Que faire face à un ours ?

Proposé par
le

Si un jour vous vous retrouvez face à un ours, il ne faut pas s'enfuir en courant. Il vous prendrait pour une proie, vous attaquerait et vous rattraperait probablement puisque les ours peuvent courir jusqu'à 50km/h. La méthode la plus appropriée consiste à lui faire face, paraître le plus grand possible et s'éloigner calmement en marche arrière pour paraître dangereux sans sembler agressif. Si l'ours charge, il ne faut pas bouger (plus facile à dire qu'à faire) car cela est généralement du bluff.


Commentaires préférés (3)

Montez à un arbre et faites pipi sur l'ours pour lui montrer qui est le dominant. Au moins vous aurez fait quelque chose d'impressionnant juste avant de mourir...

Un homme en Russie a eu la vie sauve grâce à son portable. En effet sa fille lui avait téléchargé la sonnerie de Justin bieber pour lui faire une blague : baby. Au moment où il se faisait attaquer son téléphone à sonné, ce qui a fait fuir l ours.

Posté le

android

(263)

Répondre


Tous les commentaires (90)

Les conseils sont bons, mais même les guides en Alaska ont une bombe à aérosol en dernier recours (en principe pas d'arme à feu, pour envoyer une seringue).
Dans les Northwest Territories et le Yukon au Canada, au contraire, des policiers débarrassent des villes des ours blancs attirés par les poubelles en envoyant un sédatif, puis un hélicoptère les transportent à des dizaines de kilomètres.

Soyez muni d'un spray au poivre également, plutôt que d'une arme à feu, vous aurez plus de chance de le toucher qu'en tirant au pistolet, et donc plus de chance de le faire fuir s'il vous charge. De plus cela ne le tuera pas.

Posté le

android

(74)

Répondre

DiCaprio ne le savait pas apparement.

a écrit : DiCaprio ne le savait pas apparement. Si... mais il le voulait son Oscar !!!!

Posté le

android

(78)

Répondre

Montez à un arbre et faites pipi sur l'ours pour lui montrer qui est le dominant. Au moins vous aurez fait quelque chose d'impressionnant juste avant de mourir...

Un homme en Russie a eu la vie sauve grâce à son portable. En effet sa fille lui avait téléchargé la sonnerie de Justin bieber pour lui faire une blague : baby. Au moment où il se faisait attaquer son téléphone à sonné, ce qui a fait fuir l ours.

Posté le

android

(263)

Répondre

Les mots «probablement» et «généralement» font toute l'anecdote

Posté le

android

(33)

Répondre

En parlant des ours, il faut savoir plusieurs choses (attention long commentaire en perspective) :

L'ours brun d'Europe était considéré autrefois comme le roi des animaux par de nombreuses peuplades en raison de sa ressemblance à l'Homme, par ses mimiques et par sa taille, et du fait qu'il n'a aucun réel prédateur.

C'est Charlemagne, lorsqu'il envahit la Germanie, qu'il découvrit que de nombreux villages divinisait l'ours au point qu'il surpasse le Dieu chrétien. Les rites envers ces animaux étaient généralement sanglants (le passage à l'âge adulte consistait à tuer un ours à main nu et boire son sang). On mangeait également son coeur ou son cerveau car on pensait alors s'approprier la force de l'ours ou pour "guérir" certaines maladies.

Quand Charlemagne vit ca, il demanda au pape d'envoyer des missionnaires dans ces contrées payennes pour christianniser tout ce petit monde. De plus, pour rabaisser l'ours, il fut désigner comme un soufiffre des autres animaux, et fut diabolisé : le Diable était alors montré avec un physique d'ours, la célèbre Chanson de Roland montre l'ours comme larbin du goupil (l'actuel renard), La Fontaine présentait également l'ours comme stupide et naïf etc etc.

L'ours ainsi déclassé fut remplacé par le lion, absent du territoire européen dès le Xème siècle.

Avec l'urbanisation et les guerres du XX ème siècle, l'ours a été chassé d'Europe de l'ouest au point que l'unique espèce existante aujourd'hui soit l'ours brun des balkans (entre 1750 et 1900 on recensait plus de 200 espèces d'ours brun contre une vingtaine aujourd'hui (qui ne sont que des sous espèces de l'ours brun des balkans)).

Sans tout détailler, c'est grâce à la Croatie que l'ours a pu être réhabilité grâce à plusieurs lois dés la fin de la WW2 : suppression des poisons au Zyklon, réglementation de la chasse, création de réserves nationales et naturelles, etc.

