La destruction de bombardiers américains est surveillée par satellite par les Russes

Proposé par
le

Dans le cadre du traité de réduction des armements, les Américains doivent détruire un grand nombre de bombardiers B-52. Ceux-ci sont découpés en 5 morceaux dans le "Boneyard" de Tucson et laissés ainsi pendant au moins 90 jours afin que les satellites Russes constatent la destruction.

Le "Boneyard" est un cimetière d'avions de l'armée américaine où sont entreposés plus de 4300 appareils.


Commentaires préférés (3)

La technique de découpe était relativement rudimentaire, puisqu'il s'agissait d'une sorte de guillotine qui tranchait les deux ailes, puis le fuselage en 3.
Aujourd'hui c'est fait avec une scie plasma.

www.youtube.com/watch?v=SM0JbEOICXo

a écrit : N'étaient-ils pas de toutes façons dépassés (fusées, missiles, avions super-soniques)?
Ils datent des années 50.
Bof, dépassé dans le milieu militaire, ils connaissent pas ;)
Tant que ça fait le boulot, que c'est réparable et que ca coute pas cher, on garde.
Par exemple le F 16 (célèbre avion de chasse américain) date des années 70.
Le F4 fin années 50 est toujours en service !

Pour les blindés c'est pareil :
Le M4 Sherman est toujours en utilisation chez certains pays (plus que le Paraguay officiellement mais officieusement certains états d'Afrique ou MO et Amérique du Sud) et je parle pas des tanks russes increvables :)

a écrit : Pourtant j'ai entendu parler de porte-avions de 30 ans envoyés à la ferraille, sans avoir jamais servi.
Ce qui me fait enrager, car combien d'hôpitaux, d'écoles, etc. on aurait pu construire pour leur coût initial, puis leurs frais de fonctionnement!
Peut être que ceux ci avaient un défaut à la conception ou étaient dépassés sans possibilité de modernisation.
Les exemples que j'ai donné ainsi que le B52 dont parle l'anecdote sont en général des prouesses du point de vue technologique et surtout sur l'entretien et le coût total (construction + utilisation).

Dans le domaine militaire il n'est pas rare de voir passer à la trappe des engins révolutionnaires car trop couteux à construire ou entretenir.

De plus il suffit de sortir un engin (avion, char ou autre) ayant de très bons résultats mais si le camp d'en face à fait mieux alors ---> poubelle et on recommence.

Exemple avant la 2e GM on ne jurait que par les cuirassés. De plus en plus de canons, de plus en plus de blindages, de plus en plus gros... Ils étaient le coeur d'une flotte et l'élément principal.
Finalement, on s'est aperçu que les porte-avions étaient bien au dessus et les cuirassés se sont vu relégués au second plan (défense des porte-avions d'attaque).

A noter aussi que l'entretien des navires et submersibles est plus couteux à cause en grande partie de l'usure prématurée dû à l'environnement (météo, sel,collisions ...) raccourcissant alors leur durée de service.


Tous les commentaires (22)

Mw2 pour ceux ou celles qui se souviennent.

La technique de découpe était relativement rudimentaire, puisqu'il s'agissait d'une sorte de guillotine qui tranchait les deux ailes, puis le fuselage en 3.
Aujourd'hui c'est fait avec une scie plasma.

www.youtube.com/watch?v=SM0JbEOICXo

N'étaient-ils pas de toutes façons dépassés (fusées, missiles, avions super-soniques)?
Ils datent des années 50.

A savoir que le boneyard Davis-Monthan à Tucson est le plus grand cimetière d'avions au monde.
Faite un tour sur Google map en mode satellite, c'est super impressionnant !

Posté le

android

(15)

Répondre

a écrit : N'étaient-ils pas de toutes façons dépassés (fusées, missiles, avions super-soniques)?
Ils datent des années 50.
Bof, dépassé dans le milieu militaire, ils connaissent pas ;)
Tant que ça fait le boulot, que c'est réparable et que ca coute pas cher, on garde.
Par exemple le F 16 (célèbre avion de chasse américain) date des années 70.
Le F4 fin années 50 est toujours en service !

