Margaret Smith Court a 64 titres du Grand Chelem

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

En simple, elle est presque à égalité avec Serena Williams, respectivement 24 et 23. Ce monde n'est que futilité, on vit dans la gloire pour tomber dans l'oubli après quelques années, et il faut une anecdote de SCMB pour que les gens se rappellent de nos exploits. Paradoxe de la vie.

Posté le

android

(115)

Répondre

Ce qui est surtout impressionnant avec Federer et Nadal, c'est que ce sont deux joueurs d'exception qui arrivent chacun à battre des records de longévité et de succès, tout en étant dans un cadre extrêmement compétitif.

Autrement dit, bien que toutes les victoires de Sébastien Loeb soient impressionnantes, il n'a pas eu de rival à sa hauteur. Dans ces conditions, c'est plus facile de gagner coup sur coup. Federer et Nadal, par contre ont chacun réussi à battre des records de succès, en devant chaque fois disputer les titres l'un contre l'autre. Ce qui ne fait que les magnifier encore plus.

Posté le

android

(89)

Répondre

a écrit : En simple, elle est presque à égalité avec Serena Williams, respectivement 24 et 23. Ce monde n'est que futilité, on vit dans la gloire pour tomber dans l'oubli après quelques années, et il faut une anecdote de SCMB pour que les gens se rappellent de nos exploits. Paradoxe de la vie. Il faut aussi prendre en compte le fait qu'elle a joué une bonne partie de sa carrière avant l'ère Open. Cette période débute en 1968 et autorise les joueurs professionnels à participer aux tournois du Grand Chelem et à la Coupe Davis (étant en contrat avec des promoteurs pour un salaire il était jugé que leurs conditions de vie à priori supérieurs fausseraient la compétition). On ne comptabilise donc généralement pas les records d'avant l'ère Open, car tous les meilleurs joueurs du monde ne s'affrontaient pas, c'était pas la même opposition et donc, en théorie, moins glorieux de remporter un tournoi à l'époque que maintenant.
Pour en revenir à Margaret Court elle a quand même remporté 11 tournois du Grand Chelem sous l'ère Open et est l'une des deux seules joueuses à avoir remporté le Grand Chelem (fait de remporter les 4tournois du Grand Chelem consécutivement). Elle a également donné son nom au deuxième court de l'Open d'Australie (l'équivalent de Susanne Lenglen) donc l'oubli dont vous parlez est tout relatif

Posté le

android

(69)

Répondre


Tous les commentaires (23)

En simple, elle est presque à égalité avec Serena Williams, respectivement 24 et 23. Ce monde n'est que futilité, on vit dans la gloire pour tomber dans l'oubli après quelques années, et il faut une anecdote de SCMB pour que les gens se rappellent de nos exploits. Paradoxe de la vie.

Posté le

android

(115)

Répondre

C'est en son hommage que l'on dit un COURT de tennis...
Nan je déconne, ça doit sûrement venir du jeu de paume ça aussi ;)

Posté le

android

(8)

Répondre

Elle devait sûrement avoir des bras de fer cette chère Margaret !

Posté le

android

(4)

Répondre

Ce qui est surtout impressionnant avec Federer et Nadal, c'est que ce sont deux joueurs d'exception qui arrivent chacun à battre des records de longévité et de succès, tout en étant dans un cadre extrêmement compétitif.

Autrement dit, bien que toutes les victoires de Sébastien Loeb soient impressionnantes, il n'a pas eu de rival à sa hauteur. Dans ces conditions, c'est plus facile de gagner coup sur coup. Federer et Nadal, par contre ont chacun réussi à battre des records de succès, en devant chaque fois disputer les titres l'un contre l'autre. Ce qui ne fait que les magnifier encore plus.

Posté le

android

(89)

Répondre

Ce n'est pas cette dame, qui à récemment fait parler d'elle suite à ses propos homophobes ?

