Lorsque l'on dit mon général, on n'utilise pas le possessif

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

A noter que dans la Marine le "mon" n'est pas obligatoire. On dit que c'est Napoléon qui après la défaite de Trafalger retira ce privilège aux officiers de marine.

Posté le

android

(149)

Répondre

Est-ce que quelqu'un sait si celà vaut aussi pour un prêtre qu'on appelle "mon père" ?

Posté le

android

(117)

Répondre


Tous les commentaires (66)

On dit « mon » à partir des grades de sous officier à l’exception de Major.

A noter que dans la Marine le "mon" n'est pas obligatoire. On dit que c'est Napoléon qui après la défaite de Trafalger retira ce privilège aux officiers de marine.

Posté le

android

(149)

Répondre

Est-ce que quelqu'un sait si celà vaut aussi pour un prêtre qu'on appelle "mon père" ?

Posté le

android

(117)

Répondre

a écrit : On dit « mon » à partir des grades de sous officier à l’exception de Major. non seulement Adjudant et Adjudant chef

Étant donné que Monsieur vient de mon et sir, c'est peut-être pas aussi simple...

Posté le

android

(28)

Répondre

N'est-il pas le diminutif de Monseigneur ?

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : A noter que dans la Marine le "mon" n'est pas obligatoire. On dit que c'est Napoléon qui après la défaite de Trafalger retira ce privilège aux officiers de marine. Et dans la Marine, les grades ne sont pas féminisés. Imaginez le malaise si il fallait appeler son supérieur "maîtresse"...

Posté le

android

(13)

Répondre

Petite précision : cette marque de respect qu’est le « mon » devant le grade ne s’applique pas aux sous officiers subalternes (jusqu’au grade de sergent-chef). Cela commence aux sous officiers supérieurs : on dit « mon » adjudant et « mon » adjudant-chef... puis ensuite pour tous les officiers : à commencer par le sous-lieutenant qu’on appelle « mon lieutenant »...
Bizarrerie pour le « Major »... il est au dessus de l’adjudant-chef et c’est le plus haut grade de sous officier, mais il n’a pas droit au « mon » ; on dit « Major ». Je n’ai pas l’explication.

On doit employer "mon" devant le grade uniquement si l'on est militaire soi- même. Pour les civils, le grade seul doit être employé.

Posté le

android

(40)

Répondre

a écrit : A noter que dans la Marine le "mon" n'est pas obligatoire. On dit que c'est Napoléon qui après la défaite de Trafalger retira ce privilège aux officiers de marine. Ce n’est pas du tout obligatoire dans la Marine puisque cela n’existe pas ...

Effectivement le Mon est présent dans l’Armée de Terre et l’Armée de l’Air mais pas dans la Marine depuis la défaite de Trafalgar ou Napoleon a effectivement retiré ce privilège à ses officiers de la Navale et leur a imposé une cravate noire.
Il faut aussi dire que la féminisation des grades est effective depuis qq années. On peut donc dire Madame la Générale ou Madame la colonelle ... certains grades étant plus facile à féminiser que d’autres première maîtresse semblerait bizarre ...
Mais cela n’est pas encore formalisé, on se limite donc au grade sans le Mon pour un personnel féminin.

« Dans la Marine petit quand tu es mousse tu salues tout ce qui bouge et tu peins tout le reste ! »

a écrit : non seulement Adjudant et Adjudant chef Effectivement j’ai édité mon commentaire qui était bon mais mal tourné lors de la première version et j’ai oublié de refaire quelque précisions au temps pour moi. Et merci de m’avoir corrigé :)

a écrit : A noter que dans la Marine le "mon" n'est pas obligatoire. On dit que c'est Napoléon qui après la défaite de Trafalger retira ce privilège aux officiers de marine. Donc le « mon » est un privilège? Et si les femmes ne sont appelées que par leur grade c’est qu’il ne leur est pas accordé?

C'est interdit de prononcer mon devant un grade du simple matelot à l'amiral dans la marine,mon a peut-être la signification de monsieur dans les autres corps d'armée mais pas dans la marine car mon représente un manque de respect,mon étant considéré comme une appartenance,tu es à moi.
Après mon peut avoir tellement de significations et qui demande réflexion: mon chat,mon chien,ma femme,mes enfants,mon patron,ma patronne ,ma voiture,mon vélo,mon médecin,ma dentiste...etc,toutes ces désignations représentent une appartenance en premier lieu mais on peut aussi l'interpréter autrement.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Effectivement j’ai édité mon commentaire qui était bon mais mal tourné lors de la première version et j’ai oublié de refaire quelque précisions au temps pour moi. Et merci de m’avoir corrigé :) Monsieur étant la contraction de mon sieur ou mon sire, c'est quand même indirectement un possessif, non?
A noter qu'on utilise "monsieur" in extenso lorsqu'on s'adresse à un médecin des armées, à un commissaire des armées, à un ingénieur de l'armement, à un aumônier,...

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : Est-ce que quelqu'un sait si celà vaut aussi pour un prêtre qu'on appelle "mon père" ? Fin et narquois...J'adore !!!

Posté le

android

(1)

Répondre