Pour les blindés c'est pareil :
Le M4 Sherman est toujours en utilisation chez certains pays (plus que le Paraguay officiellement mais officieusement certains états d'Afrique ou MO et Amérique du Sud) et je parle pas des tanks russes increvables :)

a écrit : N'étaient-ils pas de toutes façons dépassés (fusées, missiles, avions super-soniques)?
Ils datent des années 50.
Le B-52 n'occupe pas la même fonction que les missiles je pense qu'il est plus pratique d'utiliser un avion bombardier réutilisable plutôt que des missiles qui ne servent qu'une fois :p
De plus il est encore utiliser actuellement dans l'armée de l'air américaine (sous une forme modernisée évidemment) donc je ne pense pas qu'il soit dépassé

Corriger moi si je me trompe évidemment ;)

a écrit : N'étaient-ils pas de toutes façons dépassés (fusées, missiles, avions super-soniques)?
Ils datent des années 50.
Ben non, les B52 sont toujours en service, une grosse quantité a bien été détruite, mails il en reste encore... beaucoup.
ils n'ont pas de remplaçants objectivement et économiquement supérieurs. Ils sont modernisés au fur et à mesure des progrès en avionique, mais actuellement on n'a pas fait "mieux"
C'est une arme ayant un pouvoir de destruction complétement sidéral, pour tuer des milliers de personnes, il n'y a rien de mieux que d'emmener plusieurs dizaines de tonnes de bombes et de mal "viser", la quantité l’emporte sur la qualité
Bon, c'est une grosse m##de, toujours en état de nous raser la tronche en 5 mn, avec un rayon d'action impressionnant : ils ont décollé des États-Unis, bombardé les armées de Saddam en Iraq, puis sont retournés se poser aux États Unis

a écrit : Bof, dépassé dans le milieu militaire, ils connaissent pas ;)
Tant que ça fait le boulot, que c'est réparable et que ca coute pas cher, on garde.
Par exemple le F 16 (célèbre avion de chasse américain) date des années 70.
Le F4 fin années 50 est toujours en service !

Pour les bl
indés c'est pareil :
Le M4 Sherman est toujours en utilisation chez certains pays (plus que le Paraguay officiellement mais officieusement certains états d'Afrique ou MO et Amérique du Sud) et je parle pas des tanks russes increvables :)
Afficher tout
Pourtant j'ai entendu parler de porte-avions de 30 ans envoyés à la ferraille, sans avoir jamais servi.
Ce qui me fait enrager, car combien d'hôpitaux, d'écoles, etc. on aurait pu construire pour leur coût initial, puis leurs frais de fonctionnement!

a écrit : Pourtant j'ai entendu parler de porte-avions de 30 ans envoyés à la ferraille, sans avoir jamais servi.
Ce qui me fait enrager, car combien d'hôpitaux, d'écoles, etc. on aurait pu construire pour leur coût initial, puis leurs frais de fonctionnement!
Peut être que ceux ci avaient un défaut à la conception ou étaient dépassés sans possibilité de modernisation.
Les exemples que j'ai donné ainsi que le B52 dont parle l'anecdote sont en général des prouesses du point de vue technologique et surtout sur l'entretien et le coût total (construction + utilisation).

Dans le domaine militaire il n'est pas rare de voir passer à la trappe des engins révolutionnaires car trop couteux à construire ou entretenir.

De plus il suffit de sortir un engin (avion, char ou autre) ayant de très bons résultats mais si le camp d'en face à fait mieux alors ---> poubelle et on recommence.

Exemple avant la 2e GM on ne jurait que par les cuirassés. De plus en plus de canons, de plus en plus de blindages, de plus en plus gros... Ils étaient le coeur d'une flotte et l'élément principal.
Finalement, on s'est aperçu que les porte-avions étaient bien au dessus et les cuirassés se sont vu relégués au second plan (défense des porte-avions d'attaque).

