auteur du massacre.


Tous les commentaires (60)

Y a un âge minimum ou lors de la naissance d'un bébé on lui donne directement une arme à feu ?

Édit : la législation est très vague, il n'y a par exemple par de contravention pour les personnes ne possédant pas d'armes. Le but de cette mois est protestataire (comme le dit l'anecdote) mais les sources précisent que la criminalité à baisser de 89% suite à la promulgation de cette loi

Concernant l'âge minimum je n'ai rien trouvé mais un pere a déjà une carabine pour son bébé de 10 semaines !

Ça fait un peu flipper cet esprit de contradiction ... J'ai passé quelques mois à la Nouvelle-Orléans et je me souviens que dans certains restaurants on avait droit à 20% de remise sur présentation d'une arme. Je me rappelle être allées à des concerts, des festivals où les gens tirent en l'air en guise d'applaudissement. Le 2ème jour de mon arrivée, mon patron m'a téléphoné pour me dire de rester chez moi car une fusillade avait lieu juste devant le musée où je travallais. Gros choc culturel, malheureusement les américains les plus bornés ne veulent - pour l'instant ? pas voir le lien entre arme à feu et taux d'homicide/mass shooting.

La connerie de l'Homme n'a pas de limite

Posté le

android

(0)

Répondre

D'après la seconde source, le taux de criminalité a diminué de 89 % dans cette ville après l'instauration de cette loi, contre une baisse de 10 % au niveau de l'État.
D'ailleurs, il n'existe pas de peine prévue pour les habitants de la ville qui ne veulent pas posséder d’arme.
Depuis 1982, la population de la ville est passée de 5 000 habitants à près de 35 000 aujourd’hui. Est-ce que cette loi y est pour quelque chose ? Peut-être bien.

Cette ville a légalisé toute les drogues en réaction de celles qui les a interdit

Il serait intéressant de connaitre le taux de crime...

a écrit : Ça fait un peu flipper cet esprit de contradiction ... J'ai passé quelques mois à la Nouvelle-Orléans et je me souviens que dans certains restaurants on avait droit à 20% de remise sur présentation d'une arme. Je me rappelle être allées à des concerts, des festivals où les gens tirent en l'air en guise d'applaudissement. Le 2ème jour de mon arrivée, mon patron m'a téléphoné pour me dire de rester chez moi car une fusillade avait lieu juste devant le musée où je travallais. Gros choc culturel, malheureusement les américains les plus bornés ne veulent - pour l'instant ? pas voir le lien entre arme à feu et taux d'homicide/mass shooting. Afficher tout Je ne pense pas qu'ils ne voient pas le lien entre arme à feu et fusillades, c'est plus qu'ils ne pensent pas que bannir des armes (au delà du coté historique, culturel et libertaire que représentent les armes aux US) va régler le problème, car les armes sont tellement rependus que de toute façon, si tu veux faire un massacre, tu pourra te procurer une arme. Et puisque le risque de fusillade est grand, certains se promènent avec des armes pour se défendre. C'est un cercle vicieux ou puisque tout le monde a des armes, il faut des armes pour se défendre, et il y a encore plus d'arme, et ils ont peur que bannir les armes ne va pas supprimer les mass shooting, mais au contraire les rendre plus violent car le citoyen lambda ne pourra pas neutraliser l'auteur du massacre.

a écrit : Je ne pense pas qu'ils ne voient pas le lien entre arme à feu et fusillades, c'est plus qu'ils ne pensent pas que bannir des armes (au delà du coté historique, culturel et libertaire que représentent les armes aux US) va régler le problème, car les armes sont tellement rependus que de toute façon, si tu veux faire un massacre, tu pourra te procurer une arme. Et puisque le risque de fusillade est grand, certains se promènent avec des armes pour se défendre. C'est un cercle vicieux ou puisque tout le monde a des armes, il faut des armes pour se défendre, et il y a encore plus d'arme, et ils ont peur que bannir les armes ne va pas supprimer les mass shooting, mais au contraire les rendre plus violent car le citoyen lambda ne pourra pas neutraliser l'auteur du massacre. Afficher tout Sauf que le nombre de cas où le citoyen lambda a neutralisé l'auteur d'un massacre est plus que faible.
Pour ce qui est du désarmement des citoyen, l'Australie est un bon exemple.