C'est d'ailleurs en Croatie, à Kuterevo, qu'un refuge pour ours orphelin a été créé en 2000. Aujourd'hui il accueille 9 ours, soit orphelins soit issus de zoos ou de cirques (où les conditions sanitaires étaient plus que déplorables pour les animaux (regardez sur YT les vidéos du zoo de Split vous comprendrez..... ), plusieurs chevaux et des poules.

Ca marche tellement bien ce refuge (gratuit, ouvert à tous et à toute heure et tout simplement magnifique) que l'UE, via le projet Life-environnement, a tenté de reproduire le même schéma en France, dans les Pyrénées. Le problème (et pas des moindres) c'est que l'UE n'a pas pensé à en parler aux pyrénéens ni à mettre en place une coexistence saine entre animaux déjà existants, les ours et les habitants, contrairement à Kuterevo.

En effet, dans ce refuge croate, une frontière naturelle fait que les bergers ne voguent pas au delà de la forêt, et que les ours, à l'inverse, ne vont pas (ou rarement) dans le village. Deuxième chose, les bergers ont une vingtaine de moutons dont ils s'occupent. Contrairement aux Pyrénées, où les bergers ont des centaines voire des milliers de bêtes. L'ours étant un animal opportuniste, voit des brebis (à manger quoi) sans défense, où le berger est trop loin pour tous les protéger en même temps, et attaque plus facilement donc. Et c'est pas les petites barrières en bois séparant la forêt des brebis qui va empêcher l'ours d'attaquer....

Cela a donc conduit à juste titre les bergers à tuer les ours (le dernier spécimen d'ours des Pyrénées a ainsi été tué par un chasseur en 2008 (dans ses eaux là) anéantissant par la même occasion la sous espèce d'ours brun des Pyrénées) ...

Enfin bref, ca aurait pu être un beau projet de la part de l'UE, mais dans l'absence de consertation avec la population ca a viré au drame....

Désolé du pavé, mais il me semblait important de rectifier certaines choses vis-à-vis de l'ours et de comprendre le pourquoi du comment dans la réinsertion de l'ours dans les Pyrénées.

Je m'arrête là (ca fait beaucoup à lire pour un lundi.... ) mais si vous avez d'autres questions, je suis là

Source :
- www.larousse.fr/encyclopedie/vie-sauvage/ours_brun/178171

- fr.m.wikipedia.org/wiki/Ours_dans_la_culture

- volontaire pendant 1 mois au refuge de Kuterevo

Posté le

android

(175)

Répondre

Monter à un arbre n'est aussi pas recommandé, car il grimpe mieux que l'homme, sauf si vous êtes très agiles et très léger, vous pouvez vous réfugier sur une brindille tout en haut d'un arbre.

Posté le

android

(20)

Répondre

Au jeu du cap ou pas cap, j'ai l'impression que Généralement l'ours gagne

a écrit : Montez à un arbre et faites pipi sur l'ours pour lui montrer qui est le dominant. Au moins vous aurez fait quelque chose d'impressionnant juste avant de mourir... Les ours grimpent aux arbres... :D

Posté le

android

(1)

Répondre

"Généralement du bluff"--> Oh un ours me fonce dessus. Surtout je ne bouge pas, tu ne m'auras pas grosse bébête, je ne me laisserai pas piéger... il a pas l'air de ralentir hein ? Mais l'anecdote m'a dit que c'était généralement du bluff donc je ne v...
Fin de la réflexion, le cours de la pensée ayant été mystérieusement interrompu par une soudaine décapitation. Dommage...

a écrit : Monter à un arbre n'est aussi pas recommandé, car il grimpe mieux que l'homme, sauf si vous êtes très agiles et très léger, vous pouvez vous réfugier sur une brindille tout en haut d'un arbre. Sauf si tu montes dans un arbre assez touffu pour gêner sa grosse carcasse :) , de plus au dessus d'une certaine hauteur, l'arbre risque de ne plus être assez solide pour l'ours ET pour toi !!!
Il faut aussi avoir confiance en ses talents de grimpeur, personnellement, je pense que dans cette situation, je mourrais courageusement en souillant mes sous vêtements...

Ces informations ne conviennent pas pour *tout* les types d'ours.

Cette information n'est en effet valable que pour les ours noir.