Posté le

android

(1)

Répondre

Wè enfin, ce qui est étrange surtout c'est que le top 9 féminin ont toutes PLUS que le meilleur homme.... étrange, non ?

a écrit : En simple, elle est presque à égalité avec Serena Williams, respectivement 24 et 23. Ce monde n'est que futilité, on vit dans la gloire pour tomber dans l'oubli après quelques années, et il faut une anecdote de SCMB pour que les gens se rappellent de nos exploits. Paradoxe de la vie. Il faut aussi prendre en compte le fait qu'elle a joué une bonne partie de sa carrière avant l'ère Open. Cette période débute en 1968 et autorise les joueurs professionnels à participer aux tournois du Grand Chelem et à la Coupe Davis (étant en contrat avec des promoteurs pour un salaire il était jugé que leurs conditions de vie à priori supérieurs fausseraient la compétition). On ne comptabilise donc généralement pas les records d'avant l'ère Open, car tous les meilleurs joueurs du monde ne s'affrontaient pas, c'était pas la même opposition et donc, en théorie, moins glorieux de remporter un tournoi à l'époque que maintenant.
Pour en revenir à Margaret Court elle a quand même remporté 11 tournois du Grand Chelem sous l'ère Open et est l'une des deux seules joueuses à avoir remporté le Grand Chelem (fait de remporter les 4tournois du Grand Chelem consécutivement). Elle a également donné son nom au deuxième court de l'Open d'Australie (l'équivalent de Susanne Lenglen) donc l'oubli dont vous parlez est tout relatif

Posté le

android

(69)

Répondre

a écrit : Wè enfin, ce qui est étrange surtout c'est que le top 9 féminin ont toutes PLUS que le meilleur homme.... étrange, non ? Plus de quoi ?

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : En simple, elle est presque à égalité avec Serena Williams, respectivement 24 et 23. Ce monde n'est que futilité, on vit dans la gloire pour tomber dans l'oubli après quelques années, et il faut une anecdote de SCMB pour que les gens se rappellent de nos exploits. Paradoxe de la vie. Il me semble que son nom est entré dans la postérité grâce à l'expression:

"Les balles les plus Court sont les meilleures"

Si si, je suis presque sur que c'est bien ça

a écrit : C'est en son hommage que l'on dit un COURT de tennis...
Nan je déconne, ça doit sûrement venir du jeu de paume ça aussi ;)
il y avait effectivement le jeu court et le jeu long, comme, aussi, à la pelote

a écrit : En simple, elle est presque à égalité avec Serena Williams, respectivement 24 et 23. Ce monde n'est que futilité, on vit dans la gloire pour tomber dans l'oubli après quelques années, et il faut une anecdote de SCMB pour que les gens se rappellent de nos exploits. Paradoxe de la vie. Tu sais ce que les mots "paradoxe" et "futilité" signifient ? Ou tu les as calés là pour le compte triple ?

a écrit : Il faut aussi prendre en compte le fait qu'elle a joué une bonne partie de sa carrière avant l'ère Open. Cette période débute en 1968 et autorise les joueurs professionnels à participer aux tournois du Grand Chelem et à la Coupe Davis (étant en contrat avec des promoteurs pour un salaire il était jugé que leurs conditions de vie à priori supérieurs fausseraient la compétition). On ne comptabilise donc généralement pas les records d'avant l'ère Open, car tous les meilleurs joueurs du monde ne s'affrontaient pas, c'était pas la même opposition et donc, en théorie, moins glorieux de remporter un tournoi à l'époque que maintenant.
Pour en revenir à Margaret Court elle a quand même remporté 11 tournois du Grand Chelem sous l'ère Open et est l'une des deux seules joueuses à avoir remporté le Grand Chelem (fait de remporter les 4tournois du Grand Chelem consécutivement). Elle a également donné son nom au deuxième court de l'Open d'Australie (l'équivalent de Susanne Lenglen) donc l'oubli dont vous parlez est tout relatif
Afficher tout
En plus elle a gagné 11 fois l'Open d'Australie, et est donc la seule personne avec Nadal à avoir gagné 10 fois ou plus un Grand Chelem en simples, même si 7 d'entre eux étaient avant l'ère Open.