Si je comprends bien il suffit de dire que c'est contre sa religion et on est exempté ?

meme les extremistes du second amendment sont plus tolerent des opinions et gouts personnels que les anti-arme. il ne l'impose pas aux objecteur de conscience, la ou je ne connais pas de ville gun free au usa qui autorise les militant de la nra a porter une arme.

a écrit : Sauf que le nombre de cas où le citoyen lambda a neutralisé l'auteur d'un massacre est plus que faible.
Pour ce qui est du désarmement des citoyen, l'Australie est un bon exemple.
je précise que ce n'est ni la vérité, ni mon point de vue, mais juste l'explication que certains pro-armes donnent

a écrit : Je ne pense pas qu'ils ne voient pas le lien entre arme à feu et fusillades, c'est plus qu'ils ne pensent pas que bannir des armes (au delà du coté historique, culturel et libertaire que représentent les armes aux US) va régler le problème, car les armes sont tellement rependus que de toute façon, si tu veux faire un massacre, tu pourra te procurer une arme. Et puisque le risque de fusillade est grand, certains se promènent avec des armes pour se défendre. C'est un cercle vicieux ou puisque tout le monde a des armes, il faut des armes pour se défendre, et il y a encore plus d'arme, et ils ont peur que bannir les armes ne va pas supprimer les mass shooting, mais au contraire les rendre plus violent car le citoyen lambda ne pourra pas neutraliser l'auteur du massacre. Afficher tout Oui tu as raison, c'est bien un cercle vicieux. C'est probable que la plupart des gens que j'ai rencontrée ne voulaient juste pas faire le lien et lançaient à tout va des arguments à base de "et les voitures, on va les interdire ?!" et se fermaient comme des coquilles. Aucune discussion possible face à un mur. Je suis arrivée juste après les attentats de Charlie Hebdo, ce qui ne jouait pas en ma faveur ...

Difficile de lutter contre les anti-armes qui veulent restreindre les libertés , ils ont le vent en poupe et n'hésite pas à se servir du moindre fait divers pour imposer leur doctrine.

a écrit : D'après la seconde source, le taux de criminalité a diminué de 89 % dans cette ville après l'instauration de cette loi, contre une baisse de 10 % au niveau de l'État.
D'ailleurs, il n'existe pas de peine prévue pour les habitants de la ville qui ne veulent pas posséder d’arme.
Depui
s 1982, la population de la ville est passée de 5 000 habitants à près de 35 000 aujourd’hui. Est-ce que cette loi y est pour quelque chose ? Peut-être bien. Afficher tout
« Après l'application de la loi le taux de criminalité a diminué de 89 % contre une baisse de 10 % au niveau de l'État. »

« Kennesaw’s crime rate did not change as a result of the 1982 gun ordinance. »

Ou quand fr.m.wikipedia.org/ et en.m.wikipedia.org/ se disent merde...

Bref, en lisant le wiki anglophone, on devine effectivement que cette loi n'a pas engendré de changements profonds, ce qui semble logique pour cette ville de Georgie forcément républicaine et pro-NRA.
De fait, le taux de criminalité semble avoir toujours été bas (jusqu'à 60% de moins que la moyenne de l'Etat en 2001), avec néanmoins une hausse depuis le début du siècle attribuée à une augmentation de la population plus forte qu'ailleurs.

EDIT: D'ailleurs, la source wiki francophone reprend la deuxième source, contrairement au wiki anglophone qui a puisé dans un bien plus large éventail.

a écrit : « Après l'application de la loi le taux de criminalité a diminué de 89 % contre une baisse de 10 % au niveau de l'État. »

« Kennesaw’s crime rate did not change as a result of the 1982 gun ordinance. »

Ou quand fr.m.wikipedia.org/ et en.m.wikipedia.org/ se disent merd
e...