Il y a une phrase très simple en anglais qui vous décrit comment vous comporter selon le type d'ours que vous avez en face de vous :

If it's black : Fight back
If it's brown : lie down
If it's white : good bye

Qui se traduit par :

Si c'est noir : Bats toi
Si c'est brun : Couche toi (fais le mort)
Si c'est blanc : Adieu

Il faut faire attention à ce type d'anecdotes car des gens pourraient appliquer ceci face à un ours brun et se faire tuer...

PS : Le "bats-toi" pour l'ours noir n'est évidemment pas dans le sens de charger l'ours avec des gants de boxe... Il faut essayer de se faire imposant (faire des mouvements avec les bras, faire du bruit, peut-être prendre des bâtons pour allonger encore ses bras, ...) si l'ours a peur, il s'enfuira de lui même

a écrit : En parlant des ours, il faut savoir plusieurs choses (attention long commentaire en perspective) :

L'ours brun d'Europe était considéré autrefois comme le roi des animaux par de nombreuses peuplades en raison de sa ressemblance à l'Homme, par ses mimiques et par sa taille, et du fait qu'
;il n'a aucun réel prédateur.

C'est Charlemagne, lorsqu'il envahit la Germanie, qu'il découvrit que de nombreux villages divinisait l'ours au point qu'il surpasse le Dieu chrétien. Les rites envers ces animaux étaient généralement sanglants (le passage à l'âge adulte consistait à tuer un ours à main nu et boire son sang). On mangeait également son coeur ou son cerveau car on pensait alors s'approprier la force de l'ours ou pour "guérir" certaines maladies.

Quand Charlemagne vit ca, il demanda au pape d'envoyer des missionnaires dans ces contrées payennes pour christianniser tout ce petit monde. De plus, pour rabaisser l'ours, il fut désigner comme un soufiffre des autres animaux, et fut diabolisé : le Diable était alors montré avec un physique d'ours, la célèbre Chanson de Roland montre l'ours comme larbin du goupil (l'actuel renard), La Fontaine présentait également l'ours comme stupide et naïf etc etc.

L'ours ainsi déclassé fut remplacé par le lion, absent du territoire européen dès le Xème siècle.

Avec l'urbanisation et les guerres du XX ème siècle, l'ours a été chassé d'Europe de l'ouest au point que l'unique espèce existante aujourd'hui soit l'ours brun des balkans (entre 1750 et 1900 on recensait plus de 200 espèces d'ours brun contre une vingtaine aujourd'hui (qui ne sont que des sous espèces de l'ours brun des balkans)).

Sans tout détailler, c'est grâce à la Croatie que l'ours a pu être réhabilité grâce à plusieurs lois dés la fin de la WW2 : suppression des poisons au Zyklon, réglementation de la chasse, création de réserves nationales et naturelles, etc.

C'est d'ailleurs en Croatie, à Kuterevo, qu'un refuge pour ours orphelin a été créé en 2000. Aujourd'hui il accueille 9 ours, soit orphelins soit issus de zoos ou de cirques (où les conditions sanitaires étaient plus que déplorables pour les animaux (regardez sur YT les vidéos du zoo de Split vous comprendrez..... ), plusieurs chevaux et des poules.

Ca marche tellement bien ce refuge (gratuit, ouvert à tous et à toute heure et tout simplement magnifique) que l'UE, via le projet Life-environnement, a tenté de reproduire le même schéma en France, dans les Pyrénées. Le problème (et pas des moindres) c'est que l'UE n'a pas pensé à en parler aux pyrénéens ni à mettre en place une coexistence saine entre animaux déjà existants, les ours et les habitants, contrairement à Kuterevo.

En effet, dans ce refuge croate, une frontière naturelle fait que les bergers ne voguent pas au delà de la forêt, et que les ours, à l'inverse, ne vont pas (ou rarement) dans le village. Deuxième chose, les bergers ont une vingtaine de moutons dont ils s'occupent. Contrairement aux Pyrénées, où les bergers ont des centaines voire des milliers de bêtes. L'ours étant un animal opportuniste, voit des brebis (à manger quoi) sans défense, où le berger est trop loin pour tous les protéger en même temps, et attaque plus facilement donc. Et c'est pas les petites barrières en bois séparant la forêt des brebis qui va empêcher l'ours d'attaquer....

Cela a donc conduit à juste titre les bergers à tuer les ours (le dernier spécimen d'ours des Pyrénées a ainsi été tué par un chasseur en 2008 (dans ses eaux là) anéantissant par la même occasion la sous espèce d'ours brun des Pyrénées) ...

