Benjamin Franklin avait des corps dans la cave

Proposé par
Invité
le

En 1998, lors d'une rénovation de la maison de Benjamin Franklin, on découvrit les restes d'une douzaine de corps humains, datés de la période durant laquelle le père fondateur des États-Unis occupait les lieux. Il n'était a priori pas un assassin mais hébergeait un ami étudiant en anatomie qui procéda probablement à des autopsies à l'abri des regards.


Commentaires préférés (3)

un étudiant en anatomie (on peux espérer que c'est plutôt "étudiant en médecine") ne fait pas des autopsies (ça c'est le médecin légiste), mais des dissections
il n'était pas obligé, non plus, d'enterrer les corps dans la cave de son hôte

Concernant la dissection, il faut savoir que cette pratique était extrêmement mal vue jusqu'à l'époque moderne, bien qu'officiellement autorisée par l'Église (ou du moins non interdite). Les dissections se limitaient à celles d'animaux dont on jugeait le corps comme "quasiment" identique au fonctionnement humain.

Toutefois, "la dissection se démocratise au XIII ème siècle pour des raisons médico-légales (affaires juridiques, épidémies)" notamment pour comprendre le processus d'évolution de la variole et de la peste.
La première dissection officielle, exercée en public, fut opérée par André Vésale en 1543 devant des étudiants de toute nationalité.

C'est donc pour se cacher de tout jugement que cet étudiant, et ami de Benjamin Franklin, s'est caché pour aller au delà du tabou lié à la pratique de la dissection. Il est très peu probable que Franklin ait été un serial killer puisque les quelques 1200 os retrouvés dans sa cave ont prouvé que la douzaine de personnes disséqués est morte de manière naturelle ou accidentelle (mais non criminelle)

Sources :
- source de l'anecdote
- fr.m.wikipedia.org/wiki/Dissection

Posté le

android

(100)

Répondre

a écrit : Concernant la dissection, il faut savoir que cette pratique était extrêmement mal vue jusqu'à l'époque moderne, bien qu'officiellement autorisée par l'Église (ou du moins non interdite). Les dissections se limitaient à celles d'animaux dont on jugeait le corps comme "quasiment" identique au fonctionnement humain.

Toutefois, "la dissection se démocratise au XIII ème siècle pour des raisons médico-légales (affaires juridiques, épidémies)" notamment pour comprendre le processus d'évolution de la variole et de la peste.
La première dissection officielle, exercée en public, fut opérée par André Vésale en 1543 devant des étudiants de toute nationalité.

C'est donc pour se cacher de tout jugement que cet étudiant, et ami de Benjamin Franklin, s'est caché pour aller au delà du tabou lié à la pratique de la dissection. Il est très peu probable que Franklin ait été un serial killer puisque les quelques 1200 os retrouvés dans sa cave ont prouvé que la douzaine de personnes disséqués est morte de manière naturelle ou accidentelle (mais non criminelle)

Sources :
- source de l'anecdote
- fr.m.wikipedia.org/wiki/Dissection
Afficher tout
Je lis toujours les commentaires en espérant des messages comme ça, cimer !


Tous les commentaires (11)

Une petite soupe humaine de temps en temps réchauffait ce grand esprit.

un étudiant en anatomie (on peux espérer que c'est plutôt "étudiant en médecine") ne fait pas des autopsies (ça c'est le médecin légiste), mais des dissections
il n'était pas obligé, non plus, d'enterrer les corps dans la cave de son hôte

Concernant la dissection, il faut savoir que cette pratique était extrêmement mal vue jusqu'à l'époque moderne, bien qu'officiellement autorisée par l'Église (ou du moins non interdite). Les dissections se limitaient à celles d'animaux dont on jugeait le corps comme "quasiment" identique au fonctionnement humain.

Toutefois, "la dissection se démocratise au XIII ème siècle pour des raisons médico-légales (affaires juridiques, épidémies)" notamment pour comprendre le processus d'évolution de la variole et de la peste.
La première dissection officielle, exercée en public, fut opérée par André Vésale en 1543 devant des étudiants de toute nationalité.