A noter aussi que l'entretien des navires et submersibles est plus couteux à cause en grande partie de l'usure prématurée dû à l'environnement (météo, sel,collisions ...) raccourcissant alors leur durée de service.

a écrit : Ben non, les B52 sont toujours en service, une grosse quantité a bien été détruite, mails il en reste encore... beaucoup.
ils n'ont pas de remplaçants objectivement et économiquement supérieurs. Ils sont modernisés au fur et à mesure des progrès en avionique, mais actuellement on n'a pas fait "mi
eux"
C'est une arme ayant un pouvoir de destruction complétement sidéral, pour tuer des milliers de personnes, il n'y a rien de mieux que d'emmener plusieurs dizaines de tonnes de bombes et de mal "viser", la quantité l’emporte sur la qualité
Bon, c'est une grosse m##de, toujours en état de nous raser la tronche en 5 mn, avec un rayon d'action impressionnant : ils ont décollé des États-Unis, bombardé les armées de Saddam en Iraq, puis sont retournés se poser aux États Unis
Afficher tout
Je crois que tu te trompes avec le bombardier à long rayon d'action B2 qui c'est vrai partais des États-Unis pour bombarder l'Afghanistan ou l'Irak puis revenait en une seule mission. Si je ne me trompe pas le B52 a un rayon d'action plus limité.

Édit: En fait j'ai vérifié tu as raison pour le B52, qui a fait des missions de 22 000 kilomètres. Néanmoins je crois que le B2 a tout de même été plus utilisé pour ce type de mission.

a écrit : N'étaient-ils pas de toutes façons dépassés (fusées, missiles, avions super-soniques)?
Ils datent des années 50.
Ce n'est pas parce que le matériel date qu'il est inefficace. L'armée construit rarement du matériel avec obsolescence programmés :)

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : N'étaient-ils pas de toutes façons dépassés (fusées, missiles, avions super-soniques)?
Ils datent des années 50.
Non, pas à cette epoque. Les bombardier supersonic n'etaient pas encore là, et les B52 avaient une autonomie et une capacité d'emport inegalable par d'autres. moyens.
À tel point qu'ils sont toujours en activité en 2017 ( a priori jusqu'en 2040, soit un siecle de service !!!)

a écrit : N'étaient-ils pas de toutes façons dépassés (fusées, missiles, avions super-soniques)?
Ils datent des années 50.
Si on veut simplifier, l'USAF possed 3 types de bombardier,
- Le B2 "spirit": bombardier furtif, avec une capacité moindre et surtout peu de disponible, intéressant pour les missions en territoires ennemis dont les capacité aériennes et anti-aériennes sont actives.
- Le B1-B "lancer": bombardier supersonique à géométrie variable, intéressant quand la supériorité aérienne n'est pas encore acquise.
- Le B52 "stratofroteress": c'est le gros bombardier de l'USAF, disponible en masse, aux capacité d'emport inégalée.
Lors des derniers conflits la moyenne de disponibilite des B52 etait de 80% beaucoup plus que les B2 et B1-B.

Ensuite dire qu'un B52 est dépassé c'est partiellement vrai et faux.
Les dernières versions (B52-H) sont en cours de rénovation, notamment pour l'avionique il me semble, et ils sont adapté aux nouveaux armements disponible.
Maintenant oui c'est sur que pour la dissuasion nucléaire ils ne sont plus utilisés.

a écrit : Je crois que tu te trompes avec le bombardier à long rayon d'action B2 qui c'est vrai partais des États-Unis pour bombarder l'Afghanistan ou l'Irak puis revenait en une seule mission. Si je ne me trompe pas le B52 a un rayon d'action plus limité.