Posté le

android

(6)

Répondre

Je voudrais rappeler ici que pour les amateurs de tennis ce n'est pas vraiment une inconnue... elle à récemment fait parler d'elle (juste avant le coup d'envoi de Roland Garros) pour des propos odieux sur le tennis actuel qui serait plein de lesbiennes et d'autres propos sur l'homosexualité en général!!! Il faut dire que madame est pasteur pentecôtiste. Une grande championne qui est également une grande imbécile!!!!!

Un lien sur ses déclarations: www.google.fr/amp/s/m.lequipe.fr/Tennis/amp/Maragaret-court-vivement-critiquee-pour-ses-propos-sur-l-homosexualite/806089

a écrit : En plus elle a gagné 11 fois l'Open d'Australie, et est donc la seule personne avec Nadal à avoir gagné 10 fois ou plus un Grand Chelem en simples, même si 7 d'entre eux étaient avant l'ère Open. Ce qui rend le record de Nadal unique, comme il a été établi que seules les performances faites sous l'ère Open pouvaient être considérées comme des records (la performance reste toutefois exceptionnelle)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Ce qui est surtout impressionnant avec Federer et Nadal, c'est que ce sont deux joueurs d'exception qui arrivent chacun à battre des records de longévité et de succès, tout en étant dans un cadre extrêmement compétitif.

Autrement dit, bien que toutes les victoires de Sébastien Loeb soient impress
ionnantes, il n'a pas eu de rival à sa hauteur. Dans ces conditions, c'est plus facile de gagner coup sur coup. Federer et Nadal, par contre ont chacun réussi à battre des records de succès, en devant chaque fois disputer les titres l'un contre l'autre. Ce qui ne fait que les magnifier encore plus. Afficher tout
Ce que Margaret n'a pas fait peut-etre?

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : En simple, elle est presque à égalité avec Serena Williams, respectivement 24 et 23. Ce monde n'est que futilité, on vit dans la gloire pour tomber dans l'oubli après quelques années, et il faut une anecdote de SCMB pour que les gens se rappellent de nos exploits. Paradoxe de la vie. C'est un des côtés positifs d'Internet.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Tu sais ce que les mots "paradoxe" et "futilité" signifient ? Ou tu les as calés là pour le compte triple ? Moi je trouve qu'ils sont employés à bon escient.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Je voudrais rappeler ici que pour les amateurs de tennis ce n'est pas vraiment une inconnue... elle à récemment fait parler d'elle (juste avant le coup d'envoi de Roland Garros) pour des propos odieux sur le tennis actuel qui serait plein de lesbiennes et d'autres propos sur l'homosexualité en général!!! Il faut dire que madame est pasteur pentecôtiste. Une grande championne qui est également une grande imbécile!!!!!

Un lien sur ses déclarations: www.google.fr/amp/s/m.lequipe.fr/Tennis/amp/Maragaret-court-vivement-critiquee-pour-ses-propos-sur-l-homosexualite/806089
Afficher tout
Le problème voyez vous c'est que nous vivons une époque ou nous sommes submergés d'images. On fait parler n'importe qui à la télé et cela laisse la porte ouverte à n'importe quoi. Il est difficile de faire preuve de stoïcisme devant ce déferlement d'absurdités que l'on peut entendre (je ne parles même pas du massacre de notre langue). Je vous avoue qu'il m'arrive de m'enerver tout seul devant ma télé. Après avoir murement réfléchis j'ai pensé à trois solutions : le yoga (j'aime pas), la lobotomie (un peu comme les participants de téléréalité) ou ne plus regarder la télé ou internet. Comme rien de tous ça ne m'attire, SCMB et ses commentaires me servent de soins palliatifs.

Posté le

android

(0)

Répondre

Que valent les titres en double quand on connaît toutes les défections qui émaillent ces tableaux ? En tout cas pas autant qu'un titre en simple. N en déplaise à Herbert/Mahut ou Garcia/Mladenovic, on est pas prêt de les voir avoir en simple le même parcours que les champions sus-cites.

Posté le

android

(0)

Répondre