Bref, en lisant le wiki anglophone, on devine effectivement que cette loi n'a pas engendré de changements profonds, ce qui semble logique pour cette ville de Georgie forcément républicaine et pro-NRA.
De fait, le taux de criminalité semble avoir toujours été bas (jusqu'à 60% de moins que la moyenne de l'Etat en 2001), avec néanmoins une hausse depuis le début du siècle attribuée à une augmentation de la population plus forte qu'ailleurs.

EDIT: D'ailleurs, la source wiki francophone reprend la deuxième source, contrairement au wiki anglophone qui a puisé dans un bien plus large éventail.
Afficher tout
Effectivement, les donnés divergent selon les sources. J'avais trouvé ceci dans un autre article qui n'est pas dans les sources : "Still, the crime rate, not that high to begin with, plummeted after the law was enacted — by 89%, compared with a 10% drop statewide, according to published accounts. [...] Despite slight fluctuations, crime here" is significantly lower" than similar-sized Georgia cities."
www.usatoday.com/story/news/nation/2013/04/02/georgia-town-not-alone-in-using-gun-law-as-deterrent/2048059/
Je pense qu'on peut dire que cette loi a eu un impact limité sur le taux de criminalité, étant donné qu'il était déjà faible par rapport aux autres villes de l'État et des États-Unis en général.

a écrit : Difficile de lutter contre les anti-armes qui veulent restreindre les libertés , ils ont le vent en poupe et n'hésite pas à se servir du moindre fait divers pour imposer leur doctrine. Je ne suis pas sur que des fusillades quotidienne soot un fait divers...

a écrit : meme les extremistes du second amendment sont plus tolerent des opinions et gouts personnels que les anti-arme. il ne l'impose pas aux objecteur de conscience, la ou je ne connais pas de ville gun free au usa qui autorise les militant de la nra a porter une arme. Tu connais des villes "gun-free" qui interdisent les armes aux officiers de police? Les exceptions ne sont pas conçues pour contenter la masse mais uniquement pour des raisons pragmatiques.

À Kennesaw, on considère que les armes doivent être démocratisées.
La loi n'aurait aucun sens en dehors du contexte puisque son but avoué est de réagir de manière opposée à des décisions ayant été prises dans d'autres villes. Qu'elle soit non contraignante: sans blague...

Dans les villes "gun-free" (comme tu les appelles), les armes sont considérées comme des outils à usage strictement professionnel.
La loi est ici forcément contraignante vu que son but est que les citoyens puissent se sentir à l'abri de la menace que représente pour eux les armes. Parler de tolérance ici est juste hors-sujet vu que cette loi n'est pas discriminatoire.

Considérer que deux lois opposées devraient être parfaitement symétriques est un non-sens.
En suivant cette logique, on aurait un texte du type:

« La détention d'armes est strictement interdite aux citoyens de la ville à l'exception des manifestants pro-NRA, ses forces de l'ordre, des personnes saintes ainsi que de ceux qui ont les moyens de s'en acheter. »
T'as remarqué? Cette pseudo-loi ressemble beaucoup à celle de Kennesaw en fait...

a écrit : D'après la seconde source, le taux de criminalité a diminué de 89 % dans cette ville après l'instauration de cette loi, contre une baisse de 10 % au niveau de l'État.
D'ailleurs, il n'existe pas de peine prévue pour les habitants de la ville qui ne veulent pas posséder d’arme.
Depui
s 1982, la population de la ville est passée de 5 000 habitants à près de 35 000 aujourd’hui. Est-ce que cette loi y est pour quelque chose ? Peut-être bien. Afficher tout
Taux de criminalité... sur quels critères ? Et le nombre d'accidents liés aux armes à feu, on en parle dans ces critères ? Et toute criminalité est liée aux armes à feu ? On regarde juste le nombre de morts par arme à feu ? On peut très facilement faire parler des chiffres comme on le veut... surtout si ce sont des chiffres donnés par la mairie de cette ville. Surtout dans une petite ville. Si l'an dernier il y avait un homicide et pas cette année, ça fait une baisse de 100%! Youhou!

Posté le

android

(2)

Répondre