Édit: En fait j'ai vérifié tu
as raison pour le B52, qui a fait des missions de 22 000 kilomètres. Néanmoins je crois que le B2 a tout de même été plus utilisé pour ce type de mission. Afficher tout
J’ai lu 16 000 km de rayon d’action des B52, voire 18 000 dans les meilleures conditions.
Comme il doit y avoir pas loin de 20 000 bornes entre les USA et l’Irak (aller-retour), il semblerait qu’ils aient eu quand même eu besoin d’une « pause » quelque part... Mais bon, on s’en fout en fait.. ;)

a écrit : J’ai lu 16 000 km de rayon d’action des B52, voire 18 000 dans les meilleures conditions.
Comme il doit y avoir pas loin de 20 000 bornes entre les USA et l’Irak (aller-retour), il semblerait qu’ils aient eu quand même eu besoin d’une « pause » quelque part... Mais bon, on s’en fout en fait.. ;)
Et c'est là que le ravitaillement en vol prend tout son sens ;-)

a écrit : Le B-52 n'occupe pas la même fonction que les missiles je pense qu'il est plus pratique d'utiliser un avion bombardier réutilisable plutôt que des missiles qui ne servent qu'une fois :p
De plus il est encore utiliser actuellement dans l'armée de l'air américaine (sous une forme moder
nisée évidemment) donc je ne pense pas qu'il soit dépassé

Corriger moi si je me trompe évidemment ;)
Afficher tout
le nom B52 date des années 50 mais il a plusieurs versions. ex le char allemand léopard 2 A 7. le 7 signifie la 7 eme version ou amélioration

a écrit : J’ai lu 16 000 km de rayon d’action des B52, voire 18 000 dans les meilleures conditions.
Comme il doit y avoir pas loin de 20 000 bornes entre les USA et l’Irak (aller-retour), il semblerait qu’ils aient eu quand même eu besoin d’une « pause » quelque part... Mais bon, on s’en fout en fait.. ;)
Même pas de pause, "juste" un ravitaillement en vol (ou deux, les Américains sont assez discrets à ce sujet)

edit
désolé Kranholm, je n'avais pas vu ton post

a écrit : La technique de découpe était relativement rudimentaire, puisqu'il s'agissait d'une sorte de guillotine qui tranchait les deux ailes, puis le fuselage en 3.
Aujourd'hui c'est fait avec une scie plasma.

www.youtube.com/watch?v=SM0JbEOICXo
Après les progrès dans les armes de destructions, on fait des progrès dans la destruction des armes de destruction ^^

Je préfère les progrès de ce genre là.

a écrit : A savoir que le boneyard Davis-Monthan à Tucson est le plus grand cimetière d'avions au monde.
Faite un tour sur Google map en mode satellite, c'est super impressionnant !
Effectivement impressionnant,lesquels sont les b52 ? après avoir visionné tout le parc qui ressemble à un musée,je n'ai vu que des avions entiers et aucun avec les ailes décapitées ou le fuselage coupé en trois,seraient-ils cachés ou bien serait-ce un traquenard ?

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Même pas de pause, "juste" un ravitaillement en vol (ou deux, les Américains sont assez discrets à ce sujet)

edit
désolé Kranholm, je n'avais pas vu ton post
Pourquoi discret ? As-tu déjà entendu une seule armée parler de sa logistique?
C'est très rare, mais c'est pas un tabou comme ton commentaire semble l'indiquer.

Il faut vraiment suivre l'activité aéronautique (des sites nationaux, internationaux, mais spécialisé j'entends bien) pour peut-être un jour tomber sur ce sujet.

J'ai un jour lu un excellent article sur le site WarIsBoring qui expliquait la logistique des armées US. Un monstre qui n'a nul équivalent dans le monde.
Les US ont moultes bases à l'étranger, bases projetées, une dizaine de porte-avions. Pour fournir tout le monde en temps et en heure, c'est un sacré bordel que les US arrivent à faire tourner, et ce depuis des décennies. Chapeau bas sur ce point là.

Posté le

android

(2)

Répondre