C'est donc pour se cacher de tout jugement que cet étudiant, et ami de Benjamin Franklin, s'est caché pour aller au delà du tabou lié à la pratique de la dissection. Il est très peu probable que Franklin ait été un serial killer puisque les quelques 1200 os retrouvés dans sa cave ont prouvé que la douzaine de personnes disséqués est morte de manière naturelle ou accidentelle (mais non criminelle)

Sources :
- source de l'anecdote
- fr.m.wikipedia.org/wiki/Dissection

Posté le

android

(100)

Répondre

a écrit : Une petite soupe humaine de temps en temps réchauffait ce grand esprit. Tu portes décidément bien ton pseudo mdr

a écrit : Concernant la dissection, il faut savoir que cette pratique était extrêmement mal vue jusqu'à l'époque moderne, bien qu'officiellement autorisée par l'Église (ou du moins non interdite). Les dissections se limitaient à celles d'animaux dont on jugeait le corps comme "quasiment" identique au fonctionnement humain.

Toutefois, "la dissection se démocratise au XIII ème siècle pour des raisons médico-légales (affaires juridiques, épidémies)" notamment pour comprendre le processus d'évolution de la variole et de la peste.
La première dissection officielle, exercée en public, fut opérée par André Vésale en 1543 devant des étudiants de toute nationalité.

C'est donc pour se cacher de tout jugement que cet étudiant, et ami de Benjamin Franklin, s'est caché pour aller au delà du tabou lié à la pratique de la dissection. Il est très peu probable que Franklin ait été un serial killer puisque les quelques 1200 os retrouvés dans sa cave ont prouvé que la douzaine de personnes disséqués est morte de manière naturelle ou accidentelle (mais non criminelle)

Sources :
- source de l'anecdote
- fr.m.wikipedia.org/wiki/Dissection
Afficher tout
Je lis toujours les commentaires en espérant des messages comme ça, cimer !

Peut être était il aussi admiratif de ce que son ami faisait en médecine. De nombreux grands esprits etaient touche à tout et il nest pas à exclure que mr Franklin ce soit essayer à la médecine lorsque son ami habitait chez lui.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Peut être était il aussi admiratif de ce que son ami faisait en médecine. De nombreux grands esprits etaient touche à tout et il nest pas à exclure que mr Franklin ce soit essayer à la médecine lorsque son ami habitait chez lui. La source exclut cette hypothèse. Il semblerait que Benjamin Franklin n'ait fait que protéger son ami et n'aurait pas participé aux dissections. Il se peut qu'il en ait regardé mais bon on sait pas et ca n'a pas grand intérêt.

Concernant l'esprit "homme à tout faire", au 18 ème et avant on pouvait plus facilement être physicien, philosophe, mathématicien, biologiste et chimiste en même temps... Étant donné que l'on avait moins de connaissances qu'aujourd'hui dans ces domaines et qu'il était donc "plus facile" de découvrir des choses.

Franklin était lui même scientifique (comprendre physicien, mathématicien,... ), écrivain, journaliste et homme politique.

Posté le

android

(11)

Répondre

Heureusement que son ami n'était pas apprenti artificier.

Posté le

android

(1)

Répondre

Ça jette un froid quand on veux rénover sa maison.
J'imagine la tête des ouvriers qui sont tombés là dessus.

a écrit : Concernant la dissection, il faut savoir que cette pratique était extrêmement mal vue jusqu'à l'époque moderne, bien qu'officiellement autorisée par l'Église (ou du moins non interdite). Les dissections se limitaient à celles d'animaux dont on jugeait le corps comme "quasiment" identique au fonctionnement humain.

Toutefois, "la dissection se démocratise au XIII ème siècle pour des raisons médico-légales (affaires juridiques, épidémies)" notamment pour comprendre le processus d'évolution de la variole et de la peste.
La première dissection officielle, exercée en public, fut opérée par André Vésale en 1543 devant des étudiants de toute nationalité.

C'est donc pour se cacher de tout jugement que cet étudiant, et ami de Benjamin Franklin, s'est caché pour aller au delà du tabou lié à la pratique de la dissection. Il est très peu probable que Franklin ait été un serial killer puisque les quelques 1200 os retrouvés dans sa cave ont prouvé que la douzaine de personnes disséqués est morte de manière naturelle ou accidentelle (mais non criminelle)

Sources :
- source de l'anecdote
- fr.m.wikipedia.org/wiki/Dissection
Afficher tout
J’ai du mal a comprendre comment on peut prouver seulement avec des os, qu’une mort est d’origine non criminelle ! Il y a de nombreuse façon de mourir sans laisser de traces sur les os non ?

Wouahhh: imaginons un instant que ces restes humains furent découverts lors de son vivant et que son mandat présidentiel doit expiré, Et Que l'étudiant ai Déménagé Et qu'il ne se manifeste plus, ils sont tellement bizarres qu'ils auraient fait exécuter leur ancien président... mdrrr cest la seule démocratie à assasiner ses présidents