Enfin bref, ca aurait pu être un beau projet de la part de l'UE, mais dans l'absence de consertation avec la population ca a viré au drame....

Désolé du pavé, mais il me semblait important de rectifier certaines choses vis-à-vis de l'ours et de comprendre le pourquoi du comment dans la réinsertion de l'ours dans les Pyrénées.

Je m'arrête là (ca fait beaucoup à lire pour un lundi.... ) mais si vous avez d'autres questions, je suis là

Source :
- www.larousse.fr/encyclopedie/vie-sauvage/ours_brun/178171

- fr.m.wikipedia.org/wiki/Ours_dans_la_culture

- volontaire pendant 1 mois au refuge de Kuterevo
Afficher tout
Merde on a éteints les ours des Pyrénées pour pouvoir bouffer quelques brebis de plus ? >_<

On va leur dire quoi à nos enfants ? Quand ils nous reprocherons d'avoir éradiqué toutes les espèces de leurs histoires.
Qu'il faut comprendre, le mec avait besoin de sentir sa petite jouissance personnelle. Et "sauver" une ou deux brebis qu'on trucides par centaines de milliers chaque années pour les bouffer.

On leur rembourse leurs bêtes, et il devraient se sentir honoré d'avoir contribué à nourrir une espèce en voie de disparition.

S'il y a un problème, c'est surtout que ces crétins n'arrivent pas à résister à la tentation de massacrer un ours pour se sentir de grands chasseurs, ces deumeurés profond.
Les brebis, c'est des prétextes.

On devrait exproprier de tous leur troupeau & terres les bergers qui décident de se faire plaisir sous ce prétexte bidon.
Ça calmerai leur furie sanguinaire à ces psychopathes.
>_<

a écrit : Un homme en Russie a eu la vie sauve grâce à son portable. En effet sa fille lui avait téléchargé la sonnerie de Justin bieber pour lui faire une blague : baby. Au moment où il se faisait attaquer son téléphone à sonné, ce qui a fait fuir l ours. Y a pas que les ours qui s'enfuient à l'écoute de Justin Bieber !!!!

Posté le

android

(16)

Répondre

Il y a des chances pour que malgré ces conseils vous vous mettiez à courir quand un ours vous attaquera. Alors ce jour la, pensez à changer vos trajectoires un maximum de fois comme le fait un rugbyman pour éviter ses adversaires . Les ours tournent bcp moins rapidement que nous... bonne chance pour votre rando !

Posté le

android

(21)

Répondre

a écrit : Merde on a éteints les ours des Pyrénées pour pouvoir bouffer quelques brebis de plus ? >_<

On va leur dire quoi à nos enfants ? Quand ils nous reprocherons d'avoir éradiqué toutes les espèces de leurs histoires.
Qu'il faut comprendre, le mec avait besoin de sentir sa petite jouissanc
e personnelle. Et "sauver" une ou deux brebis qu'on trucides par centaines de milliers chaque années pour les bouffer.

On leur rembourse leurs bêtes, et il devraient se sentir honoré d'avoir contribué à nourrir une espèce en voie de disparition.

S'il y a un problème, c'est surtout que ces crétins n'arrivent pas à résister à la tentation de massacrer un ours pour se sentir de grands chasseurs, ces deumeurés profond.
Les brebis, c'est des prétextes.

On devrait exproprier de tous leur troupeau & terres les bergers qui décident de se faire plaisir sous ce prétexte bidon.
Ça calmerai leur furie sanguinaire à ces psychopathes.
>_<
Afficher tout
Éternel débat de la cohabitation de l'Homme et du monde animal sauvage... Sur le principe de fond je suis d'accord avec toi, mais je vais me faire "l'avocat du diable" car en toute chose la modération doit être de mise.
Traiter de "demeuré" un homme qui défend son travail, sa vie, son troupeau, me paraît un brin excessif... il n'a pas les mêmes priorités que toi, qui ne vit pas ce qu'il vit ; tes priorités à toi (code du travail, 35h, que sais-je...) pourraient très bien lui paraître aussi bien dérisoires ; et il pourrait être aussi excessif envers toi, que tu l'es dans ton post envers lui...
Si un jour tu te ballades dans les Pyrénées et que ton enfant est attaqué par un ours, peut-être que alors, concerné directement, tu changeras tes idées très arrêtées sur le sujet. "Chacun est prophète chez lui"...
Encore une fois je te comprends très bien et approuve globalement ce que tu dis... Mais ce "fusil" n'a pas qu'une seule lunette.